Informations sur la conjonctivite chez le chien !

L’inflammation de la conjonctive est un trouble oculaire fréquent chez les chiens !

Conjonctivite chien

On appelle aussi la conjonctivite “syndrome de l’oeil rose”. Tous les chiens peuvent être touchés de temps en temps, quel que soit leur âge. Il vaut donc mieux savoir la détecter et réagir. Le plus souvent, la conjonctivite chez le chien est une infection bénigne, mais elle cache parfois d’autres problèmes plus graves. Restez vigilants et lisez mon article !

 
 

 

Symptômes de la conjonctivite

La conjonctivite est, comme son nom l’indique, une inflammation de la conjonctive, la membrane qui protège l’intérieur de la paupière et le blanc de l’oeil. Le symptôme le plus connu, c’est la teinte rouge que prend l’oeil, mais on ne doit pas se limiter là ! Des sécrétions plus ou moins claires tapissent l’oeil et coulent le long des joues. Parfois, des résidus s'agglutinent sur le bord des yeux et sur les cils. Les paupières sont gonflées et plissées, tandis que le chien, visiblement gêné, se frotte les yeux avec la patte.

Les causes de la conjonctivite chez le chien

Il y a de multiples causes expliquant l’apparition d’une conjonctivite. Chaque fois que l’oeil n’est pas bien protégé ou qu’il est en contact avec quelque chose d’irritant, le risque augmente.

Conjonctivite infectieuse

C’est la plus fréquente. La conjonctivite peut-être l’infection principale dont souffre le chien ou la manifestation d’un problème plus grave. Il faut toujours la prendre au sérieux, notamment chez les chiots. L’apparition d’une conjonctivite infectieuse est parfois chez eux la première étape d’une infection généralisée : la maladie de Carré ou l’herpès canin.

Corps étranger et allergie

On ne le dira jamais assez, il faut se tenir loin des champs de graminés qui répandent des épillets en été. En effet, ils peuvent se coincer dans les cils et rentrer sous la paupière, provoquant une conjonctivite terriblement douloureuse pour le chien. Faites également attention à la poussière, au sable et aux brindilles pendant vos promenades.

Attention, si l’oeil ne sécrète pas suffisamment de larmes pour se nettoyer correctement. On parle alors de sécheresse oculaire et le nombre de conjonctivites va augmenter et pourra être le signal d’un dérèglement neurologique ou métabolique (diabète, maladie de Cushing ou hyperthyroïdie, par exemple).

Certains chiens sont allergiques, et leurs yeux vont réagir violemment lorsqu’ils sont en contact avec l’agent allergène. Pollen, poussière, acariens, poils, etc peuvent entraîner une conjonctivite allergique, qui disparaît d’elle-même dès que le chien n’est plus en contact avec.

Malformations et prédisposition à la conjonctivite

Toutes les races de chien peuvent être touchées par la conjonctivite. C’est un trouble oculaire fréquent. Néanmoins, certaines races semblent plus sujettes que d’autres au problème. C’est le cas des chiens avec les yeux saillants, comme les Carlins, ou beaucoup de plis autour des yeux, comme les Mâtins de Naples, Cane Corso et autres Bouledogues. Il en va de même des chiens aux paupières longues et étroites tels que le Lévrier Afghan ou le Greyhound.

Par ailleurs, certains chiens aux paupière tombantes naissent parfois avec une éversion des paupières, c’est-à-dire que cette dernière est incurvée vers l’extérieur, livrant la conjonctive aux agressions. Le Saint-Bernard, le Basset Hound ou le Cocker Spaniel souffrent parfois de ce syndrome.

Il arrive aussi que les cils, mal implantés, viennent frotter contre la cornée et finissent par l’irriter. Le Lhassa Apso, l’American Cocker Spaniel ou le Teckel nain à poil long, par exemple, sont plus susceptibles de naître avec cette malformation.

Dans les deux cas, la chirurgie s’impose et résout le problème définitivement.  

Risques dus à la conjonctivite

Une conjonctivite bien traitée guérit rapidement sans laisser de trace. En revanche, en l’absence de traitement, le risque de surinfection est réel, avec des conséquences graves pour la vue, ou l’ensemble de l’organisme. La zone ORL n’est pas très loin, et elle est également sensible aux attaques infectieuses.

Traitement de la conjonctivite

Lorsqu’on remarque que son chien a l’oeil rouge, la première chose à faire est … de ne surtout pas y toucher ! Tout oeil rouge n’est pas malade, il est peut-être simplement irrité. Il vaut mieux observer le chien pendant un moment. Est-ce qu’il se gratte l’oeil ? Semble-t-il gêné ? Est-ce que l’oeil pleure ?

Ensuite, il est possible de nettoyer l’oeil. Pour cela, n’utilisez jamais ni eau ni tissu, ni coton. Seule une gaze médicale et du sérum physiologique, ou encore mieux, une solution ophtalmique décongestionnante et anti bactérienne sont adaptés. Voir exemples juste ici.

Enfin, cela n’est qu’un traitement provisoire pour soulager le chien en attendant de se rendre chez le vétérinaire. Lui seul pourra mettre en place le meilleur traitement pour votre chien.

Maintenant que vous savez tout sur cette maladie, vous voulez aussi en apprendre plus sur les autres troubles et les soins pour les toutous ? Alors cliquez ici !

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

Les maladies du chien

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire