Les différentes races de chien

Vous ne savez pas quel chien adopter ? Ou vous êtes tout simplement un véritable passionné des chiens ? Dans un cas comme dans l'autre, vous n'aurez aucun mal à apprécier les fiches pratiques de Mouss !

Chiens de differentes races classes du plus grand au plus petit

Sur cette partie du site, vous allez pouvoir en apprendre plus sur les différentes races de chien, et découvrir quel chien serait le plus adapté à votre mode de vie ou à votre petite famille.

Il faut dire qu'il existe un grand nombre de races de chien, et qu'il est parfois difficile de s'y retrouver ! Voilà pourquoi Moustique vous présente ce véritable guide, qui vous permettra de découvrir de nouvelles races de toutou et leurs caractéristiques.

 
 

Découvrez tout ce qu'il y a à savoir sur votre race de chien préférée

Moustique a rédigé avec amour toutes ces fiches sur les races de chien, de manière à vous en dire plus sur ses potes les toutous !

Dans chaque fiche, vous allez découvrir une description physique de la race canine qui vous intéresse, ainsi que des anecdotes précises sur l'histoire de cette race et son origine.

Mieux encore, les fiches de Mouss sur les races canines contiennent des infos très pratiques sur le comportement de chaque chien et ses habitudes de vie. Vous pourrez donc découvrir les traits caractéristiques des différentes races de chien, et déterminer si un toutou est fait pour vous, ou non !

Liste des races de chien :

  • 3

    Le Airedale Terrier

    Le Airedale Terrier

    C'est loin d'être un hasard si l'Airedale Terrier est considéré comme le roi des terriers ! Véritable institution à lui seul, ce chien de chasse au caractère bien trempé est un animal qui marque les esprits. Avant d'adopter un Airedale Terrier, pourquoi ne pas vous renseigner sur son comportement et son histoire ? Je vous dis tout sur ce terrier pas comme les autres ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire de l'Airedale Terrier Comme beaucoup de chiens terriers, l'Airedale Terrier est originaire d'Angleterre, et est apparu au courant du XIXe siècle. On estime que ce toutou vif et aventureux a pour ancêtre l'Old English Black et l'Otterhound, des races qui sont aujourd'hui éteintes. L'Airedale Terrier tient son nom de son lieu d'apparition : la vallée de l'Aire, située dans le Yorkshire. Ce chien est au départ conçu pour chasser la loutre, discipline dans laquelle il excelle. Très vite, on trouvera des Airedale Terrier en Allemagne, pays dans lequel il tient sa réputation de chasseur de sangliers ! En Russie, les chasseurs l'utiliseront même pour poursuivre les ours. C'est dire s'il est brave. Aujourd'hui, l'Airedale Terrier reste un chien de travail ou de défense très apprécié. Il excelle également comme chien de compagnie, voire même comme chien de concours. Les différents types d'Airedale Terrier On trouve assez peu de variété dans le standard de l'Airedale Terrier. Et pour cause, la race n'admet que deux couleurs de robe : La robe noir et feu La robe grisonné et feu Ce chien est réputé pour son poil, qui est à la fois dense, raide et très dur. La couleur fait va systématiquement englober les membres de l'Airedale Terrier, ainsi que son crâne et l'arrière de sa queue. Le physique de l'Airedale Terrier L'Airedale Terrier est un chien de taille moyenne, à la silhouette parfaitement taillée. À la fois élancé et robuste, ce chien de chasse présente un dos court et puissant, souligné par une queue de petite taille, portée haut. La gueule de l'Airedale Terrier est reconnaissable entre toutes, grâce à son museau solide, prolongé par ce qui ressemble à un petit bouc. Les yeux de l'Airedale Terrier sont souvent petits et ronds, et de couleur sombre. Ils sont encadrés par des oreilles de taille moyenne, taillées en V. Poids de l'Airedale Terrier : le poids idéal pour un Airedale Terrier est de 20kg. Taille de l'Airedale Terrier : l'Airedale Terrier mesure environ 59 cm. Poils : le poil de l'Airedale Terrier est dur et court, et se termine parfois en fil de fer. Le caractère de l'Airedale Terrier L'Airedale Terrier est un chien au caractère bien trempé, ce qui ne vaut pas pour autant dire qu'il soit agressif ou difficile à vivre. Généralement très gai et affectif, ce chien sera très proche de son maître et de sa famille. En revanche, il ne manquera pas d'essayer d'assoir son pouvoir, du fait d'un caractère naturellement dominant. Il pourra également entrer en compétition avec un autre chien, en particulier s'il s'agit d'un mâle. Malgré cela, l'Airedale Terrier est un chien très agréable à vivre, qui pourra s'intégrer dans une famille nombreuse. Protecteur, il fait un bon chien de défense et un chien de garde acceptable. Intelligent, l'Airedale Terrier est un chien qui peut apprendre vite et beaucoup. De ce fait, il peut faire un excellent chien de travail. L'Airedale Terrier : pour qui ? L'Airedale Terrier est un chien qui pourra briller dans de nombreuses familles. Assez sportif, il aura besoin d'un maître qui ait le temps de le sortir plusieurs fois par jour, et de le faire s'exercer comme il se doit ! Vif et très "pot" de colle, l'Airedale Terrier sera idéal pour un maître très présent, qui a envie de partager une relation privilégiée avec son chien. Tout comme l'Airedale Terrier est un toutou têtu et sûr de lui, son maître devra être autoritaire et avoir une bonne expérience de l'éducation canine. Avec une éducation trop permissive, l'Airedale Terrier serait en effet trop tenté d'imposer sa loi à la maison. Cependant, ce chien ne sera jamais agressif avec sa famille, et pourra donc très bien s'entendre avec les enfants, comme avec les adultes. Vous souhaitez continuer à découvrir de nouvelles races de chien ? Dans ce cas, pourquoi ne pas cliquer sur cette page et découvrir mon annuaire des races canines. Je suis certain que vous y trouverez le chien fait pour vous ! Les photos de vos Airedales Terrier : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    L'Akita Américain

    L'Akita Américain

    L’histoire de l’Akita américain est surprenante : celui que personne n’attendait ! Et pourtant, il a su, au fil des ans, s’imposer comme une race à part entière, avec ses standards et son caractère fier et doux ! Venez découvrir un chien méconnu en France et plein de qualités : l’Akita américain. Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire de l’Akita américain Tout comme son cousin Akita inu, l’Akita américain est issu de l’Akita matagis et prends ses racines au Japon. Utilisé pour les combats, il est croisé avec le Tosa et le Mastiff dès le début du XVIIème siècle pour le faire grandir. Les combats de chiens sont interdits par le préfet d’Akita en 1908, ce qui met un sérieux frein à son développement.   Pendant la seconde Guerre Mondiale, le Japon meurt de froid et de faim et beaucoup de chiens, dont les Akitas sont tués pour la survie de la population. La police réquisitionne tous les chiens, sauf les Bergers Allemands qui sont gardés pour les tâches militaires. Y voyant une chance de survie pour la race mise en péril, certains maîtres commencent à croiser des Akita avec des Bergers allemands. Ces Akitas issus du croisement avec les Bergers allemands ont une apparence différente qui séduit les soldats américains. Ils en rapportent donc aux Etats-Unis. A partir de ce moment, il y a une réelle séparation entre l’évolution des Akita inu et des Akitas américains. En 1972, le Kennel Club américain reconnaît la création de cette race et en fixe les standards. Les différents types d’Akita américain C’est rare dans les standards canins, mais toutes les couleurs sont autorisées, ainsi que les robes tachetées ou rayées. Les couleurs sont généralement claires et lumineuses, avec ou sans masque. Gratuit : adoptez un Akita Américain virtuel ! Le physique de l’Akita américain L’Akita américain est un grand chien solide et robuste. Il a une ossature lourde qui lui donne un aspect digne et imposant. De profil, il est légèrement plus long que haut, mais les membres sont harmonieux et droits. Sa tête en triangle et ses petits yeux marrons dominent le museau épais, très proche de celui du Berger allemand. Ses oreilles triangulaires émoussées sont dressées vers l’avant. De profil, elles prolongent la ligne supérieure du cou, ce qui constitue l’une des caractéristiques majeures de la race. La queue panachée et fournie est portée haut et enroulée sur le dos ou de biais sur les blancs. Poids de l’Akita américain : de 45 à 60 kg Taille de l’Akita américain : de 61 à 71 cm Poil de l’Akita américain : Un sous poil dense, duveteux et épais, plus court que le poil extérieur. Dressé, dense et rêche, le poil est relativement court mais très épais. Il mue deux fois par an. Le caractère de l’Akita américain L’Akita américain a gardé de nombreux traits caractéristiques de ses origines japonaises. Il est fier et calme, doux avec les enfants et loyal envers son maître. Cependant, il utilise son intelligence pour lui-même, ce qui requiert une éducation ferme, mais très positive. Attention, des punitions violentes risquent d’engendrer des réponses violentes de sa part. Veillez à être toujours cohérent avec lui, car à la moindre faille, il saura en profiter pour remettre en cause tout ce que vous lui avez enseigné ! La cohabitation avec d’autres mâles de la même race ne se fait pas naturellement. L’Akita américain : pour qui ? A chien sportif, maître sportif ! Aimez-vous les grandes balades à la course, le plein air ? Lui, il adore ça ! Autant vous dire que si vous habitez en appartement, il vous faudra proposer de grandes sorties régulières ! Étant donné son caractère un peu rebel, un maître ayant une certaine expérience et une autorité naturelle lui conviendra très bien ! Vous avez aimé découvrir cette race ? Vous pouvez en apprendre plus sur toutes les autres en suivant Mouss par ici ! Les photos de vos Akitas Américains : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    L'Akita Inu

    L'Akita Inu

    Si l’Empereur du Japon était un chien ? Facile, ce serait un Akita Inu ! Issu d’une lignée d’une très grande noblesse, il est considéré comme un trésor national. Les Japonais en prennent grand soin et en sont très fiers. Il faut dire qu’il y a de quoi ! Beauté, majesté, rapidité et efficacité, surtout dans le combat… Je vous présente aujourd’hui un chien pas comme les autres ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire de l’Akita Inu Sans suspense, l’Akita Inu est originaire de la province japonaise d’Akita, mais ne croyez pas que son histoire soit simple pour autant ! Comme tous les Akita, ce fut d’abord une race de taille moyenne. Il avait été sélectionné pour la chasse, mais rapidement, c’est au combat qu’il se fait connaître, entre le XVIIème et le XIXème siècle. Au cours des années 1860, il est croisé avec le Tosa et des Mastiffs, ce qui a pour conséquence d’augmenter la taille de la race et de remplacer les traits de Spitz qu’il avait jusque là par ceux de ses nouveaux ancêtres. Après l’interdiction des combats au début du XXème siècle, il connaît une période de gloire nationale qui s’achève pendant la Seconde guerre mondiale : la police réquisitionne les chiens pour utiliser leur peau, à l’exception des bergers allemands. Certains éleveurs croisent les Akitas avec des bergers pour sauver la race, mais le résultat, c’est qu’à la fin de la guerre, la souche de l’Akita est complètement perturbée. Il faudra de nombreuses années et la passions de nombreux éleveurs pour parvenir à retrouver les Akita Matagis qui sont nos actuels Akita Inu ! Les différents types d’Akita Inu Que la robe soit rouge-fauve, sésame, bringé, ou blanc, il doit toujours, pour être valide, présenter de l’ “Urajiro”. L’urajiro, désigne la présence de poils blanchâtres sur certaines zones du corps : sous la mâchoire, sur les faces latérales du museau, la gorge, le poitrail, le ventre et la partie inférieure de la queue et intérieure des membres. Gratuit : adoptez un Akita Inu virtuel ! Le physique de l’Akita Inu Simple et digne, l’Akita Inu est un grand chien avec des caractéristiques de Spitz asiatique. Bien proportionné et robuste, sa tête est particulièrement reconnaissable. Les yeux foncés et les oreilles sont triangulaires, mais ces dernières sont également épaisses, un peu arrondies  et inclinées vers l’avant, suivant l’angle du cou. La tête large et le stop prononcé ainsi que la queue en panache enroulée sur le dos lui donnent un air de grand noblesse. Taille de l’Akita Inu : de 58 à 70 cm Poids de l’Akita Inu : de 30 à 50 kg Poil de l’Akita Inu : Court, fourni et dense Le caractère de l’Akita Inu Calme et digne, l’Akita exprime son profond attachement à sa famille avec une retenue impériale ! Bien qu’il aboie très peu, c’est un bon chien de garde. Il aime bien les enfants qui vivent sous son toit mais préfère éviter ceux qu’il ne connaît pas. D’une manière générale, il ne va pas aux devants des étrangers. En présence d’autres mâles de la même espèce, il est franchement bagarreur et d’une manière générale, il vaut mieux éviter de s’approcher brutalement de lui, surtout s’il ne vous connaît pas : il réagit en bon samouraï, avec rapidité et efficacité ! L’Akita Inu : pour qui ? Calme et rustique, l’Akita Inu supporte bien la solitude et la vie en appartement, ce qui ne l’empêche pas d’envisager avec plaisir une balade en pleine nature de temps en temps pour se dégourdir les pattes ! Bien d’autres races de chiens existent et si vous voulez continuer à les découvrir dans d’autres articles, cliquez là ! Les photos de vos Akita Inu : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 3

    L'American Staffordshire Terrier

    L'American Staffordshire Terrier

    Avec sa forte carrure et sa mâchoire impressionnante, ce n'est pas étonnant si l'Américain Staffordshire Terrier est un chien de catégorie 2 en France. Pourtant, cela n'en fait pas forcément un monstre d'agressivité, même si la race s'est notamment fait connaître à travers les combats de chiens. Découvrons ensemble ce chien de défense qui peut également être un très bon compagnon... Liens utiles :  Eleveurs d'American Staffordshire Terrier  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire de l'American Staffordshire Terrier Le Staffordshire Terrier Américain, aussi appelé American Staffordshire Terrier, ou Amstaff, est un animal conçu à l'origine pour les combats de chiens. Il s'agissait à l'époque de proposer un chien plus agile que le Bulldog, alors très utilisé pour le combat. Parmi ses ancêtres les plus lointains, on retrouvera donc le Bulldog et les terriers (dont l'Old English White Terrier), eux-mêmes à l'origine de la race des Bull Terrier, qui donna par la suite naissance aux Staffordshire Bull Terrier, ancêtres directs de l'Amstaff. Comme son nom l'indique, l'American Staffordshire Terrier nous vient des États-Unis. Il s'agit en fait de l'évolution de chiens de combat anglais, exportés en Amérique. On recherchait alors un chien de combat équilibré, avec un tempérament fort. De cette manière, on pouvait aussi bien utiliser l'Amstaff au combat qu’à la chasse, ou comme chien de défense. Il ne faut pas confondre l'American Staffordshire Terrier avec son proche cousin, l'American Pitbull Terrier, qui est plus gros et plus agressif. La race de l'American Staffordshire Terrier a été reconnue par l'American Kennel Club en 1936. En France, ce chien a été classé de catégorie 2 lorsqu'il est inscrit au Livre des Origines Françaises, et de catégorie 1 lorsqu'il est non-LOF.   Les différents types d'Amstaff De nombreuses couleurs sont admises par le standard de l'American Staffordshire Terrier. Ainsi, on pourra trouver différents types d'Amstaff : Noir Rouge Fauve Bleu Bleu bringé Fauve bringé Noir bringé Blanc L'American Staffordshire Terrier aura forcément des taches blanches sur les parties inférieures, ou encore sur le crâne dans certains cas. Il faut cependant noter que les American Staffordshire majoritairement blancs ne sont pas forcément appréciés. Gratuit : adoptez un American Staff virtuel ! Le physique du Staffordshire Terrier Américain Comme tous les chiens de combat, l'American Staffordshire Terrier aborder une carrure impressionnante, même s'il est moins imposant que son cousin le Pit Bull. Ce chien puissant est solide dégage une grande impression de force. Tout en muscle, il est aussi agile que puissant, et ne doit pas être trop compact. Ses membres sont bien droits et sa silhouette est terminée par une queue épaisse, mais qui se rétrécit par rapport à sa base. Les oreilles de l'Amstaff sont tombantes quand elles ne sont pas coupées. Elles encadrent un crâne large avec un stop bien marqué et une mâchoire impressionnante. Le visage est marqué par deux yeux ronds de couleur foncée. Poids de l'Amstaff : le poids idéal pour un American Staffordshire Terrier est de 25kg. Taille du Staffordshire Terrier américain : l'Amstaff mesure environ 45 cm. Poils : le poil du Staffordshire Américain est court et de couleurs variées. Le caractère du Staffordshire Terrier Américain Comme la plupart des Terriers issus des combats de chien, l'Amstaff est un animal au caractère en acier trempé, même s'il est bien moins agressif que certains de ses cousins. À moins de voir son agressivité stimulée, l'American Staffordshire Terrier pourra donc être un animal très calme. Extrêmement sportif et très enjoué, l'Amstaff aura besoin de beaucoup d'exercice, et pourra se distinguer dans de nombreux sports canins, à l'instar de l'agility ou du canicross. C'est un élément important de sa personnalité, car un Amstaff qui ne se défoule pas pourra facilement développer des troubles du comportement. Ce chien aura besoin d'une bonne socialisation, notamment avec d'autres animaux. En effet, le Staffordshire Terrier Américain aura facilement tendance à se battre avec d'autres chiens. Très courageux et protecteur, l'Amstaff fera un chien de défense très efficace, sans compter le fait qu'il inspire naturellement la crainte. Contrairement à ce qu'on dit de lui, l'American Staffordshire Terrier peut être un excellent animal de compagnie, calme et affectueux. Cela nécessitera cependant une éducation canine attentive et douce. L'American Staffordshire terrier : pour qui ? Comme tous les chiens de catégorie 2 (ou chiens de défense), l'Amstaff ne sera pas à mettre entre toutes les mains. Cela s'explique non pas car il s'agit d'un animal naturellement agressif (ce n'est pas le cas !), mais car il peut rapidement devenir dangereux, en raison de sa taille et de sa puissance. L'American Staffordshire aura besoin d'un maître expérimenté, capable de le dresser en douceur mais avec fermeté, sans jamais utiliser la violence. Il faudra également veiller à sa bonne socialisation, dès les premiers mois, de manière à assurer l'équilibre du chien. L'Amstaff est un animal très sportif. Son maître devra donc accorder beaucoup de temps à le faire se dépenser, par exemple via la pratique d'un sport canin. C'est une démarche indispensable pour ne pas que le chien développer un comportement destructeur. Pour ces mêmes raisons, l'American Staffordshire Terrier préférera vivre dans de grands espaces. Si vous disposez d'un jardin clôturé, ce sera l'idéal pour lui ! Comme pour tous les chiens dits dangereux, il est indispensable de déclarer l'acquisition d'un Amstaff à sa mairie, de l'assurer et de mener diverses démarches administratives. L'adoption d'un tel animal ne sera pas toujours autorisée, et un test comportemental sera passé sur chaque animal. L'Amstaff ne semble pas fait pour vous ? Pour découvrir le chien de compagnie idéal, cliquez-ici et découvrez dès à présent les autres races de chien ! Les photos de vos Americans Staffordshire Terrier : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    L'Ariégeois

    L'Ariégeois

    Meilleur ami du chasseur français ? L’Ariégeois est en tous cas un chien courant très apprécié pour ses grandes qualités à la chasse à tir ou à courre. Mais ne vous y méprenez pas, ce beau chien calme et discret a bien d’autres qualités et beaucoup à vous raconter ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire de l’Ariégeois Vous l’aviez sans doute deviné, l’Ariégeois doit son nom à l’Ariège, un département français du sud ouest. On accorderait la paternité de la race au comte Elie de Vézins, qui voulait créer une nouvelle race de chiens de chasse supérieure aux autres. Il aurait donc croisé un chien courant local avec un Briquet du pays et un chien d’ordre qui serait soit le Grand Bleu de Gascogne soit le Grand Gascon Saintongeois. Le résultat a donné l’Ariégeois, le chien de chasse le plus performant de son époque. Aujourd’hui encore, c’est dans le sud de la France que le chien est le plus connu et apprécié. Les différents types d’Ariégeois L’Ariégeois constitue une race plutôt bien uniformisée dans ses standards. Vous rencontrerez peu de variantes dans les robes, la taille ou toute autres spécificités physiques. Gratuit : adoptez un Ariégeois virtuel ! Le physique de l’Ariégeois L’Ariégeois est un chien de taille moyenne à poil court et serré. La robe est blanche avec des taches noires bien délimitées et parfois un peu mouchetée sur le corps. Les yeux sont généralement entourés de noir, mais il n’est pas rare que les bords de la tâche soient cerclés de couleur feu pâle. Sa tête allongée et fine, sans rides ni fanon lui donne un air élégant et léger. Le chanfrein droit et délicatement brusqué, le crâne étroit et les yeux sombres et doux viennent renforcer cette impression agréable. Les oreilles, assez basses, ne sont pas très longues. Elles encadrent avec souplesse le visage. Le corps est droit et d’aplomb, musclé et léger et les pieds prennent la forme particulière du “pied de lièvre”. Poids de l’Ariégeois : Entre 28 et 30 kg Taille de l’Ariégeois : Entre 53 et 60 cm selon le sexe Poil de l’Ariégeois : Court et serré. Il n’a pas besoin d’entretien particulier. Le caractère de l’Ariégeois Ce sont souvent ses qualités de chien courant qui sont mises en avant en premier lieu. Adepte de la chasse au lièvre, il peut aussi aider pour tracer la voie des chevreuils ou sangliers. A la chasse, il s’adapte aux terrains difficiles, notamment en montagne, il est efficace et prend de bonnes initiatives. Il sait agir seul ou en groupe, car la cohabitation avec d’autres chiens n’est pas un problème pour lui. En chien de compagnie, il est joyeux, sensible, facile à éduquer et affectueux avec les enfants. Il se montre très inquiet de toujours satisfaire son maître. Comme tous les chiens sensibles, son éducation doit être pleine de douceur et de compréhension. C’est d’autant plus important qu’il a un vrai potentiel d’apprentissage qu’il serait dommage de gâcher. L’Ariégeois est un grand sportif, il aime se dépenser en pleine nature de longues heures durant. L’Ariégeois : pour qui ? Comme pour de nombreux chiens de chasse, c’est un chien qui s’épanouit surtout dans les grands espaces et le plein air. La vie en ville et en appartement ne lui est pas naturelle et doit régulièrement être compensée par de grandes sorties. De nature un peu timide, il doit être bien socialisé dès son plus jeune âge pour ne pas être peureux et il a besoin d’un maître aimant et sécurisant. Si ce portrait vous a intéressé, vous pouvez en découvrir de nombreux autres et en savoir plus sur les autres races de chiens en cliquant juste ici ! Les photos de vos Ariégeois : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Barbet

    Le Barbet

    100% waterproof, le Barbet est à l’épreuve de l’eau quelle que soit la saison ! Deux choses le rendent heureux comme un poisson dans l’eau : les marais et son maître ! Je me suis dit que ça valait la peine de découvrir ensemble ce chien méconnu mais qui est au côté des humains depuis bien longtemps ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Barbet La présence en France du Barbet est attestée depuis bien longtemps. On suppose qu’il accompagnait les Maures à l’époque des invasions et aurait mis la patte en Europe via la péninsule ibérique. Dès lors, il a accompagné maintes générations de Francs à la chasse et pour garder les troupeaux ! Il a également participé à la créations de plusieurs races de chiens français et il est l’ancêtre de l’actuel Caniche. En tant que chien de chasse, son pelage laineux l’empêche de se rendre sur les terrains de végétation sauvage et il n’est pas très compétent en tant que chien d’arrêt. Beaucoup de chasseurs lui préfèrent désormais d’autres races plus tout-terrain et polyvalentes. Cependant, ses qualités en font aussi un chien de compagnie très attachant, et cela fait bien longtemps qu’il occupe aussi cette place dans de nombreux foyers. Les différents types de Barbet En tant que race ancienne ayant peu évolué depuis plusieurs siècles, le Barbet est assez ouvert sur les couleurs de robe acceptées. Cependant, il est plus courant que le Barbet soit unicolore, même s’il y a également à ce sujet une légère marge de tolérance. Globalement, on trouve des Barbets de couleur noire, grise, marron, blanc et de toutes les nuances possibles entre le fauve et le sable. Gratuit : adoptez un Barbet virtuel ! Le physique du Barbet De taille moyenne, il est reconnaissable au poil long et laineux qui recouvre uniformément l’ensemble de son corps, museau compris, ce qui est rare ! Son corps est vigoureux, musclé et bien proportionné, avec une ossature relativement épaisse et les reins arqués. La queue, attachée basse, est légèrement courbée à son extrémité. Sur sa tête ronde et large, la moustache recouvre le chanfrein et les oreilles, recouvertes de longues mèches et attachées bas, descendent au-delà de la commissure des lèvres. D’ailleurs, les lèvres, noires ou marron, sont également recouvertes de poils. Taille du Barbet : De 52 à 65 cm Poids du Barbet : Entre 20 et 25 kg Poil du Barbet : Laineux, frisé et épais, il se présente sous forme de mèches et ne possède pas de sous-poil. Sachez que le poil long du Barbet est susceptible de capter de mauvaises odeurs et requiert des soins fréquents pour être en bon état. Le caractère du Barbet Le Barbet est un chien très doux et affectueux. Il a une profonde et sincère affection pour sa famille et s’entend très bien avec les enfants. On le considère comme un chien intelligent et équilibré. D’ailleurs, il est souvent utilisé dans les milieux hospitaliers pour aider les malades psychiques ou les personnes en hospitalisation longue à retisser des liens avec le monde extérieur. Calme et facile à éduquer, c’est un chien de compagnie très attachant. Et si vous voulez lui faire plaisir, emmenez-le souvent près de l’eau : quelle que soit la saison, ils adorent se baigner ! Le Barbet : pour qui ? Sportif et robuste, le Barbet aime les grands espaces … et l’eau, n’oublions pas ! Pour l’habituer à la vie en ville, il vaut mieux vous y prendre quand il est encore très jeune et compenser par de régulières et longues sorties en plein air ! En ce qui concerne son poil, des soins réguliers sont nécessaires pour le maintenir propre et agréable. Ce portrait vous a intéressé ? Découvrez la fiche de d’autres races de chien sur cette page ! Les photos de vos Barbets : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 4

    Le Basenji

    Le Basenji

    Le Basenji reste un chien assez peu connu. Pourtant, on voyait des Basenjis au temps des pharaons ! Cet ancien de chasse à la fois calme et affectueux pourrait très bien être l'animal fait pour vous. Mais pour le savoir, il va vous falloir parcourir ma présentation de ce chien si caractéristique et étonnant. C'est parti ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Basenji Le Basenji est un chien résolument ancien, et qui n'a pratiquement pas changé d'apparence en plus de 5000 ans ! En effet, on retrouve des représentations de ce toutou dès l'Égypte ancienne. On pense que ce chien était alors utilisé pour la chasse du petit gibier ou comme chien guide, comme il a continué de le faire dans de nombreuses cultures. Aussi appelé terrier Nyam-Nyam ou terrier du Congo, le Basenji n'est arrivé que très tardivement en Europe, durant le XXe siècle. Aujourd'hui, les Basenjis sont essentiellement utilisés comme animaux de compagnie, notamment car ils ne sont pas forcément adaptés au gibier européen.  Les différents types de Basenji Le standard du Basenji va admettre de nombreuses couleurs, si bien qu'on trouve de grandes variétés de Basenji : Le noir Le bringé Le noir et blanc Le noir et feu Le rouge et blanc Le blanc et feu  Gratuit : adoptez un Basenji virtuel ! Le physique du Basenji Le Basenji est souvent décrit comme un chien à l'allure royale. Il faut dire que sa silhouette élancée est marquée par un crâne haut, lui-même surmonté par des oreilles bien droites. Le tout confère au Besenji une allure particulièrement noble. Il s'agit d'un animal bien proportionné, bien que haut sur pattes. Très gracieux et agile, le Basenji est assez léger, et dégager une allure aérienne. On reconnait le Basenji aux rides qu'il porte sur le front, qui vont avoir tendance à lui donner un air surpris. Les yeux de ce chien sont foncés et en forme d'amandes, et dégagent une impression de calme et d'intelligence. Poids du Basenji : le poids idéal pour un Basenji est de 11 kg. Taille du Basenji : le Basenji mesure environ 40 cm. Poils : le poil du Basenji est naturellement court et très soyeux. Le caractère du Basenji Le Basenji est clairement un chien à part, lui qui n'aboie pas et aborde de nombreuses caractéristiques du chat. En effet, le Basenji aura tendance à avoir peur de l'eau et à faire sa toilette, à l'instar de n'importe quel félin. Lorsqu'il communique, c'est par des sons curieux, que certains comparent à des chants tyroliens. Très intelligent et affectueux, le Basenji est un chien qui peut facilement être éduqué et peut apprendre de nombreux tours. Affectueux avec son maître, il restera cependant assez distant avec les étrangers. Il faut savoir que le Basenji aura un besoin d'affection naturel. Il réagira très mal à la violence et devra se sentir aimé par son maître pour être parfaitement équilibré. Parfois farouche, le Basenji ne répondre pas toujours à l'appel, en particulier s'il a flairé une piste qui l'intéresse. Le Basenji : pour qui ? Le Basenji est un chien propre et facile à éduquer, qui fera un animal de compagnie idéal pour quiconque est prêt à lui accorder du temps et de l'attention. Assez dynamique, ce chien aura besoin d'un minimum d'activités sportives. Il pourra vivre en appartement, à condition d'être promené deux fois par jour. S'il n'aboie pas, le Basenji peut tout de même être bruyant, en particulier s'il n'a pas été éduqué ! Ce chien aura tendance à être un peu têtu, et aura donc forcément besoin d'un minimum d'éducation canine, dès sa jeunesse. Son maître doit donc être prêt à accorder du temps à son éducation. Par ailleurs, il faut savoir que le Basenji tolère assez mal la solitude. Il aura donc besoin de grandir entouré, et ne devra pas être laissé seul durant de trop longues périodes. Ce sera particulièrement vrai en appartement, car cet animal pourrait développer des comportements destructeurs s'il reste seul dans un petit espace. Malgré cela, le Basenji fait un chien de compagnie adorable, qui pourra très bien s'entendre avec les enfants.   Vous cherchez d'autres chiens ? Dans ce cas, consultez dès à présent le reste de notre annuaire des races canines, et découvrez LE toutou qu'il vous faut ! Les photos de vos Basenji : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Basset Hound

    Le Basset Hound

    Véritable monument de l’espèce canine, le Basset Hound est un chien surprenant. Loin de vous cantonner aux apparences, découvrez-le plus en détails et vous ne pourrez qu’être séduit par ce compagnon joyeux, doux et sportif. Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); Histoire du Basset Hound Si la présence de chiens à pattes courtes, facétie de la nature, est attestée depuis la Préhistoire, le Basset Hound ne fait son apparition qu’au XXème siècle. Il est le résultat de plusieurs croisements qui prennent leur souche parmi les bassets d’Artois et de Normandie puis le Chien de Saint-Hubert, en France, où la noblesse se passionne pour la chasse à courre.   Sélectionnés pendant plusieurs siècles pour leurs capacités à la chasse, les bassets sont des chiens courants. Ce n’est qu’au XIXème siècle qu’un couple de bassets, envoyés à nos amis anglais, deviennent les aïeux de nos actuels Bassets Hound. Fruit du travail des meilleurs éleveurs, qui rédigent en 1880 la première description du Basset Hound. Le succès n’est pas immédiat. Ce sont les cousins américains qui vont l’adopter pour en faire un chien de compagnie populaire. On leur a d’ailleurs, à tort accordé la paternité de cette race jusqu’en 1987, où il est enfin reconnu que le Basset Hound est originaire d’Angleterre. Différents types de Basset Hound La robe du Basset Hound est souvent soit tricolore (noir, feu et blanc), soit bicolore, c’est à dire blanc et citron. Cependant, il y a une bonne tolérance et toute autre couleur généralement admise pour les autres chiens de chasse est aussi acceptée pour le Basset Hound. C’est le seul domaine à faire l’objet d’une marge de variation. Toutes les autres caractéristiques physiques et morales du Basset Hound sont très précises et doivent correspondre aux critères fixés dans les descriptions. Gratuit : adoptez un Basset Hound virtuel ! Physique du Basset Hound Ses courtes pattes et son ossature massive ne l’empêchent pas d’être un très bon coureur, très endurant, à l’odorat très développé. Ses oreilles attachées bas, longues, souples et tombantes lui donnent aussi une très bonne ouïe. Ses babines pendantes et ses yeux aux paupières tombantes lui donnent un air mélancolique et doux. Son corps long, fuselé et doit rester relativement athlétique tout au long de sa vie. Porté par des pattes courtes mais puissantes, sur lesquels se forment des plis de peau, c’est un chien harmonieux, au charme élégant. Rustique et sportif, c’est un chien dont la santé solide n’est altérée que par le froid et l’humidité. Pour garder une colonne vertébrale en bonne état, il doit éviter le surpoids et les escaliers. Attention aussi aux otites et infections oculaires auxquelles il peut être sujet. Poids du Basset Hound : autour de 25kg Taille du Basset Hound : entre 33 et 38 cm Poil du Basset Hound : court. Tricolore ou bicolore. Tout coloris propre aux chiens de chasse. Le caractère du Basset Hound Comme tout chien de travail, le Basset Hound a besoin tout au long de sa vie de faire du sport, de courir et de s’entraîner pour maintenir sa masse musculaire et son endurance. Sans une pratique soutenue de la course, son état de santé est susceptible se de dégrader prématurément. Créé pour la meute, c’est un chien qui n’apprécie pas la solitude et aime toute compagnie, humaine ou animale. Absolument pas agressif, il cohabite à merveille avec d’autres chiens, des chats, des enfants. Son caractère joyeux ne l’empêche pas de respecter l’espace de chacun. Il sait se montrer affectueux et calme, mais il est aussi très têtu. Le Basset Hound, pour qui ? Le Basset Hound est un chien de compagnie facile à vivre. Heureux à la campagne (où les affections pulmonaires dues au froid et à l’humidité peuvent tout de même lui gâcher un peu la vie), il s’adapte très bien à la vie en appartement, à condition d’avoir un parc ou un bout de campagne pas trop loin où se dépenser. Un maître urbain et sportif lui convient donc tout à fait. La présence d’enfants ou d’autres animaux domestiques est une source de joie pour lui, c’est un chien familiale et sociable. Cependant, son caractère bien trempé et têtu requiert un maître sachant lui offrir une éducation ferme et faire preuve d’autorité lorsque le besoin s’en fait sentir. Si vous pensez que le Basset Hound n'est pas un chien fait pour vous, n'hésitez pas à parcourir cette page qui vous fera découvrir pleins d'autres races ! Les photos de vos Basset Hound : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 4

    Le Beagle

    Le Beagle

    Parmi les chiens de taille moyenne, le Beagle est clairement l'un des plus amicaux. À la fois joyeux, affectueux et très fidèle, le Beagle prouve que le chien est vraiment le meilleur ami de l'homme ! Aussi bon chasseur de lapins que chien de compagnie, le Beagle n'aura aucun mal à conquérir votre petit foyer. Mais découvrons-en plus sur le tempérament du Beagle et sur son histoire !  Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Beagle Comme beaucoup de races de chiens, le Beagle nous vient directement d'Angleterre. Les spécialistes estiment que cette race est réellement apparue aux alentours des années 1830, même si on lui confère des origines bien plus anciennes. Elle aurait été conçue à partir des races de chien courant du Nord et du Sud, qui n'existent plus aujourd'hui. On lui attribue également comme ancêtre le Beagle Harrier, dont il est assez proche. Aujourd'hui, le Beagle est un chien très populaire à travers l'Europe. Sa notoriété dépasse d'ailleurs le Vieux Continent, puisqu'on peut également le trouver aux États-Unis, ou encore en Australie. Il y est autant utilisé comme un chien de chasse que comme un chien de compagnie.    Les différents types de Beagle On peut trouver de nombreuses couleurs de robe chez les Beagles, mais elles ne sont pas toutes acceptées par les clubs canins. Les différents types de Beagle acceptés sont : Le Beagle tricolore : sera un chien au pelage blanc, tâché de marron et de noir. De nombreuses couleurs de marron sont acceptées. Ces chiens naissent souvent uniquement avec des taches noires, qui changent de couleur durant leur jeunesse. Le Beagle bicolore : aura une base blanche et des tâches qui seront au choix feu, citron, marron, noir ou encore rouge.    Le Beagle tiqueté : sera un chien noir ou blanc, dont le pelage est constellé de petites tâches noires ou bleu nuit. Le Beagle uni : sera un chien entièrement blanc. Il s'agit d'un type de Beagle extrêmement rare. D'autres robes de Beagle existent, mais elles ne sont pas acceptées par les clubs canins : le Beagle bleu norvégien (robe merle) et le Beagle bringé. La robe de couleur foie est uniquement acceptée par certains clubs canins américains.   Gratuit : adoptez un Beagle virtuel ! Le physique du Beagle Le Beagle est un chien de taille moyenne, extrêmement vif et gracieux. Très bien proportionné, il s'agit d'un animal sportif, qui dégage beaucoup d'énergie. Sa silhouette est soulignée par une queue épaisse et très fournie. Son crâne est fort, et relevé par un museau carré. Il présente des canines parfaitement alignées, et des babines dessinées. Les oreilles du Beagle sont situées assez haut, et vont retomber au niveau de son cou.   Ce chien est très expressif, grâce à des yeux vifs, qui vont du noisette au marron foncé. Comme tous les chiens courants, il affiche un air suppliant, grâce à la forme de ses yeux.    Poids du Beagle : le poids idéal pour un Beagle est de 17kg. Taille du Beagle : le Beagle mesure environ 35 cm. Poils : le poil du Beagle est court et dense. On dit qu'il résiste parfaitement aux intempéries. Le caractère du Beagle Comme tous les chiens de travail, le Beagle est très facile à éduquer. Il s'agit d'un chien très vif, puisqu'il est généralement utilisé pour la chasse au lièvre. Très doux et affectueux, le Beagle est un chien qui s'entend parfaitement avec les enfants. Il les apprécie tout particulièrement car il adore jouer avec eux. Ce chien est très énergique, et a donc besoin de beaucoup d'exercice. Le Beagle a cependant tendance à s'assagir avec l'âge, même s'il ne sera jamais contre ses deux promenades journalières. Parmi les rares défauts de ce chien adorable : il a tendance à japper plus que de raison ! Le Beagle : pour qui ? Bien qu'utilisé comme chien de chasse par certains maîtres, le Beagle fait un excellent chien de compagnie. Contrairement à d'autres chiens d'arrêt, il peut même s'épanouir en ville... à condition cependant que vous disposiez au moins d'un petit jardin. Assez énergique, ce chien aura besoin d'être sorti au minimum deux fois par jour. Il restera cependant un excellent compagnon, même si votre train de vie est calme. Très joyeux et positif, le Beagle est facile à éduquer, et n'aura besoin que de votre amour. Attention cependant à ses premières années : un jeune Beagle aura souvent tendance à faire des bêtises... qu'il vous sera difficile de ne pas pardonner !  Maintenant que vous en savez plus sur le Beagle, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Beagle en cliquant ici. Les photos de vos Beagles : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Bearded Collie

    Le Bearded Collie

    Le Bearded Collie, ou Colley Barbu est un berger 100% British. Méconnu en France, il a pourtant toutes les qualités d’un bon gardien et d’un compagnon fidèle, fiable et aimant. Avec son poil long et son air de peluche, il marque les mémoires et ceux qui le croisent s’en souviennent ! Mais pour le connaître vraiment, voici tout ce qu’il faut savoir sur le Bearded Collie ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Bearded Collie Les origines du Bearded Collie sont très vraisemblablement anglaises. Un doute plane cependant sur son histoire, sa période d’apparition et les croisement qui ont permis de former cette race : probablement Bobtail et Collie. On suppose que le Bearded Collie existe depuis très longtemps mais les premiers textes qui le mentionnent remontent seulement au XVIème siècle. Pourtant, on se demande aujourd’hui si la race n’a pas assisté à l’invasion des îles britanniques par les Romains dans l’Antiquité ! Aujourd’hui, ce chien qui possède tous les talents pour faire un excellent chien de berger est plus souvent choisi comme chien de compagnie, car c’est un compagnon extrêmement agréable. En France, il est peu connu, et pourtant, quelques élevages passionnés proposent des portées de grande qualité chaque année. Pour en avoir un, il faut vous y prendre à l’avance : la liste d’attente ne cesse de s’allonger ! Les différents types de Bearded Collie Il est typique que les Bearded Collie aient des taches blanches en collier, sur le visage et le poitrail. Certains individus en sont dépourvus sans que ce soit gênant pour l’appartenance à la race. Noir, gris, fauve, brun, sable, ardoise, marron, avec des nuances possibles sont les couleurs de robes autorisées pour cette race. Le physique du Bearded Collie Le Bearded Collie est un chien robuste et vif, bien équilibré, avec une silhouette rectangulaire, dense et musclée. Il est doté d’une large tête au crâne plat avec un stop moyennement prononcé et un museau d’une longueur équivalant à celle du crâne, et se terminant par une truffe carrée,  noire et humide. Ses oreilles, d’une longueur moyenne, recouvertes de poils longs encadrent son visage et font ressortir ses grands yeux sombres et brillants. Le dos, plutôt droit, s’achève sur une queue portée basse au repos mais légèrement relevée lorsqu’il est attentif. Elle ne dépasse jamais le niveau du dos. Taille du Bearded Collie : Entre 51cm et 56cm Poids du Bearded Collie : Entre 25kg et 29kg Poil du Bearded Collie : Le sous-poil ressemble à une fourrure épaisse et douce. Le poil est de longueur moyenne, lisse avec une légère ondulation, plutôt rêche. Il ne faut pas qu’il forme de mèches. Le caractère du Bearded Collie Ouvert, intelligent, protecteur, le Bearded Collie est un chien idéal pour une famille avec de jeunes enfants. Son instinct de berger protecteur l’entraîne à les réunir et les surveiller. Souvent utilisé comme chien de compagnie, il a aussi de grandes qualités pour la garde car il fait preuve de réserve vis-à-vis des étrangers. En revanche, il est affectueux et très attaché à sa famille. Doté d’une forte personnalité, il est docile mais il peut lui arriver de se montrer un peu têtu lorsqu’il n’est pas convaincu par la pertinence d’un ordre. Souvent utilisé dans des concours, il sait généralement se montrer à la hauteur des attentes de ses maîtres. Le Bearded Collie : pour qui ? Sportifs et amateurs de grands espaces, que vous viviez en maison ou appartement, à la campagne ou à la ville, ce sont de grandes promenades pour se défouler pleinement dont le Bearded Collie a surtout besoin ! En revanche, il faut aussi faire preuve de patience et de fermeté pour obtenir une éducation parfaite avec lui, car il est docile et désireux de plaire à son maître, mais également têtu, avec une forte personnalité. Il faut penser à lui nettoyer souvent les oreilles pour lui épargner les otites ! Et pour découvrir d’autres races de chiens, vous pourrez retrouver tous nos articles et poursuivre votre lecture en cliquant ici ! Les photos de vos Bearded Collie : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 8

    Le Beauceron

    Le Beauceron

    Le Beauceron, ou berger de Beauce, est un fier chien de berger qui en intimidera plus d'un ! Mais derrière son apparence de grand chien de garde, le Beauceron est avant tout un chien affectueux et dévoué. Ce parfait compagnon de route, qui nous vient directement de France, fera un excellent chien de compagnie ou chien de berger. Étudions ensemble ce chien solide et volontaire ! Liens utiles :  Eleveurs de Beaucerons  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Beauceron Géographiquement, il ne faut pas aller trop loin pour retrouver le Berger de Beauce. Ce chien de berger est en effet apparu en France, comme le laisse entendre son nom, même si la Beauce est plus une dénomination que sa réelle région d'origine. À l'instar de tous les chiens de bergers européens, le Beauceron partage des origines communes avec le chien des Tourbières. Ses ancêtres étaient à la fois des chiens de berger et des chiens de garde, pendant le Moyen-Âge. Néanmoins, il faudra attendre 1863, date de la première exposition canine française, pour voir apparaître réellement des Bergers de Beauce semblables à ceux que l'on connait aujourd'hui. Les caractéristiques officielles de cette race de chien ne seront publiées qu'en 1893, la race sera quant à elle inscrite qu'en 1896. Même si des bergers l'utilisent encore, le Beauceron a peu à peu trouvé de nouvelles fonctions avec la raréfaction des bergers français. On le retrouve donc aujourd'hui comme chien de défense ou tout simplement comme chien de compagnie. Malgré ses qualités, le Berger de Beauce reste un chien relativement discret à l'international, bien moins connu que des races comme le Labrador ou le Berger Allemand. Les différents types de Beauceron Deux couleurs de robes sont admises chez le Beauceron : Le Beauceron noir et feu : va arborer exactement les mêmes couleurs qu'un Rottweiler ou un Doberman,. Il s'agit de la robe la plus répandue. Le Beauceron arlequin : le Berger de Beauce Arlequin aura la robe grise, noire et feu. Il peut tout à fait arriver que deux Beaucerons noir et feu donnent naissance à un arlequin, car les gènes sautent parfois une génération. Gratuit : adoptez un Beauceron virtuel ! Le physique du Beauceron Le Berger de Beauce est un animal solide et bien proportionné. Il arbore un physique robuste et musculeux, sans pour autant paraître lourd. Le tout est souligné par une queue assez longue et tombante, avec de légères franges. Le crâne du Beauceron est assez fin et son visage harmonieux. Son museau est puissant et tout en longueur. Il arbore deux oreilles tombantes ou semi-dressées, qu'il est aujourd'hui interdit de couper. L'une des particularités physiques du Beauceron est la présence de doubles ergots sur les pattes arrière. Il partage cette particularité avec le Cane Corso ou encore le Berger de Brie. C'est l'une des manières les plus simples de le différencier avec un Rottweiler, race avec laquelle il est souvent confondu de par sa robe. Poids du Beauceron : le poids idéal pour un Beauceron est de 45 kg. Taille du Beauceron : le Beauceron mesure environ 68 cm. Poils : le poil du Beauceron est court et dense, avec de légères franges sur le fessier et sur la queue. Le caractère du Beauceron Malgré son physique impressionnant, le Beauceron est un chien très amical et affectif, très à l'aise avec les hommes et avec les chiens s'il a été sociabilisé durant sa jeunesse. Ce chien de berger puissant est un vrai sportif, qui va aimer se dépenser et courir. Il garde souvent son instinct de berger en tête, en particulier s'il est laissé à proximité d'un troupeau. C'est également un excellent chien de garde, souvent méfiant vis à vis des inconnus. De par sa taille et son caractère, le Berger de Beauce a besoin d'une éducation sérieuse. Il aura tendance à s'attacher à son maître, et lui obéira au doigt et à l'œil. Mais attention : il n'en sera pas forcément de même avec les autres membres de la famille ! Le Beauceron n'est pas un animal agressif, mais son gabarit et son côté joueur ne le rendent pas idéal pour les jeunes enfants. Sans compter qu'il lui arrive d'être têtu.  Le Beauceron : pour qui ? Le Berger de Beauce n'est pas un chien à mettre entre toutes les mains ! Il sera avant tout recommandé à des maîtres déjà initiés à l'éducation canine, et qui pourront l'éduquer et le dresser dans les meilleures conditions. Assez têtu et dominant, le Beauceron n'hésitera pas à jouer le rôle de chef de famille s'il considère que son maître n'est pas à la hauteur. Il faudra donc lui opposer une éducation ferme, mais douce, car c'est un chien qui ne va pas tolérer la violence.    Comme tous les chiens de berger, le Beauceron aura besoin de pratiquer une activité physique régulière. Il sera donc bien plus à l'aise à la campagne qu'à la ville. Il est clairement impensable d'élever un Beauceron en petit appartement ! Alors si vous souhaitez avoir un chien mais que cette race ne vous convient pas, feuilletez le panel des différentes races de chiens disponible juste ici ! Maintenant que vous en savez plus sur le Beauceron, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Beauceron en cliquant ici. Les photos de vos Beaucerons : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 5

    Le Berger Allemand

    Le Berger Allemand

    Avec des représentants aussi célèbres que Rintintin ou sa parodie Rantanplan, il est difficile de ne pas connaître le Berger Allemand ! Dans le même temps, ce chien d'utilité doit sa grande notoriété a ses formidables capacités d'apprentissage. À la fois sportif, intelligent et fidèle, le Berger Allemand est un chien qui a tout pour lui ! Et ce n'est pas un hasard s'il est utilisé par toutes les polices du monde...  Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Berger Allemand Comme son nom l'indique, ce chien nous vient directement d'Allemagne. Voilà pourquoi on l'appelait également le loup d'Alsace à une certaine époque. Apparu au courant du XIXe siècle, le Berger Allemand est directement issu de certains chiens de troupeaux utilisés par les bergers en Allemagne. Cette race de chien sera créée à l'initiative de Max Emil Frédéric von Stephanitz, un célèbre capitaine de cavalerie. Dès le départ conçu comme chien d'utilité, ce chien commence par garder les troupeaux. Grâce à son flair, il va petit à petit trouver d'autres usages, et s'imposer dans l'armée, puis dans les douanes et gendarmeries. Les différents types de Berger Allemand Il est possible de trouver différentes couleurs de robe pour le Berger Allemand. Au choix, sa couleur sera : Noire-marron fauve (le plus répandu) Noire Grise On trouve aussi bien des Bergers Allemands à poil court qu'à poil long. Il est à noter qu'on va retrouver deux types de sélection différentes pour les Bergers Allemands : La lignée de travail : forme des chiens solides et conçus pour le travail (chien d'aveugle, chien de douane, etc.). On y trouve très peu de Bergers Allemands noir et fauves, qui forment pourtant une majorité. La lignée de beauté : forme des chiens avant tout conçus pour leur beauté, notamment en vue des concours de beauté canins.    Gratuit : adoptez un Berger Allemand virtuel ! Le physique du Berger Allemand Difficile de trouver un chien plus beau que le Berger Allemand, avec son allure sportive et élégante. Très souple, ce chien offre une silhouette élancée, marquée par une queue tombante et touffue. Ses membres sont bien proportionnés, et offrent une impression de puissance. Le museau du Berger Allemand est fin, et souligne parfaitement son regard brun plein d'intelligence et d'empathie. Les oreilles du Berger Allemand sont droites, ce qui participe à lui donner un air alerte en toutes circonstances.  Poids du Berger Allemand : le poids idéal pour un Berger Allemand est de 35kg. Taille du Berger Allemand : le Berger Allemand mesure environ 60 cm. Poils : le poil du Berger Allemand est court et compact. Il peut être long. Le caractère du Berger Allemand Le Berger Allemand est un chien assez facile à vivre, et qui se dresse très bien. Très éveillé, il s'agit d'un chien plein d'énergie, qui a besoin de sortir plusieurs fois par jour. Extrêmement fidèle, le Berger Allemand fait un excellent chien de garde. Il peut également être un très bon chien de travail, d'où sa grande présence dans les services de sécurité ou de police. Cela n'en fait pas pour autant un animal agressif. En effet, le Berger Allemand s'entend très bien avec les enfants et adorer jouer. Il peut donc être un très bon animal de compagnie. Le côté ambivalent de ce chien d'exception explique parfaitement pourquoi il est si populaire à travers le monde. Le Berger Allemand : pour qui ? Le Berger Allemand est un chien qui a besoin d'espace. Et pour cause, il s'agit d'un chien sportif, qui vivrait très mal en appartement. Si les maîtres chiens utilisent beaucoup cette race, vous pouvez tout à fait adopter un Berger Allemand comme animal de compagnie et non comme animal de travail. Il fera un excellent compagnon pour vous et votre famille. Facile à dresser, le Berger Allemand peut être un bon premier chien. Mais attention : mieux vaut suivre quelques cours de dressage, car la taille de cet animal pourrait vite le rendre lassant s'il développe un mauvais comportement. Mais rassurez-vous : bien dressé, un Berger Allemand pourra s'adapter dans n'importe quelle famille, et apporter tout son amour.  Le Berger Allemand vous fascine ? Pour en savoir davantage sur la race, n'hésitez pas à parcourir le site de Isa sur Le Berger Allemand Grand Chien d'Exception qui est très complet ! Maintenant que vous en savez plus sur le Berger Allemand, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Berger Allemand en cliquant ici. Les photos de vos Bergers Allemands : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 5

    Le Berger Australien

    Le Berger Australien

    Parmi les chiens de berger les plus récents, on peut sans mal citer le Berger Australien, aussi appelé Australian Sheperd. Ce chien très amical et plein de vie fera le compagnon idéal des sportifs ou tout simplement des bergers. Il faut dire qu'il est particulièrement beau et affectueux. Mais découvrons plus en détail les caractéristiques de cet adorable chien de berger qui ne laisse pas indifférent ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle  -  Accessoires Berger Australien   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Berger Australien Le Berger Australien est un chien assez récent, puisque ses standards n'ont été admis provisoirement qu'en 1996 et définitivement en 2007. Le nom de ce chien de berger est trompeur, car l'animal n'est pas issu de l'Australie mais du Pays Basque. En effet, le Berger Australien voit ses origines parmi les pasteurs basques, qui avaient besoin de chiens autoritaires pour mener leurs troupeaux. Ces mêmes pasteurs ont fini par émigrer vers l'Australie, emmenant leurs chiens avec eux. Dans les années 1900, des bergers basques quittent l'Australie pour rejoindre les États-Unis. C'est là que leurs chiens se font remarquer, et que le standard des Bergers Australiens voit peu à peu le jour. Aujourd'hui, l'Australian Shepard est l'un des chiens les plus utilisés par les bergers américains. En France, il a fait sa réapparition depuis les années 1980. Il reste cependant assez discret en comparaison, par exemple, au Berger Allemand.   Les différents types de Berger Australien Le Berger Allemand est une race qui admet de multiples couleurs. On va ainsi différencier quatre types de Bergers Australiens différents : Le Berger Australien noir tricolore : une robe noire mêlée de blanc et de feu. Le Berger Australien rouge tricolore : une robe rouge mêlée de blanc et de feu. Le Berger Australien rouge merle : une robe tachetée de rouge, blanc et feu. Le Berger Australien bleu merle : une robe tachetée de noir, blanc et feu. On admet également des Bergers Australiens bicolores (qui n'ont pas de couleur blanche ou de couleur feu dans les quatre déclinaisons précédentes), mais ceux-ci sont extrêmement rares. Médailles personnalisables pour Berger Australien: Le physique du Berger Australien Le Berger Australien est un chien bien proportionné, très vif et sportif. Bien que musclé et solide, cet animal reste très agile et léger et profite donc d'un équilibre parfait pour un chien de berger. Le pelage original du Berger Australien participe à le faire reconnaître, notamment pour les Bergers Australiens rouge merle et bleu merle, et leurs tâches caractéristiques. On va également le reconnaître grâce à sa queue naturellement courte. Ce chien profite d'yeux pétillants d'intelligence, qu'ils soient bleus, marrons ou ambre. Ces derniers sont soulignés par des oreilles triangulaires et hautes, qui restent assez discrètes. Poids du Berger Australien : le poids idéal pour un Berger Australien est entre 24,5 kg et34,5 kg pour un mâle et et 18,70 kg et 26,80 kg pour une femelle. Taille du Berger Australien : le Berger Australien mesure environ 55 cm. Poils : le poil du Berger Australien est moyen et doux. Le caractère du Berger Australien À l'instar des autres chiens de berger, l'Australian Sheperd a besoin de beaucoup d'exercice. C'est donc un chien qui va aimer se dépenser, sans quoi il risque bien de devenir difficile à vivre pour son maître. Très loyal et intelligent, le Berger Australien est un animal facile à dresser pour qui sait s'y prendre. Mais attention à bien lui faire comprendre qu'il est le maître, sans quoi son caractère têtu risque de vous en faire voir de toutes les couleurs ! Très sociable et agréable, ce chien va très bien s'entendre avec les enfants et avec d'autres animaux, à condition d'avoir été sociabilisé dès son plus jeune âge. Le Berger Australien est un chien qui ne va pas aimer la solitude. Si vous ne vous occupez pas assez de lui, il fera tout pour se sentir aimé et pour être remarqué. Gratuit : adoptez un Berger Australien virtuel ! Le Berger Australien : pour qui ? Le Berger Australien est un chien adorable... mais qui nécessite une éducation ferme. On le recommande donc avant tout aux maîtres qui ont déjà une bonne expérience de l'éducation canine. Par ailleurs, ce chien de berger est très sportif. Il faudra donc être prêt à lui faire faire beaucoup d'exercice. Ici, on ne parle pas de promenades, mais de véritables sports canins, comme le cani-cross, l'agility ou plus simplement la randonnée. Naturellement, le Berger Australien conviendra parfaitement à un berger, qui pourra l'utiliser sans mal dans la conduite de troupeaux.  On évitera tant que possible ce chien en appartement ou en ville, car il aime les grands espaces. Alors si vous êtes dans cette situation, mieux vaut viser une autre race de chien. Maintenant que vous en savez plus sur le Berger Australien, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Berger Australien en cliquant ici. Les photos de vos Bergers Australien : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 5

    Le Berger Belge Malinois

    Le Berger Belge Malinois

    Difficile de ne pas parler du Malinois lorsqu'on évoque les chiens de berger belges. Cet animal vif et protecteur fait un excellent gardien, et un chien aussi sportif qu'affectueux. Mais avant d'adopter un Malinois, encore faut-il se renseigner sur son caractère et son mode de vie. Revenons en détail sur l'histoire et les caractéristiques du Berger Belge Malinois, ce chien qui n'a aucun mal à faire parler de lui ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Berger Belge Malinois Le Malinois est l'une des quatre variétés de chiens de berger belges sélectionnés par les cynophiles du professeur Reul à la fin du XIXe siècle. Cet amateur de chien averti, qui travaillait à l'école vétérinaire de Cureghen, cherchait alors à remettre de l'ordre dans le patrimoine génétique des chiens belges. Avant 1890, les chiens de berger belges étaient en effet très dispersés, et nul n'avait tenté de créer un standard. Grâce au travail du professeur Reul, plusieurs variétés de bergers belges virent le jour : le Groenendael, le Laekenois, le Malinois et le Tervueren. Le premier standard du Malinois a été publié en 1894, après quoi l'élevage du Malinois a prospéré pour en faire l'excellent chien de travail que l'on connait aujourd'hui. De nos jours, le Malinois est toujours utilisé comme chien de berger, mais il fait également un excellent chien de garde et est aussi utilisé dans de nombreux services de police ou d'intervention, à l'instar du GIGN. Les différents types de Malinois Il faut savoir que le Malinois fait partie de la race des bergers belges, dont on différencie plusieurs types bien définis : Le Groenendael : un chien noir à poil long Le Laekenois : un chien fauve et charbonné à poil dur Le Tervueren : un chien fauve et charbonné gris à poil court Le Malinois est la quatrième variété de bergers belges. Il s'agit d'un chien fauve et charbonné à poil court, que l'on va reconnaître grâce à son masque noir. Si les bergers belges ne se ressemblent pas du tout à première vue, il s'agit bien d'une race unique, dont le Malinois n'est qu'une variété. Médailles personnalisables pour Malinois : Le physique du Berger Belge Malinois Le Berger Belge Malinois est un chien à poil court, reconnaissable grâce à sa silhouette élancée. Bien proportionné, le Malinois est un chien solide et musculeux, qui évolue tout en finesse et en élégance. Ce chien aux allures de loups sera reconnaissable grâce à son masque noir, qui met en valeur un museau fin, une mâchoire puissante et des yeux pleins de vivacité.   Les oreilles dressées de ce chien de berger contribuent à lui donner une allure vive et toujours en alerte. Poids du Malinois : le poids idéal pour un Berger Belge Malinois est de 25 kg. Taille du Malinois : le Malinois mesure environ 60 cm. Poils : le poil du Malinois est court. Le caractère du Berger Belge Malinois Le Malinois est un chien à part, très vif et sportif, et toujours à la recherche de nouveaux défis. Cet animal solide et affectueux fait un excellent gardien, et un chien de travail très apprécié. Il est d'ailleurs très souvent utilisé dans les services de police. Très intelligent, le Malinois est un animal qui a de grandes facilités d'apprentissage, à condition de savoir comment l'éduquer. Son caractère un peu espiègle le poussera parfois à faire tourner son maître en bourrique. Il est reconnu que le Malinois est l'un des bergers belges les plus dociles, ce qui ne l'empêchent pas d'être tout de même assez nerveux en comparaison à d'autres races de chien. Il faut savoir que le Malinois est l'un des meilleurs chiens pour pratiquer l'agility, avec le Border Collie, car il peut y exprimer à la fois sa grande intelligence et ses qualités de travail. Gratuit : adoptez un Berger Belge Malinois virtuel ! Le Malinois : pour qui ? Ne vous fiez pas à sa bouille docile et amicale, le Berger Belge Malinois peut être un vrai petit monstre ! Ce chien de berger très vif et énergétique aura ainsi besoin d'un maître tout aussi excité que lui. Très exigeant, le Malinois devra être confronté à un maître habitué au dressage canin, qui puisse l'éduquer tout en douceur et ait beaucoup de temps à lui accorder. Durant sa jeunesse, le Berger Belge Malinois pourra être difficile à canaliser, et il faudra donc lui accorder une attention permanente. Il est difficile mais pas impossible d'éduquer un Malinois en appartement, car c'est un chien qui a besoin d'espace et de beaucoup d'exercice. On le recommandera avant tout aux maîtres qui cherchent un compagnon avec lequel effectuer des sports canins, notamment l'agility, activité dans laquelle ce chien excelle. À condition d'être parfaitement éduqué et canalisé, le Berger Belge Malinois peut s'entendre avec les enfants, et être un chien de compagnie très affectueux. Les photos de vos Bergers Belges Malinois : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 8

    Le Berger Blanc Suisse

    Le Berger Blanc Suisse

    Difficile de ne pas succomber au charme du Berger Blanc Suisse. Ce chien si proche du Berger Allemand est reconnaissable entre tous grâce à sa robe parfaitement blanche. Et si son physique ne suffit pas à vous charmer, sachez qu’il s’agit d’un excellent compagnon de route, à la fois joyeux, fidèle et très intelligent. Envie d’en savoir plus ? Je vous dis tout sur ce chien à travers cet article ! Liens utiles :  Eleveurs de Bergers Blancs Suisses  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Berger Blanc Suisse Si on a tendance à l’oublier, les anciens chiens de bergers étaient très souvent blancs. Voilà pourquoi le pelage immaculé du Berger Blanc Suisse n’est en rien une anomalie ! Pendant un certain temps, ce chien était considéré comme un Berger Allemand, dont il partage toutes les origines et les caractéristiques. C’est ainsi qu’un Berger Blanc a été admis au livre d’origine des  Bergers Allemands en 1913. Dès 1933, la robe blanche est cependant interdite chez le Berger Allemand. Les Bergers Blancs menacent alors de disparaître, mais deviennent heureusement très populaires aux Etats-Unis. En 1964, la Californie créé son tout premier club canin dédié au Berger Blanc, ce qui permet de maintenir la race et sa couleur. Il faut attendre la fin des années 60 pour voir ces chiens revenir en Europe, via la Suisse. Ne sachant pas comment les catégoriser, le livre des origines suisses (LOS) enregistre certains de ces chiens comme des Bergers Allemands Blancs. Mais dès 1967, cette appellation est définitivement rayée du livre des origines, et les chiens au pelage blancs ne sont plus alors plus considérés comme des chiens de race. Il faut attendre 2003 pour que les descendants blancs des Bergers Allemands soient de nouveau autorisés dans les livres d’origine. Ils sont alors catégorisés sous le nom de Bergers Blancs Suisses. Très proche de son cousin, le Berger Blanc est un chien intelligent, idéal comme chien de travail ou tout simplement comme animal de compagnie. Si sa couleur blanche lui a longtemps coûté son statut de chien de race, elle est aujourd’hui plus que jamais un signe caractéristique très apprécié. Les différents types de Bergers Blancs Il faut savoir que les Bergers Blancs Suisses représentent en réalité deux races distinctes : Le Berger Blanc à poil long, Le Berger Blanc à poil court. De ce fait, ces deux types de chien sont jugés séparément lors des expositions canines. Mis à part la longueur des poils, il y a peu de différences entre deux chiens de cette race. Et pour cause, seule une robe parfaitement blanche est admise dans le standard de la race. Gratuit : adoptez un Berger Blanc virtuel ! Le physique des Bergers Suisses Tout comme son cousin, le Berger Blanc est un animal athlétique et musclé, mais qui n’affiche aucune lourdeur. Sa silhouette est celle du Berger Allemand, à l’exception de sa couleur de robe. Le Berger Blanc est cependant nettement plus allongé, ce qui ne gâche rien à l’impression de puissance qu’il dégage. La gueule est parfaitement proportionnée, mise en valeur par deux yeux bruns en amande. Le visage est encadré par des oreilles dressées et attachées haut. Le tout lui donne une expression proche du loup, et une impression constante d’alerte et d’intelligence. Poids : le poids idéal pour ce chien est de 35 kg. Taille : le Berger Blanc Suisse mesure environ 60 cm. Poils : le poil de ce chien est mi-long ou long, à la fois lisse et dur. L’animal dispose d’un sous-poil abondant. Son caractère Les Bergers Blancs s’illustrent grâce à un caractère bien trempé, mais sans jamais être agressifs ou nerveux. Ce sont des chiens calmes de nature, qui restent vigilants en toutes circonstances. Très protecteur, le Berger Blanc s’entend parfaitement avec les enfants. Il peut se montrer plus réservé avec les personnes inconnues, ce qui en fait un bon chien de garde. Malgré cela, il n’exprime jamais d’agressivité. S’il faut lui retenir un trait de caractère, notons que ce chien est un animal sensible et amical. Il aimera toujours être entouré de ses maîtres, sans pour autant devenir envahissant. Laissé seul, il ne sera clairement pas heureux. Très intelligent, le Berger Blanc Suisse fait un excellent chien de travail. À condition de l’éduquer sans agressivité, et de ne pas chercher à le brusquer, il reste très facile à dresser. Le Berger Blanc Suisse : pour qui ? Comme son cousin, le Berger Blanc Suisse reste un animal assez facile à vivre. Correctement éduqué, il s’agira d’un chien tout à fait calme et fidèle, qui peut parfaitement se plaire dans n’importe quelle famille. Véritable sportif dans l’âme, le Berger Blanc aura besoin d’un certain exercice. Il faut donc prévoir de le sortir plusieurs fois par jours, et la pratique d’un sport canin ne sera clairement pas pour lui déplaire. Notez que ce chien a besoin d’un maître présent, car il supporte mal la solitude. Soyez donc prêt à lui accorder un minimum d’attention, pour son bien-être et le vôtre ! Vous cherchez à découvrir d’autres chiens ? Dans ce cas, continuez votre visite de mon annuaire des races de chien.   Les photos de vos Bergers Blancs Suisses : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Berger Groenendael

    Le Berger Groenendael

    Le Berger Groenendael est l’une des quatre races de chiens rassemblées sous l’appellation de Bergers Belges. Ce chien de troupeau polyvalent est aussi volontaire que sensible. À la fois intelligent et doux, il fait un chien de travail excellent, doublé d’un adorable animal de compagnie. Mais découvrons-en plus sur ses origines et ses caractéristiques... Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Berger Groenendael Comme l’indique son appellation de Berger Belge, le Berger Groenendael est originaire de Belgique. Et plus précisément du « Château de Groenendael », un restaurant qui faisait office de résidence principale de l’éleveur qui l’a sélectionné, Nicolas Rose. Ce chien de berger est apparu au courant du XXe siècle. Parmi ses ancêtres, on retrouve différents chiens de troupeaux, mais aussi plusieurs races de mâtins belges. Dès le départ, ce chien est utilisé comme chien de berger pour la garde et la protection des troupeaux. Il se montre cependant assez polyvalent et ne tarde pas à être utilisé comme chien de garde et de défense. La douane belge se met également à l'utiliser, grâce à son odorat précis. Aujourd’hui, le Berger Belge Groenendael est toujours un chien de travail apprécié. Les maîtres qui ont suffisamment d’énergie à lui accorder sont également ravis de l’accueillir comme chien de compagnie. Les différents types de Bergers Belges Il ne faut pas confondre ce chien avec les autres races de Bergers Belges. Rappelons que ces races sont au nombre de quatre : Le Tervueren, Le Malinois, Le Laekenois, Le Groenendael. Le Berger Groenendael est facilement reconnaissable entre tous grâce à sa couleur noire et à son poil long. Cependant, la confusion est possible, car certains pays ne le différencient pas des autres Bergers Belges.   Gratuit : adoptez un Berger Groenendael virtuel ! Son physique La caractéristique principale de ce chien est sa fourrure noire, qui peut uniquement être interrompue par quelques poils blancs sur le poitrail. La couleur noire fait intégralement partie du standard de la race. Mis à part sa couleur, le Groenendael ressemble assez aux autres Bergers Belges. Il s’agit d’un chien léger, mais parfaitement proportionné. Sa silhouette est harmonieuse. Sans aucune lourdeur, elle n’en dégage pas moins une impression de puissance et d’agilité. On distingue le Berger Groenendael de ses cousins grâce à son poil long et sombre. Le poil est particulièrement abondant autour du cou, formant comme une longue chevelure, ainsi qu’au niveau des cuisses. La tête est droite et marquée par un museau long et fin, parfaitement ciselé. Les oreilles sont droites et triangulaires, et donnent une apparence d’alerte. Les yeux foncés de ce Berger Belge dégagent beaucoup d’intelligence et de tendresse. Poids : le poids idéal pour cet animal est de 25 kg. Taille : ce chien mesure environ 60 cm. Poils : le poil est long et noir. Son caractère À l’instar des autres Bergers Belges, notre Groenendael est un animal à la fois vif et sensible. C’est un chien éveillé et toujours en alerte, qui apporte une grande dose de joie et d’énergie à sa famille. Parfois nerveux, ce chien n’est jamais agressif. Il a cependant besoin de beaucoup se dépenser pour canaliser son énergie. Bien dirigé, il devient un chien de travail exceptionnel, notamment auprès des bergers. Très proche de son maître, le Berger Groenendael aura une relation fusionnelle avec lui. Il sera aussi très attaché aux enfants, qu’il protégera naturellement et avec lesquels il adorera jouer. Bien éduqué, ce sera un compagnon parfait pour votre foyer ! Le Berger Belge Groenendael : pour qui ? Le Groenendael, comme tous les chiens de berger, est un animal qui a besoin d’être canalisé. Son maître doit donc être disponible et à l’écoute dès les premières semaines, de manière à l’éduquer avec fermeté et douceur. Chien vif et énergique, ce Berger Belge a besoin de beaucoup d’activité. Il s’entendra donc parfaitement avec un grand sportif, ou encore avec tout maître qui cherchera à l’utiliser comme chien d’utilité (troupeau, garde, etc.). C’est un animal intelligent et parfait pour pratiquer un sport canin. Correctement dressé, le Berger Groenendael est le meilleur chien de compagnie dont vous puissiez rêver. Il sera en effet proche de votre famille et toujours prêt à rendre service. Mais attention à ne pas le délaisser : il s’agit d’un chien sensible et qui a besoin de compagnie et d’attention. Vous pensez que le Groenendael n’est pas fait pour vous ? Qu’à cela ne tienne ! Découvrez toutes les autres races de chien dans la partie dédiée de mon site ! Les photos de vos Bergers Groenendael : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Berger Hollandais

    Le Berger Hollandais

    Si vous cherchez un chien vif et plein d’énergie, le Berger Hollandais pourrait être l’animal de compagnie qu’il vous faut ! Cette race de chien est en effet connue pour sa remarquable intelligence et sa grande vitalité. Cet excellent chien de compagnie est également un animal fidèle et très affectueux. En bref, il a de nombreuses qualités. Mais voyons cela plus en détail... Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Berger Hollandais Son nom ne vous trompe pas, le Berger Hollandais vient des Pays-Bas. Si son allure vous rappelle celle des différents types de Bergers Belges, ce n’est pas un hasard ! Ce chien descend en effet des chiens de berger belges, mais voit aussi parmi ses ancêtres le célèbre Berger Allemand. On considère que cette race de chien est apparue au courant du XIXe siècle. Plusieurs éleveurs hollandais se sont attelés à la faire se développer, pour éviter son extinction. Grâce à son riche héritage génétique, le Berger Hollandais a été utilisé comme chien de berger et comme chien de garde. Il faut dire qu’il allie intelligence, énergie et fidélité. Aujourd’hui, ces chiens sont assez populaires comme animaux de compagnie, grâce à un caractère parfaitement équilibré. Contrairement aux chiens de berger les plus connus, le Berger Hollandais reste encore assez rare en France. Les différents types de Bergers Hollandais À l’instar des Bergers Belges avec lesquels il partage de nombreuses caractéristiques, le Berger Hollandais se décline en trois variétés, avec du plus courant au plus rare : À poil court, À poil long, À poil dur. La nature du poil change donc beaucoup le physique des différents Bergers Hollandais, même s’ils conservent les mêmes caractéristiques générales. Côté robe, on distingue deux couleurs assez semblables : Bringé sur fond brun, Bringé sur fond gris. Les robes vont donc du bleu au gris, en passant par le poivre et sel. Gratuit : adoptez un Berger Hollandais virtuel ! Son physique Ces chiens sont athlétiques et parfaitement proportionnés, comme la majorité des chiens de berger. La silhouette du Berger Hollandais est musculeuse, sans être massive. Il s’agit d’un chien de taille moyenne, aux membres puissants et assez élancés. Le tout dégage une impression d’harmonie et de force. L’expression du chien est pleine d’intelligence, marquée par des yeux sombres et expressifs. Le museau est avancé, et le visage encadré par des oreilles dressées, mais assez discrètes. L’ensemble offre un chien à l’allure athlétique et puissante, mais qui ne paraît pas pour autant menaçant. Poids : son poids idéal est de 30 kg. Taille : ce chien mesure environ 60 cm. Poils : le poil est généralement court, mais peut être long ou dur. Le sous-poil est toujours laineux. Quel est le caractère de ce chien ? Le Berger Hollandais est un animal vif et énergique à l’extérieur, mais tempéré une fois à la maison (pour peu qu’il fasse suffisamment d’exercice). Il s’agit d’un chien sensible et intelligent, et de ce fait très attachant. Extrêmement dévoué à son maître, cet animal est fidèle et protecteur. Il s’entend parfaitement avec les enfants, qu’il protège parfaitement et avec lesquels il adore jouer. Très sympathique et amical, le Berger Hollandais n’en garde pas moins un grand sens du territoire. Il peut donc faire un excellent chien de garde, qui dissuadera sans mal les intrus. Il n’oublie pas non plus son passé de chien de berger, puisqu’il a un instinct naturel à protéger et encadrer les animaux d’élevage. Un Berger Hollandais : pour qui ? Cet excellent chien de compagnie est avant tout réservé aux maîtres qui n’ont pas peur de faire de l’exercice avec leur animal ! Le Berger Hollandais est un chien infatigable, ce qui le rend excellent dans la pratique de la plupart des sports canins (il est notamment très doué en saut). Pour ces raisons, cet animal a besoin de beaucoup d’exercice, et va s’épanouir avant tout en extérieur. Pour autant, ce chien n’a rien d’un foufou. Il peut rester très calme et vigilant une fois à la maison. C’est un chien idéal pour les bergers et ceux qui recherchent un chien de garde. Cette race est d’ailleurs très souvent employée dans les services militaires ou dans la police. Pour autant, le Berger Hollandais n’est jamais agressif et fait un animal de compagnie idéal. Si vous êtes à la recherche d’un chien vif, sensible et plein d’énergie, vous trouverez clairement votre bonheur dans le tempérament de ce chien. Et s’il ne vous semble pas adapté à votre mode de vie, continuez à chercher la meilleure race de chien grâce à ma liste complète ! Les photos de vos Bergers Hollandais : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Berger de Maremme

    Le Berger de Maremme

    Cette silhouette blanche à l’affût des prédateurs qui menacent les troupeaux, c’est le Berger de Maremme ! Grand chien robuste, ses origines italiennes ne doivent pas le faire prendre pour un charmeur ! Puissance et caractère, c’est sûr, vous n’allez pas vous ennuyer à son contact ! Et si on essayait plutôt de faire connaissance en détails ? Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Berger de Maremme Une fois de plus, l’histoire des races de chiens nous rappelle que les relations entre les cultures ne datent pas d’hier ! On considère comme acquis que le Berger de Maremme est un descendant des molosse asiatiques utilisés depuis des millénaires pour garder les troupeaux et les protéger des prédateurs. Est-ce que les Romains sont allés les chercher ou est-ce que les peuples asiatiques les ont apportés dans leurs valises lors de leurs déplacements ? Nous ne le savons pas ! En revanche, il est certain que les Romains, dès l’Antiquité avaient des bergers blancs pour les aider et combattre dans les arènes. Jusqu’à aujourd’hui, les bergers de Maremme et des Abruzzes ont conservé un caractère intrépide et indomptable ! Jusque dans les années 1950, on distinguait le Berger de Maremme du Berger des Abruzzes, dont le corps et le poil sont plus longs. Aujourd’hui, ils sont considérés comme les variantes d’une seule et même race. Quant à leur blancheur, elle est volontaire pour permettre aux bergers de les distinguer des loups même dans la nuit ! Les différents types de Berger de Maremme En ce qui concerne la robe, peu de variantes sont possibles. Le Berger de Maremme et des Abruzzes est paré d’une robe blanche. Quelques nuances de citron, d’ivoire ou d’orange pâle sont tolérés s’ils restent discrets comme des reflets sur le corps. Selon le type : de Maremme ou des Abruzzes, la longueur du poil et du corps peuvent varier légèrement. C’est ce qui permet de les distinguer, mais la différence reste invisible aux yeux des non spécialistes : dans les deux cas, vous avez bien affaire à un Berger de Maremme ! Le physique du Berger de Maremme Le Berger de Maremme est un grand chien robuste et distingué. Son physique et sa prestance imposent le respect. La tête plutôt grosse et de forme conique fait penser à celle de l’ours blanc ! Le crâne présente un profil bombé avec un stop peu marqué et ses petits yeux ocre ou marron observent le monde avec attention derrière leurs paupières noires. De petites oreilles tombantes en forme de “V” attachées haut encadrent le visage. Le corps plus long que haut est musclé, bien proportionné et supporté par des membres d’aplomb et puissants. Enfin, la queue en panache est portée tombante au repos et dans la lignée du dos lorsque le chien est en mouvement ou excité. Taille du Berger de Maremme : De 60 à 73 cm Poids du Berger de Maremme : De 30 à 45 kg Poil du Berger de Maremme : Long, très dense, plaqué au corps, abondant et plutôt rêche. Le caractère du Berger de Maremme Depuis des millénaires, le Berger de Maremme est un chien de travail : il est fait pour les grands espaces et les troupeaux sur lesquels il doit veiller. Lorsqu’il est stressé, il peut devenir un peu nerveux et mordant. On lui fait souvent une mauvaise réputation à ce sujet. Pourtant, lorsqu’il est heureux, c’est un chien intelligent, dévoué à son maître, affectueux et doux ! La vie de famille lui convient d’autant mieux qu’il se sent aimé et respecté. Il ne faut pas espérer changer son mode de vie. Quant aux enfants, il sera un bon compagnon pour ceux qui sauront lui montrer respect et affection. En revanche, il ne faut pas attendre de lui une obéissance passive, et si une bonne éducation patiente et positive peut lui être bénéfique, le dressage lui est absolument proscrit, car il risque de faire remonter les aspects agressifs de sa personnalité. Enfin, c’est un très bon chien de garde. Le Berger de Maremme : pour qui ? Vous l’aurez compris, si vous le voulez bien portant et aimant, il vaut mieux pouvoir lui offrir un terrain à la taille de ses besoins de nature et de plein air ! Excellent compagnon pour les montagnards, la ville est un facteur de stress pour lui. Quant à son maître, qu’il soit compréhensif, souple et respectueux et la relation pourra être très enrichissante de part et d’autre ! Voilà ! Et si vous voulez découvrir d’autres races de chiens, vous aurez l’embarras du choix en cliquant juste ici ! Les photos de vos Berger de Maremme : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Bichon Frisé

    Le Bichon Frisé

    Le Bichon frisé est clairement l'un des petits chiens les plus joyeux et gais que l'on puisse connaître ! Très mignon et soigneux, ce petit chien fait un admirable animal de compagnie, qui plaira sans mal aux amateurs de petits chiens. Vous souhaitez découvrir tous les secrets à connaître à propos du bichon frisé ? Voyons tout cela ensemble ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire du Bichon frisé Le Bichon frisé a toujours été considéré comme un chien précieux. Ce mignon petit chien apparaît dans le bassin méditerranéen au courant du XIVe siècle. L'un de ses ancêtres directs est le bichon maltais, mais on lui attribue également comme "pères" le Caniche et le Barbet. Le Bichon frisé rencontre un franc succès dans les îles Canaries, ce pour quoi on l'appelle rapidement le Ténériffe, nom de la capitale de ces îles. Il conservera ce sobriquet durant une très longue période, avant d'être officiellement nommé Bichon frisé.    En France, le Bichon frisé rencontre très tôt le succès dans les milieux nobles. Il sera l'un des chiens favoris du roi Henri III. Plus tard, on continuera de le voir aux bras des plus grands, comme Madame de Pompadour ou encore le peintre Goya. Il restera ainsi un symbole de l'aristocratie jusqu'au XXe siècle, période à laquelle il se popularise et entre dans de nombreux foyers. Après avoir frôlé la disparition lors des deux guerres mondiales, le Bichon frisé reprend ses lettres de noblesse grâce à plusieurs élevages, notamment en Belgique et en France. Aujourd'hui, le Bichon frisé est toujours un animal de compagnie très apprécié, qui n'a cessé de se répandre depuis les années 70.   Les différents types de Bichons à poil frisé Contrairement à beaucoup d'autres races de chien, le standard du Bichon à poil frisé n'admet qu'une variété de robe : le blanc pur. Ainsi, il n'existe qu'un seul type de Bichon frisé, reconnaissable grâce à son poil fin, tirebouchonné et blanc. Cependant, comme il s'agit d'une race de chien qui doit régulièrement se rendre chez le toiletteur, on peut trouver des Bichons frisés aux looks radicalement différents. Le physique du Bichon frisé Le Bichon frisé est un petit chien mignon et très précieux. Sa silhouette, avant tout reconnaissable grâce à son poil blanc et soyeux, est très légère et gracieuse. Elle est marquée par une queue portée haut, qui reste relativement discrète et ne doit pas être enroulée. La tête du Bichon à poil frisé prolonge parfaitement son corps, et dégage souvent une impression de bien-être. Les yeux de ce Bichon sont généralement très ronds et noirs, et reflètent beaucoup d'amitié. Comme le Caniche, le Bichon frisé est considéré comme un chien hypoallergénique, car il ne perd pas ses poils. Cela implique qu'il nécessite un toilettage régulier. Poids du Bichon frisé : le poids idéal pour un Bichon frisé est de 6 kg. Taille du Bichon à poil frisé : le Bichon frisé mesure environ 28 cm. Poils du Bichon : le poil du Bichon frisé est blanc et soyeux, en forme de tirebouchon. Le caractère du Bichon frisé Le Bichon frisé est généralement considéré comme un chien joyeux et très amical. Très sociable, le Bichon frisé sera un animal très équilibré s'il a été correctement sociabilisé. Il s'intégrera aussi bien auprès d'enfants que de personnes âgées. On ne voit pratiquement jamais d'agressivité chez un Bichon frisé, si ce n'est parfois avec certains mâles, car ce toutou peut ne pas apprécier la concurrence de ses congénères ! Assez proche de son maître, ce chien est parfois qualifié de "pot de colle", ce que l'on ne considère pas toujours comme un défaut. Malgré son courage, le Bichon frisé reste un mauvais chien de garde, ce qui ne l'empêche pas de pouvoir vous avertir de la présence d'inconnus à proximité du domicile familial. Le Bichon frisé : pour qui ? Si vous cherchez un petit chien jovial et agréable à vivre, le Bichon frisé est pour vous ! Ce toutou discret et très amical peut aussi bien vivre dans une famille nombreuse qu'avec un couple ou une personne seule. L'essentiel est que son maître lui témoigne beaucoup d'amour et d'attention. Le Bichon frisé est un chien particulièrement adapté pour les personnes âgées, car il n'a pas besoin d'effectuer beaucoup d'exercice. Pour les mêmes raisons, c'est le chien idéal si vous vivez en appartement.  Vous n'êtes pas convaincu par le Bichon à poil frisé ? Qu'à cela ne tienne ! Visitez ici notre annuaire des races canines, et trouvez le chien dont vous avez toujours rêvé ! Les photos de vos Bichons Frisés : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Bichon Maltais

    Le Bichon Maltais

      Si vous êtes à la recherche d'un petit chien de compagnie adorable et élégant, le Bichon Maltais sera un choix tout à fait réfléchi ! Avec sa belle robe blanche et sa droiture naturelle, ce chien mignon et très gentil fera un compagnon idéal. Et si nous en découvrions un peu plus sur le Bichon Maltais et ses origines ? Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire du Bichon Maltais Avec son allure droite et élégante, il est évident que le Bichon Maltais a de nobles origines ! Et si nous vous disions que ce chien était déjà adulé par les pharaons ? Chien dont l'origine est très ancienne, le Bichon Maltais a toujours été recherché pour sa beauté et considéré comme un animal luxueux. Il faut dire que sa longue robe soyeuse n'a jamais laissé indifférent, que ce soit chez les romains dans l'antiquité jusqu'à notre époque. Ne vous laissez pas tromper par son nom, le Bichon Maltais n'est pas originaire de Malte. Il vient en réalité d'une ancienne ville sicilienne, nommée "Melita". Ce chien a en effet toujours été lié à l'Italie. Les différents types de Bichon Maltais Contrairement à bien d'autres chiens, le standard de la race des Bichons Maltais n'admet qu'une seule couleur de robe : le blanc pur. Il est admis que le blanc d'un Bichon Maltais tire sur l'ivoire pâle. De ce fait, impossible de trouver un Bichon Maltais qui ne soit pas parfaitement blanc ! Les différences d'apparence entre plusieurs Bichons Maltais dépendront donc de leur toilettage, mais jamais de leur robe. Le physique du Bichon Maltais Amateurs de molosses, passez votre chemin ! Le Bichon Maltais est un adorable chien de petite taille, avant tout reconnaissable grâce à son poil long et soyeux. Ce petit chien aborde un corps long et fin. Sa silhouette se distingue par un port de tête altier, qui lui donne une apparence noble. Elle est prolongée par une queue courbe, couverte de longs poils soyeux. Assez large, la tête du Bichon Maltais est ornée par une truffe de grande taille et des oreilles tombantes. Les yeux de ce chien sont foncés et très ronds, et dégagent généralement une impression de calme. Poids du Bichon Maltais : le poids idéal pour un Bichon Maltais est de 4kg. Taille du Bichon Maltais : le Bichon Maltais mesure environ 22 cm. Poils : le poil du Bichon Maltais est dense et très long. Il constitue beaucoup à sa beauté. Le caractère du Bichon Maltais Le Bichon Maltais est un chien très intelligent et fidèle. Véritable pot de colle vis-à-vis de son maître, le Bichon Maltais y sera très attaché, et appréciera toujours des signes d'affection. De son passé noble, le Bichon Maltais a gardé un caractère parfois orgueilleux. Il n'aimera pas forcément être remis à sa place, en particulier s'il se considère victime d'une injustice. Il ne faudra donc jamais le gronder si vous ne le prenez pas sur le fait accompli !   Joueur, le Bichon Maltais aimera toujours s'amuser, y compris avec les enfants. Il pourra donc être un chien de compagnie parfait pour une famille.    Le Bichon Maltais : pour qui ? Le Bichon Maltais est un chien qui pourra s'intégrer dans de nombreux foyers. Grâce à sa petite taille, il peut tout à fait vivre en appartement. Mais prenez tout de même soin de le promener plusieurs fois par jour, sans quoi il risque d'être trop excité. Ce chien peut apporter beaucoup de joie à un foyer, et sera même heureux avec une personne seule. L'essentiel est qu'il reçoive beaucoup d'amour et d'affection. Attention cependant à ne pas trop gâter votre Bichon Maltais. Dans ses premiers mois, ce chien aura besoin d'un maître capable de fixer des limites. Sans une éducation attentive, il serait en effet tenté de faire la loi à la maison !    Avec ses longs poils, le Bichon Maltais demandera un entretien régulier. Il sera donc idéal pour les maîtres qui aiment à pomponner leur toutou. Et si ce petit chien si mignon ne vous semble pas fait pour vous, ce n'est pas grave ! Il existe bien d'autres races de chiens, à découvrir sur mon annuaire complet des races de chiens. Maintenant que vous en savez plus sur le Bichon Maltais, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Bichon Maltais en cliquant ici. Les photos de vos Bichons Maltais : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Bobtail

    Le Bobtail

    Avec ses poils longs et sa carrure imposante, le Bobtail ressemble à un vrai nounours ! Et son tempérament amical et affectueux ne va pas forcément renier cette ressemblance. Chien de compagnie très apprécié, mais aussi chien de berger accompli, cet animal pourrait tout à fait faire le bonheur de votre famille. Et si nous en découvrions plus à son sujet ? Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Bobtail Si on a parfois tendance à l’oublier, tant ce chien s’est invité dans nos foyers, le Bobtail est avant tout un chien de berger. On l’appelle d’ailleurs également le chien de berger anglais ancestral. Ce nom en dit beaucoup sur ses origines, puisque cet animal est si ancien qu’on ne sait pas vers quelle époque il est apparu ! Certains disent qu’il est arrivé en Grande-Bretagne avec les légions de César, et d’autres qu’il est simplement apparu grâce au croisement de plusieurs anciennes races de chiens de berger. Ce dont on est sûr en revanche, c’est que le nom de « Bobtail », qui signifie « Queue coupée » en Anglais, est issu de la pratique désormais interdite de couper la queue de ce chien, pour des raisons esthétiques et pratiques. Pendant très longtemps, le Bobtail était utilisé comme chien de berger et accessoirement chien de garde, avant tout en Angleterre. Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale qu’il quitte son pays d’origine pour atteindre l’Europe.   Aujourd’hui, le Berger Anglais est avant tout utilisé comme chien de compagnie. Il fait également un malheur dans les expositions canines, grâce à son long pelage. Malgré tout, cela reste un chien assez rare, en France comme à l'étranger. Les différents types de Bobtails Différentes couleurs de robe sont admises chez le Berger Anglais, mais les membres antérieurs, le cou et la tête sont systématiquement blancs. Le reste du pelage varie selon l’individu, et peut être au choix : Gris, Poivre et sel, Bleu, Merle. Gratuit : adoptez un Bobtail virtuel ! Son physique Le Bobtail est un animal robuste et résistant, à la carrure solide et carrée. Assez trapu, il s’agit d’un chien tout en muscles, qu’on reconnait aisément grâce à sa fourrure abondante. Ses pattes sont puissantes, et paraissent plus épaisses à l’avant qu’à l’arrière à cause de la répartition des poils. Cela peut contribuer à lui donner une démarche à l'allure chaloupée. Sa tête est large et volumineuse, et souvent masquée par une frange de poils. Cette dernière peut laisser entrevoir des yeux généralement foncés. Le museau est carré et fort, sans pour autant sembler agressif. Au naturel, la queue d’un Berger Anglais est longue et imposante, grâce à sa fourrure. Il a souvent été pris l’habitude de la couper dès les premières semaines, ce qui est aujourd'hui interdit en France et dans plusieurs pays. Poids : son poids idéal est de 35 kg. Taille : ce chien mesure environ 55 cm. Poils : le poil du Berger Anglais ancestral est long et abondant. Il s’agit d’un poil rêche, soutenu par un sous-poil dense. Cela rend l’entretien de ce chien assez difficile.    Le caractère du chien de Berger Anglais ancestral Le caractère du Bobtail est assez à part. Il s’agit d’un chien naturellement doux et peu méfiant, qui s’entend donc très bien avec les hommes. Cela en fait un assez mauvais chien de défense, et ce n’est donc pas pour cette qualité qu’on le choisira. Très joueur, il fait un ami de choix pour les enfants, qu’il peut parfois considérer comme un troupeau à protéger ! Contrairement à certains chiens de bergers très obéissants, le Berger Anglais peut être têtu et refuser l’autorité. Et il lui arrive parfois de n’en faire qu’à sa tête ! Il faut donc l’éduquer avec patience, sans jamais chercher à le brusquer. Malgré cela, le Bobtail a un bon fond. Il s’agit d’un chien joueur et fidèle, toujours heureux d’amuser la galerie et d’accompagner son maître partout où il va. Cela en fait un très bon chien de compagnie. Le Bobtail : pour qui ? Intelligent et facétieux, le Bobtail fera le plaisir de plus d’une famille. Il s’agit d’un animal joyeux et amusant, qui ne manquera pas de vous faire rire. Attention cependant : mieux vaut être habile en éducation canine pour ne pas qu’il vous fasse tourner en bourrique ! L’essentiel est de rester doux et patient au moment de l’éduquer. Il faut également le promener de manière régulière, pour qu'il puisse se dépenser. Le Berger Anglais est l’animal rêvé pour tous les amoureux de toilettage. Et pour cause, sa longue fourrure et son poil rêche nécessitent un grand entretien. Si cela peut en faire une vraie star lors des concours canins, le revers de la médaille est qu’il faut entretenir la fourrure de ce chien toute l’année. Ceci mis à part, le Bobtail est un chien avec qui il fait bon vivre. Et il pourrait donc tout à fait être le nouveau membre de la famille. Vous n’êtes pas convaincu ? Dans ce cas, découvrez quel chien choisir en parcourant mon annuaire des races ! Les photos de vos Bobtails : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 3

    Le Border Collie

    Le Border Collie

    Parmi les chiens de travail les plus utilisés à travers le monde, on peut citer le Border Collie. Ce chien de troupeau intelligent et vif est en effet réputé pour ses qualités au travail, et son énergie débordante. Très complice avec son maître, ce chien fera un excellent compagnon pour les bergers et les éleveurs. Facile à dresser, il est également l'un des chiens de choix pour pratiquer l'agility. Découvrons-en plus sur ce chien de berger peu ordinaire !  Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Border Collie Le Border Collie est un chien assez ancien, qui a toujours été réputé pour ses qualités de chien de travail. Originaire de la région des Borders, entre l'Écosse et l'Angleterre, le Border Collie en a retiré son nom. L'appellation "Collie" rappelle quant à elle ses qualités de chiens de berger, puisqu'elle est utilisée pour tous les chiens du genre. D'après les experts, le Border Collie serait issu du Setter Gordon et du Pointer anglais. On pense que cette race a été naturellement conçue par les bergers anglais (sans souci de sélection), qui utilisaient tous ce genre de chiens, car ils étaient les plus efficaces pour rassembler le troupeau. Il aurait été utilisé plus d'un siècle en Angleterre avant de rejoindre également le territoire Français dans les années 80. La race Border Collie n'a cependant été reconnue qu'en 1982.  Les différents types de Border Collie On considère qu'il existe deux types principaux de Border Collie : Les Border Collie à poil court Les Border Collie à poil modérément long Contrairement à la plupart des autres races de chiens, toutes les couleurs sont admises pour le Border Collie, mais il ne doit pas y avoir une prédominance de blanc. Les pelages des Border Collie peuvent donc être : noirs, bruns, sables, lilac, bleu, rouge merle, etc. Une majorité de Border Collie a le poil noir et blanc.   Gratuit : adoptez un Border Collie virtuel ! Le physique du Border Collie Le Border Collie est un chien de taille moyenne, réputé pour son agilité et sa facilité à rassembler un troupeau. Il s'agit d'un chien bien proportionné, dont la silhouette élégante est soulignée par une queue pendante et touffue.   Ce chien est un animal naturellement élégant et athlétique, qui se déplace très souvent avec des allures félines, notamment au moment de rassembler des moutons. Le Border Collie a un museau fin, qui souligne des yeux bruns, noisette, voire bleus, pleins d'intelligence. Il s'agit d'un animal très concentré sur le regard. Il dispose de deux oreilles dressées ou semi-dressées.  Cette race a connu certains problèmes de surdité. Il peut donc être utile de demander un certificat de non-surdité à votre éleveur canin. Poids du Border Collie : le poids idéal pour un Border Collie est de 25 kg. Taille du Border Collie : ce chien mesure environ 53 cm. Poils : le poil du Border Collie est court ou modérément long, son poil est épais et doux Le caractère du Border Collie Comme tout chien de travail, le Border Collie est un animal énergique et volontaire, qui apprend très vite. Il a une vocation naturelle à rassembler un troupeau, à tel point que sa nature pourra le suivre même hors d'une situation pastorale. Amical et doux avec les enfants, le Border Collie est un animal qui agit en finesse, et ne fait pas preuve d'agressivité. Il peut donc très bien s'intégrer à une famille. Le Border Collie n'admet d'ailleurs pas la violence et y réagit très mal. Très hostile à la solitude, le Border Collie a besoin d'être entouré. Il a également besoin de pratiquer une activité sportive intensive. Voilà pourquoi l'idéal est encore de l'utiliser comme chien de berger, ce qui est sa vocation naturelle. Le Border Collie est un chien qui a besoin d'espace. S'il ne pratique pas assez d'activités et s'il est laissé dans un espace restreint, il risque rapidement de développer des problèmes de comportement. Le Border Collie : pour qui ? Le Border Collie reste un animal de travail avant tout. Comprenez que ce chien aura vite tendance à s'ennuyer s'il ne s'occupe pas d'un troupeau. Le Border Collie sera donc avant tout recommandé aux bergers et éleveurs de bétail, ainsi qu'aux personnes qui vivent à la campagne. Gardez en tête que si vous n'utilisez pas le Border Collie comme chien de travail, il faudra lui trouver de multiples occupations. Il s'agit d'un chien dynamique, particulièrement investi dans les sports canins.  Ce chien sera donc recommandé aux maîtres sportifs et qui sont prêts à lui accorder énormément d'attention. Évitez d'adopter un Border Collie si vous vivez en milieu urbain. Il risque de s'y ennuyer et pourrait donc développer des troubles du comportement.  Maintenant que vous en savez plus sur le Border Collie, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Border Collie en cliquant ici. Les photos de vos Borders Collies : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 14

    Le Bouledogue Anglais

    Le Bouledogue Anglais

    Difficile de ne pas reconnaître un Bouledogue Anglais, avec sa carrure trapue et son visage renfrogné. Mais ne vous y fiez pas ! Le Bulldog est un chien sympathique et très loyal, qui fait toujours le bonheur de son maître. Vous cherchez à en savoir plus sur cet animal qui a jadis affronté les taureaux ? Découvrons ensemble son passé et son caractère ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L’histoire du Bouledogue Anglais Le Bulldog (francisé Bouledogue) tient son nom du taureau (Bull en anglais). Et pour cause, cette race de chien est initialement apparue pour affronter des taureaux lors des combats de chien. Ces sports très violents étaient en effet extrêmement populaires en Angleterre, et ce jusqu’en 1835, date à laquelle les combats de chien furent définitivement interdits. Pour éviter la disparition de cette race, mais aussi pour supprimer l’agressivité inutile des Bulldogs, différents reproducteurs anglais le sélectionnèrent pour le rendre plus équilibré. Aujourd’hui, le Bouledogue Anglais a tout perdu de son passé de combattant, si ce n’est sa silhouette massive. Il est devenu un animal de compagnie très doux et parfaitement équilibré, qui fait le bonheur de nombreuses familles. Les différents types de Bouledogues Anglais Il faut savoir que le standard du Bulldog admet de nombreuses couleurs : Rouge, Fauve, Bringé Blanc. En revanche, le Bouledogue doit avoir une robe unicolore (ou panachée, c’est-à-dire un blanc mélangé de l’une des autres couleurs admises). Un masque noir est cependant accepté. Son physique Le Bouledogue Anglais est un vrai costaud. Trapu et assez court sur pattes, il arbore une silhouette puissante, même s’il s’agit d’un chien de taille moyenne. Très compact, il dissimule une force impressionnante, qu’il utilise toujours à bon escient. La tête est massive, et peut paraître grosse par rapport au corps. Son visage au museau écrasé peut sembler patibulaire, en partie à cause d’une mâchoire prognathe. On reconnait facilement ce chien à ses babines tombantes et aux rides sur son visage. S’il n’est pas si grand, ce chien dégage tout de même une impression de force et de puissance, même s’il s’agit d’un grand paisible dans l’âme. Poids : le poids idéal pour ce chien est de 25 kg. Taille : cet animal mesure environ 35 cm. Poils : le poil est court, lisse et brillant. Quel caractère ? Ne vous fiez pas à son passé de bagarreur, le Bulldog Anglais incarne la force tranquille. Il s’agit avant tout d’un chien de compagnie, qui accumule les qualités : joie de vivre, caractère joueur, grande affectivité, etc. Ce toutou s’entendra parfaitement avec les enfants, mais sera aussi un compagnon de choix pour les personnes âgées. Et pour cause, il garde une activité assez mesurée, et reste souvent très calme à la maison. Certains l'accusent même d'être paresseux ! Cela n’en fait pas un mollasson, loin de là : ce chien est capable de longues promenades, et peut donc parfaitement vous accompagner durant vos balades à pied. Peut-on déduire de tout ça que le physique un peu brut du Bouledogue Anglais n’est qu’une façade ? Pas forcément ! Il s’agit d’un chien très protecteur envers son maître. Malgré sa petite taille, cela en fait un chien de garde redoutable, avec sa mâchoire puissante et son courage à toute épreuve. Il n'épargnera aucun effort pour protéger son maître et sa famille. Le Bouledogue Anglais est une race de chien qui peut malheureusement être victime de certaines maladies. Heureusement qui peuvent être soignées si elles sont prises en charge à temps. Renseignez sur cette page pour en savoir plus sur le sujet. Le Bulldog Anglais : pour qui ? Difficile de ne pas recommander ce chien ! À moins que son apparence ne vous dérange, le Bulldog Anglais sera le compagnon idéal. À la fois intelligent, affectueux et protecteur, il s’agit d’une véritable crème. N’étant pas le chien le plus énergique du monde, on le recommande avant tout aux maîtres sédentaires, qui n’ont pas une activité sportive immense. Il n’empêche qu’il faudra bien penser à le promener au moins deux fois par jour.   Côté éducation, le Bouledogue peut être assez têtu. Il lui faut un maître capable de lui tenir tête de manière douce et sans agressivité. Ceci mis à part, c’est un chien qui s’intègre facilement dans un foyer, et fait un compagnon fidèle, à la présence rassurante. Vous n’êtes pas convaincu par ce toutou ? Dans ce cas, découvrez quel chien choisir en parcourant l’annuaire des races de chien de Mouss ! Les photos de vos Bouledogues Anglais : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Bouledogue français

    Le Bouledogue français

    Petit boute-en-train dévoué à son maître, voilà un chien qui sait se faire aimer de tous. Il fait d’ailleurs partie des chiens les plus appréciés des français ! Et pour cause : mignon, joyeux, facile d’entretien et d’une bonne longévité, voilà le compagnon idéal, qui ne vous demandera pas d’être un grand sportif ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Bouledogue Français Un certain mystère plane sur ses ascendants exacts. Un croisement entre le Bouledogue Anglais et un Terrier serait à l’origine de la race. Cependant, d’autres croisements sont probablement intervenus en France à la fin du XIXème siècle. Ce qui est sûr, c’est que les standards du Bouledogue Français sont fixés en 1898 auprès de la Société Centrale Canine. Ces standards n’ont pratiquement pas varié jusqu’à aujourd’hui ! Depuis, le succès de ce petit chien vif et intelligent a été croissant : des marchands de vin aux Cours européennes en passant par les voyous de banlieue, ils sont nombreux à l’avoir choisi comme gardien et compagnon de jeu ! Beaucoup de français lui vouent une affection particulière : il serait le 8ème chien le plus adopté par les familles françaises. Les différents types de Bouledogue français Le Bouledogue Français est parfois un peu victime de son succès. Des éleveurs peu scrupuleux élèvent et vendent parfois à des prix trop élevés des chiots dont la robe ne correspond pas aux standards de la race. Il est donc nécessaire de bien vous renseigner avant d’aller choisir le petit chiot dont vous rêvez ! Ne sont admises comme appartenant à la race que les robes fauves (toutes les nuances de fauve), bringées ou non, blanche (dite “fauve bringé à panachure blanche envahissante” si le chien est complètement blanc) et bringé. Les robes bleues, chocolat, lilas, noires, feu, merle ne font pas partie de la race et ne peuvent donc être vendues comme telles. Gratuit : adoptez un Bouledogue français virtuel ! Le physique du Bouledogue Français La tête du Bouledogue Français est large et carrée et importante par rapport à la taille du corps. Le nez est court et camus, le stop clairement accentué et le chanfrein court et large. Les oreilles sont hautes, ouvertes et triangulaires. De grands yeux ronds et sombres et des rides presque symétriques de part et d’autre lui donnent cet air doux et curieux, reconnaissable entre tous. Bien que petit, il est musclé et son ossature est épaisse. Les pattes avant sont un peu plus courtes que les pattes arrière, mais les membres sont droits et harmonieux. La queue est courte, basse et tordue. Taille du Bouledogue Français : de 29 à 35cm Poids du Bouledogue Français : du 7 à 14kg Poil du Bouledogue Français : court Le caractère du Bouledogue Français Ce petit chien est un excellent compagnon : toujours partant pour jouer, il est vif, intelligent, sensible et très attaché à son maître. Il sait aussi se montrer calme et patient. Avec les enfants, il est gai et affectueux. En présence de personnes âgées, il allie l’affection, les clowneries et la tranquillité. Vous l’aurez compris, ce petit chien sait s’adapter à ses maîtres ! Nullement agressif, il est cependant capable de donner l’alerte lorsqu’un nouvel arrivant s’approche. Quel maître pour le Bouledogue Français ? Pas spécialement sportif, le Bouledogue Français est susceptible de souffrir de problèmes de respiration et d’infections oculaires. Bien que de robuste santé, il lui faut un maître attentif et disposé à lui prodiguer des soins pour le maintenir en pleine forme. Très attaché à son maître, il est heureux en maison ou en appartement, à condition de passer beaucoup de temps avec au moins un des membres de sa famille d’adoption. Les personnes âgées l’apprécient beaucoup … et leurs petits enfants aussi ! Maintenant que vous en savez plus sur le Bouledogue français, découvrez tout un panel de d'autres races de chien en cliquant ici ! Les photos de vos Bouledogues français : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Bouvier des Ardennes

    Le Bouvier des Ardennes

    Si son apparence un peu rustique ne plaît pas à tout le monde, le Bouvier des Ardennes reste un chien très apprécié. À vrai dire, comment ne pas aimer cet animal courageux et travailleur, par ailleurs parfaitement dévoué et fidèle ? Auparavant utilisé exclusivement dans les fermes, ce bouvier fait un très bon chien de compagnie. Et si vous n'en êtes pas encore persuadé, cette page devrait vous faire changer d'avis ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire du Bouvier des Ardennes Son nom ne vous ment pas : le Bouvier des Ardennes est une race canine qui nous vient de la Belgique. Si vous connaissez un peu les races de chien, vous devez vous douter que celui-ci a toujours été utilisé pour mener des bovins, et ce dès le XIXe siècle. C'est en effet la caractéristique commune de tous les bouviers comme le Bernois, l'Australien ou celui des Flandres. Ce n'est donc pas un hasard si ce chien est encore aujourd'hui appelé "chien de vaches". Pourtant, son physique ne laisse pas forcément présager de cette fonction. C'est tout simplement car le Bouvier des Ardennes a grandi dans une région peu hospitalière et sous un climat difficile. Cela explique son aspect rugueux et ses dimensions moins impressionnantes que les autres bouviers. Très populaire comme chien de troupeau, le Bouvier des Ardennes a longtemps été utilisé pour encadrer les vaches, mais aussi les moutons et les porcs. Mais il ne s'est jamais limité à cette fonction. On l'utilisait en effet également à la chasse, notamment pour traquer le sanglier, ou encore comme chien de garde. Après avoir manqué de disparaître vers 1960 (suite au déclin des fermes ardennaises), la race est à nouveau développée en 1990 grâce à plusieurs éleveurs belges, bien décidés à continuer la lignée. Aujourd'hui, ce chien reste un chien de travail très apprécié, aussi bien chez les fermiers que chez certains chasseurs. Il rencontre également un franc succès auprès des sportifs, ou tout simplement des foyers qui cherchent un chien de compagnie dévoué. Notons tout de même qu'il s'agit d'un chien assez rare, qu'on ne trouve pas partout. Les différents types de Bouviers des Ardennes Ce chien est assez particulier, puisque son standard va admettre toutes les couleurs de robe, ou presque. En règle générale, la couleur du sous-poil sera légèrement différente de la couleur de couverture. Les couleurs dominantes seront les suivantes : Gris (du gris clair au gris foncé) Brun Roux Paille On retrouve souvent des poils gris, noirs et fauves dans la robe, ce qui donne un aspect mixte à l'ensemble. Attention cependant : la couleur blanche n'est pas admise chez ce chien. On acceptera tout de même des marques blanches au poitrail ou aux extrémités. Le physique du Bouvier des Ardennes Le Bouvier des Ardennes est un chien à l'apparence rustique, avec sa silhouette trapue et son pelage ébouriffé et rugueux. Bien que très solide, il présente souvent une silhouette assez fine, en particulier si on le compare à d'autres bouviers. Le crâne est large et plat, sur une tête massive. Il est surmonté par des oreilles érigées en pointes, qui peuvent se replier légèrement vers l'avant. Ces dernières donnent l'impression que le chien est toujours sur le qui-vive. Le visage dégage une expression qui peut sembler sévère, du fait de ses moustaches et de sa barbiche. Les yeux noirs viennent cependant nuancer ce constat, en particulier quand ils jettent un regard plein d'affection vers le maître. Poids du Bouvier des Ardennes : le poids idéal pour un Bouvier des Ardennes est de 30  kg. Taille du Bouvier des Ardennes : le Bouvier des Ardennes mesure environ 60 cm. Poils : le poil du Bouvier des Ardennes  est rugueux et légèrement bouclé. Le caractère du Bouvier des Ardennes Ce chien de berger un peu rustique a l'habitude des conditions difficiles, à tel point qu'il s'agit d'un chien de travail acharné et volontaire, qui ne rechignera jamais à la tâche. Vif et plein d'énergie, le Bouvier des Ardennes est clairement un chien que vous n'arriverez pas à épuiser. S'il peut paraître un peu rustre de prime abord, il s'agit d'un animal très dévoué à son maître, qui pourra se faire un excellent compagnon de route. Bien que sociable, ce chien peut s'avérer méfiant, voire agressif, vis-à-vis des étrangers. À tel point qu'il peut s'agir d'un excellent chien de garde. Bien intégré à une famille, il fera un animal dévoué et protecteur. Mais gare à qui chercherait à s'en prendre à sa meute ! Le Bouvier des Ardennes : pour qui ? Inutile de le cacher : le Bouvier des Ardennes est un chien avant tout habitué à l'extérieur. Il fera donc un excellent compagnon à tous ceux qui vivent en campagne ou disposent d'un vaste terrain. Il s'accommode d'ailleurs parfaitement du froid, et même de la pluie.   Très bon chien de troupeau, il pourra parfaitement encadrer les moutons ou les vaches, et se fera un chien à la fois très utile et discret. S'il ne sert pas à cette tâche première, le Bouvier des Ardennes aura tout de même besoin d'exercice. Il sera très heureux aux côtés des amateurs de sport, et se distingue notamment en agility. Côté éducation, le Bouvier des Ardennes aura besoin d'un maître à la fois sévère mais juste. Assez têtu, il aura besoin d'être éduqué avec fermeté, et répondra bien plus facilement à la récompense qu'à la punition. Le Bouvier des Ardennes est un peu trop rustique à votre goût ? Qu'à cela ne tienne ! Il existe un grand nombre d'autres races de chiens que vous pouvez découvrir sur le site de Mouss. Les photos de vos Bouviers des Ardennes : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Bouvier Australien

    Le Bouvier Australien

    Difficile de trouver un chien plus appliqué et plus volontaire que le Bouvier Australien ! Ce chien de berger très réputé en Australie est en effet reconnu pour son travail de qualité. Mais au-delà de ses qualités de chien de travail hors pair, le Bouvier d'Australie est aussi un compagnon fidèle et facile à dresser. Lumière sur ce toutou si apprécié de nos amis australiens ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire du Bouvier Australien Le nom du Bouvier d'Australie ne ment pas sur ses origines ! Cette race de chien de travail a vu le jour sur les terres australiennes. On considère que ce chien est issu de croisement entre les chiens de berger des colons anglais (notamment les Collies), et les Dingos australiens. Baptisé Australian cattle dog en Anglais, ce chien est considéré comme un Bouvier car son rôle principal a toujours été de conduire les bœufs. Il faut savoir que la race s'est développée uniquement en Australie, jusqu'à être reconnue en 1897. Aujourd'hui, le Bouvier d'Australie est encore et toujours un chien de berger très apprécié en Australie, même s'il reste relativement rare en Europe. Les différents types de Bouviers d'Australie Le standard de la race des Bouviers Australiens va admettre deux couleurs de robe différentes : Le bleu moucheté : une robe bleue, qui peut être marbrée ou mouchetée, et admet des marques noire ou feu sur la tête et des marques feu sur le museau, la gorge, l'intérieur des pattes et le poitrail. Le rouge truité :  une robe tachetée de rouge sur l'ensemble du corps (y compris le sous-poil). Le physique du Bouvier Australien Pour un chien capable de diriger des bœufs, le Bouvier d'Australie reste de petite taille ! Ce chien à la silhouette sportive et puissante dégager une énergie farouche, mais sans aucune lourdeur. Les membres sont droits et la silhouette solide. Elle dégage un aspect vif et agile. Recouvert d'un poil court et dense, le corps est prolongé par une queue en brosse, qui va jusqu'au jarret. La tête est forte, et marquée par des oreilles pointues et un large museau. Le Bouvier d'Australie a des yeux marron foncé, qui dégagent une bienveillance naturelle. Poids du Bouvier Australien : le poids idéal pour un Bouvier Australien est de 27 kg. Taille du Bouvier d'Australie : le Bouvier Australien mesure environ 45 cm. Poils : le poil du Bouvier Australien est court et dur, avec un sous-poil marqué. Le caractère du Bouvier d'Australie Le Bouvier Australien est un chien de travail très apprécié, dont la réputation dépasse largement les frontières australiennes. Il s'agit d'un animal énergique et appliqué, suffisamment intelligent pour apprendre de nombreux tours. Courageux, ce chien n'a aucun mal à encadrer des bœufs, mais fait aussi un gardien très appréciable, qui protègera sa famille.  D'un tempérament doux et protecteur, le Bouvier Australien s'entend parfaitement avec  les enfants. Le Bouvier Australien : pour qui ? Si vous cherchez un chien de travail efficace, ce toutou peut être celui qu'il vous faut ! Le Bouvier d'Australie est un chien énergique et facile à éduquer, qui pourra parfaitement vous aider dans vos tâches quotidiennes. Il s'agit également d'un chien de compagnie fort apprécié, qui sera généralement docile et très affectueux. Comme tous les chiens de berger, le Bouvier d'Australie aura besoin de se défouler. Il lui faudra donc un maître assez sportif, ou tout du moins capable de lui accorder beaucoup de temps en promenade, voire en sport canin. Parfois têtu, ce chien aura besoin d'un maître capable de lui opposer un peu de résistance, et de lui proposer une éducation souple et en douceur. Il sera alors un chien très agréable, qu'on ne pourra qu'aimer. Vous n'êtes pas sûr que cette race de chien soit faite pour vous ? Dans ce cas, Mouss le chien vous invite à continuer votre visite de l'annuaire de chien. Vous trouverez forcément un toutou taillé pour votre mode de vie ! Les photos de vos Bouviers Australiens : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Bouvier Bernois

    Le Bouvier Bernois

    Le Bouvier Bernois est l'un des chiens de montagne les plus populaires. Il faut dire que ce gros toutou plein d'entrain est célèbre pour ses capacités de chien de troupeau ou de guide. Il l'est d'ailleurs tout autant pour sa gentillesse et sa docilité. Envie d'en savoir plus sur le fameux Bouvier de Berne ? Étudions ensemble ce chien affectueux et adorable ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire du Bouvier Bernois Les origines du Bouvier Bernois remontent à très loin. Le plus lointain ancêtre du Bouvier Bernois est certainement le Dogue tibétain, un animal solide notamment utilisé par la légion romaine. Mais c'est en Suisse que serait apparue cette race, dès le début du XXe siècle. Elle était alors utilisée essentiellement comme chien de garde et chien de troupeau. Le nom du Bouvier Bernois trahit d'ailleurs cette origine, lui qui est issu de l'allemand Berner Sennenhund, qui signifie "chien alpin de vacher de Berne". Ces dernières décennies, le Bouvier Bernois s'est répandu partout en Europe. Désormais, il est tout aussi bien utilisé comme chien de garde ou de troupeau que comme animal de compagnie. Il s'agit également d'un chien guide pour aveugles très apprécié. On l'utilise beaucoup dans les régions montagneuses, notamment pour rechercher les skieurs emportés par des avalanches. Les différents types de Bouvier Bernois Le standard du Bouvier Bernois va admettre uniquement un pelage tricolore. Le pelage du Bouvier Bernois est caractéristique : Sa robe est noire Son abdomen est orné d'un plastron blanc, Une ligne blanche délimitera le visage du Bouvier Bernois en passant du front jusqu'au museau Les extrémités (pattes et queue) seront ornées de poils blancs. Des taches rousses vont orner les joues ainsi que les membres. Toutes les autres couleurs de pelage ne seront pas admises au Livre des Origines Françaises. Gratuit : adoptez un Bouvier Bernois virtuel ! Le physique du Bouvier Bernois Le Bouvier Bernois est un chien puissant et souple, que l'on reconnait facilement grâce à sa taille imposante et à son magnifique pelage tricolore. Il s'agit d'un chien solide et bien proportionné, dont les membres sont robustes et vigoureux. La silhouette du Bouvier Bernois est droite, et dégage beaucoup de prestance. Elle est soulignée par une queue tombante et touffue. Les yeux brun foncé du Bouvier Bernois dégagent une impression de gentillesse naturelle, qui n'est pas trompeuse. Ils sont encadrés par des oreilles en forme de V, qui vont tomber de chaque côté du crâne. Poids du Bouvier Bernois : le poids idéal pour un Bouvier Bernois est de 50 kg. Taille du Bouvier Bernois : le Bouvier Bernois mesure environ 68 cm. Poils : le poil du Bouvier Bernois est mi-long, et long au niveau de la queue. Le caractère du Bouvier Bernois Si son physique d'ours pourrait en effrayer certains, le Bouvier Bernois est un chien calme et affectueux.  Cela ne l'empêche pas de faire un excellent gardien s'il est dressé pour cela. Naturellement gentil, le Bouvier Bernois a besoin d'une présence, et sera souvent très attaché à son maître. Intelligent, ce toutou sera facile à dresser, et ne montrera pas un caractère dominant ni agressif. Il sera au contraire docile et très sociable... même s'il peut être craintif ou méfiant vis à vis des gens qu'il ne connait pas. Attention, le Bouvier Bernois a horreur de la violence. Une méthode d'éducation agressive aura tendance à le rendre craintif ou agressif. On utilisera donc uniquement la douceur et la récompense pour l'éduquer. Le Bouvier Bernois : pour qui ? Difficile de trouver une famille dans laquelle un Bouvier Bernois ne s'adapterait pas ! Docile et affectueux, ce chien s'entendra parfaitement avec les enfants et fera un compagnon agréable et facile à dresser. Très complice avec son maître, le Bouvier Bernois aura besoin d'une présence forte. Il faudra donc que vous soyez prêt à lui accorder du temps et de l'attention. D'un naturel tranquille, le Bouvier Bernois n'a pas besoin d'énormément d'exercice. Il faudra tout de même le promener plusieurs fois par jour et surveiller son alimentation, car ce grand gourmand peut avoir tendance à l'embonpoint.  En raison de sa taille, le Bouvier Bernois pourra difficilement vivre en appartement. Il préférera une vaste maison, avec si possible un jardin ou de grands espaces. Le Bouvier Bernois vous plait mais ne correspond pas à votre quotidien ? Découvrez d'autres race de chien toutes aussi mignonnes et attachantes en cliquant-ici. Les photos de vos Bouvier Bernois : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 3

    Le Bouvier des Flandres

    Le Bouvier des Flandres

    Défenseur, intelligent, protecteur, courageux... On ne trouve pas assez de mots pour décrire toutes les qualités du Bouvier des Flandres ! Ce grand chien brave et très courageux est aussi un compagnon d'excellence. Vous voudriez en savoir plus sur cette race de chien ? Son histoire ? Ses caractéristiques ? Dans ce cas, découvrons-la ensemble ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire du Bouvier des Flandres Comme tous les Bouviers (c'est de là que vient leur nom), le Bouvier des Flandres est un animal conçu pour garder les bœufs. Cette race de chien serait originaire d'Espagne, mais elle connait ses heures de gloire en Flandre, d'où son nom. Comme souvent, ses origines sont discutées. On l'imagine au choix descendant des Bergers de Beauce, ou encore du Bouvier de Roules (un chien aujourd'hui éteint).   La race n'est reconnue qu'en 1912, et elle manque de disparaître après la Seconde Guerre mondiale. Ce chien a en effet été très utilisé par l'armée durant les deux guerres. Heureusement, des éleveurs canins belges et français décident de redévelopper la race après les guerres. Ils fixeront définitivement les critères de la race. Aujourd'hui, le Bouvier des Flandres est toujours utilisé comme un meneur de bœufs. On le voit aussi très souvent comme chien de travail, que ce soit comme chien de pistage, chien de garde ou encore chien policier. Les différents types de Bouvier des Flandres Le standard de cette race de chien peut admettre différentes couleurs. De ce fait, on peut trouver certaines différences entre plusieurs Bouviers des Flandres. Les couleurs de robe admises par le standard sont les suivantes : Le noir Le gris et le gris foncé Le bringé Le fauve On admet une tache blanche sur le poitrail, même si elle n'est pas forcément recherchée. Gratuit : adoptez un Bouvier des flandres virtuel ! Son physique Le Bouvier des Flandres est un chien qui ne passe pas inaperçu ! D'une taille importante, il s'agit d'un chien athlétique au corps trapu et musclé, qui ne cache en rien ses origines de chien de ferme. Bien construit, ce chien aborde une silhouette imposante, sans être lourde. Les membres sont longs, tout comme la queue quand elle n'est pas amputée. Le corps est couvert d'une robe foncée et de poils rêches, qui le protège des conditions climatiques les plus rudes. On reconnait un Bouvier des Flandres à sa petite barbiche, et à la frange de poil qui vient lui recouvrir les yeux. Le tout donne une allure à la fois sage et amusante. La tête est massive, et le museau bien développé. Les yeux, quand on les voit, sont foncés et ovales.   S'il s'agit d'un chien très aimable et plein de bonhomie auprès des siens, il n'aura aucun mal à intimider les inconnus. Poids : le poids idéal pour un Bouvier des Flandres est de 35 kg. Taille  : cet animal mesure environ 60 cm. Poils : le poil de ce chien est rugueux et de taille moyenne. Il ne doit pas être laineux ou bouclé. Son caractère Ce chien rassemble toutes les qualités d'un chien de travail accompli : il est courageux, intelligent et réfléchi. Il en prend aussi les défauts, puisqu'il peut être assez indépendant et têtu. Naturellement protecteur, le Bouvier des Flandres est proche de son maître et défend les siens avec ferveur. Il fera donc un défenseur doux avec les enfants et intraitable avec les intrus. Méfiant de nature, ce chien fait un excellent gardien car il se méfie des inconnus.   Excellent au travail, le Bouvier des Flandres pourra apprendre beaucoup, et sera le compagnon parfait de tout maître expérimenté. Le Bouvier des Flandres : pour qui ? Le Bouvier des Flandres est un chien qui satisfera tous ceux qui sont à la recherche d'un compagnon protecteur et volontaire. Véritable défenseur d'une famille, cet animal fidèle et dévoué fait en effet un excellent chien de garde. Il nécessite cependant une certaine rigueur dans l'éducation, et ne sera pas forcément recommandé aux maîtres novices. Il fera au contraire la joie de n'importe quelle personne expérimentée en éducation canine. De par sa taille, le Bouvier des Flandres est un chien qui aime l'extérieur. Sa constitution lui permet d'ailleurs de résister parfaitement, même sous la pluie ou par temps froid. Bien éduqué, il pourra vivre en ville, mais aura généralement besoin d'un jardin.   S'il aime se dépenser, le Bouvier des Flandres pourra se contenter de quelques promenades journalières.  Il saura aussi vous accompagner au trot ou à la course si vous êtes de nature sportive ! Ce chien n'est pas fait pour vous ? Dans ce cas, continuez à consulter mon annuaire des races. Vous finirez forcément par trouver la race de chien la mieux adaptée à votre tempérament. Les photos de vos Bouviers des Flandres : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 6

    Le Boxer

    Le Boxer

    S’il fait partie de la famille des molosses, le Boxer n’en est pas moins un chien doux et particulièrement fidèle. Très attaché à son maître, cet animal peut faire un excellent chien de garde. Mais ne vous fiez pas à son côté intimidant : c’est aussi un animal de compagnie très attachant. Découvrons-en plus sur ce chien qui rassemble beaucoup d’admirateurs ! Liens utiles :  Eleveurs de Boxers  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L’histoire du Boxer Le Boxer est un chien allemand, issu de la famille des molosses. Il est le descendant direct du Bullenbeiser, un chien courageux et solide utilisé comme chien de garde, aujourd’hui disparu. C’est en 1880 que les premiers Boxers apparaissent. Leur sélection est faite pour obtenir un excellent chien de défense, mais qui est aussi un animal équilibré. En effet, les ancêtres du Boxer étaient de plus en plus agressifs. Grâce à cette sélection, on obtient un chien vif, agile et parfaitement équilibré. Il faut attendre 1904 pour voir la race des Boxers reconnue. Dans ses premières années, le Boxer a beaucoup été utilisé dans les combats de chiens, notamment en Angleterre. Aujourd’hui, il officie avant tout comme chien de garde, ou tout simplement comme animal de compagnie. Les différents types de Boxer Cette race de chien se divise en deux catégories, reconnaissables à leur robe : Le Boxer bringé : est marqué par des bringures qui peuvent le rendre plus intimidant. Le Boxer fauve : la robe va du jaune clair au rouge fauve. Des taches blanches sont admises (notamment sur les parties inférieures du chien), à condition que le blanc représente moins d’un tiers de la couleur d’origine. Ce chien a également un masque noir, qui fait partie du standard. Gratuit : adoptez un Boxer vituel ! Son physique Comme tout les molosses, le Boxer est un chien qui peut être intimidant. Et pour cause, il affiche une silhouette solide et marquée par une belle musculature. De taille moyenne, ce chien a une silhouette carrée, marquée par muscles saillants et par des membres puissants. L’ensemble profite d’une silhouette à la fois solide et massive, mais qui ne souffre d’aucune lourdeur. Le visage, cubique,  présente une gueule plate et un museau court. La mâchoire inférieure a tendance à être un peu plus avancée, ce qui peut donner un air menaçant. La gueule est marquée par des yeux noirs pleins d’intelligence. Poids : le poids idéal pour un Boxer est de 32 kg. Taille : ce chien mesure environ 60 cm. Poils : le poil du Boxer est ras et dur. Il affiche un aspect brillant. Quel est son caractère ? Ne vous fiez pas à sa spécialité de monter la garde, le Boxer reste un chien doux et très sociable. À tel point que c’est un chien tout à fait recommandé pour les enfants (car il adore les jeux et les caresses !). De manière générale, il va parfaitement s’intégrer dans une famille, et en devenir un membre à part entière. Très attaché à son maître, le Boxer est un chien fidèle. Il a tendance à se méfier des étrangers, ce qui en fait un excellent gardien. Il n’hésitera jamais à se mettre en danger si c’est pour protéger l’un des siens. Comme la plupart des molosses, le Boxer peut avoir un côté dominant et têtu. Il est donc bon de l’éduquer avec une certaine rigueur, pour ne pas qu’il prenne la place du chef ! Ce chien essaiera en effet de bousculer régulièrement les limites qui lui sont opposées. Le Boxer : pour qui ? S’il n’est pas forcément adapté à tout le monde, le Boxer reste un excellent chien de compagnie. Il est avant tout recommandé pour les maîtres expérimentés, qui sauront lui opposer une éducation ferme, mais juste. Très proche des siens, le Boxer peut tout à fait s’acclimater dans une famille nombreuse. Il se sentira d’ailleurs bien mieux entouré que seul. Soyez donc prêt à lui accorder l’attention qu’il mérite. Chien énergique et sportif, il a un besoin d’exercice régulier et préfère toujours les grands espaces. S’il peut éventuellement vivre en appartement, il ne faut jamais oublier ses promenades journalières. Il s’agit d’un animal idéal si vous cherchez un chien qui a du caractère, du courage, mais aussi une tendresse certaine.   Et si ce superbe chien ne vous convient pas, ce n’est pas grave : vous pouvez trouver le chien idéal en parcourant l’annuaire des races de chien de Mouss ! Maintenant que vous en savez plus sur le Boxer, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Boxer en cliquant ici. Les photos de vos Boxer : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Braque Français

    Le Braque Français

    Un chien d’arrêt intelligent et doux : les maîtres des Braques français ne tarissent pas d’éloges sur ce chien sportif et méthodique. Très connu des chasseurs français pour ses grandes qualités de compagnon de chasse, il fait aussi un très bon chien de compagnie. Perle rare de la cynologie française, je vous propose de faire plus ample connaissance avec le Braque français ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Braque Français Déjà au XIVème siècle, Gaston Phoebus décrit une race de chien d’arrêt qui est l’ancêtre direct de l’actuel Braque Français. Depuis l’origine, il a été sélectionné dans le sud-ouest de la France pour ses qualités de chien d’arrêt. On connaît mal l’arbre généalogique détaillé du Braque Français mais on est presque sûr que le Braque espagnol et le Braque italien ont participé. Souvent cité dans la littérature, on loue la bravoure et l’odorat du Braque Français. Au fil du temps, la race s’est scindée en deux groupes de tailles différentes : le type Gascogne et le type Pyrénées. En 1909, les deux types sont reconnus par la SCC. En dehors de la France, il n’est pas très connu. Les différents types de Braque Français La différence principale entre les deux types de Braque français, c’est la taille. Le Braque de Gascogne est plus grand que le Braque des Pyrénées. Cela entraîne quelques légères différences dans la silhouette et la forme de la tête, mais elles sont minimes. Le caractère est essentiellement le même. En ce qui concerne la robe, plusieurs variantes sont admises chez les deux types de Braque français : mouchetée blanc et marron, elle peut porter des taches marron plus larges et des traces fauves au dessus des yeux et sur les babines et les membres. Le physique du Braque Français Noble et puissant, le Braque français est doté d’une silhouette robuste et musclée. Comme pour tous les Braques, la tête est longue sans être lourde, tendue sur un cou presque sans fanon. Avec un stop peu marqué, le museau est légèrement moins long que le crâne. Il est évasé et aboutit à une truffe marron aux narines bien ouvertes. Des yeux francs et marron lui donnent un regard intelligent et observateur. Les oreilles sont souples, moyennement longues, et encadrent le visage au niveau des yeux. Le dos est large et droit avec une croupe en oblique et des reins courts et musclés. Vu de face le poitrail est large mais il apparaît long et effilé de profil. Taille du Braque français de Gascogne : de 58 à 68 cm Taille du Braque français des Pyrénées : de 47 à 58 cm Poids du Braque français de Gascogne : de 24 à 35 kg Poids du Braque français des Pyrénées : de 17 à 25 kg Poil du Braque français : Poil ras. Le caractère du Braque Français On dit parfois qu’il est né déjà dressé. Pour des maîtres ou des chasseurs peu expérimentés, c’est le chien idéal. Très observateur et intelligent, il a un instinct sûr de la quête et s’adapte très bien à tous les terrains. En famille, il est fidèle, doux, calme, affectueux et très patient avec les enfants. Attentif aux moindres gestes de ses maîtres, il est très facile à éduquer. Obéissant et sensible, rien ne le peine comme de décevoir son maître. Il vaut mieux prendre des pincettes pour le réprimander ! Le Braque Français : pour qui ? Grand sportif et inlassable amoureux de la nature, il faut l’habituer tôt à la vie en ville si vous souhaitez qu’il s’y retrouve. Des maîtres férus de grands espaces comme lui et prêts à passer de longs moments privilégiés  à parcourir les bois et les plaines, une famille aimante et pleine de vie, le Braque français n’en demande pas plus pour couler des jours heureux ! Vous voulez découvrir d’autres races de chiens ? Retrouvez toutes les fiches de Mouss en cliquant ici ! Les photos de vos Braques Français : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Braque Hongrois

    Le Braque Hongrois

    Avec son apparence élégante et sa robe fauve, le Braque Hongrois est un chien d'arrêt qui ne laisse pas indifférent. À la fois doux et plein d'énergie, ce chien de compagnie idéal apporte énormément de gaieté à n'importe quel foyer. Mais découvrons plus en détail cette race de chien et ses spécificités. Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire du Braque Hongrois Son nom ne vous ment pas, le Braque Hongrois est effectivement un chien qui vient de Hongrie. S'il est assez difficile de retracer son arbre généalogique, on estime qu'il est issu du croisement entre des chiens de chasse turcs et des chiens de compagnie hongrois. En est ressorti un animal très équilibré, dont les premiers ancêtres sont apparus au courant du XVIIe siècle. Le Braque Hongrois, également appelé Vizsla, est au départ un chien de la noblesse hongroise. Il est très utilisé pour la chasse, notamment en plaine ou dans les marais. La race, telle qu'on la connait, n'est réellement reconnue qu'au XIXe siècle. Aujourd'hui, le Braque Hongrois est un chien de compagnie très populaire, encore très présent en Hongrie, mais aussi dans le reste de l'Europe ainsi qu'aux États-Unis. Il garde parfois ses fonctions de chien d'arrêt, et reste très efficace pour flairer l'odeur du sang du gibier blessé. Les différents types de Braque Hongrois Il faut savoir qu'il existe non pas deux variétés mais bien deux races de Braque Hongrois différentes : Le Braque Hongrois à poil court : est le Braque Hongrois originel, le plus représenté. Le Braque Hongrois à poil dur : est un Braque Hongrois un peu plus grand, caractérisé par son poil en fil de fer. Il est apparu dans les années 1930. La robe du Braque Hongrois est systématiquement le Froment-doré, même si certaines nuances de Froment-doré sont acceptées. La couleur va donc du fauve au sable. Gratuit : adoptez un Braque Hongrois virtuel ! Le physique du Braque Hongrois Le Braque Hongrois est un chien magnifique, de taille moyenne. Il s'agit d'un animal très équilibré et de constitution légère et athlétique. La silhouette est marquée par une queue très forte au départ, et dont le diamètre diminue progressivement. La tête du Braque Hongrois est souvent portée droite, et lui donne des airs de noblesse. Le crâne, assez large, est marqué par un museau assez court. Les yeux, ovales et souvent foncés, dégagent beaucoup d'intelligence et de compréhension. Le crâne est encadré par des oreilles tombantes en forme de V, de hauteur moyenne et qui viennent parfaitement encadrer le visage du Braque Hongrois. Il est à noter que le Braque Hongrois à poil dur est un peu plus robuste que son cousin, et se caractérise également (vous l'aurez deviné !) par des poils en fil de fer, plus longs sur l'ensemble du corps. Poids du Braque Hongrois : le poids idéal pour Braque Hongrois un est de 30kg. Taille du Braque Hongrois : le Braque Hongrois mesure environ 56 cm. Poils : le poil du Braque Hongrois dépend de sa race. Il est court et lisse pour le Braque Hongrois à poil court, ou fort et serré pour le Braque Hongrois à poil dur. Le caractère du Braque Hongrois Le Braque Hongrois peut être un chien de compagnie très équilibré, tout comme un excellent chien d'arrêt. Établir la liste de ses qualités peut prendre du temps : docile, doux, affectueux, gai... Il s'agit d'un chien idéal auprès des enfants, et dans n'importe quelle famille en général. Très joueur et énergique quand il le faut, le Braque Hongrois peut rester très calme une fois rentré à la maison. Certains le considèrent d'ailleurs comme un chien trop sérieux, qui semble toujours en proie à la méditation ! Il reste cependant un compagnon très apprécié et facile à dresser. Le Braque Hongrois : pour qui ? Le Braque Hongrois pourra s'intégrer dans la plupart des familles. Si vous accordez un minimum de temps à son éducation, il sera un chien fidèle, aimable et loyal. Comme tous les chiens d'arrêt, le Braque Hongrois est un chien sportif, qui a besoin d'exercice. Ce pour quoi il  n'appréciera pas forcément la vie en appartement, à moins que vous ayez le temps de le sortir plusieurs fois par jour et de bien le faire se défouler. À la chasse, le Braque Hongrois peut s'illustrer aussi bien en plaine qu'en terrain marécageux. Il reste cependant moins résistant que les autres Braques, ce pour quoi il n'est pas l'un des chiens d'arrêt les plus utilisés dans l'hexagone. Vous cherchez un autre type de chien ? Visitez notre annuaire des races de chien et découvrez dès à présent quelle race de chien est faite pour vous ! Les photos de vos Braques Hongrois : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Braque de Weimar

    Le Braque de Weimar

    Le Braque de Weimar est un chien aussi imposant qu’élégant. Ce chasseur né à la robe grise ne passe jamais inaperçu, grâce à sa grande silhouette et à sa gueule sympathique. Il s’agit d’un chien de chasse fidèle et affectueux, qui fait un compagnon amical et agréable. Découvrons ensemble les origines des Braques de Weimar et leurs caractéristiques principales. Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Braque de Weimar Ce chien tient son nom de la ville de Weimar, en Allemagne. À la vérité, on ne sait pas si la race en est vraiment originaire, tant elle semble ancienne. On estime que les Braques de Weimar sont des descendants des chiens gris de Saint-Louis, la meute de chiens de chasse utilisée par Louis IX. La première apparence de Braques à la robe grise se fait durant le XVIIe siècle, dans le duché de Saxe-Weimar. Le chien se répand peu à peu dans la noblesse germanique, où il est utilisé comme un chien courant. On l’utilise notamment pour chasser les loups, les sangliers et les nuisibles. Bien vite, ces chiens sont mêlés à d’autres races (notamment le chien de Saint-Hubert et le Braque Allemand). Le tout donne finalement naissance au Braque de Weimar tel qu’on le connait. Les Braques de Weimar représentent la plus ancienne race de chiens d’arrêt allemands, et sont le résultat d’une sélection étalée sur des siècles. De nos jours, le Braque de Weimar reste l’un des chiens d’arrêt les plus populaires, notamment en France. Les différents types de Braques de Weimar Il faut savoir que cette race est divisée en deux catégories bien distinctes : Le Braque de Weimar à poil court : est la race historique, la plus présente et la plus populaire. Le Braque de Weimar à poil long : est une race apparue au courant du XXe siècle. Elle se fait plus discrète, si bien qu’il peut être difficile de trouver des individus à poil long. Chez ces deux variétés, la couleur de robe reste la même : à savoir un beige qui donne l’apparence de gris argenté. L’ensemble des nuances de gris est admis dans le standard de cette race. Gratuit : adoptez un Braque de Weimar virtuel ! Son physique Le Braque de Weimar est un chien assez grand, qu’on reconnaît entre tous grâce à sa fourrure grise argentée. Sa silhouette est typiquement celle d’un Braque, et montre parfaitement ses aptitudes à la chasse. Le corps est légèrement allongé et tout en muscle, mais sans lourdeur. Les membres sont forts et d’aplomb, et donnent une impression de puissance mêlée à une certaine élégance. La tête est large et bien droite, et marquée par des yeux de couleur ambre, pleins d’intelligence. Le museau est tout en longueur, ce qui est mis en avant quand le chien est en position de chasse. La tête est encadrée par deux oreilles tombantes, à la pointe arrondie.    Poids : cet animal pèse environ 30 kg. Taille : il mesure aux alentours de 60 cm. Poils : le poil est long ou court selon la catégorie. Son caractère Le Braque de Weimar est un chien de chasse par excellence, et cela se ressent dans son caractère. Cet animal est à la fois docile, intelligent, éveillé et plein de gaieté. C’est un chien qui a une passion naturelle pour le travail, ce qui en fait l’un des chiens d’arrêt privilégié des chasseurs. Il est par ailleurs assez indépendant. Très sociable, le Braque de Weimar n’a aucun mal à s’intégrer dans une famille, que ce soit auprès des enfants ou des adultes. C’est un animal à l’instinct protecteur, mais qui n’affiche aucune agressivité. Comme de nombreux chiens d’arrêt, il arrive au Braque de Weimar d’être têtu. Ce chien doit donc être éduqué avec intelligence, attention et respect. Ceci pris en compte, il devient un animal de compagnie très apprécié et présent, qui est prêt à tout pour son maître. Le Braque de Weimar : pour qui ? Vous hésitez à adopter un Braque de Weimar ? Sachez que ce chien convient particulièrement aux chasseurs et aux personnes sportives. Et pour cause, il ne se sent jamais aussi bien qu’en extérieur, et lorsqu’il pratique une activité physique. À la chasse, ce chien est un animal dévoué et perfectionniste, qui n’abandonne jamais. Son intelligence en fait un choix très raisonné pour la pratique de tout sport canin. À la maison, le Braque de Weimar a besoin d’un maître expérimenté, mais il reste facile à éduquer si vous avez du temps à lui accorder. C’est donc un chien de compagnie idéal pour une famille à la recherche d’un nouveau membre à la fois gai, affectueux et plein d’énergie. Ce chien ne vous ressemble pas suffisamment ? Dans ce cas, découvrez quel chien est fait pour vous en parcourant mon annuaire des races ! Maintenant que vous en savez plus sur le Braque de Weimar, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Braque de Weimar en cliquant ici. Les photos de vos Braques de Weimar : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 2

    Le Briard

    Le Briard

    Avec sa petite tête couverte de poils longs, le Berger de Brie a un visage naturellement sympathique. Mais méfiez-vous : il peut être un vrai filou ! Ce chien de berger fidèle et protecteur fait un excellent animal de compagnie. Mais pour que vous soyez sûr qu’il est fait pour vous, prenez le temps de lire ma fiche de présentation des Briards. Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Briard Difficile de retracer de manière exacte la généalogie du Berger de Brie. Certains considèrent qu’il est issu du Berger de Bergame, on trouve également les Beaucerons et les Barbets comme ancêtres, mais on ignore ses origines plus lointaines. Cette race de chien de berger français est apparue au début du XIXe siècle, mais son nombre restreint d’individus l’a longtemps laissée inaperçue. Il faut attendre 1863 pour voir apparaître le terme de « Chien de Brie » lors d’une exposition canine, même si des mentions de ce chien sont faites dès 1809.   Le premier standard de la race des Bergers de Brie apparaît en 1897. Le chien existe alors en deux variétés : à poil laineux et à poil de chèvre. C’est cette seconde variété qui sera définitivement homologuée en 1988, après avoir été abandonnée en 1925 lors de l’établissement du second standard de la race. Pendant longtemps, le Berger de Brie a servi a la garde et à la conduite de troupeaux. Il est aujourd’hui encore utilisé par les bergers, bien que plus rares que d’autres races de chien, mais fait également office d’animal de compagnie dans de nombreux foyers. Les différents types de Bergers de Brie Pendant un temps, le Briard a existé sous deux variétés : à poil laineux et à poil de chèvre. Les Bergers de Brie à poil laineux ont cependant peu à peu été abandonnés, dû à la difficulté d’entretien de leur poil, et à leur manque d’endurance lors des intempéries. Aujourd’hui, seuls les Briards à poil de chèvre sont admis par le standard. On admet trois couleurs de robes pour ce chien : Noir : plusieurs nuances de noir sont admises. Fauve Bleu : il s’agit de la variété la plus rare. La robe de ce chien doit être parfaitement uniforme, sans quoi il ne sera pas admis au LOF. Gratuit : adoptez un Briard virtuel ! Son physique Le Briard, dans sa silhouette, emprunte beaucoup à son cousin le Beauceron. Comme ce dernier, il arbore d’ailleurs un double ergot sur les pattes postérieures. Mais la comparaison s’arrête là, car le poil long et souple de ce chien le rend clairement différenciable de n’importe quel autre chien de Berger. Les Briards sont des chiens de taille moyenne. Parfaitement proportionnés, ils arborent une silhouette athlétique, bien que cachée derrière une vaste couche de poils. Ce sont des chiens à l’aspect rustique, qui reflètent parfaitement leur caractère de chien de Berger. Leur tête est longue, bien qu’en partie dissimulée par une frange de poil, qui cache en partie des yeux foncés et en amande. L’expression générale est joyeuse et inspire confiance. Les oreilles sont longues et tombantes. Jusqu’à 2004, on avait pris l’habitude de les couper, pour qu’elles restent dressées. C’est désormais une pratique interdite en France, et qui empêche toute inscription au LOF. Poids : le poids idéal de ce chien est de 35 kg. Taille : il mesure environ 60 cm. Poils : le poil des Bergers de Brie est long, sec et souple. On le compare au poil de chèvre. Son caractère Comme c’est le cas de nombreux chiens de Berger, le Berger de Brie a un fort caractère. Vif et intelligent, il peut se montrer têtu et a besoin de se voir opposer un maître habile et doux. C’est un chien très courageux, qui ne montre cependant aucun signe d’agressivité. D’un instinct gardien et protecteur, il peut faire un excellent chien de garde et d’utilité. Il s’agit bien évidemment d’un chien de berger très apprécié.   D’un naturel joyeux et joueur, le Briard s’entend très bien avec les enfants. Il peut donc sans mal s’intégrer à une famille et devenir l’ami des tous petits, comme leur gardien privilégié.   Cet animal est un chien sportif et plein d’énergie, qui va aimer faire de l’exercice et peut s’illustrer dans de nombreux sports canins. Le Berger de Brie : pour qui ? Les Briards sont des chiens au fort tempérament. Pour en faire un bon chien d’utilité, mieux vaut commencer son éducation très tôt, et maîtriser parfaitement l’éducation canine. Comme chien de compagnie, cet animal n’a pas besoin d’une telle attention, mais son maître a tout de même intérêt à savoir rester ferme et à l’écoute. Une éducation en douceur reste privilégiée, pour ne pas le braquer. À la maison, ce chien fait un animal de compagnie idéal, heureux auprès de tous les membres de la famille, mais aussi fidèle et protecteur. Il ne faut cependant pas négliger son exercice, car c’est un animal qui adore le plein air et les promenades. Vous pensez que le caractère du Briard n’est pas adapté à votre mode de vie ? Ce n’est pas grave, il existe de nombreuses races de chien faites pour vous ! Découvrez-les plus en détail dans ma liste des chiens et trouvez l’animal de compagnie idéal.  Les photos de vos Briards : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Bull Terrier

    Le Bull Terrier

    Avec la forme si particulière de sa tête, le Bull Terrier est un chien qui ne va pas faire l'unanimité : on aime ou on déteste ! Quoi qu'il en soit, le Bull Terrier peut faire un excellent chien de compagnie, avec sa propension à jouer et son fort caractère. Mais avant d'adopter un Bull Terrier, mieux vaut bien vous renseigner sur son caractère ! Découvrons ensemble ce chien a l'apparence si surprenante !  Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Bull Terrier Ce chien peu ordinaire est issu d'un croisement surprenant entre le White English Terrier (race disparue très semblable au lévrier) et le Bulldog Anglais. On aurait également utilisé des Dalmatiens pour donner naissance à cette race. À ses origines, le Bull Terrier était un chien de combat. Il a en effet été créé durant le XVIIIe siècle, en Angleterre, dans le but de combattre contre des animaux sauvages comme les ours ou les taureaux, ou contre d'autres chiens. Malheureusement, le Bull Terrier est vite devenu le combattant fétiche des amateurs de combats de chien.   Après que le Parlement anglais ait décidé d'interdire ce type de jeux cruels, la race du Bull Terrier a perdu en popularité. C'est à cette époque que le Bull Terrier n'a plus été croisé pour le combat, mais avant tout pour devenir un chien de compagnie. Les différents types de Bull Terrier On va trouver deux races bien distinctes de Bull Terrier : Le Bull Terrier Le Bull Terrier miniature (ou Mini Bull Terrier) Concernant le pelage du Bull Terrier standard, il est très longtemps resté blanc, jusqu'à ce que le standard utilise les Bull Terrier colorés en 1920. Sont désormais admis : Les Bull Terriers blancs Les Bull Terriers blancs à tâches (fauves, bringées ou noires) Gratuit : adoptez un Bull Terrier virtuel ! Le physique du Bull Terrier Impossible de ne pas reconnaître un Bull Terrier ! Et pour cause, ce chien est caractérisé par sa tête ovoïde, unique au monde. Mais là n'est pas sa seule caractéristique physique. Le Bull Terrier est avant tout un chien très compact et musculeux, ce qu'il hérite de son passé de chien de combat. Tout en puissance et en énergie, le Bull Terrier est un chien solide. Il porte une queue courte et horizontale, qui souligne bien sa silhouette compacte. Le Bull Terrier a des oreilles petites et bien dressées, qui donnent toujours l'impression qu'il est à l'affut. Ses yeux sont bien enfoncés, et on aura l'impression qu'ils sont très petits. Ils dégagent cependant beaucoup de vivacité et de personnalité. Poids du Bull Terrier : le poids idéal pour un Bull Terrier est de 35kg. Taille du Bull Terrier : le Bull Terrier mesure environ 50 cm. Poils : le poil du Bull Terrier est court et dur. Le caractère du Bull Terrier Le Bull Terrier est un chien à tempérament, qu'on a tendance à considérer à tort comme un chien agressif. Pourtant, le Bull Terrier reste une race de chien très équilibrée si vous ne l'éduquez pas à la violence. Il ne faut donc pas le considérer comme un chien dangereux. Très joueur et énergique, ce chien aura besoin de se dépenser, et on aura vite tendance à le considérer comme une vraie boule de nerfs. C'est également un très bon chien de garde. Assez têtu, le Bull Terrier ne se laissera pas faire ! Mais si vous l'éduquez avec soin, il deviendra un chien adorable et très attaché à son maître. Il faut d'ailleurs savoir que c'est un chien qui aime la compagnie, et qui aura tendance à vouloir être au centre de l'attention. Le Bull Terrier n'aime pas être dérangé, ce pour quoi ce n'est pas forcément le chien idéal pour les jeunes enfants. Le Bull Terrier : pour qui ? Sans être prédisposé à l'agressivité, le Bull Terrier reste un chien plein de tempérament. Il faudra donc avant tout le réserver à un maître capable de l'éduquer avec fermeté. Sans quoi, ce chien risque rapidement de devenir incontrôlable, voire dangereux. Mais pour peu que vous soyez un maître responsable et expérimenté dans l'éducation canine, le Bull Terrier fera un animal de compagnie très fidèle et attachant, qui appréciera tous les membres de la famille et cherchera à les protéger. Il faut savoir que le Bull Terrier n'aime pas la solitude. Il faudra donc être très présent, dans son éducation comme dans la vie de tous les jours contrairement à d'autres races de chien. Sportif, ce chien ne pourra pas vivre en appartement, malgré sa taille moyenne. L'idéal est de l'élever dans une maison avec jardin, et de prendre le temps de le sortir régulièrement. N'hésitez pas à lui faire pratiquer un sport canin, à l'instar de l'agility. Les photos de vos Bulls Terrier : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Cane Corso

    Le Cane Corso

    Le Cane Corso, aussi appelé chien de cour italien, est un animal aussi imposant qu'attachant ! Cet animal calme et mesuré est l'un des chiens de garde préférés en Europe. Il fait également un excellent chien de compagnie. S'il est impressionnant, ce vrai molosse n'est pas pour autant un tyran, loin de là. Étudions ensemble cette grosse bête qui n'a peur de rien ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Cane Corso Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le Cane Corso n'a rien à voir avec la Corse ! Eh oui, Cane Corso signifie tout simplement chien de cour en italien. Vous l'aurez donc deviné, le Cane Corso est un animal qui vient directement d'Italie. Et si on l'appelle aussi le chien de cour italien, c'est tout simplement car il s'agissait d'un chien très utilisé dans les fermes italiennes, et ce dès l'Antiquité. Ce véritable molosse était alors un vrai chien à tout faire : à la fois chien de garde et chien de berger, il était également utilisé dans les jeux d'arène, ou encore dans la légion romaine. Il faut dire que le Cane Corso a de quoi intimider ! Aujourd'hui encore, le Cane Corso est très utilisé comme chien de garde dans le sud de l'Italie. On le retrouve également partout en Europe, aussi bien comme chien fonctionnel que comme animal de compagnie. Les différents types de Cane Corso Plusieurs robes sont admises pour le Cane Corso. Si la plupart des maîtres vont préférer les Cane Corso noirs, certainement les plus intimidants, le pelage de cette race de chien peut aller jusqu'au fauve. Ainsi, on va retrouver les robes suivantes pour le Cane Corso : Noir Gris ardoise Gris clair Gris plomb Fauve clair Fauve foncé Bringée (avec rayures) Les Cane Corso fauves ou bringés gardent souvent le museau parfaitement noir. Gratuit : adoptez un Cane Corso virtuel ! Le physique du Cane Corso Le Cane Corso est un molosse impressionnant ! Oscillant entre les tailles moyennes et grandes, cet animal reste toujours très bien construit et musculeux. Il n'est pas pour autant lourd car ses membres sont parfaitement proportionnés et agiles. Ce chien dégage de ce fait une impression d'élégance.  Le crâne de ce chien, tout en largeur, est certainement ce qui lui donne une allure impressionnante. Avec son museau large et ses lèvres pendantes, le Cane Corso a une vraie gueule de molosse. Ses yeux sont souvent noirs, et de dimension moyenne. Ils dégagent une impression de tristesse, due aux plis de la peau. Les oreilles de ce chien, en triangle, tombent sur les côtés de son crâne.   Poids du Cane Corso : le poids idéal pour un Cane Corso est de 64kg. Taille du Cane Corso : le Cane Corso mesure environ 68 cm. Poils : le poil du Cane Corso est court, mais pas ras Le caractère du Cane Corso Le Cane Corso est un molosse au caractère parfaitement équilibré, ce qui fait qu'on peut aisément le choisir comme animal de compagnie. Intelligent et docile, le Cane Corso se laissera facilement éduquer... mais deviendra intraitable face à un envahisseur ! Très fidèle, le chien de cour italien va être assez protecteur et proche de sa famille, sans pour autant en devenir envahissant. S'il a son caractère, ce chien n'est en rien agressif, si ce n'est parfois avec d'autres mâles Cane Corso. Il faut un excellent chien de défense ou de garde. Très calme, le Cane Corso est un chien qui va aimer faire de l'exercice, mais sera rarement énervé de retour à la maison. Son caractère tempéré en fait une force tranquille, très agréable en toutes circonstances. Le Cane Corso : pour qui ? Le Cane Corso est un chien docile et facile à éduquer. Il reste cependant un peu têtu, et aura besoin d'un maître appliqué et expérimenté. Du fait de sa taille, le Cane Corso devra être parfaitement éduqué. Si vous n'avez pas d'expérience en éducation canine, engagez un professionnel. Très à l'aise avec les enfants et en présence d'humain, le chien de cour italien sera heureux au sein de n'importe quelle famille. Mais attention : il ne va pas aimer la brutalité. Affectueux, le Cane Corso reste assez calme de tempérament. Les grands sportifs préféreront se tourner vers un chien plus vif, même si ce molosse n'est pas mou pour autant ! En soi, le Cane Corso a un tempérament calme qui lui permet de vivre en appartement (à condition de le promener plusieurs fois par jour). Mais sa taille pourrait rapidement le rendre envahissant dans un petit espace. Pour découvrir d'autres races canines, continuez de parcourir notre annuaire des races de chien ! Maintenant que vous en savez plus sur le Cane Corso, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Cane Corso en cliquant ici. Les photos de vos Cane Corso : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 3

    Le Caniche

    Le Caniche

    Parmi les petits chiens les plus connus du grand public, on cite très souvent le Caniche. Il faut dire que ce mignon chien de compagnie (qui n'est pas toujours si petit que cela !) est très répandu en France. Et vu son caractère facile à vivre et plein de joie, c'est loin d'être un hasard. Laissez-moi vous en dire plus sur mes amis les Caniches, et vous expliquer leur histoire et leurs origines ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire du Caniche Il est difficile de trouver des origines certifiées au Caniche. Certains considèrent qu'on lui trouve des ancêtres en Afrique, mais la race en elle-même est apparue en France, au courant du VIIIe siècle. À cette époque, le Caniche était un chien célèbre pour la chasse au gibier d'eau, grâce à ses pattes palmées et se grande aisance à la nage. Sa proie fétiche ? Le canard. C'est d'ailleurs de là que le Caniche tient son nom ! Mais la beauté de ce chien de chasse ne tarde pas à faire de lui un chien très prisé des salons mondains et des concours de beauté canins, durant le XIXe siècle. Aujourd'hui, le Caniche est avant tout utilisé comme chien de compagnie, car il est très docile et agréable à vivre. Les différents types de Caniche On va trouver de nombreux types de Caniches différents. Et pour cause, le Caniche est une race de chien qui se divise en trois tailles différentes, avec du plus petit au plus grand : Le Caniche Toy Le Caniche miniature Le Caniche royal (ou Caniche standard) Ainsi, cette race qu'on considère souvent comme une race de petits chiens peut atteindre jusqu'à 60 centimètres ! Concernant les couleurs admises par le standard de la race, elles sont aussi nombreuses : Noir Blanc Gris Marron Abricot Fauve Quelle que soit sa couleur de robe, le Caniche doit avoir une couleur bien uniforme, et un poil unicolore. Grâce à toutes ces variétés, on peut dire qu'aucun Caniche ne ressemble à ses congénères !... Et c'est ce qui fait la beauté de cette race de chien ! Gratuit : adoptez un Caniche virtuel ! Le physique du Caniche Le Caniche est un chien très noble, à la silhouette élégante et harmonieuse. Le corps de ce chien est bien proportionné, avec un tronc légèrement en hauteur, qui lui donne une attitude altière. La silhouette se termine par une queue frisée de taille moyenne, attachée haut. La tête du Caniche est droite et élégante, avec un museau tout en longueur. On le reconnait facilement grâce à son poil bouclé, souvent toiletté pour participer à des concours de beauté canin, ou par praticité. Le Caniche est réputé être un chien hypoallergénique, car il ne perd pas ses poils. On note l'existence de trois variétés de taille pour le Caniche (toy, miniature et royal), mais le standard reste le même pour l'ensemble des tailles. Poids du Caniche : le poids idéal pour un Caniche se situe entre 6 et 20kg (en fonction de la taille) Taille du Caniche : le Caniche mesure entre 25 et 60 centimètres (en fonction de la catégorie) Poils : le poil du Caniche est frisé et long Le caractère du Caniche Le Caniche est un chien très agréable à vivre, d'où sa réputation de chien de compagnie idéal. À la fois intelligent, plein de joie et très affectueux, le Caniche est un toutou au tempérament doux et agréable. Facile à dresser, ce chien peut apprendre une multiplicité de tour, et ce n'est pas un hasard s'il s'agit de l'un des chiens de cirque les plus populaires.  De son passé de chasseur, le Caniche garde souvent un grand intérêt pour la baignade et l'eau, mais il reste un chien assez calme, et ne nécessitera donc pas des heures d'exercice chaque jour. Attention, le Caniche est un chien si facile à vivre qu'on en oublie parfois de l'éduquer. Pourtant, veiller à sa sociabilisation et à son éducation permettra d'éviter les troubles du comportement, à l'instar des aboiements intempestifs.  Le Caniche : pour qui ? Le Caniche est un chien de compagnie très facile à vivre, qui n'aura aucun mal à s'inviter dans votre foyer. Sociable et assez présent, le Caniche aura besoin d'un maître affectueux, prêt à lui accorder de l'attention et de l'amour. Malgré son caractère doux, ce chien aura tout de même besoin d'un minimum d'éducation, et ne devra pas être considéré comme un enfant. Ancien chien de chasse, le Caniche adore toujours se dépenser et jouer. Il faudra donc le promener plusieurs fois par jour, et ne pas hésiter à l'emmener voir la nature durant le week-end. Notez que le Caniche ne perd pas ses poils. Si c'est très pratique à la maison, car c'est un chien propre et que l'on juge hypoallergénique, cela signifie qu'il faudra le toiletter régulièrement. Voilà pourquoi ce chien est le favori des maîtres qui adorent pomponner leur toutou. Le Caniche ne vous semble pas adopté à votre mode de vie ? Ce n'est pas grave : vous trouverez de nombreuses autres races de chien en parcourant notre annuaire canin juste ici ! Maintenant que vous en savez plus sur le Caniche, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Caniche en cliquant ici. Les photos de vos Caniches : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Caniche Royal

    Le Caniche Royal

    Élégant, sportif et distingué : pas étonnant qu’il ait vu le jour à la Cour de France et soit surnommé “caniche français” ! Cet aristocrate a maintenant conquis le monde entier, mais c’est dans nos forêt qu’il a acquis ses lettres de noblesse ! Que diriez-vous de faire connaissance avec la fine fleur du Caniche Royal ? Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Caniche Royal Déjà au Moyen-Âge on retrouve des traces de son existence. C’est en tant que chien de chasse qu’il a fait son apparition, et plus précisément au rapport des proies. Il serait le résultat du croisement du barbet français et du chien d’eau hongrois. A la chasse, il se montre efficace et brave, spécialement dans les marais. Grâce à ses origines, il n’a pas peur de l’eau ! Pourtant, vers le XVème siècle, la noblesse se montre plus sensible à son caractère doux et à son intelligence. Il quitte les meutes pour rester au salon et commence une très belle carrière de chien de compagnie. Les différents types de Caniche Royal Plusieurs couleurs de robe sont acceptées dans les canons de la race, à  condition que celle-ci reste uniforme. Les couleurs acceptées sont le noir, bleu, gris, brun, abricot et blanc. Il est à noter que deux types de poil sont aussi acceptés : le poil bouclé, le plus fréquent et le poil cordé. Dans ce cas, le poil forme des cordelettes denses d’une longueur moyenne de 20 cm et qui peuvent être nouées au dessus des oreilles. Le physique du Caniche Royal Le Caniche Royal a des proportions harmonieuses. Le corps est court et droit, les reins musclés, la croupe arrondie et le poitrail légèrement saillant, il a un port de tête noble qui lui donne cet air royal qui le caractérise. La queue est portée haut et en oblique chez les Caniches à poil cordé. Les pieds sont petits et ovales. Ils sont reconnaissables à leurs ongles colorés entre le noir et le marron et leurs doigts nerveux et compacts. Le crâne est oval et régulier et le stop très peu marqué. La truffe bien développée lui donne un air attentif et vif accentué par ses yeux en amande, à hauteur du stop, noirs, marron ou ambre. Les oreilles longues et arrondies tombent le long du visage et sont recouvertes de longs poils ondulés. Taille du Caniche Royal : Entre 40 cm (aux Etats-Unis) 45 cm (en Europe) et 60 cm Poids du Caniche Royal : De 20 à 24 kg Poil du Caniche Royal : Poil bouclé ou cordé. Dans les deux cas, texture laineuse, fine. Moyennement long pour le bouclé, et environ 20 cm pour les cordelettes formées par le poil cordé. Le caractère du Caniche Royal En plus de sa beauté et de son élégance, le Caniche Royal est doté de qualités très attachantes. Fidèle et aimant, il est également très intelligent, ce qui facilite l’éducation. Excellent chien de compagnie, il sait se montrer patient et joyeux avec les enfants, attentif et aidant avec les personnes handicapées, à tel point que certains médecins en recommandent l’adoption à leurs patients atteints de troubles mentaux ou sensoriels ! Moyennement à l’aise avec les autres animaux, il aime se dépenser en pleine nature où un petit bain ne le rebute jamais ! Le Caniche Royal : pour qui ? Gai et sportif, c’est un chien qui s’éduque facilement et peut atteindre un niveau élevé de précision dans le dressage. Cependant, il faut lui apprendre à supporter la solitude dès son plus jeune, sinon il peut devenir très possessif. Un maître qui soit prêt à lui accorder une place importante dans sa vie, beaucoup d’attention et d’amour le comblera de bonheur. Mais ce n’est pas tout, son pelage demande des soins quotidiens. Avec un peu de patience et d’affection, cela peut devenir un rituel heureux … ou un mauvais moment pour les deux ! Vous avez aimé cet article ? De nombreuses autres races de chiens vous attendent juste ici ! Les photos de vos Caniches Royal : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 2

    Le Carlin

    Le Carlin

    Vous avez toujours rêvé d'adopter un molosse... mais de petite taille ? Le carlin est fait pour vous ! Ce chien au museau court et à la frimousse irrésistible ne laisse jamais indifférent. À la fois petit et musclé, le carlin est un chien plein d'entrain et très sympathique. Idéal comme chien d'appartement, le carlin est peut être le compagnon idéal pour vous et votre famille ! Découvrons plus en détail ce chien pas comme les autres.  Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du carlin Et si je vous disais que l'histoire du carlin est faite de voyage et d'aristocratie ? Originaire de Chine, le carlin est une race de chien très ancienne, puisqu'on retrouve des traces de son existence il y a plusieurs milliers d'années ! Le carlin a fait son apparition sur le vieux continent au XVIIe siècle, période pendant laquelle il était le chien favori des aristocrates anglais ou hollandais. Il faut dire que même le roi Guillaume III avait adopté un carlin. Aujourd'hui, ce petit chien qui a toujours été considéré en haute estime est très prisé, notamment en ville. Il faut dire qu'il s'agit d'un chien affectueux, et qui n'a pas forcément besoin de grands espaces. Les différents types de carlin On trouve des carlins de différentes couleurs. Ainsi, tous les pelages suivants sont admis parmi la race des carlins : Le noir L'abricot L'argent Le fauve Peu importe le pelage, le carlin a la caractéristique d'avoir un poil très brillant. Remarquez également qu'il arbore toujours un masque noir au milieu du visage, qui embrasse ses yeux, ses oreilles et son museau. Gratuit : adoptez un Carlin virtuel ! Le physique du carlin Le carlin est un chien de la famille des molosses, mais de petite taille. Cette race de petit chien arbore le museau plat caractéristique des molosses, encadré par deux grands yeux foncés pleins de sympathie et d'affection. Il dispose également de deux petites oreilles tombantes en haut de son crâne, et est reconnaissable grâce aux rides sur sa gueule. Le carlin est un chien robuste et compact, qui cache un corps musculeux malgré ses 8 kilogrammes. Carré de corps et de profil, le carlin est très agréable à caresser grâce à un poil court et doux. La queue de ce chien est légèrement enroulée sur elle-même, en haut des hanches. Comme tous les chiens à museau plat, le carlin est assez sensible des yeux. Il s'agit cependant d'un chien très résistant dans l'ensemble. Poids du carlin : le poids idéal pour un carlin est de 8 kg. Taille du carlin: le carlin mesure environ 35 cm. Poils : le poil du carlin est à la fois lisse, court et très doux au toucher. Le caractère du carlin Même s'il ressemble à un molosse miniature, le carlin est un chien adorable et très affectueux. Très sociable, ce chien aime être entouré et se sent même à l'aise auprès d'étrangers. Il sera particulièrement affectueux vis-à-vis de son maître, à tel point qu'il pourrait presque en devenir collant. Très joueur et plein d'énergie, le carlin est un animal joyeux, mais il peut tout à fait apprécier de rester en appartement plusieurs heures. Comme tous les chiens, il a tout de même besoin d'attention, et doit être promené plusieurs fois par jour. Ce petit chien reste cependant assez calme... à condition d'avoir été dressé correctement ! Le carlin : pour qui ? Si vous cherchez un chien mignon et affectueux,  voire pot de colle, le carlin est pour vous ! Cet animal adorable sera un excellent compagnon pour vous et vos proches. Attention cependant : le carlin peut être filou dans ses jeunes années. Il est important d'être assez ferme dans son éducation durant les premiers mois, et de ne pas le considérer comme un bébé innocent. Vous devrez également être capable d'accorder beaucoup d'attention à votre chien. À cause de son museau plat, le carlin a souvent les yeux irrités, et vous aurez peut-être à le soigner quotidiennement. Notez enfin que le carlin est idéal pour les personnes âgées ou les gens vivant en appartement. Plus que de grands espaces, le carlin a surtout besoin d'une présence humaine et de beaucoup d'affection. Des promenades matin et soir lui suffiront amplement comme activité physique. Maintenant que vous en savez plus sur le Carlin, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Carlin en cliquant ici. Les photos de vos Carlins : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 7

    Le Cavalier King Charles

    Le Cavalier King Charles

    Si vous cherchez un petit chien adorable et très affectueux, le Cavalier King Charles Spaniel sera peut-être le toutou qu'il vous faut ! Cette race de chien devenue populaire il y a quelques dizaines d'années reste assez méconnue. Le Cavalier King Charles est pourtant un chien adorable, qu'il est bon de connaître. Découvrons-en justement plus sur ce chien d'appartement qui fera le compagnon idéal de tout maître affectueux ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Cavalier King Charles De son nom complet Cavalier King Charles Spaniel, souvent abrégé Cavalier King Charles, ce petit chien adorable nous vient directement d'Angleterre. Apparu au début du XXe siècle, ce joli toutou est le descendant direct du King Charles Spaniel, fameux représentant des épagneuls nains anglais. Le nom de ce toutou fait immédiatement référence au roi Charles II d'Angleterre, qui adorait les chiens nains et vivait constamment entouré de chiens. Si le standard de la race du Cavalier King Charles n'a été fixé qu'en 1928, il s'agit tout de même d'un chien dont les origines remontent jusqu'au XVIe siècle, comme peuvent en témoigner certains tableaux d'époque. Aujourd'hui, le Cavalier King Charles est très réputé dans les concours de beauté canin, et est particulièrement recherché comme chien de compagnie. Les différents types de Cavalier King Charles Il est possible de trouver trois variétés différentes de Cavalier King Charles, uniquement différenciées par la couleur de leur pelage : Le noir et feu : qui est majoritairement noir, avec des tâches feu (brun roux) au niveau des oreilles, des joues, de la poitrine et des parties inférieures des membres. Le ruby : qui a une robe rousse unicolore, sans aucune marque blanche. Le blenheim : qui a un pelage blanc perle sur lequel on retrouve des marques rousses réparties sur l'ensemble du corps. Le tricolore : qui est un chien noir, blanc et roux avec des tâches bien réparties. Gratuit : adoptez un Cavalier King Charles virtuel ! Le physique du Cavalier King Charles Spaniel Le Cavalier King Charles est un petit chien gracieux et à la silhouette harmonieuse. À la fois élégant et vif, il s'agit d'un chien très bien proportionné, qui dégage un charme naturel. Sa petite silhouette est soulignée par une magnifique queue à frange. Le pelage de ce petit chien, long et frangé, lui confère une grande beauté, et sa couleur changera en fonction des différentes variétés de Cavalier King Charles. Son crâne est plat, et mis en valeur par des oreilles tombantes et touffues. Le museau, en forme de cône, offre un côté rieur quand la gueule est ouverte, et triste quand elle est fermée. Le tout est surligné par deux yeux noirs pleins d'expression, qui n'auront aucun mal à vous charmer. Poids du cavalier King Charles : le poids idéal pour un Cavalier King Charles est de  6 kg environ. Taille du cavalier King Charles : le Cavalier King Charles mesure environ 30 cm. Poils : le poil du Cavalier King Charles est long et soyeux. Il forme des franges sur la queue ou les oreilles, sans jamais boucler. Le caractère du Cavalier King Charles Le Cavalier King Charles est un petit chien plein d'énergie et qui a de la joie à revendre ! Ce toutou vivace et parfois survolté aimera toujours jouer avec son maître, et aura besoin d'un minimum d'activité pour exprimer librement son énergie. Cependant, il s'agit d'un chien facile à calmer, et qui pourra donc tout à fait vivre en appartement, à condition d'être promené plusieurs fois par jour. Très propre, ce chien fait un animal de compagnie idéal, à la fois joyeux et affectueux.  Très proche de son maître, le Cavalier King Charles devra se voir rapidement opposer des limites, sans quoi il risque de développer des comportements gênants, et de jouer les tyrans à la maison. Le caractère du Cavalier King Charles Spaniel le rend parfait avec les enfants, car il s'agit d'un chien doux et docile, et qui adore jouer. Le Cavalier King Charles : pour qui ? Difficile de trouver un maître pour lequel le Cavalier King Charles ne soit pas adapté ! Chien de compagnie idéal, ce toutou pourra s'intégrer à n'importe quelle famille, y compris auprès de jeunes enfants. Véritable moteur et hymne à la joie de vivre, le Cavalier King Charles Spaniel pourra sans mal égayer un foyer, à condition de recevoir suffisamment d'attention de la part de ses maîtres. Ne vous fiez pas à sa petite taille et à sa bouille irrésistible : le Cavalier King Charles est un chien qui a besoin d'un minimum d'éducation. Si vous ne le sociabilisez pas très jeune ou si vous le considérez comme un bébé, il risque rapidement de devenir envahissant et de développer des troubles du comportement. Attention : malgré sa petite taille, le Cavalier King Charles reste un épagneul, et a donc de l'énergie a revendre. Il faudra bien prendre en compte que ce chien a besoin d'exercice. Même s'il peut tout à fait vivre en appartement, ce toutou devra être promené au moins trois fois par jour. Alors convaincu par la race, ou il vous faut encore découvrir d'autres toutous avant de vous lancer ? Pour en voir plus, cliquez-là ! Maintenant que vous en savez plus sur le Cavalier King Charles, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Cavalier King Charles en cliquant ici. Les photos de vos Cavaliers King Charles : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 7

    Le Chihuahua

    Le Chihuahua

    Ces dernières années, le Chihuahua est devenu une véritable icône de mode, lui qu'on voit au bras de toutes les starlettes ! Il faut dire que cette adorable boule de poils connue comme le plus petit chien du monde a de quoi faire craquer. Mais comment se comporte ce si mignon chien de compagnie ? Découvrons-en plus sur son histoire et son caractère ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Chihuahua Vous l'ignorez peut-être, mais le nom Chihuahua est issu d'un état mexicain, dans lequel serait apparue cette race. À vrai dire, il est très difficile de retracer les origines du Chihuahua. Comme pour beaucoup de chiens, on ne peut s'appuyer que sur des hypothèses. Ainsi, certains considèrent que la race des Chihuahuas est issue de chiens nus amérindiens. On trouve ainsi des descriptions de chiens très similaires dès l'époque toltèque. D'autres considèrent que les Chihuahua sont descendants de chiens chinois. Toujours est-il que les Américains ont commencé à développer un grand intérêt pour cette race à la fin du XIXe siècle. Depuis, le Chihuahua est devenu un chien de compagnie à succès, répandu à travers les quatre coins du globe. Les différents types de Chihuahua La couleur de pelage d'un Chihuahua n'est pas un critère déterminant pour la race, même si la plupart des maîtres vont rechercher un Chihuahua fauve ou marron, car ils sont les plus populaires. N'en reste pas moins qu'on peut trouver des Chihuahua aux robes diverses : Fauve Marron Blanc Noir Crème Feu et noir Gris argent Marron bringé Fauve argenté Les mélanges de couleurs sont également acceptés pour cette race, si bien qu'on va retrouver de nombreux Chihuahuas bien différents. Notons enfin qu'il existe des Chihuahua à poil long tout comme des Chihuahua à poil court. Gratuit : adoptez un Chihuahua virtuel ! Le physique du Chihuahua Même si c'est le chien le plus petit du monde, le Chihuahua reste assez harmonieux dans sa construction. Assez compact, son corps reste musculeux, même pour sa taille, ce qui en fait un chien très résistant. Les membres sont bien droits et offrent un parfait équilibre. La silhouette est soulignée par une queue de taille moyenne, et bien fournie en poils pour les Chihuahua à poil long. Il est à noter que le poids du Chihuahua va varier énormément en fonction du chien. On trouve aussi bien des petits chiens de moins d’un kilogramme que des Chihuahua de près de trois kilogrammes. La gueule du Chihuahua est caractéristique, avec sa tête ronde, ses yeux légèrement saillants et ses deux grandes oreilles bien écartées. L'animal a souvent une expression vive.   Poids du Chihuahua : le poids idéal pour un Chihuahua est de 2kg. Taille du Chihuahua : le Chihuahua mesure environ 35 cm. Poils : le poil du Chihuahua est court ou long selon sa variété Le caractère du Chihuahua S'il a parfois mauvaise réputation, comme toutes les races de petit chien, le Chihuahua est un animal particulièrement vif et intelligent. Pour peu qu'il soit correctement sociabilisé, et non considéré comme un enfant, ce sera un chien parfaitement équilibré et social. Il est d'ailleurs assez facile de lui apprendre des tours. Très sociable et affectueux, le Chihuahua aimera les câlins et sera assez proche de son maître. Il appréciera également la compagnie d'autres chiens, car il aime vivre en meute. Plus sportif que son petit gabarit ne le laisse entendre, le Chihuahua sera un chien résistant et qui aime la marche. Il faudra d'ailleurs éviter de le porter systématiquement dans un sac, sans quoi il risque de développer des problèmes d'obésité. Attention : le Chihuahua est un chien de caractère, malgré sa petite taille. Si vous ne lui imposez pas de limite ou que vous cédez à ses caprices, il risque rapidement de devenir le maître à la maison ! Le Chihuahua : pour qui ? Les Chihuahua sont des chiens très équilibrés, qui vont convenir à la plupart des maîtres. Chien de compagnie idéal, le Chihuahua peut aussi bien vivre en maison qu'en appartement, à condition bien entendu de le promener plusieurs fois par jour. Ce chien sera facile à éduquer, mais attention à ne pas céder à ses charmes. Si vous ne faites pas preuve d'un peu de fermeté dans son éducation, il risque de développer un comportement gênant.  Si le Chihuahua ne représente aucun danger pour les enfants, l'inverse n'est pas forcément vrai ! En effet, la petite taille de ce chien le rend fragile. On évitera donc de le laisser avec de jeunes enfants, qui pourraient le blesser à cause de mouvements brusques, ou tout simplement se tourner vers une autre race de chien qui conviendra mieux à votre quotidien. Maintenant que vous en savez plus sur le Chihuahua, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Chihuahua en cliquant ici. Les photos de vos Chihuahuas : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le chien d'eau espagnol

    Le chien d'eau espagnol

    Avec sa bouille sympathique et ses poils frisés, le chien d’eau espagnol inspire naturellement confiance. Et son tempérament gai et fidèle ne viendra jamais infirmer cette première impression. Si vous cherchez un chien dynamique et plein de joie, ce chien d’eau peut faire votre bonheur. Laissez-moi vous le faire découvrir plus en détail pour confirmer tout cela ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du chien d’eau espagnol Cette race a pour réputation d’être l’une des plus anciennes races de chiens espagnols. Anciennement surnommé « chien turc », le chien d’eau espagnol est en fait présent en Espagne, où il puise ses origines, depuis des siècles. On considère qu’il est apparu aux alentours de l’Andalousie, issu de différentes races de chiens de travail et de berger. Il en retirer son aspect rustique, sa grande résistance, mais aussi son intelligence vive. Depuis toujours, le chien d’eau espagnol a été utilisé comme chien d’utilité : tantôt chien de chasse, tantôt chien de berger. Si on l’utilise encore parfois à cet effet, c’est aujourd’hui un animal de compagnie accompli, qui peut parfaitement s’intégrer dans une famille. Les différents types de chiens d’eau espagnols Le chien d’eau espagnol ne doit pas être confondu avec les autres races de chiens d’eau (portugais, américain, irlandais, etc.), même s’il ressemble un peu à certaines d’entre elles. Le standard de ce chien de berger admet différentes couleurs de robe : Blanc, Marron, Noir, Blanc et marron, Blanc et noir. En plus de ces couleurs, la tonte du chien d’eau espagnol est admise dans le standard. Si bien que cette race de chien offre une certaine diversité parmi ses individus. Gratuit : adoptez un chien d'eau espagnol virtuel ! Son physique Le chien d’eau espagnol est un chien rustique, de gabarit moyen. On le reconnait entre tous grâce à son poil frisé et laineux, parfaitement adapté aux conditions humides et aux marécages. La silhouette est assez carrée et longiligne, mais reste harmonieuse. Elle montre le côté athlétique et fort de ce chien qui n’a pas peur de courir. Le tout donne à la fois une impression de force et de légèreté. Le crâne est allongé et marqué par des oreilles tombantes et triangulaires. Les yeux, très expressifs, sont parfois masqués par une frange de poils. L’expression générale est pleine de sympathie. Poids : ce chien pèse environ 16 kg. Taille : il mesure aux alentours de 45 cm. Poils : le poil est frisé et bouclé, depuis la naissance. Il peut être tondu pour des raisons pratiques, à condition que la tonte soit homogène. Son caractère Difficile de ne pas s’entendre avec un chien d’eau espagnol. Et pour cause, il s’agit d’un chien parfaitement équilibré. Cet animal cumule les qualités : intelligent, obéissant, éveillé, fidèle, etc. Il s’agit d’un chien volontaire et joueur, qui se fait également un excellent travailleur. De son passé de chien de berger, cet animal conserve une grande endurance, et peut sans mal vivre à l’extérieur. Il adore le plein air et n’a jamais peur de faire un peu d’exercice. En tant que chien d’utilité, le chien d’eau espagnol est une vraie référence. Il peut apprendre vite et beaucoup, à condition de l’éduquer avec bienveillance et dans la douceur. Ce chien de compagnie s’entend parfaitement avec les enfants, auprès desquels il va adorer jouer. Il n’aura donc aucun mal à s’intégrer dans une famille, quelle que soit sa taille. Le chien d’eau espagnol : pour qui ? Vous l’aurez compris, le chien d’eau espagnol est un animal polyvalent, aussi bien recommandé comme chien de compagnie que comme chien d’utilité. S’il s’adapte à la majorité des situations, le chien d’eau espagnol a besoin d’un maître aimant et disponible. Il s’agit d’un chien assez vif, qui aura besoin de beaucoup d’exercice et risque de s’ennuyer s’il reste seul à la maison toute la journée. Pour le reste, ce chien est recommandé à tous ceux qui cherchent un animal jovial, fidèle et plein d’énergie ! Et s’il ne semble pas fait pour vous, pas de problèmes. Découvrez d’autres chiens en continuant de parcourir mon annuaire des races canines ! Les photos de vos chiens d'eau espagnols : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le chien de Canaan

    Le chien de Canaan

    Gardien infaillibles des campements, le chien de Canaan est une race peu commune par son histoire comme par ses caractéristiques. D’ailleurs, vous aurez remarqué qu’on n’en croise pas tous les jours ! Et pour cause, il reste très rare ! Pourtant, c’est un chien qui sait se montrer digne de l’affection de son maître ! Je vais vous expliquer pourquoi. Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du chien de Canaan Il y a bien longtemps que le chien de Canaan tourne autour des humains dans les terres palestiniennes ! Des peintures rupestres dans les montagnes du Sinaï nous laissent penser que déjà deux siècles avant JC, il accompagnait déjà les humains dans leurs déplacements ! Pourtant, c’est resté un chien primitif, autrement appelé “paria”. Et comme tous les chiens primitifs, il est doté d’exceptionnelles capacités de perception visuelle, auditive et olfactives. Dans les années 1930, une cynophile israélienne, le Pr Menzel, recommande aux services de l’armée de le choisir comme chien de garde officiel. Aussitôt dit, aussitôt fait et depuis, le chien de Canaan s’est montré à la hauteur ! Il est peu  peu devenu l’emblème de l’armée Israélienne ! Les standards de la race ont été rédigés en 1953 par Mme Menzel mais il faudra attendre 1966 pour le FCI les reconnaisse. Les différents types de chien de Canaan Le chien de Canaan adopte les couleurs du désert dont il est originaire : crème, blanc, sable, doré, rouge sont les couleurs de robe les plus communes chez cette race. Le noir et le panaché sont également acceptés. Il peut aussi porter un masque noir symétrique et des marques blanches. En revanche, le gris, le bringé, le noir et feu ou le tricolore ne sont pas acceptés dans les canons. Le physique du chien de Canaan Comme beaucoup de primitifs, le chien de Canaan a une silhouette svelte et musclée. Avec son port de tête noble et son profil qui tient dans un carré, il donne une impression de légèreté accentuées par les côtes évidentes et l’abdomen rentré et fin. Le crâne est plutôt aplati et le stop assez peu marqué. Le museau moyennement allongé est normalement large, les lèvres sont resserrées et noires et ses yeux noirs, obliques et en amandes lui donnent de la vivacité. Avec ses oreilles en pointe, dressées et bien écartées, attachées bas, il est doté d’une ouïe 5 fois supérieure à celle des autres races. Taille du chien de Canaan : Entre 50 et 60 cm Poids du chien de Canaan : Entre 18 et 25 kg Poil du chien de Canaan : Dense dur et droit avec un sous poil fourni. Le caractère du chien de Canaan Il faut bien socialiser les jeunes chiens de Canaan pour que leur craintivité naturelle ne vire pas à la timidité maladive. En revanche, s’il est bien éduqué et bien intégré à son foyer, il est aimant, affectueux et attentifs aux humains qu’il connaît. Il reste méfiant envers ceux qui sont des étrangers pour lui. C’est pourquoi il fait un très bon chien de garde. Il a d’ailleurs une tendance marquée à l’aboiement. Plein d’énergie, il supporte bien les températures très chaudes ou très froides et aiment se dépenser dans le jardin, mais il est connu pour creuser un terrier en forme de rond que les amoureux du jardinage n’apprécieront pas beaucoup. Il vaut mieux qu’il reste en contact avec ses maîtres le plus souvent possible. C’est cependant un chien docile et soucieux de faire plaisir à ses maîtres, il a donc une capacité d’apprentissage tout à fait intéressante. Le chien de Canaan : pour qui ? Vous l’aurez compris, amateurs de beau gazon, vous risquez d’être un peu choqué par sa manie de creuser la terre ! En revanche, si vous cherchez un bon chien de garde et que vous êtes prêt à consacrer du temps et de l’affection à son éducation, vous serez récompensé ! Pour découvrir d’autres races de chien, leur histoire, leur caractère, et trouver celle qui vous plaît le plus, cliquez ici ! Les photos de vos chiens de Canaan : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 2

    Le chien de Saint-Hubert

    Le chien de Saint-Hubert

    Le chien de Saint-Hubert est très réputé grâce à son flair imbattable, mais c’est loin d’être sa seule qualité ! Cette grosse boule de poils ne manquera pas de vous toucher, avec sa grande sensibilité et son affection à toute épreuve. Vous vous demandez si le Saint-Hubert pourrait être le chien idéal pour vous ? Dans ce cas, détaillons ensemble son histoire et son caractère ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du chien de Saint-Hubert Le Saint-Hubert est un chien plein d’histoire, lui qui nous vient directement du Moyen-âge. Parmi ses origines mythiques, on cite l’intervention directe de Saint-Hubert, qui aurait modelé la race pour trouver un chien de chasse idéal. Guillaume le Conquérant lui-même aurait apporté ce chien du continent vers l’Angleterre, ce qui aurait permis la conservation de la race après qu’elle ait manqué de disparaître durant la Révolution française. De manière moins romancée, on attribue les origines de cet animal à la Belgique, et plus précisément à la ville de Saint-Hubert. Longtemps, ce chien a été utilisé comme chien de chasse pour flairer et rapporter le gibier. À notre époque moderne, il s’illustre particulièrement dans les services de police. On l’utilise notamment de manière fréquente dans les affaires criminelles aux États-Unis, pays dans lequel ce chien est surnommé le Bloodhound. Les différents types de Saint-Hubert Le standard de la race admet en tout et pour tout trois catégories de Bloodhound, définies par leurs couleurs de robes : Le noir et feu, Le foie et feu, Le rouge. Cela offre une certaine variété parmi les différents individus. Gratuit : adoptez un chien de Saint-Hubert virtuel ! Son physique Difficile de ne pas reconnaître un chien de Saint-Hubert, car cet animal massif et à la tête lourde a plus d’un signe distinctif ! Il s’agit d’un chien massif, rustique et un peu lourd, qui dégage énormément de puissance. La silhouette est forte, et marquée par des membres puissants et musculeux. Le tout est souligné par une queue assez imposante et portée en sabre. Le crâne est tout aussi massif, et donne une certaine impression de grandeur quand l’animal est dressé. La peau du crâne est un peu lâche, et retombe sur ses babines et ses joues. Les oreilles, longues et tombantes, achèvent de donner au chien de Saint-Hubert ce visage si caractéristique. Le tout donne un aspect un peu pataud, mais très sympathique. Poids : le poids moyen pour un mâle est de 50 kg. Taille : ce chien mesure environ 65 cm. Poils : le poil est serré, lisse et court. Il est soyeux sur les oreilles et le crâne. Son caractère De caractère comme de physique, le chien de Saint-Hubert est un animal très caractéristique. Il s’agit d’un chien tout en douceur, assez sensible et très attaché à son maître. Malgré ses origines de chiens de chasse, le Bloodhound est considéré comme un chien calme et très mesuré, voire placide. Il se fait assez discret, notamment auprès des personnes inconnues, auprès desquelles il s’avère assez timide. En famille, le chien de Saint-Hubert fait un excellent animal de compagnie. Il est très doux avec les enfants et ne s’impose jamais. On le considère également comme un chien docile, calme et facile à éduquer. Les mâles Saint-Hubert ont cependant une petite réputation de chiens têtus face à leur maître.    Le chien de Saint-Hubert : pour qui ? Ce chien peut être adapté à de nombreuses familles. Et pour cause, c’est un animal relativement facile à éduquer, qui demande simplement de l’attention et du temps. Chien d’extérieur, le Saint-Hubert s’épanouira avant tout dehors, ce pour quoi posséder un jardin est un véritable plus quand on cherche à adopter un tel chien. Il est également important de penser à son exercice, et de le faire sortir plusieurs fois par jour. Soyez prévenu : le chien de Saint-Hubert est un grand mangeur ! Mieux vaut donc prévoir un budget croquettes conséquent. Cette race de chien ne vous semble pas parfaite ? Découvrez le chien fait pour vous dans mon annuaire des différentes races ! Retrouvez également l'élevage de chiens de Saint-Hubert du Hameau Jouas qui vous en dire davantage sur la race. Les photos de vos chiens de Saint-Hubert : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le chien du Groenland

    Le chien du Groenland

    Taillé pour le travail en pleine nature, on dit que le Chien du Groenland serait l’une des plus anciennes races de chien au monde ! Voilà qui mérite qu’on s’y intéresse, et encore, je ne vous ai pas tout dit sur l’histoire et la personnalité de ce vieux compagnon des premiers Inuits ! Un voyage dans le temps et l’espace vous attend pour un portrait plein de neige : couvrez-vous bien ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Chien du Groenland Des fouilles archéologiques réalisées dans des zones côtières arctiques ont attesté la présence du Chien du Groenland auprès des premières populations Inuits Sarqaq il y a 4000 à 5000 ans ! Le carbone 14 ferait même remonter à 7000 ans son existence en Sibérie ! Il se serait développé entre le nord de la Sibérie, l’Alaska et le Groenland. Fidèle compagnon, comme souvent les chiens nordiques, il aidait ses maîtres dans de nombreuses tâches : chasse, transport de personnes et de matériel, protection des maisons, etc. Selon certains, ses lointaines origines en font parmi les chiens de traîneau celui qui est resté le plus proche du loup ! Rassurez-vous, s’il en gardé de nombreuses qualités et une grande vigueur physique, il en a oublié les défauts et son maître est très important pour lui ! Les différents types de Chien du Groenland Contrairement à beaucoup de races pour lesquelles la couleur de la robe est très limitée, le Chien du Groenland jouit d’une grande liberté. Toutes les couleurs, à l’exception de l’albinos, unies ou non, sont acceptées. Les standards du Chien du Groenland ne reposent pas sur les teintes de sa robe ! Le physique du Chien du Groenland C’est un chien de type Spitz polaire. Il est robuste et puissant, bâti pour supporter à la fois le travail du traîneau et le froid de l’Arctique. De profil, la silhouette du Chien du Groenland se rapporte dans un rectangle avec un rapport de 10 à 11 entre la hauteur au garrot et la longueur. Le corps des femelles est souvent un peu plus long. Le stop prononcé sans être abrupt et le crâne large ajoutent à son air de puissance. Le museau triangulaire se termine sur une truffe noire et humide que surplombent des yeux foncés, parfois de la même couleur que la robe. Les oreilles sont petites, triangulaires et pointues et la queue, épaisse, touffue et attachée haut se courbe en arc au dessus du dos. Taille du Chien du Groenland : Entre 55 et 65 cm. Poids du Chien du Groenland : Entre 25 et 35 kg Poil du Chien du Groenland : Court sur la tête et les membres, plus long sur le corps et la queue. Deux couches : un sous poil doux et épais et une couche supérieure dense, serrée et rêche. Le caractère du Chien du Groenland Difficile à dompter, comme le sont souvent les chiens du nord, il est affectueux avec sa famille qu’il aime tendrement. Hé oui, ce n’est pas parce qu’il est fier et indépendant que vous n’êtes pas important pour lui ! Bien qu’il ne soit pas du tout agressif, il fait un bon chien de garde. Courageux, tenace et sensible à la hiérarchie, il lui arrive de se battre avec d’autres chiens et il ne sait pas s’arrêter lorsqu’il commence à tirer un traîneau ou à courir ! Il faut lui imposer des pauses pour son propre bien ! Vous l’aurez compris, amateur de grands espaces et de conditions extrêmes, c’est dans les plaines glacées qu’il peut exprimer au mieux toutes ses qualités physiques et personnelles ! Le Chien du Groenland : pour qui ? Un maître avec de la poigne et de la tendresse, sportif et amoureux de la nature et du froid, voilà qui formerait avec le Chien du Groenland un sacré duo fait pour durer entre 13 et 15 ans ! Attendez-vous à une mue franchement abondante au moment des changements de saison ! Des brosses comme la furminator par exemple, pourront vous donner un coup de main. Pour retrouver tous les articles de Mouss sur les races de chiens, leurs caractéristiques et  leurs qualités, cliquez ici ! Les photos de vos Chiens du Groenland : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le chien nu de Chine

    Le chien nu de Chine

      Comme toutes les variétés de chiens à peau nue, le physique du chien nu de Chine a de quoi surprendre ! Mais cela en fait un vrai élément de choix pour tous les concours canins. Adorable chien de compagnie, celui qu’on appelle aussi le chien chinois à crête fait un animal à la fois intelligent et très affectueux. Si sa petite bouille vous plaît, venez en découvrir davantage à son sujet ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du chien nu de Chine L’histoire du chien chinois à crête ne date pas d’hier ! Et pour cause, on parlait déjà de ce chien si aisément reconnaissable non moins de douze siècles avant notre ère. Comme toutes les anciennes races de chien, les origines précises du chien nu de Chine restent troubles. Certains considèrent qu’il est venu d’Egypte, tandis que d’autres lui attribuent la Turquie ou encore l’Afrique du Sud comme pays d’origine. De manière générale, on estime que les ancêtres du chien chinois à crête sont issus non pas de Chine, mais du Vietnam. C’est de ce pays que le chien aurait évolué jusqu’en occident. À l’époque, on utilisait essentiellement ce chien pour chasser la vermine, notamment dans les bateaux de commerce. C’est ce mode de transport qui a fait apparaître la race aux quatre coins du monde. Progressivement, le chien à crête s’est peu à peu invité dans nos foyers, jusqu’à devenir un animal de compagnie à part entière. De nos jours, et paradoxalement, on trouve très peu de chiens nus de Chine en Chine ! Ils sont bien plus présents en Europe ou encore aux Etats-Unis, continents sur lesquels ils remportent énormément de succès lors des concours canins. Les différents types de chiens chinois à crête Le chien nu de Chine n’est pas toujours aussi nu qu’on le pense ! Il existe en effet deux catégories de chiens chinois à crête : La variété nue : le chien est entièrement nu (dénué de poil), à part sur la tête et au niveau des pattes. La variété houppette à poudre (Powder puff) : le chien est couvert de poil long, mis à part au niveau de la tête, qui est généralement rasée. Vous vous en doutez, ces deux variétés de chiens chinois à crête ne se ressemblent pas du tout ! On trouve également deux types d’ossatures parmi cette race. On parle de « deer type » pour les chiens chinois à l’ossature fine, et de « cobby type » pour les chiens à l’ossature lourde. Comme le standard de la race admet toutes les couleurs de robe, on peut trouver une grande variété parmi cette race de chiens. Gratuit : adoptez un chien nu de Chine virtuel ! Le physique du chien nu chinois Difficile de ne pas reconnaître un chien chinois à crête, en particulier lorsqu’il s’agit de la variété nue ! Il s’agit d’un chien de petite taille, à la fois agile et plein de grâce. La silhouette est fine, et marquée au choix par un poil long ou par une peau à nu, selon les variétés. La forme est plus ou moins solide selon qu’il s’agisse d’un « deer type » ou d’un « cobby type ». Le tout est souligné par une queue portée haut, et couverte d’une touffe de poils. La tête, au museau pointu, est toujours dénuée de rides. Elle présente deux yeux sombres pleins d’intelligence. Les oreilles sont généralement relevées et couvertes de poils. Une frange peut également être présente sur la tête, et dissimuler une partie des yeux. L’ensemble du visage bénéficie d’un air curieux et intelligent. Le chien chinois à crête reste un animal très caractéristique, sur lequel les passants se retournent fréquemment ! Le poids : le poids idéal de cette race est de 4 kg environ. La taille : ce chien mesure aux alentours de 30 cm. Le poil : le poil est soit absent (pour la variété nue), soit long et soyeux (pour le Houppette à poudre). Quel est le caractère de ce chien ? Le caractère du chien chinois à crête est très équilibré, et les apparences ne sont pas trompeuses avec ce chien mignon et très attachant. Et pour cause, il s’agit d’un animal de compagnie doux et sensible, qui redouble d’affection. Selon les individus, le chien nu de Chine peut être au choix calme ou un peu exubérant. Dans tous les cas, il sera très proche de son maître et fera tout pour lui plaire. Energique et plein de vie, le chien nu chinois s’entendra parfaitement avec les enfants. Il fait aussi un compagnon de choix pour les personnes âgées, car il a simplement besoin d’un minimum d’exercice. Le chien nu de chine : pour qui ? Cet animal est idéal si vous êtes à la recherche d’un chien calme et joyeux. Il fait particulièrement le bonheur des amateurs de concours canin, car c’est un chien réputé pour sa grande beauté et son physique très caractéristique. Si vous n’êtes pas amateur de toilettage canin, privilégiez la variété nue, car la variété Houppette à poudre peut nécessiter beaucoup d’entretien. Pour le reste, ce chien est aussi à l’aise en maison qu’en appartement, à condition d’être promené de manière régulière. Niveau éducation, il a besoin d’un maître  souple et plein de douceur. Ce chien ne vous semble pas taillé pour vous ? Dans ce cas, découvrez les autres chiens de race dans mon annuaire ! Les photos de vos chiens nu de Chine : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le chien nu mexicain

    Le chien nu mexicain

    Difficile de ne pas reconnaître un chien nu du Mexique. Car, comme son nom l’indique, ce toutou est complètement dénué de poils ! En résulte un petit chien à l’aspect curieux, mais qui ne manque pas de charme. Découvrons ensemble cette race de chien assez rare, mais dont les représentants sont terriblement attachants et pleins d’affection. C’est parti ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du chien nu du Mexique Au Mexique, cette race de chien nu s’appelle Xoloitzcuintle, en l’honneur du dieu Xolotl... mais vous ne m’en voudrez pas de l’appeler par son nom français : le chien nu mexicain ! Ce petit toutou a l’aspect si caractéristique traîne derrière lui une histoire longue comme le monde. On considère que ce chien existait déjà du temps des Aztèques. Ces derniers considéraient d’ailleurs ce chien sans poil comme un animal censé accompagner les âmes des morts vers l’au-delà. Il était donc fréquemment sacrifié lors de rituels. Et comme si ce n’était pas suffisant, les indigènes mexicains ont longtemps mangé ce pauvre toutou, considéré comme un mets de luxe. Si les origines du Xoloitzcuintle sont assez troubles, on considère qu’il est arrivé d’Asie, et partage des ancêtres communs avec le chien chinois à crête (qui lui ressemble beaucoup). Outre son utilisation dans les rituels et sacrifices, le chien nu du Mexique a toujours été utilisé comme chien de garde et de chasse. De nos jours, il fait avant tout office de chien de compagnie. Cependant, cette race se fait assez rare en Europe, bien qu’on trouve toujours de nombreux représentants au Mexique. Les différents types de Xoloitzcuintle Il existe un grand nombre de chiens nus du Mexique différents. Et pour cause, cette race se distingue en deux catégories principales : La variété sans poil : ne comporte aucun pelage sur le corps. La variété avec poil : dispose d’un poil généralement court, et le plus souvent sombre. En plus de cela, il existe trois variétés de taille pour cet animal : Le standard : un chien d’environ 50 cm. L’intermédiaire : un chien de 40 cm environ. Le miniature : un chien de 30 cm environ. Cette grande variété implique qu’il est difficile de trouver deux chiens nus mexicains qui se ressemblent parfaitement ! Gratuit : adoptez un chien nu mexicain virtuel ! Son physique Amateurs de petits chiens, vous allez être conquis par le chien nu du Mexique ! On reconnait aisément cet animal à son absence totale de poil (sauf pour la variété avec poil). Il arbore ainsi fièrement une peau parfaitement lisse et très douce. Les couleurs vont du gris au blond, en passant par le rouge ou encore le bronze. Quelques tâches peuvent être admises sur la peau. La silhouette du chien nu mexicain est parfaitement proportionnée. Assez compact, ce chien arbore des membres droits et parfaitement d’aplomb. La queue est fine et vient élégamment prolonger le corps. La tête est droite, et marquée par deux oreilles en V, portées haut. Le museau est assez avancé, et souvent marqué par une dentition incomplète. Les yeux, en forme d’amandes, reflètent une certaine curiosité, et beaucoup d’intelligence. Poids : ce chien peut peser entre 3 et 10 kg, en fonction des variétés. Taille : le Xoloitzcuintle mesure entre 25 et 60 cm selon les variétés. Poils : le poil est absent sur l’ensemble du corps pour la variété sans poil. Pour la variété poilue, le poil peut être de longueur et de couleur variables. Quel caractère pour ce chien ? Les chiens nus mexicains sont de parfaits petits chiens d’intérieur. Et pour cause, il s’agit de chiens généralement très calmes et contemplatifs, même s'ils apprécient toujours un peu d'exercice. Contrairement à de nombreuses races de petits chiens, cet animal est assez silencieux et sait se canaliser. Cela ne l’empêche pas d’être joyeux et gai en présence de son maître, et de lui apporter une vraie joie de vivre. Ces chiens peuvent être assez méfiants vis-à-vis des inconnus. De ce fait, ils font de bons chiens de garde, car ils ont tendance à protéger leur territoire des étrangers. En revanche, ils s’intègrent parfaitement dans leur foyer, et sont souvent les compagnons de tous les membres de la famille, en particulier des enfants. Très câlins, les chiens nu du Mexique essaient souvent de se faufiler dans le lit de leur maître durant la nuit. Vous êtes prévenu ! Le chien nu mexicain : pour qui ? Difficile de ne pas s’entendre avec un chien nu du Mexique. Très facile à vivre et à éduquer, c’est un chien idéal pour quiconque cherche de la compagnie. Assez discret et silencieux, cet animal vit aussi bien à la ville qu’à la campagne, et a tout à fait sa place dans un appartement. Ne vous fiez pas à sa petite taille : le chien nu mexicain est un vrai sportif. Il a donc besoin d’un minimum d’exercice et appréciera plusieurs promenades quotidiennes. Il est également important de faire attention à sa peau. Sans fourrure, ce chien est assez sensible au soleil et à la majorité des troubles cutanés. L’application de soins et de lotions protectrices sera donc un vrai « plus » pour assurer son bien-être et sa bonne santé. C’est particulièrement important après le bain, qui a tendance à dessécher sa peau. Le chien nu du Mexique ne vous plaît pas ? Dans ce cas, ma liste complète des races de chien peut vous aider à trouver un toutou mieux adapté à votre mode de vie ! Les photos de vos chiens nu mexicain : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 2

    Le Chow Chow

    Le Chow Chow

    Ne vous fiez pas à sa présence imposante, le Chow-Chow est un chien calme et doux ! Ce subtil mélange entre un ours et un lion a certes de quoi intimider, mais il reste une race de chien très appréciée. Chien de compagnie fidèle et excellent gardien, le Chow Chow est un animal qui dispose de multiples qualités. Et si nous en découvrions plus à son sujet ? Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Chow Chow Certains experts considèrent que le Chow Chow (aussi orthographié Chow-Chow) est l’une des races de chien les plus anciennes du monde. Mais comme souvent avec les races supposées âgées de plusieurs millénaires, il est difficile de retracer son origine de manière exacte. Cette race serait apparue en Asie, et plus précisément en Chine. Elle aurait été utilisée par les Huns et par les Mongols comme chien de chasse et de garde. On considère que le premier Chow-Chow à avoir quitté le continent asiatique l’a fait au courant du XIXe siècle. Il aurait été donné à des marchands, qui l’auraient amené jusqu’en Angleterre. Là, le physique si atypique de l’animal n’a pas tardé a en faire une célébrité. La reine Victoria d’Angleterre recevra elle-même un Chow Chow en guise de présent. Aujourd’hui, cette race est avant tout utilisée comme chien de compagnie, voire parfois comme chien de garde. Il s’agit d’un animal assez rare en France, mais très apprécié lors des expositions canines. Les différents types de Chow Chow Le standard de cette race admet de nombreuses couleurs de robe : Noir, Fauve, Bleu, Crème, Blanc. Si plusieurs couleurs sont acceptées dans le standard, la robe doit toujours être unie. Notez qu’on trouve également une variété, assez rare, de Chow Chow à poil court. Cette grande variété dans la race fait qu’il est difficile de trouver deux Chow-Chow qui se ressemblent parfaitement ! Gratuit : adoptez un Chow Chow virtuel ! Son physique On reconnaît aisément ce chien grâce à son grand collier de fourrure, qui lui donne l’aspect d’un lion. L’autre caractéristique du Chow Chow est sa langue bleue ou noire. Ces deux spécificités font qu’il est assez difficile de ne pas l’identifier. Ce chien est un animal assez compact, et couvert de fourrure. Avec sa carrure bien charpentée et ses membres courts, ce toutou peut avoir l’apparence d’un ours... en particulier quand sa longue fourrure n’est pas coupée. Le museau du Chow Chow est court et son visage peut se perdre dans la fourrure. Cette dernière laisse cependant apercevoir deux yeux sombres et en amande. Les oreilles sont triangulaires et portées haut. La tête, assez volumineuse, est marquée par de forte mâchoire. Malgré cela, l’expression générale est très sympathique.      Poids : il pèse aux alentours de 25 kg. Taille : ce chien mesure dans les alentours de 50 cm. Poils : le poil est long et abondant, avec un sous-poil laineux. Il existe cependant une variété à poil court. Quel est le caractère de ce chien ? Il est bon de savoir que le Chow-Chow, bien qu’imposant, est un animal paisible et tranquille. Il n’est pas particulièrement conçu pour les sports canins, lui qui s’épuise assez vite lors des exercices physiques. Très proche de sa famille, et véritablement affectif vis-à-vis de son maître, il est généralement distant envers les étrangers. Cela le rend particulièrement utile comme chien de garde, lui qui aime à protéger son territoire. Le caractère de ce chien est assez particulier, car il n’est pas forcément joueur et ne montre pas de signes évidents d’affection. Si vous cherchez un chien adepte des papouilles ou des léchouilles, ce n’est peut être pas le choix idéal. Loin d’être agressif, ce chien s’entend assez bien avec les enfants, mais il n’est pas des plus joueurs. Il appréciera donc un peu d’indépendance et de tranquillité. Le Chow-Chow : pour qui ? Ce chien est avant tout adapté aux personnes tranquilles, lui qui s’accommode très bien de quelques paisibles promenades journalières. Malgré son gabarit, il peut tout à fait vivre en appartement, à condition d’être sorti régulièrement. Malgré un caractère paisible, le Chow-Chow a besoin d’un certain cadre et d’une bonne éducation. Il lui faut un maître doux et compréhensif, capable de lui fixer des limites sans pour autant se montrer trop autoritaire. Étant donné sa fourrure abondante, ce chien a un grand besoin de toilettage. Si vous aimez brosser et entretenir le poil de votre animal, il s’agit du compagnon parfait. Il sera également idéal pour participer à des concours canins. Cet animal est-il fait pour vous ? Sinon, découvrez dès à présent les autres races de chien grâce à ma présentation complète des différents toutous ! Les photos de vos Chow Chow : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Clumber Spaniel

    Le Clumber Spaniel

    Voilà un chien qui a côtoyé les plus grandes familles royales : le Clumber Spaniel est un chien de chasse altier et loyal qui sait imprimer sa patte dans la vie de ses maîtres ! Vous pensez en adopter un ? Alors il est temps de vous renseigner avant pour en savoir plus sur son histoire et ses origines et son comportement ! Vous allez tout savoir sur cet épagneul rare et noble ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); Histoire du Clumber Spaniel Les prémices de l’histoire du clumber spaniel sont un peu floues. Originaire de France ou d’Angleterre ? Les versions divergent, mais une chose est sûre : cette race doit son nom au Clumber park où William Mansel, le garde forestier du duc de Newcastle l’a développée et améliorée avec passion. On dit que coulerait dans ses veines du sang d’épagneul, certes, mais aussi de basset ou de Saint-Bernard ! Au XIXème siècle, c’est le prince Albert, mari de la reine Victoria qui lui donne ses lettres de noblesse. Élevé et utilisé pour la chasse au faisan ou à la perdrix dans les zones où la nature est luxuriante et les pièces d’eau nombreuses, il devient vite le chien préféré de la haute noblesse anglaise. Les rois Edouard VII et Georges V aussi en ont fait leur égérie, posant volontiers avec lui sur les photos officielles. Cette préférence des grands a eu une influence à double tranchant pour les Clumber Spaniel. Confinés dans les couches les plus élevées de le société, le déclin de la noblesse a presque signé leur disparition. Aujourd’hui, il est considéré comme une race “vulnérable”, avec moins de 300 nouveaux individus par an ! C’est dire s’il est rare et doit être traité avec respect ! Les différents types de Clumber Spaniel On peut difficilement parler de plusieurs types de Clumber Spaniel. Cette race est peu représentée et plutôt uniforme dans les caractéristiques de ses membres. Le poil est épais et plat, avec des mèches au niveau des pattes, des oreilles et du ventre. Il résiste bien à l’eau. A quoi reconnaît-on un Clumber Spaniel ? le pelage est blanc il a des taches marron, jaunes ou orange autour du museau, des yeux et à la base de la queue. On pourrait presque parler de taches de rousseur ! Gratuit : adoptez un Clumber Spaniel virtuel ! Le physique du Clumber Spaniel Sa physionomie est très proche de celle de l’épagneul du Sussex, mais il est plus grand que ce dernier. En effet, le Clumber Spaniel est le plus lourd et le plus imposant des épagneuls, ce qui explique qu’il soit plus lent à la course, ce qu’il compense par une bonne endurance et un puissant flair. Il a une ossature massive et une tête volumineuse, avec une expression souvent qualifiée de “mélancolique”. Cela est notamment dû à ses babines pendantes qui lui font produire d’abondantes quantités de bave. Ses oreilles sont tombantes et frangées grâce aux mèches qui les accompagnent. Poids du Clumber Spaniel : le poids idéal du Clumber Spaniel se situe entre 25 et 35 kg. Taille du Clumber Spaniel : le clumber spaniel mesure en moyenne entre 43 et 51 cm au garrot. Poils : le clumber spaniel a le poil plat, raide et épais. Sa robe est bicolore ou tricolore (principalement blanche et tachée de marron, jaune ou orange). Le caractère du Clumber Spaniel Jeune, il est particulièrement joueur. Tout au long de sa vie, c’est un chien qui a besoin d’exercice régulier pour sa santé physique et mentale. Très curieux et intelligent, il a besoin de nature et de grands espaces pour se développer. L’adulte a un tempérament calme, gourmand et un peu casanier, mais toujours joueur. Il aime transporter des objets dans sa gueule mais les avale parfois par erreur. Il faut rester vigilant car cela peut entraîner des problèmes de santé. Avec son maître, le Clumber Spaniel se montre affectueux, loyal, docile et attentionné. De temps en temps, il est aussi connu pour faire preuve d’indépendance et d’entêtement. Il ne manifeste pas d’intérêt pour les étrangers auxquels il manifeste une profonde indifférence, d’où sa réputation de chien altier et aristocrate. Le Clumber Spaniel : pour qui ? Le Clumber Spaniel est un chien facile à vivre qui peut faire le bonheur de nombreuses familles. Cependant, il n’est pas vraiment adapté à la vie en ville. Il a besoin d’exercice et de grands espaces de nature à parcourir avec son maître. Il lui faut donc un maître sportif et prêt à lui consacrer du temps pour de grandes promenades en plein air. Ce n’est pas un chien difficile à élever, mais lorsqu’il se montre têtu et indépendant, il faut que son maître soit capable de le recadrer en faisant immédiatement preuve d’autorité. Par ailleurs, il est un peu exclusif et pourra développer avec ceux qui font partie de la famille, enfants compris, une relation de grande qualité. Ne comptez pas sur lui en revanche pour mettre de l’ambiance lorsque vous recevez des amis. Il y a de fortes chances pour qu’il ne leur fasse même pas l’honneur d’un regard ;-) ! Le Clumber Spaniel ne correspond pas à votre tempérament ? Dans ce cas, découvrez sans plus attendre d'autres races de chien sur ma page dédiée ! Les photos de vos Clumber Spaniel : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Cocker Américain

    Le Cocker Américain

    Si vous cherchez un petit chien de compagnie mignon et adorable, l'épagneul cocker américain devrait vous plaire. Cette petite boule de poils a en effet tout pour vous faire craquer. Ce toutou à la fois doux et affectueux fait le bonheur de bien des foyers. Et si nous découvrions ensemble son histoire et ses caractéristiques ? C'est parti ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire de l'épagneul cocker américain Notre adorable petit chien nous vient directement d'Amérique. Mais s'il fallait rechercher ses origines, c'est du côté de l'Angleterre que nous irions fouiller. Et pour cause, l'épagneul cocker américain est un descendant direct de son cousin, le cocker spaniel anglais. Cette race apparaît à la fin du XIXe siècle, même si elle ne sera déclarée que plus tard. Au départ utilisé comme chien de chasse, le cocker spaniel d'Amérique est vite devenu un chien de compagnie à part entière. On attendra la fin des années 50 pour voir la race arriver en France et en Europe. Aujourd'hui, le chien y est presque aussi populaire que le cocker anglais. Si vous êtes amateur de dessins animés, vous avez dû remarquer que l'héroïne de la Belle et le Clochard n'est autre qu'un cocker américain ! Les différents types de cockers Spaniel américains Le standard de la race admet aussi bien des cockers unicolores que pluricolores (l'une des couleurs étant toujours le blanc). On trouvera ainsi des cockers Spaniel américains aux robes bien différentes : Noir Noir et feu Blanc et noir Crème Rouge foncé Rouan Les marques feu de l'animal ne doivent pas couvrir plus de 10% de son corps. On peut admettre des poils blancs sur la poitrine ou la gorge, mais ils ne sont pas recherchés. Le physique de ce chien Le Cocker américain est le plus discret des épagneuls. Difficile de ne pas le reconnaître avec sa petite silhouette compacte. Il s'agit malgré tout d'un chien robuste et sportif, ce qu'il hérite de son passé de chien de chasse. La tête est ciselée est encadrée par deux oreilles tombantes. Les yeux en amande sont marron foncés et dégagent une impression de douceur. Le regard est souligné par un court museau aux narines bien développées, qui lui donne une figure amicale. Poids : le poids idéal pour un cocker américain est de 11kg. Taille : ce chien mesure environ 36 cm. Poils : le poil du cocker américain est soyeux. De longueur moyenne, il ondule mais ne frise pas. Quel caractère ? Ce petit toutou est une vraie crème, comme son cousin le cocker Anglais. Il s'agit d'un chien docile et parfaitement équilibré, qui peut apprendre très vite. Vif et enjoué, le cocker spaniel américain est un chien qui aime la compagnie. Il appréciera la présence d'enfants et cherchera toujours à être entouré. En conséquence, il tolérera assez mal la solitude. Sportif et toujours prêt à l'exercice, le cocker américain n'en est pas pour autant envahissant. Il fera donc un chien de compagnie très agréable à vivre. Le cocker américain : pour qui ? Si vous cherchez un petit chien à la fois docile et plein de joie, le cocker épagneul américain fera le candidat idéal. C'est un animal qui s'intégrera parfaitement à votre famille, et sera très doux auprès des enfants. De petite taille, le cocker américain peut vivre en appartement, mais il aura besoin d'être sorti deux fois par jour. Il ne s'agit pas d'un chien solitaire. Il aura donc besoin d'un maître présent, qui saura lui accorder un minimum d'attention et beaucoup d'affection. Notez que le pelage du cocker américain nécessite un peu d'entretien (notamment un brossage régulier). Les amateurs de toilettage adoreront le pomponner ! Il faut aussi prendre soin de son conduit auditif, assez fragile, et le nettoyer régulièrement. Vous n'êtes pas certain que ce toutou est fait pour vous ? Dans ce cas, découvrez toutes les autres races de chien sur ce site ! Maintenant que vous en savez plus sur le Cocker Américain, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Cocker Américain en cliquant ici. Les photos de vos épagneuls Cockers Américains : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 8

    Le Cocker Anglais

    Le Cocker Anglais

    Le Cocker Anglais est réputé être un chien de compagnie adorable... et cette réputation n'est pas volée ! À la fois affectueux et très joli, le Cocker Anglais a autant de succès dans la famille que dans les concours de beauté canins. Mais d'où nous vient cet animal de compagnie si gai et énergique qui a inspiré le compagnon de Boule dans la BD Boule et Bill ? Découvrons ensemble son histoire et ses spécificités. Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire du Cocker Anglais Le Cocker Anglais, ou Cocker Spaniel Anglais est un chien de la famille des Spaniel, ou Épagneul. Si ses ancêtres sont donc originaires d'Espagne, le Cocker nous vient pourtant d'Angleterre. C'est chez nos amis les Anglais que cette race a vu le jour, dès le XVIIIe siècle. Le Cocker Anglais a initialement été conçu comme un chien de chasse, utilisé pour chasser la bécasse. C'est d'ailleurs de là que lui vient son nom, bécasse étant traduit Woodcock en anglais. Le nom de Cocker Spaniel n'apparaît qu'à la fin du XIXe siècle, et la race sera définitivement reconnue en 1892. En France, il faudra attendre 1989 pour voir les premiers Cocker Anglais débarquer. Avec le temps, ce chien de chasse s'est de plus en plus illustré comme animal de compagnie, et continue de charmer de nombreux foyers à travers le monde. Les différents types de Cocker Anglais On va trouver plusieurs variétés de Cocker Anglais, toutes admises dans le standard de la race. Les robes suivantes seront donc admises pour le Cocker Spaniel Anglais : Chocolat (avec parfois des traces de feu) Fauve Noir (avec parfois des traces de feu) Noir et blanc Chocolat et blanc Orange et blanc Toutes les autres robes ne sont pas autorisées dans le Livre des Origines Françaises. Gratuit : adoptez un Cocker Anglais virtuel ! Le physique du Cocker Spaniel Anglais Le Cocker Anglais est un Épagneul de petite taille, à la fois énergétique et très agile. Bien que petit, il aborde une structure compacte, bien charpentée et très solide. Les pattes et les extrémités du Cocker Anglais présentent des franges très douces.  Son visage est encadré par deux longues oreilles reconnaissables entre mille ! Ce chien présente une tête très joyeuse, avec un museau bien prononcé. Son expression générale dégage de la douceur et de la bienveillance. Poids du Cocker Anglais : le poids idéal pour un Cocker Anglais est de 14 kg. Taille du Cocker Anglais : le Cocker Spaniel Anglais mesure environ 39 cm. Poils : le poil du Cocker Anglais est mi-long, avec de belles franges soyeuses. Le caractère du Cocker Anglais Ne vous fiez pas à sa petite taille : le Cocker Anglais reste un chien de chasse énergique et toujours à l'affût. Cela peut se traduire par un côté très dissipé et une volonté permanente de se dépenser. Il n'empêche que le Cocker Spaniel Anglais peut faire un excellent chien de compagnie, puisqu'il est également très affectueux et s'entend parfaitement avec les enfants. À condition de pouvoir se dépenser plusieurs fois par jour, le Cocker Anglais sera très calme une fois à la maison. Ce chien vif et intelligent dispose d'excellentes capacités d'apprentissage, et fera le bonheur de tout maître. Le Cocker Anglais est un chien qui a du mal à supporter la solitude. Cela peut se traduire par un côté collant, particulièrement si on ne lui apprend pas à rester seul dès ses premiers mois. Ne vous fiez pas à la petite bouille du Cocker Anglais : il reste un chien assez dominant, qui n'hésitera pas à profiter de ses maîtres si ces derniers le laissent faire. Il faudra donc lui imposer des limites et une éducation stricte mais tout en douceur.  Le Cocker Anglais : pour qui ? Avant de l'adopter, vous devrez être conscient qu'il nécessite d'être sorti plusieurs fois par jour. S'il ne se dépense pas à l'extérieur, le Cocker Anglais risque en effet de développer un comportement destructeur dans votre foyer. À la fois malin, intelligent et affectueux, le Cocker Spaniel Anglais est un animal de compagnie adorable. Mais attention à ne pas trop le gâter ! Il aura besoin d'un maître prêt à lui opposer des limites, grâce à une éducation canine attentive, mais jamais agressive. Bien éduqué, le Cocker Anglais pourra s'intégrer auprès de n'importe quelle famille, et fera un compagnon joyeux et plein d'entrain.   Ce chien ne semble pas fait pour vous ? Pas de panique, il existe de nombreuses autres races de chien à découvrir. Pourquoi ne pas parcourir notre page consacrée aux annuaires de chiens juste-ici ? Maintenant que vous en savez plus sur le Cocker Anglais, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Cocker Anglais en cliquant ici. Les photos de vos Cockers Anglais : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 2

    Le Colley

    Le Colley

    Si le nom du Colley ne vous dit rien, il me suffit de vous dire Lassie pour vous faire comprendre exactement de quel chien je vous parle ! Le Colley, ou Berger d'Écosse a en effet été popularisé par ce célèbre chien de fiction. Mais il ne faut pas limiter le Colley à Lassie, car il s'agit d'un chien de berger intelligent et surprenant, qu'il est bon de connaître. Découvrons l'histoire et le caractère du Colley ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire du Colley Si on l'appelle Berger d'Écosse, le Colley trouve aussi bien ses origines en Écosse qu'en Angleterre. Apparu au courant du XIXe siècle, le Colley est un descendant direct des chiens de troupeaux des Highlands, croisés avec différentes races (notamment le Lévrier Russe ou le Setter Irlandais) par les Anglais. Avec son physique noble et élégant, ce chien hors du commun ne tarde pas à trouver le succès en dehors des élevages de mouton. Il parvient même à séduire la reine Victoria, qui va rapidement en faire une race de chien choix dans la noblesse anglaise. Véritable institution, la race des Colleys est soutenue par un club dès 1881 (le Collie Club). En France, le Livre des Origines Françaises enregistre cette race dès 1889. Depuis, le Colley a continué de plaire à de plus en plus de maîtres, et reste un chien d'exception, très prisé dans les concours de beauté canins. Les différents types de Bergers d'Écosse Lorsqu'on parle de Colley ou le Berger d'Écosse, on évoque le plus souvent le Colley à poil long (à l'image de Lassie). Pourtant, il existe une race de Colley à poil court, dont les standards sont différents de ceux du Colley. Voir image ci-dessous ! Cette seconde race reste cependant minoritaire, avec moins d'une dizaine de naissance chaque année en France (dix fois moins que le Colley à poil long). Concernant le Colley à poil long, il faut savoir que différentes couleurs de robes sont acceptées. Ainsi, on peut trouver trois catégories principales de Colley : Le Colley zibeline : aussi appelé sable, le Colley zibeline est un chien à la robe fauve, ornée de marques blanches sur le collier et les membres. C'est le Colley le plus connu. Le Colley bleu-Merle : le Colley bleu-Merle est un chien à la robe gris-bleu, tâchée de noir. Le Colley tricolore : le Colley tricolore est un chien noir et feu, avec les pattes et la queue blanches. S'il n'est pas reconnu en Europe, il existe un Colley blanc, très réputé outre-Atlantique. Gratuit : adoptez un Colley virtuel ! Le physique du Colley Le Berger d'Écosse est un chien reconnu pour sa beauté. De taille moyenne, le Colley aborde une silhouette fine, mise en valeur par un poil long et soyeux. Les membres sont fins et athlétiques, et l'ensemble dégage une impression d'élégance et de légèreté. La tête du Colley est ornée d'une couronne de fourrure et surmontée d'oreilles en pointes. Son museau allongé cache une belle mâchoire. Le regard du Berger d'Écosse est empli de douceur et d'amitié. Ce chien dégage souvent du calme et de la bienveillance.  Poids du Colley : le poids idéal pour un Berger d'Écosse est de 25kg. Taille du Berger d'Écosse : le Colley mesure environ 55cm. Poils : le poil du Colley est long et dense Le caractère du Colley Le Berger d'Écosse, à l'image de son physique délicat, est un chien doux et sensible. Certains individus sont d'ailleurs timides, d'où un besoin important de socialisation dès l'arrivée au foyer. Proche de sa "meute", le Colley aime rester en famille et recherche très souvent une présence humaine. Le Colley est un chien gai, mais rarement turbulent, et on appréciera souvent son calme naturel. Très intelligent, il s'agit d'un chien qui apprend vite, à condition d'être traité en douceur et avec considération. Ainsi, le Colley peut faire un excellent chien de berger... Mais il est rarement choisi pour cette tâche, car son poil est difficile d'entretien !  Chien familial, le Colley a un côté protecteur exacerbé. Il peut donc être un excellent chien de défense et un bon gardien. Le Berger d'Écosse : pour qui ? Vous vous demandez si le Colley est un chien fait pour vous ? Il y a de fortes chances ! En tant que chien calme et pacifique, le colley pourra facilement trouver sa place dans une famille. C'est d'autant plus vrai qu'il s'entend parfaitement avec les enfants. Assez sensible, il aura besoin d'un maître qui lui ressemble, capable de faire preuve de délicatesse et d'empathie. Mais s'il est traité avec douceur, le Colley rendra l'amour qu'il reçoit au centuple, en faisant un chien de compagnie parfait doublé d'un bon gardien de maison. Ne vous laissez par intimider par l'élégant pelage du Colley. Malgré les apparences, un simple brossage par jour suffira à entretenir son pelage. En revanche, si vous comptez faire participer un Colley à un concours de beauté, ce sera une autre paire de manches ! Pour conclure, gardez en tête que le Colley est un chien sportif et qui a besoin d'exercice. Il se sentira plus à l'aise dans de vastes espaces et aura besoin d'être sorti plusieurs fois par jour. Ce n'est pas le chien idéal pour vous ? Dans ce cas, continuez de chercher le chien parfait ! Mon répertoire des races de chiens est justement là pour vous guider. Les photos de vos Colleys : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Coton de Tuléar

    Le Coton de Tuléar

    Petite boule de poils blanche pleine d’entrain et de gaieté, le Coton de Tuléar est un vrai charmeur ! Ce petit chien d’agrément venu de Madagascar a séduit le monde entier avec son regard vif et facétieux. Excellent compagnon, attachant et facile à vivre, le Coton de Tuléar a bien des informations à vous livrer sur lui ! Faites plus ample connaissance avec le Coton de Tuléar ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); Histoire du  Coton de Tuléar On ne sait pas grand chose sur les ascendances précises du Coton de Tuléar. Originaire de Madagascar, dans la région de Tuléar, c’est en 1970 qu’il a été officiellement reconnu en tant que race à part entière. Il a fait son apparition en France en 1977. Depuis, il est devenu la mascotte de bien des foyers en Europe et dans le monde entier. On suppose qu’il aurait parmi ses ascendants des bichons, en raison de sa morphologie et de son poil mais aussi des chiens d’eau, car il ne perd jamais une occasion de démontrer ses qualités de nageur. Différents types de Coton de Tuléar Cette race est très homogène. Le poil reste blanc et fin chez tous les individus et peut présenter quelques ondulations. Quelques traces de gris peuvent également apparaître, mélange de poils blancs et noirs ou fauves sur les oreilles ou d’autres parties du corps. Elles sont généralement discrètes et à peine perceptibles.   Gratuit : adoptez un Coton de Tuléar virtuel ! Physique du Coton de Tuléar Ce petit chien se reconnaît notamment grâce à sa tête triangulaire, son museau étroit de 6 cm de long en moyenne et surtout, son poil doux,cotonneux et dense, qui reste toujours souple. Il a besoin d’un brossage quotidien et d’une douche mensuelle pour rester en parfait état. Ses oreilles sont tombantes et triangulaires. Il a une queue attachée bas, affinée, qui mesure en moyenne 18 cm. Au repos, la queue descend sous le jarret, avec l’extrémité relevée. Lorsqu’il l’agite, elle se recourbe au dessus du dos. De constitution robuste, il est musclé et présente peu de fragilités. Il peut néanmoins être sujet aux allergies. Poids du Coton de Tuléar : Le Coton de Tuléar mâle pèse en moyenne 5 kg pour 4 kg pour la femelle Taille du Coton de Tuléar : Pour un mâle, la taille acceptable est entre 26 et 28 cm et 23 et 25 cm pour la femelle. Poil du Coton de Tuléar : Doux, souple, dense et légèrement ondulé, il peut atteindre 8 cm de long s’il n’est pas taillé. Le caractère du Coton de Tuléar La personnalité enjouée et sociable du Coton de Tuléar est constitutive de son identité. Intelligent et calme, il s’attache beaucoup à ses maîtres dont il attend tendresse et soins. Le Coton de Tuléar est très joueur, ce qui explique qu’il cohabite sans problème avec des enfants ou d’autres animaux domestiques, à l’exception des chiens. Il peut même “faire le clown”, appréciant particulièrement les ambiances conviviales et joyeuses. Bien qu’il ne soit jamais agressif, il est parfois un peu effrayé par les gens qu’il ne connaît pas. Chez certains, cela se manifeste par des aboiements “sonnette d’alarme” quand quelqu’un arrive. Cette petite boule de poils et de tendresse a cependant un caractère bien trempé : il n’est pas toujours très obéissant, surtout lorsqu’il est excité. Il n’apprécie pas du tout la solitude. Le Coton de Tuléar : Pour qui ? En grande demande affective, ce petit chien s’adapte parfaitement à la vie en appartement ou en maison, à condition que son maître puisse lui consacrer un certain temps chaque jour pour le sortir et prendre soin de son poil. Pas spécialement sportif, il est plein d’énergie et la promenade lui permet de se défouler. Idéal avec les enfants et les personnes âgées, il lui faut cependant un maître capable de faire preuve d’autorité parfois et de beaucoup d’attention et de tendresse le reste du temps ! Si vous aimez le brosser et le bichonner et cherchez un petit bout en train, le Coton de Tuléar est peut-être fait pour vous. Sinon, retrouvez mes présentations de chaque race de toutous : l’un d’eux sera pour vous ! Les photos de vos Cotons de Tuléar : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 5

    Le Dalmatien

    Le Dalmatien

    Nul n’est insensible aux charmes des Dalmatiens ! Il faut dire que ces chiens rendus célèbres par Disney sont à la fois très beaux, remplis d’enthousiasme et extrêmement affectueux. Compagnon de qualité, le Dalmatien est un chien plein d’énergie, qui ne manquera pas de pimenter votre vie. Découvrons-en plus sur son passé et ses caractéristiques ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L’histoire du Dalmatien Le passé de ce chien est plein de mystères, car les experts ne s’accordent pas tous sur son origine. Certains disent en effet que des chiens très semblables existaient déjà dans l’Égypte ancienne, tandis que d’autres le considèrent apparu en au XVe siècle, et d’autres encore disent qu’il faut attendre le XVIIe siècle. Une chose est sûre : ce chien tient son nom de la côte de la Dalmatie, située aux frontières du Monténégro et de la Croatie. Il s’agit de la région où il est probablement apparu pour la première fois, tout du moins selon certains experts. Si l’origine des Dalmatiens reste trouble, tout le monde a vite appris à connaître ces chiens sportifs et très intelligents, en partie grâce à sa robe tachetée très reconnaissable. Durant un temps, le Dalmatien a été considéré comme un chien de coche, puisqu’il accompagnait souvent les carrosses et diligences pour leur ouvrir la voie, que ce soit en Angleterre et aux États-Unis. Depuis, ce chien très amical s’est invité dans nos foyers, au point de devenir avant tout un chien de compagnie. Dans la culture populaire, c’est le film les 101 Dalmatiens, dans laquelle la méchante Cruella cherche à s’emparer de leur fourrure, qui a rendu les Dalmatiens célèbres.   La robe du Dalmatien Tout le monde connaît les couleurs du Dalmatien : un fond blanc tacheté de noir. Il faut cependant savoir que des taches foie sur fond blanc sont également possibles (à condition que le pelage ne soit pas tricolore). Pour intégrer le standard, les taches de couleur doivent être rondes et réparties sur l’ensemble du corps. Leur diamètre se situe entre 2 et 3 centimètres. Il faut savoir que les oreilles doivent être tachetées, car une oreille unicolore est considérée comme un défaut. La queue, elle, n’est pas forcément tachetée. Cependant, il s’agit d’une caractéristique très recherchée. Gratuit : adoptez un Dalmatien virtuel ! Le physique des Dalmatiens Les Dalmatiens sont des chiens sportifs, à l’allure svelte et solide. De taille moyenne, ce chien offre une silhouette élégante, mise en valeur par une queue légèrement courbée vers le haut et des membres bien d’aplomb. La tête est plate et sans ride, prolongée par un museau long sans être pointu. Les yeux, accordés à la couleur des taches, respirent l’intelligence et l’analyse. Le crâne est encadré par des oreilles tombantes, attachées haut. Les oreilles sont plus tachetées que le reste du corps. Poids : ce chien pèse environ 26 kg. Taille : il mesure environ 58 cm. Poils : le poil du Dalmatien est court et serré. Il doit être dur et légèrement brillant. Son caractère Le Dalmatien est connu pour son caractère énergique et sportif. Et ce n’est en rien une légende ! Ce chien un peu foufou adore se défouler et jouer, ce qui en fait le compagnon favori des enfants. Très sportif, le Dalmatien aime se dépenser plusieurs fois par jour, de préférence à l’extérieur. D’une intelligence rare, c’est un chien qui peut être parfaitement éduqué. Mais il convient de le dresser dès ses premiers jours à la maison, pour ne pas qu’il développe un caractère trop têtu. Il s’agit d’un chien très fidèle et affectueux, qui aura tendance à rendre l’amour qu’il reçoit. Cette affection se traduit à travers un caractère un peu sensible, puisque ce chien ne tolèrera ni la violence ni la solitude. Dans un environnement propre à son bien-être, il fera un chien adorable et très enjoué, toujours présent pour vous faire rire. Le Dalmatien : pour qui ? On vous aura prévenu : le Dalmatien est un chien énergique et sportif. De ce fait, il pourrait s’ennuyer avec un maître au train de vie trop casanier. Ce chien a besoin d’espace, et doit être sorti plusieurs fois par jour. Pour éviter qu’il ne développe un comportement destructeur, on préférera le faire vivre dans une maison avec jardin, en pensant à le sortir régulièrement. Côté éducation, le Dalmatien peut apprendre de nombreux tours. Il ne faut pas nécessairement être un maître chien pour l’éduquer. En revanche, pensez bien à ne rien lui laisser passer durant sa jeunesse. Vous pourriez le regretter lorsqu’il aura atteint l’âge adulte. Ceci mis à part, il s’agit d’un chien qui s’intègre parfaitement dans une famille. Pour peu que vous ayez suffisamment de temps et d’attention à lui accorder, il sera heureux et vous le rendra au centuple. Et si vous pensez que ce toutou tacheté n’est pas fait pour vous, pas de panique ! Il existe des dizaines de races de chien... que vous pouvez découvrir sur mon site ! Les photos de vos Dalmatiens : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Dandie Dinmont Terrier

    Le Dandie Dinmont Terrier

    Un vrai personnage de roman ce Dandie Dinmont Terrier ! D’ailleurs, il tiendrait même son nom d’un roman du XIXème siècle ! Elégant et joyeux selon les uns, disgracieux et bagarreur pour les autres, on peut dire que lorsqu’il fait parler de lui, c’est avec passion ! Nous, on a décidé de vous le présenter sous le jour le plus neutre, parce que je suis sûre que vous comprendrez vite pourquoi on l’aime tant ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Dandie Dinmont Terrier Les premières descriptions d’une race qui pourrait être le Dandie Dinmont Terrier remontent au tout début du XVIIème siècle. Elevé par les peuples nomades d’Ecosse, il fait bien partie de la famille des Terriers : vif et attentif, il adore poursuivre jusque dans leur terrier les petites proies. Il a d’ailleurs été formé pour s’en prendre en premier lieu aux nuisibles : les rats, fouines et autres belettes, mais il aime bien les lapins à l’occasion ! Il devrait son nom au personnage principal d’un roman de Walter Scott paru en 1814 : Guy Mannering. Un certain Dinmont surnommé Dandie à cause de son élégance y élève de petits chiens appelés “Pepper” ou “Mustard” et qui ne sont pas sans rappeler notre ami Dandie Dinmont Terrier. Après la parution du roman, le Dandie Dinmont Terrier connaît une popularité sans précédent, un peu oubliée aujourd’hui ! Les différents types de Dandie Dinmont Terrier Il n’y a pas vraiment de variétés possibles au sein de la race. Tout est très normé et délimité, à commencer par les couleurs et les tâches. On peut considérer le Dandie Dinmont Terrier comme une race très uniforme. Le physique du Dandie Dinmont Terrier Très court sur patte, le Dandie Dinmont Terrier a la démarche un peu chaloupée et la silhouette légèrement asymétrique, ce qui fait dire à certaines mauvaises langues qu’il totalise toutes les disgrâces éliminatoires chez les autres Terriers. C’est surtout un chien très souple et musclé pour sa taille. Petit mais costaud, il est très robuste. Avec ses pattes postérieures plus longue que les antérieures, il présente un corps original dont la ligne dorsale est remontante du garrot aux reins avant de redescendre jusqu’à l’attache de la queue, portée recourbée en sabre. Le port de tête élégant lui donne cet air digne qui s’accorde si bien avec son nom. Le chanfrein triangulaire qui relie les yeux à la truffe, d’une largeur de 2,5 cm en moyenne, souligne ses yeux vifs et ronds qui se détachent au milieu du poil duveteux qui recouvre la tête. Taille du Dandie Dinmont Terrier : Entre 20 et 30 cm Poids du Dandie Dinmont Terrier : Entre 8 et 11 kg Poil du Dandie Dinmont Terrier : En double couche, le poil est dense et duveteux en sous-couche et un peu plus dur sur le dessus. Robe poivre avec une tache blanche ou crème avec une tache moutarde sur la tête. Le caractère du Dandie Dinmont Terrier Joyeux, intelligent, indépendant, très attaché à son maître, le Dandie Dinmont Terrier est par-dessus le marché un très bon chien de garde pour donner l’alarme. Joueur et plein de gaieté, il s’entend très bien avec les enfants et la plupart du temps avec les autres animaux, même si de petites batailles peuvent éclater de temps en temps. Excellent chien de compagnie, il apporte des rires et de la bonne humeur sur son passage, ce qui en fait un excellent compagnon, une fois les rôles bien établis entre le maître et lui. Le Dandie Dinmont Terrier : pour qui ? Sportif mais pas hyperactif, il vit très bien en ville ou en campagne et s’adapte tout à fait aux appartement à condition de faire une bonne balade de temps en temps ! Par ailleurs, il supporte bien le froid et n’est pas très souvent malade, ce qui lui donne une bonne espérance de vie (environ 14 ans). Il n’est pas spécialement difficile à élever, il faut juste le maintenir attentif à votre voix ! Cette fiche à piqué votre curiosité et vous souhaitez découvrir d’autres races de chien ? Mouss a plein d’autres portraits à vous présenter juste ici ! Les photos de vos Dandie Dinmont Terrier : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Dobermann

    Le Dobermann

    Ce grand chien joueur ne se résume pas à son appétit, contrairement à ce que laisse croire l’expression “manger comme un dobermann”. Plein de qualités et de personnalité, il a beaucoup à offrir à ses maîtres et je vous propose de faire tout de suite plus ample connaissance avec ce gentil molosse. Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Dobermann Une fois n’est pas coutume, c’est en Allemagne que le Dobermann trouve ses racines. En effet, dans la petite ville d’Apolda, un certain Frédéric Louis Dobermann, percepteur d’impôts, chercha au XIXème siècle a développer une nouvelle race de chien de garde pour se protéger. Il la voulait complètement différente de ce qui existait jusqu’alors. Le terrier et le Berger de Beauce, qui gardent aujourd’hui encore de nombreux traits en commun avec le Dobermann sont probablement des cousins proches, intervenus dans la création de la race. Toujours est-il que ce chien tout d’abord trapu et massif fut développé par des éleveurs professionnels. Une fois la silhouette et l’odorat affinés, la race connut en Allemagne et dans les pays voisins un vif succès qui ne s’est pas démenti depuis. Les différents types de Dobermann Les canons qui régissent la race sont très précis, en revanche, la robe toujours bicolore, peut connaître deux tons différents: Le dobermann peut être soit noir et feu, soit marron et feu. Il existait il y a encore quelques années un type bleu et feu mais il a été écarté de l’élevage car il comportait des tares génétiques inhérentes.   Gratuit : adoptez un Dobermann virtuel ! Le physique du Dobermann Son allure noble et élégante lui donne une silhouette et un port de tête reconnaissable entre tous. Le dobermann est un chien de garde mordant. De taille moyenne, longiligne et musclé, on dit du mâle que son profil doit pouvoir entrer dans un carré. Ses membres droits et d’aplomb sont tenus par un dos court et solide. Les critères ont changé depuis quelques années. La queue pouvait être courte. Elle doit maintenant être longue. Bien que la tête soit de forme émoussée et le stop léger, le museau est allongé et large. La truffe est noire et la mâchoire bien développée. C’est un chien qui dispose d’un bon odorat. Les oreilles sont parfois coupées. Quand ce n’est pas le cas, elles sont attachées haut et tenues dressées, avec des bords retombant le long des joues. Son regard intense est dirigé par des yeux ovales, d’une grandeur moyenne. Taille du Dobermann : Entre 63 et 72 cm selon qu’il s’agit d’un mâle ou d’une femelle. Poids du Dobermann : Entre 35 et 50 kg selon le sexe. Poil du Dobermann : Le poil est court, adhérent et lisse. Il est noir et feu ou marron et feu. Le caractère du Dobermann Les qualités du tempérament du Dobermann sont innombrables. Intelligent, attentif, il s’adapte bien à son environnement et voue une grande fidélité à son maître avec qui il a besoin d’entretenir une étroite relation. Face à des étrangers, en bon chien de garde, il fait preuve de distance. Doux, pacifique, zélé et courageux, c’est un chien qui apprend avec enthousiasme toute l’éducation de son maître et la met en pratique avec efficacité. Bien élevé, il n’est absolument pas agressif et peut vivre en très bonne intelligence avec des enfants. D’ailleurs, ill veille en protecteur sur sa famille.   Le Dobermann : pour qui ? Réceptif à l’éducation, il a tout de même un caractère bien trempé qu’il faut lui apprendre à maîtriser. Il a donc besoin d’un maître prêt à lui inculquer dès son plus jeune âge toutes les règles pour faire ressortir toutes les caractéristiques les plus belles et nobles de sa personnalité. Très sportif, il s’adapte à la vie en appartement mais a un vrai besoin de faire de l’exercice très régulièrement pour se maintenir en forme. Les longues distances et le plein air ne lui font pas peur ! Maitenant que vous connaissez le Dobermann, découvrez d'autres races de chiens en continuant votre lecture juste ici ! Les photos de vos Dobermanns : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Dogue Allemand

    Le Dogue Allemand

    Ce tendre colosse a le coeur aussi grand que lui ! Célébré pour sa beauté et la perfection de son port, c’est surtout un grand sensible qui a beaucoup d’amour à donner à ses maîtres ! Pourtant, avant de céder à ses qualités immenses, il est nécessaire d’en savoir plus sur lui, car il s’agit d’un chien exigeant ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L’histoire du Dogue Allemand On peut reconnaître des ancêtres au Dogue Allemand dès le Moyen-Âge. En effet, en Allemagne vivaient plusieurs peuples dont les Alains, de grands chasseurs. Parmi les chiens de chasse du gros gibier c’est à dire l’ours ou le sanglier, on pouvait citer les Bullenbeisser ainsi que les Saupacker, des chiens massifs et combattants. Situé entre le mâtin anglais et le Lévrier, le Dogue Allemand était très populaire au Danemark jusqu’au début du XXème siècle. Ce fut d’ailleurs la source d’une confusion : on appela cette race “Grand Danois” à certains endroits, alors qu’il n’avait pas d’origines danoises du tout ! C’est en 1920 que son nom de “Dogue Allemand” est officiellement reconnu. Les différents types de Dogue Allemand Dans les standards de cette race, 5 robes différentes sont admises. En effet, si le poil reste court et lisse, la couleur  de la robe peut être : fauve, noir, bringué, bleu ou arlequin. Il existe une 6ème couleur nommée “merle” ou “porcelaine”, qui n’est pas acceptée à l’heure actuelle mais fait l’objet de recherches d’une part et d’une popularité croissante de l’autre. Sur les dogues bleus ou noirs, on tolère des marques blanches et sur les dogues bringués et fauve, on recherche le masque noir comme un plus. Gratuit : adoptez un Dogue Allemand virtuel ! Le physique du Dogue Allemand Sans surprise, le Dogue Allemand tient le haut du pavé des races de chiens les plus grandes au monde. C’est d’ailleurs ce qui impressionne le plus au premier regard. Musclé, élancé, gracieux, noble, il s’agit indubitablement d’un très beau chien. Depuis 2004, la France interdit de couper les oreilles des chiots en pointe. Désormais, leurs oreilles pendent le long de la tête, ajoutant au caractère massif de leur apparence. Il est important de parler de la santé du Dogue Allemand : en tant que colosse, il est muni d’un solide appétit. C’est un budget sur lequel il est impossible de faire des économies sans nuire gravement à sa santé. Attention aux risques de dysplasie de la hanche ! Choisissez un chiot dont les parents n’en souffraient pas ! Sa croissance extrêmement rapide et forte demande un suivi vétérinaire attentif. En effet, pendant la première année, il multiplie son poids par 100 ! Comme tous les grands chiens, le Dogue Allemand a malheureusement une durée de vie limitée : entre 8 et 10 ans. Taille du Dogue Allemand : minimum 72cm pour la femelle, 80cm pour le mâle Poids du Dogue Allemand : de 45 à 65kg pour la femelle, de 55 à 70kg pour le mâle Poil du Dogue Allemand : court et lisse. Couleur : fauve, noir, bringué, bleu, arlequin Le caractère du Dogue Allemand Contrairement à ce que son apparence impressionnante laisse imaginer, il s’agit là d’un chien doux comme un agneau, affectueux et fidèle, très calme et intelligent. Un brin paresseux, il comprend très bien les ordres mais attend souvent d’être certain que ce soit indispensable avant d’obtempérer. Son aboiement grave et puissant lui conforte le respect des étrangers et des autres chiens, bien qu’il y recoure rarement. Très protecteur avec sa famille, il veille sur les enfants et supporte mal la solitude. Discret malgré les apparences, il s’habitue très bien à la vie en appartement. Le Dogue Allemand : pour qui ? Ville ou campagne, appartement ou maison, ce grand chien saura être heureux partout, du moment qu’il est avec vous et votre famille, et l’objet d’attentions et d’affection. C’est un grand sentimental qui supporte mal la solitude tout au long de sa vie. Un peu d’exercice régulier pour entretenir sa masse musculaire lui suffit, les gros efforts peuvent le blesser. Ce chien a surtout besoin d’un maître attentif et affectueux et qui puisse passer beaucoup de temps avec lui et veiller sur sa santé fragile. Maintenant que vous en savez plus sur le Dogue Allemand, découvrez d'autres races de chiens juste ici ! Les photos de vos Dogues Allemands : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 2

    Le Dogue Argentin

    Le Dogue Argentin

    Le Dogue Argentin est un molosse solide et imposant, qui n'a aucun mal à se faire apprécier. S'il n'est pas à mettre entre toutes les mains, le Dogue Argentin peut tout de même faire un chien de compagnie très appréciable... et un excellent chien de garde ! Malgré son apparence intimidante, ce toutou pourra parfaitement s'intégrer à une famille. Découvrons plus en détail ce véritable athlète et son histoire ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Dogue Argentin Le Dogue Argentin, aussi appelé Dogo Argentino, est un animal directement issu d'Argentine, conçu par l'éleveur Antonio Nores Martinez. Ce dernier cherchait à donner naissance à un chien solide et athlétique, capable de tenir tête aux sangliers ou aux pumas de sa région d'origine. C'est en 1964 que la Centrale Canine d'Argentine reconnait la race du Dogue Argentin. Le chien est issu d'un croisement entre des Bull Terrier et des Mâtins des Pyrénées. On lui attribue également comme origines d'autres races : le Perro Pelea de Cordobes, le Dogue Allemand, le Pointer ou encore le Dogue de Bordeaux. S'il a été conçu à partir de nombreuses races de chiens de combat, le Dogue Argentin n'est pas classé dans la catégorie des chiens dangereux en France, sauf s'il n'est pas LOF (il sera alors assimilé à un chien de catégorie 1). Originellement chien de chasse, il est aujourd'hui utilisé exclusivement comme chien de garde, ou tout simplement comme chien de compagnie. Ce chien n'a en effet jamais été adapté à la chasse du gibier européen. Les différents types de Dogue Argentin Le Dogue Argentin a spécialement été conçu pour avoir une robe blanche, qui permettait à l'époque de le différencier facilement du gibier. De ce fait, on ne trouve qu'une couleur de robe pour le Dogue Argentin, à savoir le blanc. Malheureusement, cette sélection génétique a entraîné des problèmes de surdité, et il est donc bon de surveiller ce facteur si vous souhaitez adopter un Dogue Argentin. Gratuit : adoptez un Dogue Argentin virtuel ! Le physique du Dogue Argentin Le Dogue Argentin est un molosse puissant au poil court, caractérisé par son pelage blanc. Cette race de grand chien adopte des proportions harmonieuses et un corps athlétique et musculeux. Les pattes sont robustes, et la silhouette est soulignée par une queue longue et épaisse.  Le crâne du Dogue Argentin est assez caractéristique, marqué par une mâchoire puissante et de forme convexe. Les yeux foncés ou noisette sont assez écartés, et dégagent une impression d'intelligence et de férocité. Les oreilles sont hautes et bien écartées, et retombent sur les côtés si elles n'ont pas été coupées. Poids du Dogue Argentin : le poids idéal pour un Dogue Argentin est de 45 kg. Taille du Dogue Argentin : le Dogue Argentin  mesure environ 65 cm. Poils : le poil du Dogue Argentin est court et lisse. Le caractère du Dogue Argentin Malgré ses airs de molosse, le Dogue Argentin est généralement un chien calme et affectueux. Cela ne l'empêche pas de faire un excellent chien de défense ou de garde. Cet animal est en effet très brave et très protecteur vis-à-vis des siens. Bien éduqué, le Dogue Argentin pourra sans mal vivre auprès d'une famille, même avec des enfants. Il s'agit en effet d'un chien au caractère équilibré, qui peut donc être parfaitement éduqué. Très affectueux auprès de son maître, ce chien sera aussi dévoué que doux. Il faut toujours veiller à sociabiliser un chiot Dogue Argentin, car ce chien a souvent tendance à se battre envers les autres mâles de sa race, ou avec d'autres chiens.   Comme tous les molosses, le Dogue Argentin a parfois un caractère têtu. Il faut donc lui opposer un maître capable de se faire respecter tout en douceur, et sans jamais utiliser la violence. Le Dogue Argentin : pour qui ? Comme tous les chiens de ses dimensions, le Dogue Argentin ne peut pas être confié à n'importe quel maître. Il lui faut en effet un maître responsable et déjà initié à l'éducation canine. Mal éduqué ou mal sociabilisé, ce chien pourrait en effet devenir très dangereux. Le Dogue Argentin n'en reste pas moins un animal très calme et mesuré s'il a été éduqué correctement. Il pourra ainsi tout à fait être un membre de la famille à part entière, et très bien s'entendre avec les enfants. Naturellement, ce chien a besoin de beaucoup d'exercice. Il sera donc particulièrement adapté en campagne, même s'il peut tout à fait vivre en ville. Il faudra quoi qu'il en soit prendre soin de le sortir au moins trois fois par jour. Vous souhaitez en savoir davantage sur l'origine, la santé, l'éducation , etc. du Dogue Argentin ? N'hésitez pas à aller sur le site Dogueo en cliquant ici. Par contre, si ce chien ne vous paraît pas adapté à votre foyer, parcourez dès à présent notre dossier des races de chien pour découvrir le toutou qu'il vous faut ! Les photos de vos Dogues Argentin : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Dogue de Bordeaux

    Le Dogue de Bordeaux

    Dans la famille des molosses, je demande... le Dogue de Bordeaux ! Difficile de passer à côté de ce gros toutou, tant il peut intimider. Et pourtant, ce chien fidèle et dévoué est bien plus doux qu’il n’en a l’air. Excellent chien de garde, sans être agressif, le Dogue de Bordeaux pourrait faire un compagnon parfait pour votre famille. Envie d’en savoir plus ? Dans ce cas, étudions ensemble son histoire et son comportement ! Liens utiles :  Eleveurs de chien -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L’histoire du Dogue de Bordeaux Comme son nom l’indique, le Dogue de Bordeaux est un chien directement originaire de France. Animal très ancien, il trouverait ses origines vers la fin de l’Antiquité, soit cinq siècles avant Jésus Christ. Ce molosse imposant serait le descendant de chiens de combat utilisés par différents peuples barbares issus d’Asie. Au fil des années, ces chiens ont été croisés avec différents toutous européens. Le Dogue de Bordeaux a toujours été un chien de garde ou de combat. On l’utilisait ainsi aussi bien à la guerre que pour garder le bétail ou protéger la famille. On notera qu'au XIIe siècle, ils étaient également utilisés en tant que chiens du guet sur les ramparts de Saint-Malo. Il faut attendre 1926 pour que la race du dogue bordelais soit officiellement reconnue. Mais elle manque de disparaître durant les deux guerres, comme d’autres races de chien utilisées en combat. Heureusement, différents éleveurs lui rendent ses lettres de noblesse dans les années 70. Aujourd’hui, le Dogue de Bordeaux reste un gardien reconnu, mais aussi un animal de compagnie très apprécié. Les couleurs des Dogues de Bordeaux La robe du Dogue de Bordeaux est systématiquement unicolore, si on excepte un masque noir ou rouge, obligatoire. Les couleurs de ce chien embrassent toutes les gammes de fauve. On retrouve donc des Dogues fauves, abricot, isabelle, acajou... Toutes les autres couleurs ne sont pas admises dans les critères de la race. Gratuit : adoptez un Dogue de Bordeaux virtuel ! Le physique du Dogue bordelais Notre molosse est un chien solide et trapu, qui ne manque pas d’impressionner. La silhouette du Dogue de Bordeaux est volumineuse et tout en muscles. Le poitrail est large et les membres puissants. La tête est tout aussi impressionnante, portée par cou large et musculeux. Le museau est puissant et assez aplati. On reconnait ce chien aux nombreuses rides présentes sur son visage. Son expression générale peut être douce ou intimidante, en fonction de la personne qu’il a en face de lui. Poids : le poids idéal pour ce chien est de 50 kg. Taille : le Dogue de Bordeaux mesure environ 65 cm. Poils : le poil est court et doux. Son caractère Le Dogue de Bordeaux est le chien de garde par excellence, mais cela n’en fait en rien un chien dangereux ou agressif. À la vérité, il s’agit d’un animal très équilibré. D’un naturel protecteur, le Dogue de Bordeaux peut protéger sa famille, parfois même sans entraînement. C’est un chien aussi solide que courageux, qui ne manquera pas d’effrayer les intrus. Chien de compagnie très agréable, le Dogue de Bordeaux est loyal et apprécie la compagnie des siens. Il s’entend très bien avec les enfants. On le reconnait volontiers têtu, ce qui n’empêche pas son éducation, loin de là. Le Dogue de Bordeaux : pour qui ? Cet animal est idéal si vous êtes à la recherche d’un chien de garde efficace. On considère en effet que c’est un chien de défense parfait pour toute la famille, d’autant plus qu’il n’est pas du tout agressif. Malgré tout, gardez en tête que le Dogue de Bordeaux est intimidant. Si vous cherchez un petit chien de compagnie, passez donc votre chemin et découvrez d'autres races de chiens qui conviendront mieux ! Niveau éducation, ce chien reste loyal et apprend très rapidement. Il exigera simplement de la fermeté de la part du maître, notamment au début de son dressage. Un Dogue de Bordeaux nécessite un exercice régulier, et doit être sorti deux fois par jour. S’il est imposant, il pourra tout de même vivre en appartement... à condition de le sortir régulièrement ! Les photos de vos Dogues de Bordeaux : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Dogue du Tibet

    Le Dogue du Tibet

    Entre légende et Histoire vraie, le Dogue du Tibet est sans doute l’un des chiens les plus mythiques qui existent encore aujourd’hui… Et pourtant, il est bien souvent méconnu des amateurs de beaux chiens. Alors si on lui rendait justice en prenant le temps de vous présenter ce beau chien plein de qualités ? Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Dogue du Tibet Comme son nom l’indique, ce chien est originaire … du Tibet, sous le nom de “do-kuy” ! C’est dans la chaîne de l’Himalaya que ce grand chien de travail aurait vu le jour il y a bien longtemps. Il est déjà mentionné dans les écrits d’Aristote dans l’Antiquité. Il était alors plus grand et son aboiement caractéristique faisait déjà partie de sa légende. Marco Polo évoque avec admiration ce grand chien puissant à la forte personnalité et très fidèle. Comme le dit le proverbe tibétain : “Un maître de do-kuy peut lui tourner le dos, son chien sera toujours là pour le protéger”. Il faut attendre le XIXème siècle pour que Lord Hardinge, vice roi des Indes, envoie en cadeau à la Reine Victoria d’Angleterre le premier Dogue du Tibet qui aura mis les pattes sur le sol occidental. On doit la première portée européenne au Prince de Galles Edouard VII, qui ramena en 1880 un premier couple de Dogues du Tibet. C’est aujourd’hui un chien assez rare en France. Il est plus populaire aux USA, en Estonie ou en Asie. On le trouve néanmoins dans quelques élevages, notamment en Suisse. Les différents types de Dogue du Tibet Plusieurs robes et quelques variations sont admises pour être inscrit au sein de cette race. Le poil, toujours très fourni et abondant peut être noir ou bleu, marqué de taches fauves ou non. Lorsque des taches fauves apparaissent, elles peuvent se trouver sur la face intérieure de la queue, autour des yeux et du museau sur la partie intérieure des membres. La couleur fauve, ou dorée va du châtain vif à des jaunes plus clairs. On accepte une étoile blanche sur la poitrine et d’autres sur le bout des pieds, si elles sont petites. Gratuit : adoptez un Dogue du Tibet virtuel ! Le physique du Dogue du Tibet Comme tous les Dogues, il s’agit d’un grand chien. Sa croissance est lente : de 2 à 3 ans pour la femelle, 4 ans pour le mâle. Son corps puissant et musclé repose sur des membres bien d’aplomb et réguliers. Une queue imposante et roulée sur elle-même an repos lui donne une certaine préstence. Ses oreilles pendent discrètement le long de sa tête qu’une sorte de crinière de poils entoure. Sa face est marquée par des yeux marron, une truffe large, un museau au bout carré et la lèvre supérieure couvrant la lèvre inférieure. Taille du Dogue du Tibet : Entre 60 et 67cm. Poids du Dogues du Tibet : Entre 55 et 80kg Poil du Dogue du Tibet : Abondant et touffu mais ni soyeux ni ondulé Le caractère du Dogue du Tibet Le Dogue du Tibet est avant tout un chien de garde. Il est courageux et intrépide et sa famille compte beaucoup pour lui, mais il ne montre pas beaucoup son affection et son attitude détachée et indépendante peut déconcerter ses maîtres. Il peut se montrer un peu ombrageux et imprévisible. Peu accueillant envers les étrangers, il est très têtu. Cependant, il n’en reste pas moins un chien de compagnie apprécié dans les familles habituées aux chiens ! Le Dogue du Tibet : pour qui? Vous l’aurez compris, ce beau chien de garde à la santé de fer demande un maître expérimenté qui sache à la fois faire preuve d’une ferme autorité et adoucir son caractère très dur en l’habituant dès son plus jeune âge au contact de nombreux humains et des autres animaux. Voilà un beau défi pour un maître ambitieux ! Quant à l’espace, comme certains grands chiens, il est plus heureux dans un grand domicile et aime se promener longuement. Le Dogue du Tibet ne semble pas fait pour vous ? N'hésitez pas à découvrir d'autres races de chiens juste ici ! Les photos de vos Dogues du Tibet : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 2

    L’Épagneul Breton

    L’Épagneul Breton

    Les chiens d'arrêt ne sont pas tous originaires d'Angleterre. La preuve avec l'Epagneul Breton, un magnifique chien de travail directement issu de notre beau pays ! Connu pour ses capacités de chien leveur et apporteur, l'Epagneul Breton est un animal très populaire, en France comme ailleurs. Ce chien sportif et fidèle n'aura aucun mal à s'intégrer dans votre foyer. Mais découvrons plus en détail cette magnifique race de chien ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire de l'Épagneul Breton L'Epagneul Breton est un chien directement issu de Bretagne, et représente l'une des races de chiens d'arrêt les plus anciennes de France. Ce chien est originaire d'un croisement entre un petit chien issu de l'Argoat et de chiens d'arrêt anglais. Toujours utilisé par des chasseurs, l'Epagneul Breton a développé de vraies capacités de traque et est l'un des meilleurs rapporteurs. Le premier standard de cette race de chien d'arrêt a été adopté en 1908, même s'il faut attendre 1938 pour voir l'Epagneul Breton reconnu officiellement. Après avoir été longtemps utilisé exclusivement comme chien de chasse, l'Epagneul Breton s'est peu à peu introduit dans nos foyers, comme excellent chien de compagnie. C'est également un chien de travail reconnu, utilisé aussi bien comme chien de catastrophe que lors des compétitions d'agility.    Aujourd'hui, cette race de chien remporte un franc succès partout dans le monde. On considère qu'il est le chien d'arrêt le plus populaire des États-Unis. Les différents types d'Épagneul Breton On peut distinguer deux types d'Epagneul Breton admis par les standards : Le blanc et orange : si ce ne sont pas ses couleurs originales, les  Epagneul Breton blanc et orange sont les plus connus et les plus présents aujourd'hui. Autres couleurs : d'autres couleurs vont être admises dans les critères de cette race, à savoir le noir et le blanc (couleurs d'origine de l'Epagneul Breton), le marron et le blanc ou encore le tricolore noir, marron et blanc. Le blanc de l'Epagneul Breton peut être blanc pie, c'est à dire pur, ou blanc rouanné, c'est-à-dire un blanc tacheté. Gratuit : adoptez un Epagneul Breton virtuel ! Le physique de l'Épagneul Breton L'Epagneul Breton est l'un des plus petits chiens d'arrêt. Cela ne l'empêche pas d'être très efficace et énergique au travail. Très solide, ce chien reste cependant compact et léger, et est facilement reconnaissable grâce à ses formes arrondies.   Assez haut sur patte, il dispose d'une queue naturellement courte, ce qui va le différencier des Épagneuls Français. L'Epagneul Breton profite d'un poil de taille modérée, qui est souvent assez dense et plat. On trouvera de légères franges sur les oreilles et les membres. Les yeux de l'Epagneul Breton sont généralement foncés, et en accord avec sa robe. Ils sont encadrés par deux oreilles tombantes et triangulaires, qui mettent en valeur son visage. Poids de l'Epagneul Breton : le poids idéal pour un Epagneul Breton est de 18 kg. Taille de l'Epagneul Breton : l'Epagneul Breton mesure environ 50 cm. Poils : le poil de l'Epagneul Breton est modérément long, avec des franges sur les membres antérieurs et postérieurs. Le caractère de l'Épagneul Breton L'Epagneul Breton est le chien d'arrêt par excellence, même si sa petite taille ne le laisse pas forcément présager. Très sportif et énergique, il s'agit d'un chien vif et rapide, excellent pour le travail. Mais cela ne va pas gâcher ses capacités de chien de compagnie, puisque l'Epagneul Breton est très sociable et à l'aise avec les enfants. Facile à éduquer, l'Epagneul Breton est un chien extrêmement agréable et affectueux, envers son maître comme envers les autres. Il garde néanmoins un caractère assez indépendant, qui fait aussi son charme. Il faut cependant savoir que son instinct de chasse pourra souvent prendre le pas, mieux vaudra donc être capable de le faire se dépenser et courir en campagne de manière régulière. L'Epagneul Breton : pour qui ? L'Epagneul Breton est un chien parfaitement adaptable, qui peut vivre aussi bien à la campagne qu'en appartement. Sa facilité de dressage en fait un chien de compagnie très agréable, à condition que vous soyez suffisamment doux et aimant. Comme tous les chiens d'arrêt, l'Epagneul Breton aura besoin d'exercices réguliers. Il faudra donc être capable de le sortir régulièrement, si possible dans de grands espaces. S'il peut vivre en intérieur, l'Epagneul Breton n'est pas un chien d'intérieur pour autant ! Cet animal sera très apprécié par les chasseurs, tout comme par les sportifs. Ses qualités sont notamment reconnues dans la pratique de l'agility. L'Epagneul Breton est loin d'être le seul chien d'arrêt. Pourquoi ne pas consulter notre page dédié aux races de chien pour découvrir d'autres chiens tout aussi surprenants ! Les photos de vos Epagneuls Breton : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    L’Épagneul Français

    L’Épagneul Français

    Qui a dit que les chiens de chasse ne pouvaient pas être doux et amicaux ? L'Épagneul Français est clairement la preuve du contraire, avec son caractère adorable et sa gentillesse naturelle. Ce chien à la fois sportif et intelligent fait un compagnon idéal, doublé d'un excellent chasseur. Vous voulez en savoir plus sur l'Épagneul Français ? Dans ce cas, laissez-moi vous présenter son caractère et ses origines ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire de l'Épagneul Français Cousin des autres Épagneuls, notre chien apparaît au courant du XIXe siècle. Comme pour beaucoup d'autres chiens, son origine réelle est assez disputée. On sait quoi qu'il en soit qu'il est le descendant direct des chiens d'arrêt. Son standard est dressé en 1891. On l'utilise alors énormément  comme chasseur de gibier. La race connaît cependant une perte d'intérêt, au profit de ses cousins anglais, réputés comme plus rapides. Heureusement, le Club de l'Épagneul Français voit le jour en 1906. C'est l'occasion pour la race de retrouver ses lettres de noblesse, et d'être enfin élevé avec homogénéité. Aujourd'hui, l'Épagneul Français est autant apprécié comme un chien de chasse que comme un animal de compagnie. Les couleurs d’Épagneuls Français La robe des Épagneuls Français est systématiquement blanche et marron. Le marron peut s'étendre de manière tachetée, notamment au niveau des membres. Il forme également un masque au niveau des yeux et des oreilles. Toutes les déclinaisons de marron sont acceptées, du foie foncé (très apprécié) au cannelle plus clair. Les autres couleurs ne sont pas admises dans le standard de la race. Son physique Ce chien est parmi le plus grand des épagneuls. Parfaitement proportionné, il s'agit d'un animal musclé, mais sans aucune lourdeur. Tout en légèreté, il profite d'une ossature forte et de membres  en hauteur. Sa silhouette est mise en valeur par une queue en pointe. La tête est longue et bien dessinée, encadrée par deux oreilles tombantes et garnies de frange. Le poil y est plus fin que sur le reste du corps. Les yeux bruns, en amande, reflètent beaucoup d'intelligence et de sensibilité. On peut parfois confondre cet animal avec l'Epagneul Breton, assez proche physiquement. Poids : le poids idéal pour ce chien est de 25 kg. Taille : un Épagneul Français mesure environ 58 cm. Poils : le poil est long et ondulé sur les membres et les oreilles, ras sur la tête et plat sur le reste du corps. On admet de légères ondulations à la naissance de la queue ainsi que sur le cou. Le caractère d'un Épagneul Français Difficile de faire plus doux que l'Epagneul Français. Sensible et très amical, il s'agit d'un chien de compagnie qui s'entend très bien avec les enfants. Calme et mesuré, il s'intègre facilement dans un foyer. Il s'agit d'un chien très empathique, toujours à l'écoute de ses maîtres. Appréciant la compagnie des siens, ce chien n'aime pas la solitude, et aura besoin d'une éducation tout en douceur. Son intelligence et sa vivacité le rendent cependant très facile à éduquer. Rapide et agile, l'Épagneul Français est un chien qui aime courir. Il fait un excellent chien de chasse et de rapport, et ce sur tous les terrains. Habitué à vivre à la rude, l'Épagneul Français est à l'aise à l'intérieur comme à l'extérieur. Il n'a d'ailleurs pas peur des conditions climatiques rudes. L'Épagneul Français : pour qui ? N'ayez pas peur de son statut de chien de chasse, notre Epagneul Français est un chien équilibré et facile à éduquer. De ce fait, c'est un chien de compagnie très appréciable, notamment pour les enfants. De par sa sensibilité, ce chien a besoin d'un maître doux et qui ne l'éduque jamais dans la brutalité. Il lui faut également un maître présent, capable de le promener plusieurs fois par jour. Si vous cherchez un chien indépendant et solitaire, ce n'est donc sûrement pas le bon choix. Rassurez-vous cependant, l'Epagneul Français n'a rien d'envahissant. Sa présence est au contraire discrète et rassurante. Vous pensez que d'autres chiens seraient mieux adaptés à votre mode de vie ? Dans ce cas, découvrez les différentes races de chiens présentées par Mouss. Vous trouverez forcément le toutou idéal pour votre foyer !  Les photos de vos Épagneuls français : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    L'Épagneul Japonais

    L'Épagneul Japonais

    Compagnon des plus grands Empereurs de Chine et du Japon, l’Épagneul japonais ! Autrement connu sous le nom de Chin a fait le tour du monde et séduit les monarques des pays qu’il visitait ! Aujourd’hui, c’est un chien de compagnie adoré des familles et plein de finesse que je vous propose de découvrir ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire de l’Épagneul japonais Comme je vous le disais, il semblerait que l’Épagneul japonais soit très ancien et contrairement à ce que son nom indique, le Japon n’est qu’une étape de son histoire. Il aurait fait son apparition en Chine et en Corée. En 732, lors d’échanges diplomatiques, il aurait été offert par les Coréens à l’Empereur Silla du Japon. Les Japonais l’apprécièrent beaucoup et en importèrent un certain nombre avant d’en exporter en retour vers la Chine et le Corée 100 ans plus tard. Élevé pour tenir compagnie dans les salons, il séduit au XVIème siècle le capitaine britannique Robert Searles qui en ramène un premier spécimen en Grande Bretagne.   Au XIXème siècle, cette fois, c’est un américain, le Commandant Perry qui en introduit aux Etats-Unis et en offre deux à la reine d’Angleterre, Victoria. Les différents types d’Épagneuls japonais Comme chez certains chiens, la couleur de la truffe dépend en partie de celle de la robe. Il n’y a pas une très grande variété de couleurs de robe. Le blanc est toujours présent en larges taches avec du noir ou du rouge. La truffe sera soit noire soit marron. Le physique de l’Épagneul japonais L’Épagneul japonais est un petit chien robuste mais pas vraiment destiné au travail. Avec son élégance, sa tête ronde au visage aplati et au large front bombé, il évoque un peu le Pékinois. Cependant, il est plus fin et l’oeil averti ne s’y laissera pas prendre ! Les oreilles longues et triangulaires, recouvertes de poils longs et soyeux retombent le long de la tête. Sans surprise, le chanfrein assez court et le stop concave lui donnent cet air digne et sérieux que les grands yeux ronds, noirs et protubérants viennent accentuer. Les mâles ont une silhouette en carré, les femelles ont le tronc un peu plus long que le garrot. Les lombaires un peu arrondies s’achèvent sur une queue très fournie de poils longs et portée discrètement sur le bas du dos. Taille de l’Épagneul japonais : Entre 25 cm et 30 cm Poids de l’Épagneul japonais : Plume ! Entre 2 kg et 5 kg Poil de l’Épagneul japonais : Long, soyeux et lisse sur tout le corps, plus court sur la tête et le visage. Le caractère de l'Épagneul japonais Chien de compagnie avant tout, l’Épagneul japonais n’a pas de qualités particulières pour la garde. Ses points forts sont dans les relations avec son environnement : intelligent, son comportement rappelle souvent celui d’un humain. Il s’entend bien avec tout le monde, enfants, amis de la famille, autres animaux, et il s’adapte très bien à la vie en ville et en appartement. Très gai et affectueux, il manifeste sa joie de mille manières amusantes, comme la “danse des marées” qui le fait tourner sur lui-même. Il aime beaucoup s’amuser en apprenant des tours, c’est d’ailleurs la meilleure manière de l’éduquer : la force n’a pas de très bons résultats avec lui !   L’Épagneul japonais : pour qui ? Habitants des villes qui cherchez un fidèle compagnon, voici un chien qui appréciera votre mode de vie ! Un parc lui convient très bien pour dépenser son énergie ! De santé plutôt robuste, il lui faut des soins réguliers pour garder un beau pelage et des yeux en bon état. Enfin, sa grande intelligence le rend parfois un peu facétieux. Il faut de l’imagination et de la persévérance pour l’éduquer lorsqu’on est un maître novice ! Cet article vous a plu ? Vous retrouverez tous les portraits de races de chien de Mouss en cliquant ici ! Les photos de vos Épagneul Japonais : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    L’Épagneul Papillon

    L’Épagneul Papillon

    Comme son joli nom le laisse deviner, l'Epagneul Papillon est loin d'être un molosse sans pitié. Au contraire, il s'agit d'un petit chien de compagnie doux et jovial, toujours ravi de faire plaisir à son maître. Et comment ne pas succomber à son charme ? Avec ses oreilles dressées et sa petite bouille adorable, l'Epagneul Papillon est un vrai tombeur ! Découvrons-en plus sur cette magnifique race de chien ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire de l'Épagneul Papillon L'Epagneul Papillon est l'une des variétés de l'Epagneul Nain Continental. Comme d'autres petites races de chien, ce toutou s'est fait connaître auprès des Grands de ce monde. On le voit par exemple fréquemment aux bras des notables européens, dans plusieurs tableaux de la Renaissance. L'Epagneul Nain Continental est un chien apparu dans les Flandres, au courant du XIVe siècle. Il est alors déjà réputé comme un animal de compagnie joyeux et élégant. Mais il faudra attendre le XIXe siècle pour voir apparaître l'Epagneul Papillon tel qu'on le connait aujourd'hui. C'est à cette époque que des éleveurs français et belges redonnent à la race de l'Epagneul Nain Continental ses lettres de noblesse, en le divisant en deux variétés : L'Epagneul Papillon (aux oreilles droites) L'Epagneul Phalène (aux oreilles pendantes) Ces deux variétés ne doivent pas se reproduire ensemble. La race de l'Épagneul Nain Continental Papillon est très récente, puisque son standard n'a été admis qu'en 1937. Les différents types d'Épagneuls Papillon L'Epagneul Continental Nain se divise en deux catégories, dont le Papillon (voir la partie précédente). Concernant l'Épagneul Continental Nain Papillon, le standard admet toutes les couleurs de robe, à condition que le blanc soit dominant. On trouvera donc des Épagneuls Papillon de différentes couleurs : Jaune Rouge Noir Tricolore Bicolore Il est impossible de confondre un Épagneul Papillon et un Épagneul Phalène, car leurs oreilles sont radicalement différentes ! Le physique de l'Épagneul Papillon L'Epagneul Papillon est un petit chien très bien proportionné, à la fois solide et très agile. Son corps ferme est marqué par des membres droits et souligné par une queue en panache. Le tout donne une impression d'élégance et de distinction.  La tête de l'Épagneul Nain Continental Papillon est fine et délicate. Elle est marquée par des oreilles droites et dressées (caractéristique principale de cette variété d'Epagneul Nain Continental), qui sont ouvertes et prennent donc la forme d'un papillon en plein vol. Poids de l'Epagneul Nain Continental : le poids d'un Epagneul Papillon se situe entre 1,5 et 5kg (on retrouve deux plages de poids différents). Taille de l'Epagneul Papillon: l'Epagneul Nain Continental mesure environ 28 cm. Poils : le poil de l'Epagneul Papillon est long, soyeux et légèrement ondulé. Le caractère d'un Épagneul Papillon L'Epagneul Papillon est souvent considéré, à raison, comme le chien de compagnie idéal. Il s'agit en effet d'un toutou au tempérament doux et équilibré, réputé pour sa joie de vivre et sa fidélité. Très sensible, l'Epagneul Nain Continental est un chien entièrement dévoué à son maître, ce qui le rend très docile... mais parfois aussi un peu envahissant ! Toujours joyeux et prêt à faire rire, l'Epagneul Papillon est un vrai remède à la déprime. Voilà pourquoi il remporte un grand succès auprès des personnes seules. Mais il pourra tout aussi bien s'intégrer dans une famille nombreuse, et notamment auprès d'enfants. On appréciera le côté calme et tempéré de ce chien, qui aboie très peu et a tendance à rester sage. Malgré sa petite taille, l'Epagneul Papillon reste un chasseur invétéré, qui se plaira à chasser les souris et les petites proies. Mais n'imaginez pas en faire un chien de garde ! L'Épagneul Nain Continental : pour qui ? L'Epagneul Papillon est le chien idéal pour tout foyer qui cherche une compagnie douce et présente. Grâce à ses petites dimensions, ce toutou s'adaptera dans n'importe quel environnement, même s'il appréciera toujours une bonne promenade dans un parc ou en forêt. Très attaché à son maître, l'Epagneul Nain Continental a besoin d'un maître présent et affectif. Voilà pourquoi il s'entend parfaitement avec les personnes âgées. Il pourra cependant rester seul à la maison, s'il y est habitué dès l'enfance. Pour son éducation, il faudra lui opposer un tempérament doux et mesuré, car ce chien n'aime pas être brusqué. Dernier point : l'Épagneul Nain Continental Papillon est vif et très agile. Si vous en avez le coeur et l'énergie, n'hésitez pas à pratiquer un sport canin avec lui, comme l'agility par exemple. Il en serait ravi ! Malgré tous les points possitifs de l'Epagneul Papillon, la race ne vous conient pas ? Parmi toutes celles qui existent sur cette page, vous trouverez bien votre bonheur ! Les photos de vos Épagneuls Papillon : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    L'Épagneul Sussex

    L'Épagneul Sussex

    Parmi les races de chiens anglais, voilà une perle rare ! En effet, l’Épagneul Sussex Spaniel est un chien officiellement menacé d’extinction. Pourtant, ce beau chien doux et fidèle est un merveilleux compagnon qui mérite de passer un instant pour apprendre à mieux le connaître, et qui sait, peut-être se laisser séduire ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire de l’Épagneul Sussex Comme son nom l’indique, cette race trouve ses racines dans le nord de l’Angleterre, dans la région du Sussex. Il est le résultat de croisements entre le Clumber Spaniel et le Spinger Spaniel. Il aurait fait son apparition au cours du XVIIIème siècle et c’est en 1885 qu’il fait l’objet d’une reconnaissance officielle. En bon chien leveur, il a connu le succès au XIXème siècle, mais le XXème siècle a failli lui être fatal. En effet, la succession des deux guerres mondiales a mis en danger son élevage. En 1945, il ne restait plus que 5 représentants de la race ! Les tentatives pour relancer la race ne rencontrèrent pas un succès significatif et la survie de l’Épagneul Sussex ne fut assurée que par quelques grands passionnés, comme Mlle Scholefield, qui lui consacra sa vie. En 2008, seuls 56 Épagneul Sussex étaient répertoriés par le Kennel Club Britanique. Cela en fait donc une race aujourd’hui encore menacée d’extinction. Les différents types d’Épagneuls Sussex Il s’agit d’une race particulièrement homogène. Le poil, la couleur et tous les paramètres qui la définissent sont stable d’un individu à l’autre. On ne peut donc pas considérer qu’il y ait plusieurs types d’Épagneul Sussex authentiques. Le physique de l’Épagneul Sussex Une silhouette assez massive le place tout à fait à part parmi les épagneuls car il a une manière très caractéristique de se déplacer. L’Épagneul Sussex est un chien d’eau, il dispose d’un poils abondant et plat et d’un sous-poil très dense. Ses oreilles en lobes tombants sont attachées bas sur la tête et recouvertes d’un poil très doux et ondulé. Des franges sur le torse et les pattes lui donnent cette apparence douce et douillette très particulière. Entre les coussinets, ses poils ont tendance à beaucoup pousser, il faut régulièrement les raccourcir avec une paire de ciseaux ou une tondeuse. De plus, il a les yeux couleurs noisettes et un regard doux et calme, qui contraste d’ailleurs avec son humeur parfois très joueuse et active. Comme le reste du corps, la truffe est marron, harmonisée avec sa robe. Son crâne large se caractérise par un stop prononcé. Taille de l’Épagneul Sussex : Mâle et femelle confondus, entre 38 et 41 cm Poids de l’Épagneul Sussex : Entre 21 et 23 kg Poil de l’Épagneul Sussex : le poil est plat et abondant, avec un sous-poil très dense. La robe est uniformément dorée, d’un marron clair et brillant. Le marron foncé n’est pas souhaitable. Le caractère de l’Épagneul Sussex Il s’agit avant tout d’un chien énergique et actif, qui a besoin de beaucoup se dépenser. Loyal, joyeux, affectueux, il est aussi très tenace et résistant. En dehors des moments de jeu et de sortie, il est calme et doux et se révèle très bon compagnon pour les enfants ou les autres chiens, auxquels il est néanmoins nécessaire de le présenter dans les règles de l’art. Ses caractéristiques de chasseur influencent son comportement : il est doté d’un odorat très développé et se montre plus bruyant que la moyenne, en bon leveur et chien de rapport. Il est heureusement très obéissant. L’Épagneul Sussex : pour qui ? Ses qualités sociales en font un excellent chien de compagnie, en plus d’un bon chien de chasse. Il est néanmoins peu utilisé pour la chasse car sa belle robe dorée se confond avec la nature et le gibier à la tombée de la nuit, créant un réel risque d’accident. Dans une famille, il a tout à fait sa place car son tempérament successivement calme ou enjoué séduit les grands et les petits ! Plutôt docile et réceptif aux ordres, il n’est pas très difficile à élever, à condition de savoir s’y prendre. Amateur de grands espaces, c’est la maison qui sera son logement idéal. Un maître sportif et pouvant passer du temps avec lui en course et en jeux le comblera de bonheur de toutes façons ! L'Epagneul Sussex n'est pas fait pour vous ? Visitez sans plus attendre d'autres races de chiens toutes plus craquantes les unes que les autres en cliquant ici ! Les photos de vos Epagneuls Sussex : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Flat Coated Retriever

    Le Flat Coated Retriever

    Grande star des familles, le Flat Coated Retriever ou Retriever à poil plat a su se rendre indispensable dans bien des foyers ! Et pourtant, son histoire aux origines floues ne destinait pas forcément ce beau chien d’arrêt à être si populaire ! Sa popularité a été un peu éclipsée aujourd’hui, mais comment est-il devenu un compagnon si apprécié ? Quelles sont ses qualités et ses défauts ? Vous voulez savoir, hein ? On y va ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Flat Coated Retriever Bien que la race ait été sélectionnée en Angleterre, ce serait de l’autre côté de l’Atlantique, dans les froides contrées de Terre-Neuve, à l’est du Canada que le Flat Coated Retriever aurait fait son apparition. On pense souvent que le Terre-Neuve est son ancêtre mais des théories plus récentes les donnerait plutôt comme cousins, tous deux issus d’un ancêtre commun. Une chose est sûre, il a été sélectionné comme chien de chasse dans le courant du XIXème. Le Setter Irlandais aurait participé à la formation de la race, ainsi que le Colley, notamment pour obtenir ce poil lisse qui le caractérise. Les différents types de Flat Coated Retriever Pour cette race, seules deux couleurs sont acceptées comme faisant partie des standards. Un Flat Coated Retriever ne peut être que noir ou couleur foie. Toute autre couleur est excluante et la robe doit être unie. Par ailleurs, le Flat Coated Retriever doit avoir le poil plat. Les ondulations ne font pas partie de ses standards. Le physique du Flat Coated Retriever Le Flat Coated Retriever est plus petit et plus fin que son ancêtre Terre-Neuve auquel il ressemble encore assez nettement. Il est toutefois plus gracieux et bien que de taille moyenne, il a une stature puissante, mais toujours avec élégance. Sa longue tête au stop peu marqué, son crâne assez plat, ses oreilles bien attachées repliées le long de son visage lui donnent un air doux et intelligent. Les yeux couleur café ou noisette viennent renforcer l’impression agréable qui se dégage de son expression. Le corps est musclé et les membres positionnés bien droit, quant à la queue, toujours joyeuse, elle ne monte pas au-delà de l’épine dorsale. Taille du Flat Coated Retriever : Entre 56 et 62 cm Poids du Flat Coated Retriever : Entre 25 et 36 kg Poil du Flat Coated Retriever : Fourni et dense, il doit être le plus plat et lisse possible. Au niveau des membres et de la queue, il est frangé. Le caractère du Flat Coated Retriever Passionné, c’est le mot ! Dès son plus jeune âge, c’est un chien plein de passion pour tout ce qui l’entoure : son maître, les promenades, les baignades, les jeux, les sports canins, la chasse… Son enthousiasme est à la fois une grande qualité, car il est très doué pour plein de choses et un défaut, car il faut le canaliser avec fermeté pour éviter qu’il ne se laisse complètement emporter par ses émotions. Extrêmement gentil et dévoué, il n’est pas du tout agressif et s’entend bien avec tout le monde, humains de tous âges ou autres animaux. Ce qu’il aime le moins, en fait, c’est la solitude. Il fait partie des chiens que l’on peut utiliser en toute confiance pour aider les handicapés ou participer à des sauvetages ou retrouver des victimes dans des avalanches. Le Flat Coated Retriever : pour qui ? Intelligent, doux, dévoué à son maître, on pourrait croire que le Flat Coated Retriever est un chien facile à élever, mais il faut faire preuve avec lui d’une grande fermeté pour lui apprendre à se contrôler le plus tôt possible. Un peu d’expérience ou d’aide sera donc nécessaire pour en faire un chien éduqué ! Et surtout, maison, appartement, campagne ou ville, dans tous les cas, c’est un chien qui ne manque pas de tonus et d’énergie et doit se dépenser régulièrement ! Pour découvrir toutes nos fiches sur les races de chiens et trouver celle qui vous convient le mieux, cliquez ici ! Les photos de vos Flat Coated Retriever : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 4

    Le Fox Terrier

    Le Fox Terrier

    Parmi les plus célèbres chiens du groupe des Terriers, on peut citer sans problème le Fox Terrier à poil court ainsi que son proche cousin le Fox Terrier à poil long. Ces chiens adorables et pleins d’énergie sont parmi les plus choyés des Français. Et autant dire qu’ils le méritent ! À la fois intelligent, joyeux et obéissant, le Fox Terrier est un animal qui a tout pour plaire.    Mais découvrons son histoire et son caractère plus en détail ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Fox Terrier Les races de Fox Terrier sont apparues au courant du XVIIe siècle. Ces chiens nous viennent directement d’Angleterre, où ils étaient utilisés pour chasser le renard. C’est d’ailleurs de là que vient le nom du Fox Terrier, fox signifiant renard en Anglais. Comme tous les chiens du groupe des Terriers, le Fox Terrier permet de chasser les animaux sauvages, même quand ceux-ci se cachent à l’intérieur de leur trou ! Parmi les ancêtres de notre animal, on retrouve notamment les Beagles, ainsi que les Teckels. Les éleveurs cherchaient en effet à concevoir un animal à la fois rapide, intelligent et de petite taille. Aujourd’hui, ce petit chien adorable et vif est toujours utilisé à la chasse. Mais on l’admire également comme animal d’exposition, ou tout simplement comme chien de compagnie. Dans la culture populaire, on se souvient tous de Milou, le chien du reporter de bande dessinée Tintin, qui n’est autre qu’un Fox Terrier à poil dur. Les différents types de Fox Terriers Il faut savoir que les Fox Terriers sont divisés en deux races différentes : À poil lisse À poil dur Cette distinction entre les races est apparue à la fin du XIXe siècle, alors que le physique du chien devenait aussi important que ses caractéristiques. Pourtant, mis à part l’apparence du poil, ces deux races ont très peu de différences entre elles. Concernant les couleurs, différentes robes sont admises : Blanc unicolore, Blanc et feu, Blanc et noir. Le blanc doit rester une couleur dominante, quoi qu’il arrive. Gratuit : adoptez un fox Terrier virtuel ! Son physique Comme la plupart des Terriers, notre chien est petit par la taille mais grand par la vigueur ! Chien sportif et bien proportionné, le Fox Terrier profite d’une silhouette assez aérienne et d’un port altier. On compare parfois son allure à celle d’un cheval de course. La silhouette est marquée par une queue droite, qui n’est jamais enroulée. Son crâne est plat et sa gueule mise en valeur par un long museau, qui lui donne des airs aristocrates. La tête est encadrée par de petites oreilles en V, qui tombent au-dessus des joues. Les yeux foncés sont de petite taille, et dégagent intelligence et sympathie. Poids : le poids idéal pour est de 7,5 kg pour cet animal. Taille : le Fox Terrier mesure environ 38 cm. Poils : selon la race, le poil est au choix ondulé et dur, ou dense et lisse Son caractère Avec son passé de chasseur, le Fox Terrier est un chien vif, sportif et loyal. Très fidèle à son maître, cet animal fait un chien de compagnie idéal. Il s’entend parfaitement avec les enfants, qu’il tend même à protéger. Très intelligent, le Fox Terrier peut être parfaitement éduqué. On se méfie cependant de son côté têtu, qui peut jouer des tours aux maîtres les moins expérimentés. Très adaptable, ce chien est à la fois joueur et très joyeux. Il n’aura aucun mal à apporter un peu de bonheur dans votre foyer. Bien sociabilisé, il s’entend parfaitement avec d’autres animaux. Le Fox Terrier : pour qui ? Le Fox Terrier a besoin d’un maître assez expérimenté, et capable de l’éduquer avec douceur et fermeté. Vous n’aurez aucun mal à l’éduquer si vous avez un peu d’expérience en la matière. Joueur et fidèle, ce chien est parfaitement à l’aise dans n’importe quelle famille. Il apprécie aussi bien les enfants que les adultes. Grand amateur de plein air, le Fox Terrier n’aime pas être enfermé trop longtemps. Il faut ainsi le sortir deux fois par jour et s’assurer d’une bonne activité sportive de sa part. Vous n’êtes pas sûr que cet animal est fait pour vous ? Dans ce cas, continuez de consulter le guide des races de Mouss le chien et trouvez le toutou qu'il vous faut ! Maintenant que vous en savez plus sur le Fox Terrier, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Fox Terrier en cliquant ici. Les photos de vos Fox Terrier : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 5

    Le Goldendoodle

    Le Goldendoodle

    Même s'il n'est pas encore très répandu en France, le Goldendoodle est un chien qui fait l'unanimité. Il faut dire qu'il rassemble tout ce dont on peut attendre d'un chien de compagnie. D'ailleurs, pouvons-nous espérer qu'il en soit autrement en croisant deux races de chien déjà parfaites, le Golden et le Caniche ? Laissez-moi vous présenter plus en détail le Goldendoodle et son caractère ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire du Goldendoodle Comme son nom l'indique, le Goldendoodle  est le croisement parfait entre un Caniche Royal (en anglais "Doodle") et un Golden Retriever. Il est apparu en Amérique du Nord dans les années 90. Le Goldendoodle est conçu comme un chien de service, qui apporte son aide aux personnes handicapées souffrant d'allergies aux animaux. L'idée était de croiser le Golden, que l'on sait si serviable et obéissant, et le Caniche Royal, réputé pour sa gentillesse mais aussi pour son côté hypoallergénique. Et le miracle est fait : on obtient le Goldendoodle, un chien de compagnie idéal et parfaitement hypoallergénique. Depuis, le Goldendoodle s'est largement répandu en Amérique et en Australie. Il se fait cependant plus rare en Europe. La principale cause ? La race du Goldendoodle n'est reconnue par aucun club canin. Les différents types de Goldendoodle Il existe aujourd'hui trois "formats" de Goldendoodle différents : Le mini Goldendoodle : qui pèse entre 5 et 15 kilogrammes. Le Goldendoodle medium : qui pèse entre 15 et 20 kilogrammes. Le Goldendoodle standard : qui pèse plus de 20 kilogrammes. Concernant les robes, la couleur du Goldendoodle peut aller du blanc au noir, en passant par le crème ou encore l'abricot. À la vérité, le pelage du Goldendoodle pourra ressembler à celui du Caniche Royal comme à celui du Golden Retriever. Il sera cependant toujours long et soyeux. Il est important de remarquer que la race du Goldendoodle n'est pas encore reconnue officiellement. De ce fait, il n'existe pas de réel standard du Goldendoodle ni de Goldendoodle inscrit au Livre des Origines Françaises.   Le physique du Goldendoodle Comme pour toutes les races de chien dites hybrides, le physique du Goldendoodle variera grandement d'un individu à l'autre. Ainsi, le Goldendoodle se rapprochera davantage du Caniche ou du Golden Retriever en fonction des individus. Il s'agit quoi qu'il en soit d'un chien dynamique au poil long et souvent frisé, qu'il perd assez peu. Les membres sont le plus souvent assez longs et bien droits, et dégagent une impression d'élégance. La silhouette est soulignée par une queue touffue, portée haute. Le visage du Goldendoodle dégage généralement une impression amicale, soulignée par deux yeux noirs pleins d'affection. Il s'agit clairement d'un chien qui n'a aucun mal à plaire, autant grâce à son physique qu'à ses adorables expressions ! Poids du Goldendoodle : le poids d'un Goldendoodle variera de 5 à 30kg en fonction des individus. Taille du Goldendoodle: le Goldendoodle mesure 55 cm ou moins, selon l'individu. Poils : le poil du Goldendoodle est long et souvent frisé. Issu du Caniche, le Goldendoodle ne mue pratiquement pas. Le caractère du Goldendoodle Le Goldendoodle est un chien dynamique et plein d'entrain, qui n'aura aucun mal à ramener un peu de sa joie dans tout foyer. Issu de chiens chasseurs, il peut faire un chien d'arrêt très rapide, et se plaît souvent à traquer de petites proies. Très intelligent, le Goldendoodle est un animal docile et facile à éduquer. Il peut apprendre de nombreux tours, et faire un excellent chien de compagnie. Très vif, le Goldendoodle pourra également apprécier les sports canins, et s'y illustrer de manière magistrale. Le Goldendoodle est un animal très social, qui s'entend aussi bien avec les enfants qu'avec les autres animaux. De ce fait, il constitue un piètre gardien... mais un excellent chien de compagnie. Enfin, il faut garder en tête que le Goldendoodle est un chien très affectif, qui aura besoin d'être entouré et n'aimera pas être laissé seul durant de trop longs moments. Le Goldendoodle : pour qui ? Si vous cherchez un animal de compagnie loyal et fidèle, le Goldendoodle fera un excellent compagnon ! Il s'agit d'un chien à la fois intelligent et très présent, qui fera un animal de choix pour les personnes qui recherchent une présence. Le Goldendoodle sera facile à éduquer, mais il ne faudra pas tout lui céder, et penser à l'éduquer avec une certaine fermeté. S'il est sportif, le Goldendoodle restera assez calme. Pour peu qu'il soit sorti au moins deux fois par jour. Il n'aura pas forcément besoin d'une quantité énorme d'exercice. Il pourra ainsi tout à fait convenir à une personne âgée. Il pourra tout aussi bien s'entendre avec des enfants et dans une famille nombreuse. Vous l'aurez compris, le Goldendoodle est un excellent chien de compagnie ! Cependant, si ce toutou ne vous intéresse pas, vous pouvez continuer à parcourir notre annuaire des races canines et découvrir le chien fait pour vous. Les photos de vos Goldendoodles : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 5

    Le Golden Retriever

    Le Golden Retriever

    Le Golden Retriever est peut être la race de chien qui incarne le mieux l'image de "meilleur ami de l'Homme" ! Chien de compagnie très apprécié partout en France, le Golden Retriever est à l'origine un chien de chasse, ce que l'on a vite tendance à oublier. Parmi les races de chien les plus populaires, le Golden Retriever n'a pas volé sa réputation. Il incarne en effet l'animal de compagnie parfait, à la fois aimable et affectueux. Liens utiles :  Eleveurs de Golden -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Golden Retriever Il est assez difficile de retracer exactement les origines du Golden Retriever ! Comme tous les Retrievers, le Golden est à l'origine un chien rapporteur, utilisé pour la chasse. Ce chien d'origine anglaise nous vient directement de 1868, année lors de laquelle le Lord Tewdmonth croise un mâle Wavy Coated et une femelle Tweed Water Spaniel. On estime que d'autres chiens sont intervenus dans la naissance de la race Golden, notamment le chien de Saint John et le setter irlandais C'est en 1913 que le Golden Retriever jaune est reconnu comme race distincte, et il adoptera son vrai nom en 1920. Depuis 1980 , le Golden Retriever a connu un succès sans limites, qui en fait aujourd'hui l'un des chiens les plus appréciés de France, avec plus de 50 000 individus à travers l'hexagone. Les différents types de Golden Retriever Contrairement aux Labradors, le Golden Retriever n'admet pas de pelage noir. On trouve de ce fait un seul type de Golden Retriever, même si les couleurs de robe peuvent varier sensiblement. Ainsi, toutes les robes allant du crème pâle au terre de sienne brûlée sont admises. D'origine, le Golden Retriever était d'ailleurs de couleur terre de sienne brûlée, à savoir un doré assez foncé, qui s'approche du marron.   Les couleurs plus claires (blanc neige) ou plus foncées (acajou, chocolat ou noir) ne sont pas admises dans les critères de la race. Gratuit : adoptez un Golden Retriever virtuel ! Le physique du Golden Retriever Le Golden Retriever est un chien sportif, dont le physique est très souvent comparé à celui d'un Labrador Retriever. Il s'agit d'un chien puissant et robuste, très bien constitué. Tout en douceurs et en rondeurs, le Golden n'en reste pas moins un chien vigoureux. Il dispose d'une queue assez longue, qui part du dos et ne s'enroule pas. Elle montre une frange bien développée, qui va souligner la silhouette du chien. La tête du Golden, comme le reste du corps, est bien proportionnée. Elle encadrée par des oreilles tombantes, au niveau des yeux, qui soulignent un museau puissant et large. Les yeux marrons foncés du Golden Retriever vont dégager intelligence et bienveillance, et donnent à ce chien un aspect doux et gentil.  Poids du Golden Retriever : le poids idéal pour un Golden Retriever est de 34 kg. Taille du Golden Retriever : le Golden Retriever mesure environ 61 cm. Poils : le poil du Golden Retriever est épais et mi-long. Il va retomber en frange. Le caractère du Golden Retriever Le Golden Retriever est un animal doux et sensible, qui a besoin de beaucoup de gentillesse et d'affection. Parfait avec les enfants, ce chien peut s'intégrer dans n'importe quelle famille, et devenir un membre à part entière de votre tribu ! Incapable de rester seul, le Golden Retriever nécessitera beaucoup d'attention, et sera un animal très présent. Il est de ce fait naturellement amical et fidèle. Intelligent, le Golden Retriever est connu pour ses facultés d'apprentissage. Bien éduqué, il sera ravi de rendre service à la famille. Mais attention à ne pas le brusquer ! Ce chien peut très mal réagir aux réprimandes, et devenir têtu s'il se sent forcé. Très sportif, le Golden va aimer sortir et courir, et se sentira plus à l'aise dans les grands espaces. Il ne faut pas oublier son instinct de chasseur, qui va naturellement lui donner envie de découvrir le monde. Soyez donc prêts à de longues séances de promenades ! Le Golden Retriever : pour qui ? Comme tous les Retrievers, le Golden est un chien qui a besoin d'espace. Il aime aussi bien courir que nager, et se sentira de ce fait bien mieux en campagne qu'en ville. Ce n'est donc clairement pas un chien d'appartement ! Le Golden Retriever est animal très fidèle et présent, à tel point qu'il sera idéal si vous cherchez un chien de compagnie, dans le sens le plus profond du terme. Attention cependant : soyez prêts à accorder beaucoup de temps à votre Golden Retriever. Ce chien aura en effet vite tendance à se sentir délaissé si vous ne faites pas attention à lui. En contrepartie, vous aurez la chance d'avoir un chien fidèle et serviable en toutes circonstances, et qui fera un adorable compagnon de jeu et de vie !   Le Golden Retriever n'est pas le chien que vous recherchiez ? Dans ce cas, consultez cette page pour découvrir toutes les autres races ! Maintenant que vous en savez plus sur le Golden Retriever, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Golden Retriever en cliquant ici. Les photos de vos Goldens Retriever : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Griffon Bruxellois

    Le Griffon Bruxellois

    Le Griffon Bruxellois est souvent méconnu en France. Pétillant et vif, c’est pourtant un excellent compagnon ! En famille ou en solitaire, il aura beaucoup à vous apporter et je vous propose de découvrir tout de suite les grandes qualités de ce petit chien ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Griffon Bruxellois Comme ses cousins Griffon (le Griffon Belge et le Petit Brabançon), notre ami Bruxellois est originaire de Belgique. Il est le descendant d’un petit chien à poil dur nommé “Smousje” et on pense qu’il y a du sang de Carlin et peut-être aussi de Yorkshire et d’Affenpinscher qui coule dans ses veines. Toujours est-il que c’est à la fin du XIXème siècle qu’il fait son apparition à la Cour Belge, sous la houlette de Marie-Henriette de Habsbourg-Lorraine, alors Reine des Belges. Il connaît tout de suite un grand succès, un peu oublié aujourd’hui. Il est actuellement la race la moins connue et la plus rare des chiens du groupe 9 de la Fédération cynologique Internationale. Les différents types de Griffon Bruxellois Les critères d’appartenance à la race sont très strictes et peu de variantes sont acceptées. La truffe doit être noire, mais la couleur du poil, si elle doit être globalement unie, peut revêtir des robes de couleurs différentes. La couleur la plus habituelle tire sur le rouge et le roux. Le masque autour du museau peut être plus sombre, presque noir. Attention, le feu et le noir et feu sont normalement réservés au Griffon Belge, un cousin proche du Griffon Bruxellois. Gratuit : adoptez un Griffon Bruxellois virtuel ! Le physique du Griffon Bruxellois Le Griffon Bruxellois est un petit chien très bien proportionné. Son corps entre dans un carré et la tête est de taille importante par rapport au reste. Son museau, très court et écrasé se trouve au même niveau que ses grands yeux ronds, noirs et saillants au regard vif. La gueule doit être fermée le plus souvent, ce n’est pas un chien à la langue pendante. Étrangement, cette physionomie ronde rappelle souvent, par ses expressions, celles des humains. Le poil est plus long et ébouriffé au dessus des yeux et une belle moustache caractéristique entoure généralement la gueule. C’est un chien qui, bien soigné, peut être très élégant. Les oreilles en pointe et la queue portée haut et coupée aux trois quarts complètent cette physionomie reconnaissable entre toutes. Taille du Griffon Bruxellois : Entre 20 et 28cm Poids du Griffon Bruxellois : Entre 3 et 5kg Poil du Griffon Bruxellois : Poil dur et ébouriffé. Entre mi-long et long, il peut être porté court après toilettage sur certaines zones du corps. Le caractère du Griffon Bruxellois Le Griffon Bruxellois est particulièrement intelligent, comme vous vous en rendrez vite compte lorsqu’il tentera de vous manipuler pour arriver à ses fins ! Il a d’ailleurs un grand sens de l’humour et aime partager avec son maître émotions, jeux et sentiments profonds. Son maître et sa famille ont pour lui une très grande importance, mais il ne se montre pas toujours très sociable avec les étrangers. Courageux mais pas téméraire, il ne doit pas se montrer agressif mais ne s’entend pas toujours très bien pour autant avec les jeunes enfants. Le Griffon Bruxellois : pour qui ? Vous l’aurez compris, il s’agit là d’un petit chien très malin et affectueux. Il a besoin de passer vraiment beaucoup de temps avec son maître et ne supporte pas très bien la solitude. Il est facile à éduquer, mais certains traits de son caractère sont plus compliqués à faire évoluer. Un maître ayant du temps libre à lui consacrer et assez d’autorité pour lui rappeler de temps qui est le maître sera idéal pour lui. Il est aussi possible, pour un maître ayant un peu d’expérience, de lui apprendre à être plus sociable, notamment avec les enfants, dès son plus jeune âge, ce qui peut faciliter la suite de son existence ! Le Griffon Bruxellois ne semble pas fait pour vous ? Découvrez pleins d'autres races de chien sélectionnés par Mouss juste ici ! Les photos de vos Griffons Bruxellois : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Griffon Korthals

    Le Griffon Korthals

    Un membre de la famille à part entière, c’est ainsi que ce chasseur est considéré par ses maîtres. Robuste et vif, il accompagne avec succès ses maîtres à la chasse où ses qualités de chien d’arrêt le rendent très utile. Et pourtant, vous n’aviez jamais entendu parler du Griffon Korthals ? Alors je vous le présente tout de suite ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Griffon Korthals Bien que le créateur de la race, au XIXème siècle, soit un Allemand d’origine hollandaise : Eduard Karel Kortals, la FCI a pris le parti de le considérer comme une race d’origine française. C’est probablement parce que les chiens utilisés pour créer le Griffon Korthals étaient principalement des chiens français : Braque, Barbet, Caniche, mais aussi Pointer et d’autres types de Griffons. A l’origine, il était très proche du Boulet, un Griffon à poil laineux, mais le Boulet a presque disparu aujourd’hui parce que son pelage était remarqué par le gibier avant qu’il ne soit tiré. Présenté en 1870, le standard a été établi en 1886 et reconnu français en 1919. Les différents types de Griffon Korthals En général, la robe du Griffon Korthals est bicolore, l’une des deux couleurs étant presque systématiquement le blanc. Il peut également présenter des taches châtain, châtain rougeâtre et rouan. La robe peut également être gris acier avec des taches marron ou marron rubican. Gratuit : adoptez un Griffon Korthals virtuel ! Le physique du Griffon Korthals Avec son aspect robuste et son long museau carré à la moustache très développée et surmontée par ses  grands yeux jaunes ou marron aux épais sourcils, le Griffon Korthals a une allure fière et des expressions qui rappellent le visage humain. Les oreilles moyennement longues sont attachées au niveau des yeux et encadrent le visage. Le corps est musclé, le ventre rentré et les membre droits, et réguliers. Il porte sa queue horizontalement mais elle est souvent raccourcie. Taille du Griffon Korthals : Entre 50 et 55 cm pour les femelles et 55 et 60 cm pour les mâles. Poids du Griffon Korthals : Entre 20 et 30 kg Poil du Griffon Korthals : Le poil est dur lisse et grossier, un peu comme celui d’un sanglier. Le sous-poil est épais et dense. Le caractère du Griffon Korthals Le Griffon Korthals est reconnu comme un chien très doux et attaché à ses maîtres et à son territoire. Il a d’ailleurs des qualités pour la garde. Équilibré et intelligent, il s’adapte très facilement à son environnement et s’entend très bien avec les enfants ou les autres animaux présents dans la maison. C’est un compagnon fidèle et attentif. Il est plus souvent choisi pour ses qualités de chien d’arrêt que de chien de compagnie car il est très efficace sur le terrain. Le Griffon Korthals : pour qui ? Très habitué à chasser avec son maître, le Griffon Korthals a besoin de grands espaces pour exercer ses qualités physiques et intellectuelles et dépenser son énergie. Il se sent très à l’aise dans la nature et se montre curieux de son environnement. Un maître ferme et doux et appréciant passer de grandes heures en pleines nature le rendra très heureux ! Vous avez trouvé cette fiche intéressante ? Pour en découvrir d’autres sur les races de chien, cliquez ici ! Les photos de vos Griffon Korthals : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 16

    Le Husky Sibérien

    Le Husky Sibérien

    Il n'y a pas plus célèbre chien de traineau que le Husky Sibérien et son apparence de chien loup ! Ce chien énergique et majestueux et connu de tous, même si sa présence reste limitée en France. À la fois loyal, vif et affectueux, le Husky Sibérien est un animal qui a tout pour lui ! Mais découvrons-en plus sur ce chien de travail si apprécié. Liens utiles :  Eleveurs de Husky -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Husky Sibérien Comme son nom l'indique, le Husky Sibérien est un chien originaire de Sibérie. On estime qu'il est apparu il y a plusieurs milliers d'années, dans la tribu des Tchouktches. Ces derniers voulaient donner naissance à un chien de trait efficace, qui soit également un bon gardien et un animal peu agressif. En est ressorti un chien de travail très discipliné et parfaitement équilibré. Au début du XXe siècle, les Husky Sibérien se font connaître lors de courses de traineaux, et sont utilisés par des participants venus de Russie et des pays voisins. Leur notoriété ne va pas tarder à se développer, jusqu'à ce que la race soit reconnue en 1930, par l'American Kennel Club. Les premiers Huskies Sibériens ont fait leur apparition en France en 1970 uniquement. Depuis 1992, il existe un Siberian Husky France qui s'occupe de cette race sur le territoire. Les différents types de Husky Sibérien On peut retrouver de nombreuses couleurs de robes chez le Husky Sibérien. Ainsi, le standard du Husky admet tous les types de robe. Les couleurs du Husky vont varier du gris au noir, en passant par le beige ou encore le blanc. Le masque n'est pas un critère de la race. Au niveau de la couleur des yeux d'un Husky Sibérien, on va admettre le bleu, le brun ou hétérochrome (un œil bleu et un œil brun). L'hétérochromie est assez courante chez le Husky Sibérien, et est très recherchée par certains maîtres. Gratuit : adoptez un Husky Sibérien virtuel ! Le physique du Husky Sibérien Le Husky Sibérien est un animal de taille moyenne, légèrement compact. En tant que chien de traineau, il s'agit d'un animal endurant et équilibré, qui profite d'une musculature développée mais sans aucune lourdeur. Le Husky Sibérien est reconnaissable par son museau fin et ses deux oreilles triangulaires, son visage étant souvent marqué par un masque de poils blancs ou par d'autres marques caractéristiques. Les yeux du Husky expriment souvent calme et concentration. La silhouette du Husky Sibérien ne doit pas être cachée par ses poils, qui restent de taille moyenne. Cette silhouette est soulignée par une queue en brosse, bien fournie, en forme de faucille. Poids du Husky Siberien : le poids idéal pour un Husky Siberien est de 25kg. Taille du Husky Siberien : le Husky Siberien mesure environ 60 cm. Poils : le poil du Husky Sibérien est de longueur moyenne et variable. Il ne doit pas être long. Le caractère du Husky Sibérien Le Husky de Sibérie est un animal vif et très doux. Très à l'aise avec les enfants, il s'agit souvent d'un chien doux et très joueur, qui va apprécier le contact des hommes et des autres animaux. Le Husky Sibérien est un chien qui fait naturellement confiance aux hommes, ce qui n'en fait pas le meilleur gardien ! Il faut savoir que le Husky Sibérien est un chien indépendant, qui pourra vite avoir tendance à fuguer. Il pourra d'ailleurs vite être fatigant s'il se considère comme le chef. Il faudra donc lui opposer une éducation stricte, mais douce. Il peut être intéressant de contacter un club spécialisé avant l'adoption d'un Husky Sibérien, pour en savoir plus sur le comportement de ce chien de traineau unique. Le Husky Sibérien : pour qui ? Le Husky Sibérien fait un excellent chien de compagnie, qui sera très affectueux et jamais agressif. Ce n'est pas un animal docile pour autant ! Si vous décidez d'adopter un Husky de Sibérie, il faudra prendre en charge son éducation dès le plus jeune âge. Indépendant et fier, le Husky Sibérien aura vite fait de fuguer ou de développer des comportements gênants s'il n'identifie pas son maître comme un chef de meute. L'éducation canine est donc primordiale si vous souhaitez une relation saine avec votre Husky Sibérien. En plus d'être un bon dresseur canin, le maître d'un Husky doit également être sportif. Ce chien de traineau a besoin de dépenser beaucoup d'énergie, et la pratique d'un sport canin est clairement recommandée. Le Husky Sibérien peut difficilement vivre en appartement, car il a besoin d'un jardin et de beaucoup d'espace. Donc si c'est le cas, pensez à le sortir régulièrement dans des grands espaces pour qu'il puisse se dépenser. Contrairement aux on-dit, le Husky Sibérien ne craint pas la chaleur, tout du moins pas plus que les autres chiens. Il peut donc très bien vivre, partout en France. Les photos de vos Husky Sibérien : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 5

    Le Jack Russel Terrier

    Le Jack Russel Terrier

    Le Jack Russel Terrier est l'un des chiens de travail les plus mignons que l'on puisse trouver. Chien préféré des cavaliers, le Jack Russel est un aussi bon chasseur que chien de compagnie. À tel point qu'il est apprécié par de nombreux maîtres à travers le monde. Mais découvrons plus en détail l'histoire et les aptitudes de ce chien de travail qui n'a pas fini de vous amuser ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Jack Russel Terrier Et si nous vous disions que le Jack Russel tient son nom d'un pasteur anglais ? Eh oui, cette race de chien a été conçue par le pasteur John Russell, surnommé Jack. Passionné de chasse au renard, cet homme a conçu à la fois le Jack Russel Terrier et le Parson Russell Terrier. Dans ce cadre, le Jack Russel est né de croisements entre différentes races de terriers. S'il est de plus en plus adopté comme chien de compagnie, le Jack Russel Terrier reste un excellent chien de travail. Les différents types de Jack Russel Terrier On admet aussi bien les Jack Russel Terrier au poil lisse qu'au poil rude. Au niveau des couleurs, le Jack Russel sera toujours un chien de prédominance blanche, même si d'autres couleurs vont former des marques sur son pelage. Les couleurs admises pour les marques d'un Jack Russel sont nombreuses : Noir Fauve Châtaigne Des marques sont souvent présentes autour des yeux du Jack Russel, formant sur son visage comme un masque de clown. Gratuit : adoptez un Jack Russel virtuel ! Le physique du Jack Russel Terrier Le Jack Russel est un chien puissant et bien proportionné. Il profite de pattes bien droites et d'une agilité hors du commun. Très souple, ce chien peut se faufiler dans les espaces les plus étroits. Il garde néanmoins une carrure musculeuse, et dégage une impression de force et d'harmonie. Le Jack Russel profite d'une mâchoire large et puissante. Le museau avancé du Jack Russel Terrier est encadré par deux yeux noirs en amande, pleins de vivacité. Son crâne est prolongé par deux oreilles tombantes ou en bouton de rose, le plus souvent colorées. Poids du Jack Russel Terrier : le poids idéal pour un Jack Russel Terrier est de 6 kg. Taille du Jack Russel Terrier : le Jack Russel Terrier mesure environ 30 cm. Poils : le poil du Jack Russel Terrier est court, et peut être lisse ou rude. Le caractère du Jack Russel Terrier Comme tous les chiens de travail, le Jack Russel est avant tout un grand sportif, qui adore courir et se dépenser. L'exercice physique et les relations sociales formeront le ciment de son bien-être. Il s'agit également d'un chien très fidèle et intelligent , que tout bon maître chien n'aura aucun mal à éduquer. Le caractère festif et énergique du Jack Russel Terrier en fait aussi bien un bon compagnon qu'un chien de travail idéal. Il s'agit d'ailleurs d'un chien très à l'aise avec les enfants. Certains critiqueront cependant l'indépendance de cet animal, qui pourra se montrer têtu dans plus d'une situation ! Le Jack Russel Terrier : pour qui ? Comme tout chien de travail qu'il est, le Jack Russel aura beaucoup de mal à vivre en ville. Ce sera un animal bien plus heureux en campagne, qu'il y soit utilisé comme chien de travail ou non. Très énergique, le Jack Russel aura besoin de beaucoup d'activité, ce pour quoi il risque de bien s'entendre avec les cavaliers ou les sportifs. En adoptant un Jack Russel, il faudra bien prendre en compte ses besoins, car il risque rapidement de devenir un enfer si vous ne le faites pas se dépenser assez ! Côté dressage, le Jack Russel peut vite s'adapter à une nouvelle famille. Attention cependant à bien l'éduquer pour ne pas que ses penchants d'indépendant ne prennent le dessus ! De nombreux autres chiens ressemblent au Jack Russel Terrier. Pour découvrir d'autres races de chien, cliquez simplement sur ce lien ! Maintenant que vous en savez plus sur le Jack Russel Terrier, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Jack Russel Terrier en cliquant ici. Les photos de vos Jack Russel Terrier: N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 21

    Le Labrador Retriever

    Le Labrador Retriever

    Le Labrador est l'un des chiens préférés des Français, et ce n'est pas un hasard. Chien doux, loyal et amical, le labrador retriever est clairement un animal social et adapté au cadre familial. Vif et intelligent, le labrador retriever est très présent parmi les chiens d'aveugle. Il est également connu pour être l'animal de compagnie idéal, car il s'agit d'un chien peu agressif. On recommande souvent cette race de chien pour les maîtres ayant des enfants. Liens utiles :  Eleveurs de Labrador  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du labrador retriever Le labrador est le chien le plus connu de la famille des retrievers. On estime qu'il est apparu au courant du dix-neuvième siècle. Les experts pensent qu'il est le fruit d'un croisement entre le petit Terre Neuve et le St John. Au départ utilisé comme chien rapporteur de gibier, le labrador retriever s'est peu à peu introduit dans les foyers français, car il s'agit d'un chien de compagnie très agréable. Le labrador retriever fait également office de chien utilitaire, notamment chien guide auprès des personnes aveugles. Ceci s'explique car il s'agit d'un chien intelligent et adaptable. Les différents types de labrador retriever Bien que tous les labradors retriever font partie de la même race, on distingue trois couleurs de pelage différentes pour cet animal : Le labrador sable, ou jaune (les couleurs s'étalent du crème au roux) Le labrador noir Le labrador marron (ou foie-chocolat) On admet une tâche de poils blancs sur le poitrail d'un labrador. Bien entendu, la couleur d'un labrador retriever n'a aucune conséquence sur son caractère.  Il faut savoir que le pelage d'un labrador sable va évoluer au fil du temps. Il est donc fréquent que la couleur d'un labrador jaune ne soit pas la même à sa naissance et à l'âge adulte. On trouve bien moins facilement des labradors marron-chocolat, tout simplement car c'est une couleur plus difficile à obtenir. Voilà pourquoi les labradors marron sont souvent plus coûteux que les autres. Gratuit : adoptez un Labrador virtuel !   Le physique du labrador retriever Le labrador retriever est un chien sportif et solide, au poil court. De taille moyenne, le labrador va peser entre 30 et 40kg à l'âge adulte. Il s'agit d'un chien énergique et qui aime se dépenser. Cette race de chien dispose d'un crâne large et d'une truffe bien développée. Ses yeux sont marron ou noisette. Les oreilles d'un  labrador sont grandes et tombent contre sa tête. Et sa mâchoire est de longueur moyenne.   Poids du labrador : le poids idéal d'un labrador se situe autour de 35kg. Taille du labrador : le labrador retriever mesure environ 56cm au garrot. Poils : le labrador dispose d'un poil court, solide et rêche. Le caractère du labrador retriever Le labrador retriever est un chien à la fois docile et très joueur. Plein d'énergie, c'est un animal qui a besoin d'une bonne activité physique, même s'il peut être très calme une fois à la maison. Affectueux et empathique, le labrador est un compagnon fidèle. Il s'entend très bien avec les enfants, auprès desquels il aime jouer. Le labrador est également reconnu pour sa grande expressivité. On considère en effet qu'il suffit de lire le regard de ce chien pour comprendre son humeur. Il est très rare de découvrir un labrador agressif. En revanche, il est fréquent que ce chien soit peureux, en particulier s'il n'a pas été sociabilisé dès les premiers mois. Bien que docile et facile à dresser, le labrador nécessite tout de même un minimum d'éducation canine. Sans quoi, il risque d'être trop énergique et têtu. Le labrador : pour qui ? Pour conclure, le labrador est un chien qui va s'adapter très facilement à sa nouvelle famille. Gentil et affectueux, il s'agit d'un chien tout à fait adapté pour les enfants, à condition qu'il soit correctement éduqué. Vous pouvez adopter un labrador si vous recherchez un chien fidèle et affectueux, mais aussi un chien qui aime jouer et se dépenser. Il faudra d'ailleurs bien prendre en compte cet aspect, car un labrador sera plus heureux dans une maison avec jardin, et nécessitera d'être promené plusieurs fois par jour.  Maintenant que vous en savez plus sur le Labrador, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Labrador en cliquant ici. Les photos de vos Labrador : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici  
  • 1

    Le Landseer

    Le Landseer

    Imaginez un Terre-Neuve sage et sérieux : le Landseer est un chien plein de tempérament et de puissance. Doté du sens du sauvetage et de l’amour de l’eau, on peut compter sur lui lorsqu’on boit la tasse. Bien qu’il soit plus discret que son célèbre cousin, il fait partie de la grande catégorie des chiens qui gagnent à être connus et c’est justement ce que je vous propose de faire tout de suite ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Landseer Tout comme son cousin Terre-Neuve, le Landseer a probablement bénéficié de la génétique des grands chiens d’ours scandinaves pour se développer. On pense qu’il a ensuite évolué en Norvège et en Grande-Bretagne où la première Guerre Mondiale a presque fait disparaître la race. C’est ensuite en Suisse, en Allemagne et aux Pays-Bas qu’il a connu le succès et que de vrais élevages professionnels l’ont pris en charge. Peu connu en France, il est souvent confondu avec le Terre-Neuve. D’ailleurs, aux Etats-Unis et au Canada, il s’est même pas reconnu comme une race à part entière. Quant à son nom, il le doit au peintre animalier Edwin Landseer qui, au XIXème siècle aurait peint de grands chiens noirs et blancs, mais qui étaient sans doute, ironie de l’histoire, des Terre-Neuve ! Les différents types de Landseer Il n’y a pas à proprement parler plusieurs types de Landseer. La variété se joue dans les taches noires qui se trouvent le corps du chien. La tête est généralement noire avec avec une petite tache blanche de forme allongée sur le museau. Il peut arriver que des traces de couleur suie parsèment le corps. Elles sont pas considérées comme un défaut mais ne sont pas non plus recherchées comme un atout. Gratuit : adoptez un Landseer virtuel ! Le physique du Landseer Le Landseer est avant tout un grand chien robuste de type Molossoïde. De grands yeux bruns, une large truffe noire, de grandes oreilles triangulaires qui encadrent son visage au museau blanc et au stop bien net, voilà un chien équilibré et d’une grande beauté, plus fin et léger que le Terre-Neuve ! Son crâne massif surplombe un large poitrail et des membres bien droits et développés. La queue est fournie et puissante mais ne descend pas au-delà du jarret. Elle n’est ni relevée ni enroulée sur le dos. Taille du Landseer : Le mâle mesure entre 72 et 80 cm et la femelle entre 67 et 72 cm Poids du Landseer : Entre 50 et 70 kg Poil du Landseer : Dense, long, épais, mais plus court sur la tête. Sous poil fourni mais moins que celui du Terre-Neuve. Le caractère du Landseer Comme je vous le disais, le Landseer est plus sérieux et grave que le Terre-Neuve. Il est indépendant et doté d’un tempérament bien trempé. Résultat : l’éducation est un peu plus compliqué. Cependant, il adore l’eau et a de grandes qualités de nageur. Associées à son instinct de sauveur, il fait un très bon chien pour le travail d’eau et le sauvetage. Il faut y travailler dès son plus jeune âge. Affectueux, doux et très attaché à sa famille, il est n’est pas spécialement joueur ni doué pour la garde, mais il aime courir et se dépenser dans de grands espaces en pleine nature. Son caractère stable et flegmatique en fait un très bon compagnon pour les enfants et un congénère patient avec les autres chiens. Le Landseer : pour qui ? Familles nombreuses, allez-y sans crainte, ce bon gros géant sera un excellent compagnon. Néanmoins, l’éducation demande un peu d’expérience, de fermeté et beaucoup de tendresse. Quant au quotidien, hormis les longues séances d’entretien de son poil, c’est surtout d’air pur et de grands espaces dont il a besoin ! En appartement, il risque de tourner un peu en rond ! Maintenant que vous connaissez le Landseer, vous voulez peut-être découvrir d’autres races de chien ? Alors cliquez ici ! Les photos de vos Landseer : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 3

    Le Léonberg

    Le Léonberg

    Si sa taille peut impressionner, le Léonberg reste un grand doux ! Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si on le surnomme le Géant Doux. Si vous cherchez un chien protecteur et attachant, cette grosse boule de poils devrait vous charmer. Découvrons ensemble l’histoire du Léonberger et ses principales caractéristiques ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L’histoire du Léonberg Le Léonberg, ou Léonberger, est un chien qui nous vient directement d’Allemagne. Il porte tout simplement son nom de la ville qui l’a vu naître. Comme pour beaucoup d’autres chiens, l’origine de la race du Léonberg reste incertaine. Ce chien serait apparu au courant du XIXe siècle. On lui attribue comme ancêtres le Terre-Neuve, le Montagne des Pyrénées ou le Chien des Alpes. C’est Heinrich Essig qui aurait donné naissance à la race, et l’aurait fait connaître grâce à son vaste élevage canin. Il faut attendre 1895 pour voir apparaître le premier standard de la race des Léonberg. Cette dernière manque de disparaître après les deux premières guerres mondiales. Elle retrouve cependant ses lettres de Noblesse grâce à différents passionnés. Aujourd’hui, le Léonberger est un chien apprécié à travers toute l’Europe, et reconnu comme un animal fidèle et dévoué. Les robes Le standard de la race admet toutes les nuances de fauve pour cet animal. On trouve ainsi des Léonbergers de différentes couleurs, le pelage allant du clair au sable charbonné. Il est admis que la pointe des poils est plus foncée, et va jusqu’au noir. En revanche, le sous-poil est systématiquement clair, et aux couleurs du lion. Gratuit : adoptez un Léonberg virtuel ! Son physique Le Léonberger est un chien impressionnant par la taille. Du groupe des molossoïdes, il arbore la vaste carrure de ses cousins. Solide et bien proportionné, ce chien n’est jamais lourd. Sa silhouette conserve une élégance certaine, appuyée par son caractère calme et mesuré. Les membres sont solides et le corps bien d’aplomb. Le visage, toujours amical, est encadré par des oreilles tombantes, attachées haut. Un masque noir est généralement présent. Les yeux foncés du Léonberg dégagent à la fois de la sagesse et de la gentillesse. Le regard est mis en valeur par un museau arrondi et souriant. Poids : le poids idéal est de 70 kg. Taille : ce chien mesure environ 75 cm. Poils : le poil est mi-long, avec présence d’un sous-poil doux et soyeux. Le caractère du Léonberg Le Léonberger est réputé être un animal calme et paisible, à l’instar de son cousin le Terre-Neuve. S’il peut impressionner, ce géant n’est jamais agressif, bien au contraire. Il s’agit d’un chien de compagnie idéal, qui n’a aucun mal à s’intégrer à une famille. Il sait même rester discret, malgré sa taille imposante. Très intelligent, le Léonberger est parfois utilisé comme chien de sauvetage, en particulier dans l’eau. Un maître expérimenté pourra lui apprendre de nombreux tours. Attaché aux enfants, ce chien peut être très protecteur. Bien sociabilisé, il s’agit d’un animal sûr de lui et sans peur. Il fait donc un excellent gardien. Le Léonberg : pour qui ? Difficile de trouver une famille qui pourrait ne pas aimer le Léonberg. Avec son caractère calme et affectueux, ce chien est une véritable crème. Si vous cherchez un animal de compagnie à la fois présent et attentionné, foncez ! Mais ne vous fiez pas à son calme en famille : cet animal fait également un excellent chien de garde, ne serait-ce que grâce à sa carrure imposante. En raison de sa grande taille, le Léonberger nécessite un environnement assez vaste. Il s’agit par ailleurs d’un chien sportif, qu’il faut sortir de manière régulière. Véritable gourmand, le Léonberger mange beaucoup... Mieux vaut donc prévoir un grand budget pour son alimentation. Très attaché à ses maîtres, le Léonberger ne va pas aimer les longues périodes de solitude. Pas convaincu par le Léonberger ? Découvrez avec Mouss, la race de chien qui est faite pour vous parmi ses nombreux articles ! Les photos de vos Léonbergers : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Lévrier Greyhound

    Le Lévrier Greyhound

    Noble et distingué, le Lévrier est souvent associé, à juste titre à l’aristocratie car l’histoire les a souvent réunis. Le Lévrier Greyhound ou Lévrier anglais ne fait pas exception à la règle, mais c’est aussi un grand coureur ! Attention à ses pointes de vitesse, il pourrait même se faire flasher ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Lévrier Greyhound Les Lévriers sont très anciens. Ils étaient déjà présents en Grèce dans l’Antiquité, comme le montrent des gravures de scènes de chasse et de course. On suppose qu’il était originaire d’Orient ou d’Afrique en raison de son ancêtre, le Lévrier arabe. Ce seraient vraisemblablement les Phéniciens qui l’auraient introduit en Grèce. Il se répand très vite en Europe et remporte une franc succès auprès des souverains. Pour sa légèreté, sa rapidité et ses compétences à la chasse, il a une place très privilégiée à la Cour. Certains rois font poser leurs favoris auprès des meilleurs peintres, d’autres les mettent en effigie sur leurs armes, comme Charles V de France ou Henri VIII en Angleterre. Avec l’édition des règles du coursing par les Anglais à la moitié du XVIIIème siècle, la vie du Lévrier Greyhound prend un tournant. Race développée en Angleterre pour sa grande rapidité, c’est dans ce domaine qu’il s’est le plus illustré ! Les différents types de Lévrier Greyhound Les robes des Lévriers Greyhound peuvent prendre un certains nombre de teintes sans que cela n’ait de conséquence pour leur appartenance à la race. En fait, presque toutes les couleurs sont admises, uniques ou panachées de blanc : noir, gris, bleu, blanc, rouge, fauve, bringé. Le physique du Lévrier Greyhound Souple, puissant, tout en muscle et en légèreté, le Lévrier Greyhound est équilibré et athlétique. Son allure vigoureuse et fluide et ses amples foulées, sa silhouette longiligne au ventre rentré ont bâti sa réputation. Sa tête longue et étroite dont le stop peu marqué met en avant les yeux vifs et attentifs est portée par un long cou musclé. Ses oreilles fines en bouton de rose ajoutent un aspect joyeux à son visage. La queue longue et attachée bas s’affine jusqu’à son extrémité. Taille du Lévrier Greyhound : Entre 65 cm et 75 cm Poids du Lévrier Greyhound : Entre 27 kg et 32 kg Poil du Lévrier Greyhound : Court et ras, brillant, fin et serré, pas particulièrement doux. Le caractère du Lévrier Greyhound Doux et intelligent, le Lévrier Greyhound n’est jamais agressif envers personne, ni adulte, ni enfant, , ni envers les animaux avec lesquels il peut être amené à cohabiter. Son esprit d’observation et sa vivacité d’esprit lui permettent de bien comprendre son environnement et de s’y adapter très facilement. ’Il supporte bien la solitude, mais c’est un grand sensible et la confiance de son maître lui est nécessaire pour se sentir bien. Ce n’est pourtant pas un chien très affectueux, mais il est loyal. Peut-être est-ce dû à son héritage royal ! Aujourd’hui, c’est surtout un chien de compagnie ou le roi des courses dans les cynodromes. Attention cependant : ce champion n’a pas toujours la reconnaissance qu’il mérite en fin de carrière. Des associations cherchent des foyers pour les coureurs en retraite ! Pensez-y ! Le Lévrier Greyhound : pour qui ? Un peu frileux, cet athlète préfère dormir au chaud, la vie en intérieur lui convient donc bien, maison ou appartement. C’est d’ailleurs un gros dormeur. En revanche, il a besoin de courir régulièrement. N’essayez pas, vous ne courrez jamais aussi vite que lui, en revanche, il sera reconnaissant à son maître de l’emmener souvent sur un terrain où il peut se dépenser et entretenir son corps d’athlète ! Vous cherchez d’autres portraits de races de chiens comme celui-ci ? L’expert, c’est Mouss, et elle vous emmène en découvrir plein d’autres, suivez-la ! Les photos de vos Lévriers Greyhound : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 3

    Le Lévrier Whippet

    Le Lévrier Whippet

    Si vous cherchez un chien à la fois élégant et athlétique, le Whippet est fait pour vous ! Aussi appelé lévrier nain, ce chien doux et très intelligent ne manquera pas de vous charmer. Ce coureur dans l’âme est un sportif accompli, qui fait également un chien de compagnie calme et assez réservé. Mais découvrons-en plus à son sujet ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L’histoire du lévrier Whippet S’il a des origines très anciennes (ses ancêtres étaient les chiens des Pharaons), le Whippet est une race relativement jeune. Et pour cause, elle n’a été reconnue qu’en 1900. Parmi les ancêtres de ce lévrier nain, on retrouve de nombreux chasseurs, notamment différentes races de terriers et de greyhounds. Certains estiment que ce chien descend également du petit lévrier italien, même si tous les experts ne s’accordent pas à ce sujet. Ce chien rapide et athlétique issu d’Angleterre a longtemps été utilisé pour la chasse au lièvre. Véritable coureur, il a par la suite trouvé ses lettres de noblesse durant les courses canines. C’est d’ailleurs de là qu’il tient son nom, dérivé de « Whip it ! », expression utilisée par les parieurs canins pour dire « Fonce ! » à leur chien favori. Aujourd’hui, le lévrier Whippet est toujours utilisé durant les courses. Mais c’est aussi un chien de compagnie assez apprécié, notamment pour son caractère calme et mesuré. Les différents types de lévriers nains Il faut savoir qu’on trouve de nombreux Whippets différents. Et pour cause, le standard de cette race admet toutes les couleurs de robe. Cela inclut également les mélanges, à tel point qu’on retrouve des lévriers nains unicolores comme bicolores. Les robes courantes sont les suivantes : Sable, Fauve, Bleu, Blanc, Noir, Etc. Des bringures noires ou bleues sont admises, de même qu’un masque ou encore des tâches blanches. Cette liste est loin d’être exhaustive. Les parieurs diront que cette richesse dans les robes des lévriers Whippet permet de reconnaître plus facilement son poulain lors d’une course de chiens ! Gratuit : adoptez un Lévrier Whippet virtuel ! Son physique Comme la plupart des lévriers, le Whippet a des airs à la fois aristocrates et athlétiques, qui correspondent assez bien à son tempérament. Ne vous fiez pas à la silhouette gracieuse et fine de ce chien de course. Elle dissimule un animal robuste et riche en puissance musculaire. Les membres du Whippet sont ainsi tout en muscles et en légèreté, ce qui lui permet de courir très rapidement. Le crâne de ce chien est fin, souligné par un museau long, qui se rétrécit en avant. L’expression est marquée par deux yeux en amande qui reflètent une intelligence profonde. Poids : le poids idéal pour un Whippet est de 12 kg. Taille : ce chien mesure environ 50 cm. Poils : le poil du lévrier nain est fin, serré et court. Le caractère du Whippet Le lévrier nain est un chien somme toute assez agréable à vivre. Et pour cause, il s’agit d’un animal d’un animal très calme et patient. Intelligent et mesuré, le lévrier Whippet apprend facilement, et fera le délice de tout maître qui cherche à parfaire l’éducation de son chien. Bien que très attaché à son maître, le Whippet peut rester réservé face aux étrangers. Il semblera peut être froid à ceux qui attendent de lui des marques d’affection évidentes. Cependant, quiconque parvient à percer sa sensibilité comprend qu’il s’agit d’un chien aimant et très fidèle. S’il est loin de réclamer beaucoup d’attention, le lévrier nain a tout de même besoin d’une présence. Il pourrait donc mal tolérer la solitude et préférera toujours vivre entouré de sa famille. Ce chien de compagnie fait un excellent ami pour les enfants, car il est calme et ne montre jamais d’agressivité. En revanche, ce n’est pas un joueur par excellence. Il préfère souvent la course et les activités sportives au jeu en lui-même.   Le lévrier nain : pour qui ? Si vous cherchez un chien sportif et racé, mais qui sait rester mesuré et calme à la maison, le Whippet est fait pour vous ! On dit qu’il s’agit du chien idéal pour les joggers, car il sera toujours ravi de courir et de s’entraîner avec son maître. Véritable athlète, le lévrier Whippet est donc le compagnon idéal de tout amateur de cani-cross. Mais n'espérez pas pouvoir le dépasser ! Son caractère calme le rend également très agréable aux personnes moins sportives. Mais attention : il ne faut jamais négliger ses promenades régulières. Sans quoi, votre lévrier nain risque de s’empâter ! Niveau caractère, cet animal a besoin d’un maître présent et aimant. Cependant, il ne sera jamais trop imposant ou présent. Ce chien parvient en effet à vous transmettre son affection et sa fidélité de manière discrète. Cela en fait un compagnon très apprécié. Niveau logis, ce chien se plaît aussi bien en ville qu'à la campagne, en appartement que dans une maison. L'essentiel est qu'il soit régulièrement promené et souvent entouré. Si toute fois, le Lévrier Whippet ne correspond pas à vos attentes, continuez à parcourir les races de chien énuméré par Mouss ! Vous trouverez forcément votre bonheur :D Les photos de vos Lévriers Whippet : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Lhassa Apso

    Le Lhassa Apso

    Dans la catégorie des petits chiens, le Lhassa Apso se démarque par ses grandes qualités de gardien, son attachement et son agilité. Un chien intelligent qui sait se faire aimer des petits et des grands, bref, faites connaissance avec ce compagnon hors norme ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Lhassa Apso C’est dans les monastères tibétains qu’au fil des siècles cette race s’est développée. Issu du croisement entre le Terrier Tibétain et l’Epagneul Tibétain, il a évolué peu à peu pour devenir un excellent chien d’alarme. Ce n’est que pendant le siècle dernier qu’il a fait son apparition sur le continent européen où il a tout de suite conquis tous les amateurs de petits chiens. Aujourd’hui, le Lhassa Apso est presque en voie de disparition dans son Tibet natal. En France un peu victime de son succès, l’hypertype le guette, et l’on présente sous son nom de nombreux chiens dont le poil et l’arrière-train ne correspondent plus aux canons traditionnels de la race ! Les différents types de Lhassa Apso En ce qui concerne la robe, les critères sont plutôt ouverts, en effet, elle peut être bicolore ou unicolore. Du moment que le poil n’est ni laineux ni soyeux tout en restant bien fourni, plusieurs couleurs peuvent être acceptées. Marron, Ardoise, Sable, Doré, Miel, Bringé noir, Fumée, Gris foncé, Blanc, Tout lui va! Il n’y a que la robe chocolat qui n’est pas considérée comme faisant partie de la race. Gratuit : adoptez un Lhassa Apso virtuel ! Le physique du Lhassa Apso Chez lui, ce qui est le plus remarquable, c’est le poil. Un épais sous-poil le protège très efficacement contre le froid. Le poil apparent doit être long et dur et droit et abondant sur tout le corps. Même la queue, qu’il porte sur le dos, présente un poil bien fourni et frangé. Il en va de même pour les membres, qui sont courts et solides. Les yeux ne sont pas globuleux, ils sont sombres et en amande, posés en avant de la tête. Les oreilles, pesamment fournies de poils longs pendent le long de la tête. Les moustaches, la barbe et les oreilles, abondamment garnies de poils structurent la gueule du Lhassa Apso. Le corps est long et massif, mais puissant et agile, il n’empêche pas ce petit chien d’être très à l’aise sur des terrains rocailleux et accidentés. D’ailleurs, en tibétain, “Apso” signifie chèvre. C’est à la fois une référence au poil et à l’agilité du Lhassa Apso. Taille du Lhassa Apso: Sa taille est fixée entre 25 et 28cm Poids du Lhassa Apso: Entre 4 et 7kg Poil du Lhassa Aspo: Bien garni et abondant sur tout le corps; de mi-long à long. Ni soyeux ni laineux, droit et dur. Le caractère du Lhassa Apso Sélectionné pour ses capacités de gardien, il est maintenant considéré essentiellement comme un chien de compagnie. Il n’en demeure pas moins très protecteur envers ses maîtres et leur domicile sur lequel il sait veiller avec efficacité, signalant l’arrivée d’un nouveau venu et faisant obstacle à la sortie d’un individu venu en l’absence de son maître. C’est un chien brave et intelligent, qui s’attache très fort à ses maîtres et supporte mal la solitude. Sa gaieté ne l’empêche pas de garder un fort caractère et une certaine indépendance, bien qu’il ne soit pas de genre fugueur. Le Lhassa Apso : pour qui ? Heureux en appartement ou en maison, il a besoin de faire régulièrement de l’exercice mais ne comptez pas le fatiguer en un sprint ! Très affectueux, sa famille est tout pour lui et chaque instant passé sans eux lui pèse. Des maîtres pouvant assurer plusieurs heures de présence par jour lui conviendront donc parfaitement. N’oubliez pas une touche d’autorité pour le rappeler à l’ordre de temps en temps quand il a une idée en tête ! Ce petit chien vous a plu ? Découvrez d'autres races toutes aussi craquantes les unes que les autres en cliquant ici ! Les photos de vos Lhassa Apso : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Malamute d'Alaska

    Le Malamute d'Alaska

    Ce prince des grands froids a séduit les Etats-Unis avant de conquérir l’Europe. Ce beau chien robuste et plein d’affection a pourtant ses caractéristiques à lui. Je vous propose d’en savoir plus sur cette race pleine de surprises. Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Malamute d’Alaska Vous ne serez pas étonné d’apprendre que c’est en Alaska que cette race a vu le jour. En effet, la tribu esquimau des Mahlemiuts, à l’Ouest de l’Alaska, les a sélectionnés et élevés pour tirer de lourdes charges sur de longues distances dans les immensités glacées. Tout au long de l’année, le Malamute d’Alaska tirait des traîneaux en hiver et des barges depuis les rives des fleuves en été. La ruée vers l’or a fait venir de nombreux occidentaux dans ces contrées inhospitalières. Ces derniers ont vite compris qu’ils ne s’en sortiraient pas sans les Malamutes! La crise économique des années 30 porta un rude coup à l’élevage de la race et l’on doit sa survie à quelques passionnés. On compte trois lignées de Malamutes aujourd’hui : les traditionnels Kotzebue, les grands M'Loot et les Hinman-Irwin. Il y a beaucoup de mélanges entre lignées aujourd’hui. Désormais, les motoneiges ont remplacé les Malamutes d’Alaska qui sont le plus souvent des chiens de compagnie très appréciés pour leurs nombreuses qualités à travers le monde entier. Les différents types de Malamute d’Alaska Les standards de la race ont évolué au fil des ans et des lignées, et en ce qui concerne les couleurs, une certaine variété est acceptée, à condition que chaque individu soit au moins bicolore. En effet, toutes les nuances du gris au noir sont possibles, à condition que l’on retrouve du blanc sur les pattes, les pieds et la partie inférieure du corps du chien. En ce qui concerne le tempérament, un Malamute d’Alaska ne peut être mordant. Gratuit : adoptez un Malamute d'Alaska virtuel ! Le physiques du Malamute d'Alaska Un museau allongé et mais non pointu, des oreilles dressées triangulaires, une structure élégante, droite, concentrée et puissante, couronnée par une queue en panache, repliée sur le dos sans le toucher : le Malamute d’Alaska est un chien de taille moyenne. Comme tous les chiens nordiques, ses yeux sombres ou bleus en amande sont posés en oblique de chaque côté du museau. Les taches sombres doivent dessiner comme une coiffe sur le haut du crâne et entourer une face restée blanche. C’est un signe distinctif. C’est un chien robuste et endurant, mais trapu et pas très rapide. Une abondante couche de sous-poils le protège du froids en hiver. Au moment de la mue, il perd une quantité de poils impressionnante. Il vaut mieux vous y attendre ! En moyenne, son espérance de vie est de 12 ans. Il faut sélectionne des chiots sans antécédents de dysplasie de la hanche. Taille du Malamute d'Alaska : Entre 64 et 59cm Poids du Malamute d’Alaska : Entre 35 et 40kg Poils du Malamute d'Alaska : Fourni et rêche, un sous-poil saisonnier dense et laineu. Le caractère du Malamute d'Alaska Affectueux et très attaché à sa famille, il se montre patient et protecteur envers les enfants mais ne joue pas beaucoup avec eux. Il sait pourtant être enjoué, mais garde toujours une impressionnante dignité dans ses attitudes. Amoureux des grands espaces, il a besoin de pratiquer de fréquentes activités sportives pour garder son équilibre. Pas toujours très sociable avec les autres chiens, même s’ils sont de la même race, il peut se montrer indépendant et têtu envers ses maîtres. Certains individus ont des aptitudes à la garde, mais ce n’est pas une constante. Le Malamute d'Alaska : pour qui ? Vous l’aurez compris, ce beau chien a besoin d’un maître sportif qui puisse le pousser physiquement et passer pas mal de temps avec lui, bien qu’il supporte correctement la solitude. Son maître devra par ailleurs lui administrer dès son plus jeune âge une éducation ferme et cohérente. Aux yeux du chien, le maître doit tenir le rôle de chef, sinon, nul doute que le Malamute d'Alaska saura en profiter pour imposer sa loi ! Vous aimeriez découvrir d'autres races de chiens ? Continuez votre lecture juste ici ! Les photos de vos Malamutes d'Alaska : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Mâtin des Pyrénées

    Le Mâtin des Pyrénées

    Dans la série des chiens qui en imposent, je voudrais le Mâtin des Pyrénées. Grand, large, puissant et noble, on le confond souvent, à tort, avec ses cousins Mâtin Espagnol ou Saint-Bernard. Pourtant, ils sont tous différents et le Mâtin des Pyrénées mérite qu’on lui consacre du temps pour mieux le connaître ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Mâtin des Pyrénées On considère souvent que tous les molossoïdes sont originaires d’Asie. Pour le Mâtin des Pyrénées, on manque d’information à ce sujet. Ce qui est certain, en revanche, et vous vous en doutiez, c’est que la race s’est développée dans les montagnes des Pyrénées. Il était utilisé par les chasseurs pour protéger les troupeaux et les fermes des ours et des loups, contre lesquels son courage et sa bravoure le rendaient très efficace. Pendant la guerre d’Espagne, les frais nécessaires pour entretenir ce grand chien décourageaient beaucoup d’éleveurs et la race a failli disparaître. Il a fallu attendre les années 70 pour qu’un collectif d’amateurs retrouvent les individus restant pour augmenter la population. Les différents types de Mâtin des Pyrénées C’est surtout la couleur du masque qui peut être source de variations pour la robe du Mâtin des Pyrénées. La couleur de base de la robe est le blanc, mais le masque sur le visage peut avoir différentes couleurs. Certaines sont plus appréciées que d’autres : le gris argenté, le gris moyen, le noir, le brun, le fauve doré. La couleur du masque peut aussi se retrouver sur des taches irrégulières mais nettes sur le reste du corps. Le physique du Mâtin des Pyrénées Bien proportionné, puissant et musclé, le Mâtin des Pyrénées est un grand chien puissant, dont le corps reste ferme et dense. Il a une silhouette rectangulaire, équilibrée et symétrique, notamment en raison de son ossature lourde. Les yeux vifs, couleur noisette, sont petits et ont une forme d’amande. Les oreilles, moyennement longues, encadrent avec souplesse le visage. Le chanfrein est peu marqué et vu de haut, le museau prend la forme d’un triangle peu marqué, terminé par une truffe noire assez grande. Les lèvres ne sont pas flasques, mais la lèvre supérieure recouvre la lèvre inférieure lorsque la gueule est fermée. Au repos, la queue arrive aux jarrets. Elle est épaisse et largement frangée. Lorsqu’elle n’est pas au repos, elle est portée en forme de sabre. Taille du Mâtin des Pyrénées : Entre 72 et 77 cm Poids du Mâtin des Pyrénées : Entre 55 et 70 kg Poil du Mâtin des Pyrénées : Fourni et rêche sans être laineux, il est long sur tout le corps et plus encore sur les épaules, le cou, sous le ventre et à l’arrière des pattes. Le caractère du Mâtin des Pyrénées On le lit dans son regard, c’est un chien sympathique et intelligent, attentif à ceux qui l’entourent. Il regarde son entourage avec bienveillance. Tout en lui est porteur d’une grande noblesse et face à un adversaire, il se fait dur et sévère. En très bon gardien de maison, il sait se montrer ferme sans agressivité inutile. En revanche, s’il attaque, il est redoutable. Le Mâtin des Pyrénées est conscient d’être plus fort et plus puissant que grand nombre d’humains et d’animaux autour de lui. Il n’en abuse pas. Doux avec tous, il cohabite très bien avec de jeunes enfants. En fait, tant qu’il dispose d’un espace assez grand pour s’épanouir, c’est un chien au tempérament très équilibré. Sorti de son cadre naturel, il lui est difficile de s’habituer à d’autres conditions de vie. Il peut en ressentir un certain déséquilibre. Le Mâtin des Pyrénées : pour qui ? Comme son nom l’indique, il a besoin de grands espaces pour s’épanouir pleinement. Maison, nature, animaux, une famille avec des enfants et le voilà complètement comblé. Dans un cadre de vie trop exigu et urbain, il risque d’avoir besoin de beaucoup d’aide, de patience et d’amour pour ne pas déprimer et devenir un peu agressif. C’est par ailleurs un chien intelligent qui apprend vite et comprend très bien ce qu’on attend de lui. Si vous êtes toujours plus curieux et voulez en savoir plus sur les différentes races de chiens, vous allez trouver de nombreuses autres fiches en cliquant ici ! Les photos de vos Mâtins des Pyrénées : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Mudi

    Le Mudi

    En bon berger hongrois dynamique et intelligent, le Mudi adore veiller sur les être vivant autour de lui ! Il est également un très bon chasseur et un chien de compagnie plein d’énergie. En quelques mots, voici un chien avec lequel vous ne risquez pas de vous ennuyer ! Vous voulez en savoir plus sur le Mudi ? C’est parti ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Mudi On ne dispose pas de beaucoup d’informations sur la formation de cette race de berger. Il semble qu’elle ait fait son apparition spontanément dans les plaine de Hongrie entre le XIXème et le XXème siècle.  Son instinct de protection et sa vive intelligence en ont fait un assistant idéal pour aider les bergers à diriger et protéger les troupeaux. Aujourd’hui, le Mudi est autant apprécié en tant que chien de berger, que chien courant à la chasse ou chien de compagnie.   Les différents types de Mudi Le poil du Mudi peut varier selon les régions, tout comme sa robe. Généralement, il est court, lisse et droit sur la tête et les membres et ondulé, épais et long de 5 à 7 cm sur le reste du corps. Quant à la robe, elle est le plus souvent noire, mais peut aussi être bleu merle, brune ou cendrée, ou plus rarement, blanche. Des robes bicolores blanches rayées de noir ou noires rayé de blanc sont également possibles bien que peu fréquentes. Le physique du Mudi On dit que le Mudi a une tête cunéiforme, c’est à dire longue et triangulaire. Avec ses yeux en amandes, obliques et effilés, de couleur sombre ou vairon pour les bleu merle, il a un air téméraire qui convient très bien à sa personnalité. Ses oreilles dressées et triangulaires sont plus longues que larges et peuvent tourner indépendamment l’une de l’autre. Lorsqu’il se déplace, le Mudi a une allure très caractéristique: toujours trottinant, ses gestes sont vifs et amples et dégagent une impression de vigueur surprenante. Les membres sont droits et la croupe musclée et courte est légèrement inclinée. La queue, attachée à mi-hauteur, est richement fournie de poils longs. Le Mudi la porte en faucille lorsqu’il est actif et attentif, ou pendante avec le dernier tiers recourbé vers le haut au repos. Taille du Mudi : Entre 38 cm et 48 cm Poids du Mudi : De 8 à 13 kg Poil du Mudi : Le poil est plus ou moins long et lisse selon les parties du corps. Le sous-poil est réparti en bandes ou en spirales. Le caractère du Mudi Son excellent odorat et son instinct de chasse en font un très bon chien courant. Il est à l’aise avec du gros gibier de type sanglier. Vous pouvez également faire confiance à ses qualités de chien d’alarme, bien que ce ne soit pas son travail de prédilection. C’est un chien vif et intelligent qui observe et comprend très bien son environnement, ce qui lui donne de très bonnes capacités d’adaptation. Il est facile à éduquer car il est plutôt docile. Énergique et joueur, il n’est pas spécialement bon compagnon avec les jeunes enfants mais s’entend très bien avec ceux qui sont en âge de courir avec lui. D’une manière générale, dès qu’on parle de travail, d’exercice, de se défouler dehors, il est enthousiaste, talentueux et infatigable. Le pantouflage n’est pas son fort ! Le Mudi : pour qui ? Avec un maître sportif prêt à le challenger sur des disciplines sportives motivantes, le voilà heureux comme un roi. Si en plus, il y a un troupeau à garder, le voilà comblé ! En revanche, un maître urbain vivant en appartement devra considérer les grandes sorties en plein air comme indispensables à son équilibre ! Et pour poursuivre votre lecture avec d’autres races de chiens, n’hésitez pas à cliquer ici ! Les photos de vos Mudi : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Parson Russell Terrier

    Le Parson Russell Terrier

    Vous ne le connaissez peut-être pas, mais les chasseurs oui ! Le Parson Russell Terrier est le fidèle allié des campagnes de chasse lors desquelles il est très apprécié pour son efficacité et sa rapidité ! Attention, ne le confondez pas avec son cousin, le Jack Russell Terrier ! Ils ont tous les deux vu le jours grâce au fameux révérend Russell, mais ce sont deux races bien différentes ! Et vous allez voir que celui-ci a beaucoup de qualités pour lui ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Parson Russell Terrier Au XIXème siècle, le révérend John “Jack” Russell prend dans la paroisse de Swymbridge. Passionné de chasse et de chiens, il amène avec lui une petite femelle Terrier répondant au nom de Trump (véridique), qui lui servira à développer les nouvelles races de Terrier qu’il a en tête. C’est ainsi qu’en quelques décennies il crée le Jack Russell Terrier et le Parson Russell Terrier. Le second est le plus proche de ce qu’il souhaitait obtenir : plus haut sur patte que son cousin, et avec une poitrine moins profonde. La reconnaissance de la race par le Kennel Club britannique s’est avérée très longue et compliquée et ce n’est qu’en juin 2001 que le Parson Russell Terrier est enfin reconnu comme une race à part entière et non une variante du Fox Terrier, avec ses propres standards. Les différents types de Parson Russell Terrier Chez le Parson Russell Terrier, on préfère que la très grande majorité de la robe soit blanche ou crème. Des taches de couleur blanche, citron ou noire sont souvent présentes sur la tête et éventuellement au bas de la queue. En revanche, le reste du corps ne doit pas en comporter. Le physique du Parson Russell Terrier Le Parson Russell Terrier est un chien de taille moyenne, bien proportionné, léger et robuste à la fois. Très bien adapté pour le travail, il est à la fois très endurant et rapide. D’ailleurs, c’est un chien plein d’énergie et de dynamisme. Ses petites oreilles en forme de V retombent sur le haut de son crâne sans en dépasser le sommet  et lui donnent un air perpétuellement joyeux. Ses yeux en forme d’amande sont de couleur foncée et relativement enfoncés dans les orbites. La queue est attachée haut et portée soit à la verticale soit pointée vers le haut. Chez beaucoup d’individus, elle est coupée à une longueur proportionnée à celle de son corps. Lorsque ce n’est pas le cas, elle est portée en sabre recourbée vers le dos. Taille du Parson Russell Terrier : Entre 31 et 38 cm selon le sexe Poids du Parson Russell Terrier : Entre 5 et 8 kg Poil du Parson Russell Terrier : hirsute, dense et court, à l’épreuve des intempéries. Il peut être soit dur, soit lisse. Le caractère du Parson Russell Terrier D’une intelligence supérieure à la moyenne, c’est un excellent chien de travail, mais également un très bon compagnon. Il peut vivre en extérieur ou en intérieur et ne craint ni le chaud ni le froid. Beaucoup plus docile et gentil que son cousin, il est capable de prendre des initiatives et sait s’adapter à son environnement, à condition d’avoir toujours à disposition un espace où courir et dépenser l’énergie que sa nature lui donne. Le Parson Russell Terrier : pour qui ? Vous l’aurez compris, ce petit chien robuste et intelligent s’habituera au cadre de vie que vous pourriez lui proposer, mais il aura toujours besoin de grands espaces où courir pendant de longs moments. Pour un maître sportif, c’est une aubaine ! Sinon… l’occasion de s’y mettre ? Il y a de nombreuses races de chien à découvrir en cliquant ici. Devenez incollable ! Les photos de vos Parson Russell Terrier : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Patou

    Le Patou

    Avec sa carrure imposante et sa longue fourrure blanche, le chien de montagne des Pyrénées, surnommé le Patou, ne manquera pas de rappeler quelques souvenirs aux amateurs de Belle et Sébastien. Ce solide chien de montagne est aussi courageux que volontaire, et accumule à lui seul bon nombre de qualités. Si vous êtes à la recherche d’un animal vaillant, protecteur et intelligent, le Patou est clairement fait pour vous. Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Patou Comme son nom l’indique, le chien de montagne des Pyrénées a toujours été un animal d’altitude. Et vous pouvez croire que cela ne date pas d’hier ! Pour cause, on considère que ce chien est apparu durant le Moyen-âge. S’il est toujours difficile de retracer les origines d’une race aussi ancienne, on considère que le Patou descend de plusieurs chiens asiatiques, issus de tribus s’étant installées dans les Pyrénées centrales. Sa forte carrure, le Montagne des Pyrénées ne la tient pas du hasard. Ce chien a longtemps été utilisé pour lutter contre les ours et les autres prédateurs de troupeau. Il avait donc les doubles casquettes de chien de berger et de garde. On l’utilisait également pour protéger les châteaux ou les villages.      C’est en 1923 que la race est reconnue officiellement, à travers le standard établi par la Société centrale canine. Aujourd’hui, le Patou se fait assez rare, en partie car ce n’est pas l’animal de compagnie le plus discret qui soit. Il fait cependant le bonheur des familles qui l’accueillent. Il est aussi toujours utilisé comme chien de berger, notamment dans les Alpes, où le retour des loups en a fait un allié de choix pour protéger les troupeaux. Les différents types de chiens de montagne des Pyrénées Le standard de la race admet assez peu de disparités parmi les Montagnes des Pyrénées. En effet, les couleurs de robes admises par le standard restent assez similaires : Blanc, Blanc à tâches grises (on parle souvent de « poil de blaireau »), Orange (ou « arrouye ») Jaune pâle. Les Patous à « poil de blaireau » sont parmi les plus appréciés parmi les amateurs canins. Les amateurs de la série télévisée Belle et Sébastien ou du manga qui en est inspiré préfèrent naturellement le pelage blanc, à l’image de Belle. Gratuit : adoptez un Patou virtuel ! Le physique du Montagne des Pyrénées On passe difficilement à côté d’un Patou, tant ce chien est imposant et majestueux. Proche du loup, le Montagne des Pyrénées est un chien de grande taille, à la carrure forte et élégante. Sa silhouette est marquée par des membres musculeux et une épaisse fourrure, qui lui permettent de supporter les conditions climatiques les plus dures. Il est aussi reconnaissable grâce à ses doubles ergots aux pattes arrière, caractéristique définie par le standard de la race. La tête est droite et légère, avec un museau large et long, qui s’affine progressivement. Les yeux, sombres, sont assez discrets et reflètent beaucoup d’intelligence et d’attention. Les oreilles, de forme triangulaire, retombent sur les côtés du crâne. L’expression générale du visage est calme et mesurée. Poids : le poids idéal pour un Patou est de 60 kg. Taille : la taille de cet animal se situe aux alentours de 70 cm. Poils : son poil est long et abondant, avec un sous-poil bien fourni. Le caractère du chien de montagne des Pyrénées Le Patou est un chien assez méfiant et solitaire, qui va rarement s’entendre avec des inconnus. En revanche, il est souvent très proche de son maître et des siens, qu’il protègerait à tout prix. Animal fier et courageux, ce chien n’a peur de rien et ne reculera devant aucune menace. Et pour cause, il ne faut pas oublier qu’on l’utilisait pour combattre les ours ! Il faut donc un excellent chien de garde, et un chien de berger très protecteur, bien qu’il soit plus utilisé pour protéger les moutons que pour les rassembler. Éduqué depuis des siècles à la garde, le Patou est un animal suspicieux et qui n'aime pas forcément la compagnie d'inconnus. Il doit donc être éduqué de manière stricte pour que son maître en ait le parfait contrôle et ne pas qu'il devienne un danger. Malgré tout, le Patou n'est jamais un animal agressif. C'est simplement sa forte carrure qui peut en faire un danger pour les personnes qui le considèrent à tort comme un nounours inoffensif. Le Patou : pour qui ? De par sa carrure impressionnante, le Montagne des Pyrénées n’est pas réservé à tout le monde ! Et pour cause, il a besoin d’un maître ayant de solides connaissances en éducation canine, capable de le sociabiliser de l’éduquer parfaitement. Chien de la nature, le Patou sera nettement plus heureux en campagne, voire en montagne, plutôt qu’en ville. Il faut garder en tête qu’il a besoin de faire de l’exercice de manière régulière. Il appréciera donc avant tout les maîtres sportifs et capables de lui accorder du temps. La pratique d’un sport canin est donc un plus. Les bergers apprécieront naturellement le Montagne des Pyrénées, en particulier s’ils cherchent à protéger leurs troupeaux d’une menace (comme les loups). En famille, le Montagne des Pyrénées fait un excellent chien de garde, doublé d’un animal de compagnie affectueux. Mais ne vous attendez pas à ce qu’il s’attache soudainement à des inconnus ou à de nouveaux animaux : ce n’est pas dans sa nature. Ce chien ne vous semble pas taillé pour vous ? Dans ce cas, pourquoi ne pas continuer à parcourir mon annuaire des races de chiens, pour trouver le toutou le mieux adapté à vos besoins ?! Les photos de vos Patous : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 4

    Le Pékinois

    Le Pékinois

    Son surnom de “chien lion”, le pékinois le doit autant à sa crinière qu’à son caractère. Petit chien noble et élégant, il a su séduire l’Asie et l’Occident et prendre place parmi les chiens de compagnie les plus recherchés. Aujourd’hui, nous faisons connaissance avec le Pékinois, un chien haut en couleurs ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Pékinois Vous ne serez sans doute pas surpris d’apprendre que le Pékinois a fait son apparition en Chine, et plus précisément à Pékin. Vous serez peut-être plus étonné de savoir que ses origines sont très anciennes : sur des bronzes datant de 2000 ans av JC, il apparaît déjà ! Il faut dire qu’il avait à la Cour impériale un statut privilégié : soigné, choyé et respecté par l'empereur lui-même, séduit par son élégance et son port fier et noble ! Quiconque faisait du mal à un Pékinois risquait la peine de mort ! Le saccage du Palais d’été en 1860 marque un tournant dans sa destinée : certains furent tués, et un des survivants fut envoyé à la Reine Victoria en Angleterre, qui l’adopta aussitôt, tout comme l’ensemble des Anglais ! Aujourd’hui, son succès est incontestable, c’est l’un des chiens de compagnie les plus appréciés en Europe. Les Chinois, qui l’avaient un peu oubliés pendant une certaine période le retrouvent aussi avec plaisir. Autant dire qu’il n’a pas fini de régner sur de nombreux foyers ! Les différents types de Pékinois En ce qui concerne les couleurs de robes, elles permettent presque toutes de faire partie de la race, à l’exception de l’albinos et de celle couleur “foie”. Ce sont surtout les bons repères des caractéristiques physiques et du caractère qui feront le bon Pékinois !  Gratuit : adoptez un Pékinois virtuel ! Le physique du Pékinois Le Pékinois est un petit chien trapu et robuste, avec des membres courts et légèrement arqués à partir des coudes. Sa tête est forte, pas très haute, mais très large. Il a un profil plat en raison d’un stop très profond. Le museau est plissé et large, surmonté par des yeux sombres, ronds et grands, un peu globuleux. Les oreilles tombantes, en forme de coeur, encadrent la tête de larges franges de poils. La queue, placée en hauteur et droite est portée en hauteur recourbée le long du dos, avec d’abondantes franges de poils. Ce qui distingue particulièrement le Pékinois, c’est son pelage abondant, long et droit, dont les poils le long du dos forment une sorte de cape en retombant le long du cou. Le sous-poil très épais le protège efficacement du froid et le rend vulnérable à la chaleur. Taille du Pékinois : Pas plus de 25cm Poids du Pékinois : Entre 5 et 6kg Poil du Pékinois : Long, droit et abondant Le caractère du Pékinois Le Pékinois n’est pas un grand sportif. En dehors de ses besoins, il n’apprécie pas particulièrement d’être exposé au grand air. Il peut néanmoins apprécie une partie de jeu de salon avec son maître ! D’ailleurs, même s’il n’est pas très expressif, il aime beaucoup son maître et lui voue une grande fidélité. Avec les enfants et les étrangers, il se montre froid et méprisant, mais pas agressif. En revanche, téméraire, il n’hésite pas à s’attaquer à des chiens plus grands que lui avec un certain succès. Intelligent et têtu, il obéit lorsqu’il comprend l’intérêt d’un ordre et préfère faire la sourde oreille sinon. Ne pensez pas le convaincre par la sévérité : il se braque aussitôt et peut bouder pendant très longtemps. L’estime de son maître compte beaucoup pour lui, il est donc joyeux et réclame beaucoup d’attention et de soins de sa part. Il peut donner l’alarme lorsque arrive une nouvelle personne. Le Pékinois : pour qui ? Très heureux en appartement, c’est un chien très apprécié des personnes âgées qui peuvent lui consacrer quotidiennement beaucoup d’attention, prendre soin de son poil et surveiller ses yeux qui peuvent attraper des infections. Il faudra néanmoins un maître capable de faire preuve de tendresse et de fermeté pour le maîtriser ! Le Pékinois ne semble pas fait pour vous ? Dans ce cas, continuez de découvrir d'autres races de chiens en cliquant ici ! Les photos de vos Pékinois : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 3

    Le Pinscher

    Le Pinscher

    Le Pinscher, aussi appelé Pinscher moyen ou encore Pinscher allemand, est un animal de garde très attachant et dévoué. À la fois sportif et très brave, le Pinscher sera un chien idéal si vous cherchez un animal domestique qui puisse également protéger votre maison ! Parfois filou et souvent très affectueux, malgré son côté dominant, le Pinscher moyen est un animal qui ne laisse pas indifférent. Étudions plus en détail ce chien de garde qui a tout pour plaire...   Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Pinscher Si les chiens de type Pinscher peuvent se voir attribuer des origines préhistoriques, le Pinscher allemand est nettement plus jeune. On considère en effet que ce chien est apparu au courant du XIXe siècle, tout comme son "petit frère", le Pinscher nain. Ces chiens sont alors utilisés comme chiens de garde et pour chasser les rats et la vermine. Tous deux sont des descendants du Dobermann. Le Pinscher est un vrai survivant, puisqu'on considère qu'il était au bord de l'extinction après 1945. C'est la ténacité de l'éleveur allemand Werner Jung qui a permis a cette race de chien de subsister jusqu'à nous ! Aujourd'hui, le Pinscher moyen reste assez peu répandu en France. Les différents types de Pinscher La famille des Pinschers rassemble de nombreux représentants, mais le Pinscher nain est le chien le plus proche biologiquement du Pinscher moyen. Il s'agit tout de même de races différentes, même si ces chiens gardent de grandes similitudes dans leur comportement et leur physique. On peut retrouver différents types de Pinschers allemands : Le Pinscher rouge cerf Le Pinscher noir À l'instar de son ancêtre le Dobermann, le Pinscher noir dispose de tâches rouges ou brunes sur ses pattes et sa gueule. Gratuit : adoptez un Pinscher virtuel ! Le physique du Pinscher Le Pinsher allemand est un chien de taille moyenne, ce qui ne l'empêche pas d'être très musculeux. Parfaitement proportionné, ce chien aborde des traits élégants et une silhouette athlétique, soulignée par une queue fine et relevée. On le compare souvent à un Dobermann de petite taille. Les yeux du Pinscher sont le plus souvent foncés, et sont soulignés par un museau bien avancé. Ils sont à la fois alertes et pleins d'intelligence. Les oreilles du Pinscher moyen forment un "V" en retombant sur les côtés du crâne. Il arrive qu'elles soient naturellement dressées. Tout comme pour le Dobermann, certains maîtres faisaient couper les oreilles de leur Pinscher pour les dresser. Cette pratique est désormais interdite en France. Poids du Pinscher : le poids idéal pour un Pinscher allemand est de 20 kg. Taille du Pinscher : le Pinscher moyen mesure environ 50 cm. Poils : le poil du Pinscher est ras, et ce chien ne mue pas Le caractère du Pinscher Le Pinscher moyen est un chien plein de personnalité et d'affection. Excellent chien de garde, il n'est pas forcément agressif, et peut même être très doux. En revanche, il faut noter que le Pinsher est un chien plein d'énergie, et qui nécessite beaucoup de fermeté dans son éducation. Sans cela, il risque rapidement de devenir le chef à la maison, comme le veut son caractère dominant ! D'où l'intérêt de l'éduquer dès ses premiers jours à la maison. Malgré cela, le Pinscher n'aime pas la violence, et il faudra rester souple et serein au moment de l'éduquer.   Bien sociabilisé, le Pinscher allemand sera un animal très gentil avec les enfants comme avec les autres animaux. Ne vous laissez pas tromper par son ancêtre le menaçant Dobermann : il s'agit d'une véritable crème s'il est bien éduqué. Le Pinscher : pour qui ? Le Pinscher est un chien injustement oublié en France. Assez peu répandu, c'est pourtant un très bon chien de garde doublé d'un animal de compagnie très agréable. En revanche, comme tous les chiens à tendance dominante, le Pinscher est assez difficile à dresser. Il vous faudra être à la fois ferme et souple dans son éducation, sans quoi la cohabitation risque d'être difficile. Voilà pourquoi nous recommandons avant tout cet animal à des maîtres déjà initiés à l'art de l'éducation canine. Assez social, le Pinscher peut tout à fait vivre en ville et n'a pas forcément besoin de grands espaces comme certaines autres races de chien. En revanche, il faudra au moins posséder un jardin pour l'accueillir. Contrairement à son petit frère le Pinscher nain, le Pinscher allemand n'est pas un chien d'appartement. Maintenant que vous en savez plus sur le Pinscher, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Pinscher en cliquant ici. Les photos de vos Pinschers : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Pitbull

    Le Pitbull

    Souvent victime des faits divers provoqués par des maîtres peu consciencieux, le pitbull est considéré comme une race violente. Or, avant de jeter le bébé avec l’eau du bain, il vaudrait peut-être la peine de comprendre ce puissant colosse : vous pourriez être surpris par son caractère intelligent et affectueux ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Pitbull Un certain flou entoure l’apparition de cette race. Une légende la voudrait très ancienne, remontant à l’Antiquité. Faute de preuve, il vaut mieux se fier à la version selon laquelle il serait issu de croisements entre les bouledogues et les terriers. L’objectif étant d’en faire un champion dans les combats de fosses entre fauves : ours, taureaux, chiens, il fallait une race tenace, courageuse et puissante et c’est ainsi qu’il aurait pris place dans les arènes entre le XVIIIème et le XIXème siècle. Avec l’interdiction des combats d’animaux, l’utilisation du Pitbull s’est domestiquée et démocratisée. Des éleveurs s’y sont intéressés et ses qualités pour la garde lui ont permis d’être choisi par certains pour protéger leurs animaux. Aujourd’hui, les Pitbull sont souvent associés à ce passé violent et à des accidents terribles dont l’incompétence des maîtres était la cause la plus fréquente. Désormais très encadrée par la législation, la possession d’un Pitbull séduit pourtant de nombreux maîtres, la plupart d’entre eux se montrant capables d’en révéler les qualités de gaieté, d’agilité et d’intelligence. Les différents types de Pitbull Tous les pays ne reconnaissent pas le Pitbull comme une race. Le Canada, par exemple, le considère comme un type de chien. L’appellation de “Pitbull”, qui se traduit par “taureau des arènes”, en référence à son passé de combattant, est d’ailleurs bien souvent le surnom donné à l’American Pitbull Terrier. D’une manière plus générale, elle désigne les chiens issus de croisements qui entraînent des ressemblances morphologiques avec le l’American Pitbull Terrier. Seuls certains chiens peuvent être inscrits au United Kennel Club (UKC).   Gratuit : adoptez un Pitbull virtuel ! Le physique du Pitbull Contrairement aux idées reçues, le Pitbull ne fait pas partie des molossoïdes. C’est son corps extrêmement musclé et puissant qui est la cause de cette fréquente erreur. Le Pitbull a le poil ras et lisse, mais la robe peut être unicolore ou bicolore et toutes les couleurs peuvent également être représentées. Ses membres écartés et bien droits lui donnent une assise très stable et ses hanches larges et légèrement inclinées lui permettent de brusques et puissants départs de course. Sa tête, qui semble ronde vue de face donne au contraire l’impression d’être en forme de cône lorsqu’on la voit de haut, ce qui est une des spécificités des Pitbull. Le museau est large et un peu avancé. Les muscles des mâchoires sont très développés Les yeux ovales et sombres et les oreilles à demi-dressées allègent ce portrait et donnent une expression douce et intelligente au Pitbull. Le caractère du Pitbull On ne niera pas qu’il s’agit d’un chien plein d’énergie ! En effet, le Pitbull a besoin de se dépenser quotidiennement dans des activités sportives. C’est un grand joueur, intelligent et enjoué. S’il peut se montrer éventuellement agressif envers d’autres chiens adultes, il n’a naturellement aucun problème avec les humains et supporte très bien la présence des enfants. Très affectueux avec son maître, il a besoin d’être correctement socialisé dès son plus jeune âge (comme tous les chiens, d’ailleurs !). Une bonne éducation peut faire de lui un vrai champion dans un certain nombre de disciplines sportives où il excelle et auxquelles il prendra d’autant plus de plaisir qu’il les partagera avec son maître ! Le Pitbull : pour qui ? Un grand sportif prêt à consacrer un certain temps à son chien pour le pousser à se dépasser et développer toutes ses qualités le rendra infiniment heureux. En revanche, d’une bonne santé, avec juste quelques fragilités cardiaques et articulatoires, il supporte également tous les cadres de vie. Un maître néophyte qui souhaiterait adopter un Pitbull aurait tout intérêt, pour l’aider à donner le meilleur de lui-même, à prendre des cours pendant que le chien est encore jeune. Pour connaître d'autres races de chien, leurs histoires, leur caractère, etc. continuez votre lecture juste ici ! Les photos de vos Pitbull : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Porcelaine

    Le Porcelaine

    Si vous espériez trouver un petit chien fragile, vous allez être déçu ! Rapide et robuste, le porcelaine doit son nom à la beauté nacrée de son pelage. Pas question de fragilité dans ce beau chien calme et puissant qui a côtoyé les rois de France dans leur loisir préféré : la chasse ! Portrait d’un chien noble et discret : le Porcelaine. Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Porcelaine L’histoire du Porcelaine est intimement liée à celle de la France ! Originaire de Franche-Comté, c’est le premier chien de chasse courant français. Il descend des célèbres Chiens Blancs du Roys, qui chassaient aux côtés de François Ier et des grands Saint-Hubert blancs de Lorraine. C’est sous le nom de Briquet Franc Comtois qu’il fait son apparition sous l’Ancien Régime, pourchassant avec assurance et intelligence les lièvres et autres gibiers de sang. Pendant la Révolution, il ne doit sa survie qu’à quelques éleveurs suisses qui en développent l’élevage hors des troubles politiques qui secouent la France. Il réapparaît en France vers 1844 et c’est alors qu’un écrivain passionné par les chiens, Théodore de Foudras lui donne ce nom qui lui restera : le Porcelaine, en référence à son pelage blanc délicat et nacré comme l’émail de porcelaine. Le physique du Porcelaine Le Porcelaine est un chien de taille moyenne à l’ossature droite et harmonieuse et au corps musclé. Un vrai physique d’athlète, forgé pour la course de vitesse ! Enfoncés sous les arcades, ses yeux sombres et doux lui donnent cet air calme et intelligent qui le caractérise. La truffe est également noire. Les oreilles sont blanches ou tachées d’orange, qui ne s’étend jamais jusqu’au manteau. Entre l’arrondi de la bosse occipitale et le front plat, la forme de la tête rappelle celle d’une poire. Les oreilles sont souples, et bien repliées, elles encadrent en douceur le visage et se terminent en pointe au niveau du museau. Bien attachée et portée haut, un peu recourbée, la queue est large à la naissance mais s’effile rapidement. On reconnaît également le Porcelaine à sa peau blanche et souple mouchetée de multiples taches noires. Taille du Porcelaine : Entre le mâles et la femelle, peu de différence et la taille se situe entre 50 et 58 cm. Poids du Porcelaine : De 20 kg à 25 kg Poil du Porcelaine : Le poil est ras, brillant et serré, il est blanc sur tout le corps et présente des taches oranges caractéristiques de la race sur les oreilles. Gratuit : adoptez un Porcelaine virtuel ! Le caractère du Porcelaine Grand sportif, le Porcelaine laisse ses airs doux à la maison lorsqu’il est en chasse. Du lièvre au sanglier en passant par le chevreuil, tout gibier de sang est bon pour lui. Il fait preuve en la matière de courage et d’intelligence et se montre très assuré sur son terrain de compétence ! Chasser en meute lui convient très bien, il sait mutualiser les qualités de chacun. A la maison, il est doux, fidèle, affectueux et câlin. Il supporte bien la compagnie des enfants et s'accommode des autres animaux. Il n’y a guère qu’au chenil qu’il se montre parfois un peu nerveux avec ses semblables. Le Porcelaine est doté d’une belle voix claironnante dans les médiums, dont il faut lui apprendre à faire usage à bon escient. Il a un excellent flair. Le Porcelaine : pour qui ? Le Porcelaine étant un chien très intelligent, on peut lui apprendre bien des choses utiles, comme de supporter la solitude et la vie en appartement, qui ne lui sont pas naturelles ! En revanche, s’il est une choses dont il ne pourra pas se passer, c’est de la course et des grandes ballades en pleine nature, la truffe au vent et les sens aux aguets. Cet article vous a intéressé ? Alors ne perdez pas de temps et découvrez vite tous nos articles sur les races de chiens ! Les photos de vos Porcelaines : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Retriever de la Nouvelle-Écosse

    Le Retriever de la Nouvelle-Écosse

    Mais pourquoi est-il si peu connu en Europe ? Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est un chien plein de douceur, d’amour pour ses maîtres et d’entrain. Sélectionné pour ses hautes qualités de rapport, cet excellent nageur n’a peur de rien. Découvrez ce compagnon fidèle qui saura sûrement vous séduire ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Retriever de la Nouvelle-Écosse Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est apparu au Canada, dans le golfe du Saint-Laurent où la race a été créée probablement dans le courant du XIXème siècle pour accompagner ses maîtres à la chasse. Ses compétences pour attirer, leurrer et rapporter le gibier d’eau en ont fait un allié apprécié des chasseurs. On dit que c’est un chien “tolling”, c’est-à-dire capable d’imiter le cri du canard. Sur ses ancêtres, plusieurs versions se croisent : plusieurs retrievers sont cités comme le golden, le poil ras ou le retriever de la baie de Chesapeake. Il aurait aussi des ascendants setters : anglais et irlandais rouge, ainsi que cocker espagnol (son goût pour l’eau le suggère en effet) et les colleys de ferme, qui ont sont aussi des chiens de “tolling”. En ce qui concerne sa reconnaissance, elle est tardive : la Fédération cynologique internationale ne l’a reconnu qu’en 1982, soit plus d’un siècle après son apparition ! Les différents types de Retriever de la Nouvelle-Écosse Pour cette race, les standards sont assez stricts, mais quelques variantes sont acceptées : la robe peut prendre toute nuance entre le rouge et l’orange. De plus, des marques blanches au bout de la queue, sur les pieds et la poitrine sont généralement présentes. Un chien présentant toutes les qualités de la race à l’exception de ces tâches est le plus souvent accepté. Gratuit : adoptez un Retriever de la Novelle-Écosse virtuel ! Le physique du Retriever de la Nouvelle-Écosse Bien que puissant et musclé, le Retriever de la Nouvelle-Écosse est un chien de taille moyenne. Doté d’une ossature massive voire lourde, il est bien proportionné. C’est un chien agile, qui agit toujours avec détermination. Ses yeux en amande de couleur ambre ou marron et la couleur chair de ses lèvres et de sa truffe lui donne un visage très expressif. Ses oreilles triangulaires et attachées haut et en retrait sur le crâne contribuent à lui donner un air doux et joyeux. La croupe légèrement inclinée se termine sur une queue frangée et large à la racine. En bon nageur, il a des pieds palmés et des coussinets épais, serrés et bien cambrés. Taille du Retriever de la Nouvelle-Écosse : de 45 à 51 cm Poids du Retriever de la Nouvelle-Écosse : Entre 17 et 23 kg Poil du Retriever de la Nouvelle-Écosse : Pour se jeter dans les eaux glacées du Saint-Laurent, il dispose d’un poil double et imperméable. Le sous poil est très dense et très doux. La couche supérieure est moyennement longue, douce, et peut être un peu ondulé sur la gorge. Le caractère du Retriever de la Nouvelle-Écosse Ce chien est extrêmement intelligent et vif. Il a pour son maître une indéfectible affection. Joueur et réceptif, il apprend facilement. Très à l’aise avec les enfants, il est aussi capable de donner l’alerte en cas d’intrusion. Si on le lui apprend, il peut même rejoindre le groupe fermé des chiens de sauvetage dans l’eau. Le Retriever de la Nouvelle-Écosse : pour qui ? Le Retriever de la Nouvelle-Écosse est un chien qui a besoin d’apprendre tout au long de sa vie, d’utiliser son intelligence et de se dépenser : il a beaucoup d’énergie et les grands espaces le rendent très heureux. Il fait un bon chien de compagnie à condition d’avoir un maître prêt à le challenger intellectuellement. Très heureux à la campagne, il supportera la ville si son maître est sportif et l’emmène souvent faire de grandes balades. Vous avez envie d’en apprendre plus sur d’autres races de chien ? Alors n’hésitez pas à parcourir les articles de notre rubrique “races de chiens” ! Les photos de vos Retriever de la Nouvelle-Écosse : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 8

    Le Rottweiler

    Le Rottweiler

    Avec son physique effrayant et sa carrure robuste, le Rottweiler est un chien qui en effraie plus d'un ! Pourtant, cet animal fidèle et intelligent est un vrai protecteur dans l'âme, très dévoué à son maître et à sa famille. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si le Rottweiler est l'un des chiens de garde les plus appréciés. Vous cherchez à en savoir plus sur ce molosse solide et courageux ? Découvrons en plus sur son histoire et son comportement ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Rottweiler Vous vous en doutez, le Rottweiler partage une origine commune avec tous les autres molosses. Si on devait chercher parmi les plus lointains ancêtres du Rottweiler, on irait fouiller du côté de l'Empire romain et de ses mâtins, des chiens utilisés pour protéger le bétail des garnisons, et qui furent donc développés partout à travers l'Europe, dès l'Antiquité . Le nom du Rottweiler vient de la ville germanique de Rottweil, d'où est originaire cette race. Au Moyen-âge, les bouchers de Rottweil utilisent les metzgerhund, descendants des mâtins, pour conduire les bœufs. Ces chiens donneront par la suite naissance aux Rottweilers. La race ne trouvera son nom qu'à la fin du XIXe siècle, lors de l'exposition de 1892. On parle alors de Rottweiler ou de bouvier allemand. Perdant de leur fonction première avec l'interdiction du transport de bétails, les Rottweilers vont vite se reconvertir en chiens militaires (dès la Première Guerre mondiale), ainsi qu'en chien de garde. Aujourd'hui, ce gardien solide et dévoué est réputé partout à travers le monde. En France, il est clairement devenu l'un des chiens de garde les plus populaires. Il faut savoir qu'il y est classé comme chien de catégorie 2, c'est à dire chien de garde et de défense. Les différents types de Rottweiler Contrairement à de nombreuses races de chien, le standard du Rottweiler ne va pas admettre différentes couleurs. Ainsi, on ne peut pas se tromper lorsqu'on est face à un Rottweiler. Il n'existe en effet qu'une couleur pour ce molosse : son pelage est noir, avec des marques feu (brun roux) très bien délimitées au-dessus des yeux, sur la gueule, le poitrail, la partie intérieure des membres ainsi que sur la base de la queue. Gratuit : adoptez un Rottweiler virtuel ! Le physique du Rottweiler Comme tous les molosses, le Rottweiler est un chien qui peut faire peur. Et pour cause, cet animal solide et musculeux dégage une vraie impression de puissance. Extrêmement musclé, le Rottweiler est certes compact, mais jamais lourd. Il s'agit d'un chien trapu et puissant, qui intimide facilement. Le crâne du Rottweiler est massif et impressionnant, encadré par deux oreilles triangulaires et écartées. Son museau, de longueur mesurée, dissimule une mâchoire puissante. Le crâne est soutenu par un cou robuste et imposant. Les yeux du Rottweiler sont généralement foncés et en amande, ils reflètent une grande intelligence et un certain calme.   Poids du Rottweiler : le poids idéal pour un Rottweiler est de 50 kg. Taille du Rottweiler : le Rottweiler mesure environ 65 cm. Poils : le poil du Rottweiler est de longueur moyenne, assez dur et parfaitement lisse. Le caractère du Rottweiler Malheureusement, le Rottweiler a mauvaise réputation car de nombreux maîtres inconscients ont cherché à en faire un chien d'attaque. En réalité, ce chien a un caractère parfaitement équilibré, et sera à la fois tranquille et très docile s'il est éduqué sans agressivité. Cela n'en fait pas moins un excellent chien de garde, puisque le Rottweiler est fait pour défendre sa famille et son territoire.  En plus d'être un gardien sans pareil, fidèle et puissant, le Rottweiler fait un animal de compagnie dévoué et affectueux.  Comme tous les molosses, le Rottweiler a un comportement naturellement dominant. Voilà pourquoi ce chien nécessite un dressage constant, et une éducation à la fois autoritaire et douce. Et pour cause, une éducation agressive aura tendance à rendre un Rottweiler craintif ou agressif. Le Rottweiler est un chien qui peut s'entendre avec les enfants, à condition que ceux-ci restent calmes et sachent comment se comporter. Le Rottweiler : pour qui ? Avant l'adoption d'un Rottweiler en France, il faut savoir qu'il s'agit d'un chien de catégorie 2. Son maître devra donc prendre un certain nombre de mesures en compte : Le Rottweiler doit être identifié par une puce électronique. Il doit obligatoirement être vacciné contre la rage. Le maître doit souscrire à une attestation d'assurance responsabilité civile. Le maître doit disposer d'un certificat d'aptitude et d'un permis de détention. L'animal doit être déclaré à la mairie Le Rottweiler doit obligatoirement être tenu en laisse et porter une muselière sur la voie publique. Certaines personnes ne seront tout bonnement pas autorisées à détenir un Rottweiler. Ceci précisé, vous aurez compris que le Rottweiler n'est pas à un chien à mettre entre toutes les mains. S'il n'est pas naturellement agressif, un chien de cette carrure peut vite devenir dangereux s'il n'est pas parfaitement éduqué. Voilà pourquoi le Rottweiler sera avant tout conseillé à un maître expérimenté, qui a l'habitude d'éduquer des chiens et sait dresser un animal sans agressivité. Par ailleurs, le Rottweiler nécessitera beaucoup de temps libre, car c'est un chien sportif qui aura besoin de beaucoup d'activité et devra constamment être éduqué. Naturellement, un chien de cette taille ne peut pas vivre en appartement. L'idéal est qu'il dispose d'un vaste jardin, et soit promené plusieurs fois par jour. Si le Rottweiler peut s'intégrer à une famille, ce chien n'est pas recommandé si vous avez de jeunes enfants. Il faudra d'ailleurs toujours le surveiller en présence d'enfants, et apprendre à vos enfants comment se comporter avec un chien. Si vous souhaitez en savoir davantage sur l'éducation, l'alimentation, la santé, etc. du Rottweiler, n'hésitez pas à parcourir le site de Dog Rottweiler. Le Rottweiler n'a pas le caractère que vous cherchiez ? Partez à la découverte de d'autres races de chien juste-ici et trouvez votre animal idéal ! Les photos de vos Rottweiler : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Saint-Bernard

    Le Saint-Bernard

    Le Saint-bernard est un chien aussi bien apprécié comme animal de compagnie que comme véritable sauveteur. Ce chien de montagne est en effet réputé comme chien de recherche en avalanche. Mais ce n’est pas la seule de ses qualités ! Si vous cherchez un chien généreux et affectueux, le Saint-bernard pourrait être l’animal idéal. Pour en avoir le cœur net, découvrons ensemble l’histoire et le caractère de cette grosse boule de poils. Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Saint-bernard Notre beau Saint-bernard tient son nom de l’hospice du Grand-Saint-Bernard, un établissement religieux situé dans les Alpes suisses. Les religieux utilisaient en effet cet animal comme chien de garde, mais aussi pour sauver les voyageurs perdus en montagne. On estime que cette race de chien descend du Mâtin du Tibet, dont les chanoines auraient sélectionné les individus pour les rendre moins agressifs. Toujours est-il que la race se fait connaître grâce à ses remarquables capacités de sauvetage en montagne. Le premier club canin dédié aux Saint-bernards apparaît en Suisse en 1884. Depuis, ce chien représente parfaitement la Suisse, et la montagne en général. On l’imagine d’ailleurs souvent avec un tonnelet d’alcool fort pendu au collier, pour abreuver les victimes des avalanches. Dans la culture populaire, on connaît notamment les Saint-bernards grâce à Beethoven, film dans lequel un chien de cette race joue le héros ! Les différents types de St-bernards Il faut savoir qu’il existe deux variétés de ce chien : Le Saint-bernard à poil court : c’est la variété la plus ancienne, mais aussi la plus rare. Elle a souffert d’un problème de consanguinité. Le Saint-bernard à poil long : pour renouveler la race, on a croisé le Saint-bernard à poil court au Terre-neuve. En ressort un chien à poil long, nettement plus imposant que le Saint-bernard à poil court. Au niveau des couleurs, seules les robes blanc et rouge (ou rouge et blanc si le rouge domine) sont admises, avec un masque foncé au niveau des yeux. Gratuit : adoptez un Saint-Bernard virtuel ! Son physique Le Saint-bernard est un animal imposant, mais sans lourdeur. Il respire à la fois la puissance et l’élégance. Le corps est massif et musclé, avec des membres bien d’aplomb. Le tronc est solide, et la silhouette est soulignée par une queue longue et touffue. La tête est imposante et marquée par un masque foncé et quelques rides au front. Le crâne est massif, encadré par deux oreilles tombantes, avec un museau peu avancé. Les yeux bruns de l'animal dégagent une grande intelligence, et beaucoup de douceur. L'expression générale est amicale. Poids : le poids idéal est de 70 kg. Taille : ce chien mesure environ 80 cm. Poils : le poil est court ou long, en fonction de la variété. Quel caractère pour ce chien ? Ce n’est pas un hasard si le Saint-bernard est un bon sauveteur, car il est à la fois sportif, protecteur et très attaché à l’homme. Son instinct de sauvetage est naturel, et il a tendance à venir au secours de toute personne qu’il considère en danger. Ce chien doux et calme fait un animal de compagnie adorable. S’il peut être dissipé et très excité en extérieur, il se fait généralement paisible une fois à la maison. Cela en fait un chien adapté aux enfants, puisqu’il les protège sans jamais représenter un danger pour eux. Malgré cela, ce chien a un certain sens du territoire et un peut donc faire un excellent gardien, notamment grâce à sa carrure imposante. S’il sent qu’un intrus empiète sur ses plates-bandes, il peut le faire fuir sans problèmes. En résulte un caractère très équilibré, même si ce chien peut parfois s’avérer têtu. Le Saint-bernard : pour qui ? Comme tous les chiens de sa taille, le Saint-bernard n’est pas réservé à n’importe qui. C’est un animal imposant à qui il faut donner un minimum d’espace, ainsi que des limites strictes. Pour un maître un peu expérimenté, ce chien sera un véritable régal, puisqu’il est à la fois très intelligent et d’un naturel calme. En ville, mieux vaut prévoir de promener son Saint-bernard plusieurs fois par jour, car c’est un animal qui a besoin d’air frais et d’exercice. Avant d’adopter un Saint-bernard, gardez en tête qu’il s’agit d’un animal imposant et gourmand... Le budget nourriture peut donc être élevé ! Cette race ne vous semble pas parfaite pour vous ? Dans ce cas, découvrez les autres types de chien en continuant de parcourir mon site ! Les photos de vos Saint-Bernard : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 2

    Le Samoyède

    Le Samoyède

    Le Samoyède est un superbe chien blanc comme neige et doux comme un flocon. Mais loin d’être glacial, il aime plus que tout la chaleur du foyer pour y apporter son amour et sa forte personnalité ! Vous ne le connaissiez pas ? Attention, vous allez être séduit par ce chien plein de beauté et de qualités ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Samoyède Vous vous en doutiez, le Samoyède a trouvé ses origines dans les contrées glacées de la Sibérie. Vers la fin du XIXème, la tribu des Samoyèdes aurait développé cette race pour l’assister à la chasse, dans ses déplacements en tirant les traîneaux et garder les rennes. Ils ont été de puissants soutiens dans la conquête des Pôles, où ils ont payé de leur personne. Les chiens qui sont revenus ont continué à être sélectionnés pour devenir ce qu’ils sont aujourd’hui. Car vous serez peut-être surpris de l’apprendre, mais à l’origine, la couleur dominante des Samoyèdes était le noir. C’est au fil des sélections que le blanc s’est imposé. Dans les tribus de Samoyèdes, les chiens étaient traités comme des membres de la famille et ils ont gardé ce besoin d’être partie prenante de la vie de leur famille d'accueil. Les différents types de Samoyède Avec l’évolution de cette race vers le blanc, les possibilités variation pour les couleurs de la robe se sont restreintes. Aujourd’hui, la robe du Samoyède oscille entre le blanc immaculé, le blanc et la couleur biscuit. On reste dans les tons les plus clairs ! Gratuit : adoptez un Samoyède virtuel ! Le physique du Samoyède Le Samoyède est un chien de taille moyenne. Son poil dense et épais et son éternel sourire sont ses signes distinctifs les plus évidents. Son physique rappelle celui du Spitz et de tous les chiens nordiques appartenant au groupe 5. Avec ses petites oreilles dressées, recouvertes de poils, aux pointes arrondies et ses yeux sombres en amande, il a un visage très expressif. Sa tête est conique, son front large et plat, son museau de longueur moyenne, pointu mais pas trop fin. Le corps est musclé et bien droit, muni d’une solide ossature. Le dos est large, comme la poitrine, et de taille moyenne. Taille du Samoyède : Entre 45 cm pour les femelles et 52 cm pour les mâles Poids du Samoyède : Varie entre 21 et 31 kg Poil du Samoyède : En deux couches. Le sous-poil est court, épais, dense et doux, tondu en moyenne une fois par an. La couche supérieure est droite, dure, dressée, avec souvent des reflets argentés. Le caractère du Samoyède Probablement le plus doux et le plus affectueux des chiens nordiques, le Samoyède n’en demeure pas moins indépendant, têtu et souvent rétif à l’obéissance. Il adore les enfants et la vie de famille est une source de joie et d’épanouissement pour lui. Il aime jouer, il est toujours gentil et espiègle. Absolument inapte à la garde, le Samoyède est aujourd’hui surtout un chien de compagnie ou d’exposition. Il aboie beaucoup, ce qui doit être pris en compte. Le Samoyède : un chien pour qui ? Bien qu’il ait fait son apparition dans des régions polaires, il s’est bien adapté au climat tempéré. Dans une famille avec des enfants, on conseille généralement d’adopter une femelle pour de très jeunes enfants et un mâle si les enfants sont plus âgés ou adolescents. Quoi qu’il en soit, le Samoyède malgré ses hautes qualités n’est pas un chien facile à éduquer, il lui faut donc un maître capable de prendre en main son caractère indépendant et désobéissant avec fermeté et affection. Vous vous intéressez aux races de chien ? Apprenez à les connaître en parcourant tous nos articles sur les races de chiens à travers le monde juste ici. Les photos de vos Samoyèdes : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Setter Anglais

    Le Setter Anglais

    Parmi les chiens d'arrêt les plus appréciés en France, mais aussi outre-Manche, on peut citer le setter anglais. Ce chien de chasse à la fois sportif et affectueux fait un compagnon de route idéal, pour les chasseurs tout comme pour les passionnés de chiens. Avec son physique sportif et son caractère affectueux, ce n'est pas un hasard si le setter anglais est le chien d'arrêt préféré des Français. Ce compagnon ne vous laissera pas tomber ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du setter anglais On pense que le setter anglais est un successeur du braque des cailles (lui-même ancêtre de l'épagneul), d'où sa prédilection pour la chasse. Le setter anglais, comme son nom l'indique, est apparu en Angleterre dans les années 1860. Il faudra attendre à peine vingt ans pour le voir débarquer sur nos côtes. Preuve s'il en est que sa réputation de chasseur a vite dépassé les frontières. Avec près de 4500 naissances chaque année, on considère aujourd'hui que le setter anglais est le chien d'arrêt le plus utilisé en France. Les différents types de setter anglais Il n'y a bien entendu qu'une seule race de setter anglais. En revanche, il faut remarquer que différentes couleurs de robes sont admises pour un setter anglais : Le blanc moucheté de noir : on parle alors de Blue Belton Le blanc et orange : on parle alors de Orange Belton. Le citron (fauve) et blanc : on parle de Lemon Belton. Le blanc et marron : on parle de Liver Belton. Le blanc, moucheté de noir et de roux : on parle tout simplement de tricolore. Il est à noter que la robe d'un setter anglais n'aura pas d'incidence sur son caractère. Vous ferez donc votre choix en fonction de vos préférences esthétiques. Gratuit : adoptez un Setter Anglais virtuel ! Le physique du setter anglais Le setter anglais est un chien sportif et très actif, aux sens de chasseur, ce pour quoi il est extrêmement apprécié comme chien d'arrêt. Il s'agit d'un animal très élégant, au poil doux et soyeux, qui s'étend en frange sur les flancs et la queue. De taille moyenne, le setter anglais arbore une silhouette bien charpentée. Le regard du setter anglais est vif et expressif, avec des yeux de couleur noisette à marron. Le crâne de ce chien est souligné par des oreilles tombantes et fournies en poils. Poids du setter anglais : le poids idéal d'un setter anglais est de 30kg Taille du setter anglais : le setter anglais mesure environ 60 cm Poils : le setter anglais dispose d'un poil fin et doux, long de six centimètres environ Le caractère du setter anglais Le setter anglais est un chien très vif et intelligent. Il se laisse très bien dresser, à condition d'opter pour des techniques de renforcement positif. Très joyeux et affectueux, le setter anglais est un chien d'arrêt très sociable, qui apprécie autant les adultes que les enfants, et s'entend également très bien avec les autres chiens. Voilà pourquoi de nombreux foyers le choisissent comme animal de compagnie, et non pas forcément comme chien de chasse.  Si le setter anglais est un chien calme, il ne faut pas oublier qu'il a besoin de beaucoup d'exercice. Chasseur par ses gènes, le setter anglais a en effet besoin de courir régulièrement, et doit être promené plusieurs fois par jour. C'est un animal qui adore la nature et les grands espaces. Le setter anglais : pour qui ? Si vous pensez que les chiens d'arrêt sont agressifs, le setter anglais est là pour vous dire le contraire ! Que vous soyez chasseur ou non, cet adorable animal fera un compagnon idéal pour vous et votre famille. À la fois facile à vivre et à éduquer, le setter anglais a simplement besoin d'un maître aimant, et qui a du temps a lui accorder. Si ce chien n'est pas forcément allergique à la ville, on évitera de le cloisonner dans un appartement. Mieux vaut un vaste jardin ou une proximité avec la campagne pour permettre au setter anglais de se défouler comme il a besoin. Il faut également être prêt à lui accorder du temps pour ses promenades et exercices journaliers.  Les photos de vos Setter Anglais : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Setter Gordon

    Le Setter Gordon

    Robuste et doux … non, ce n’est pas un café, c’est le Setter Gordon. Bon toutou venu d’Ecosse, il doit son surnom de Setter Noir et Feu à sa robe unique. Ses qualités de chien d’arrêt n’ont pas suffi à en faire un champion, mais son caractère en fait l’un des chiens les plus attachants qui soient… Il ne vous rappelle pas un peu Nanny, la chienne nounou dans Peter Pan ? Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Setter Gordon S’il n’est est pas certain qu’il ait effectivement fondé la race, on est sûr que le compte écossais Alexander Gordon eut un rôle très important dans sa création ! Résultat de plusieurs croisements, le Setter Gordon a initialement été développé pour la chasse. On pense que le Setter anglais et le Colley ont majoritairement contribué à l’apparition de la race. Il est aussi possible que le Saint-Hubert et le Setter Irlandais aient joué un rôle. Les premières mentions de la race remontent au XVIIIème siècle. Le Setter Gordon est le plus lourd et le plus lent des Setter. A la chasse, c’est un bon chien d’arrêt muni d’un excellent odorat, mais il n’a pas un champ d’action aussi large que les autres, ce qui explique qu’il soit principalement un chien de compagnie aujourd’hui. Les différents types de Setter Gordon Une partie des spécificités du Setter Gordon réside dans sa robe bicolore noire et feu. Il n’y a donc pas de types différents au sein de cette race, dont les standards sont clairement définis. Le physique du Setter Gordon Construit pour le galop, la silhouette du Setter Gordon rappelle plus celle du cheval de chasse que des autres Setter. Vigoureux et massif, il a un port de tête très digne. Le crâne est plus haut que large. Des oreilles noires d’une longueur moyenne, au poil long encadrent le visage. Le stop est fortement marqué. Les yeux marron, ni enfoncés ni proéminents lui donnent un air très doux et intelligent. Le museau est long mais il n’est pas pointu. La mâchoire est large. La queue ne dépasse pas le jarret. Elle est droite ou légèrement en cimeterre et portée horizontalement, un peu en dessous de la ligne du dos. Taille du Setter Gordon : De 56 à 64 cm Poids du Setter Gordon : Entre 26 et 32 kg Poil du Setter Gordon : Des franges longues et soyeuses sur les oreilles et sous le ventre, jusqu’au poitrail et des marques couleur feu sur le museau, le poitrail, les pattes, les pieds et autour de l’anus. Longueur moyenne : entre 5 et 7 cm. Le caractère du Setter Gordon Un peu méfiant vis à vis des étrangers, il peut jouer le rôle de chien de garde. Néanmoins, c’est avant tout un chien intelligent à forte personnalité, très complice avec les enfants avec qui il peut nouer une très belle relation. Protecteur et fidèle, il adapte souvent son attitude à celle de son maître. Son intelligence le rend parfois un peu entêté et frondeur, il faut le recadrer avec douceur et fermeté. Bien encadré, il obtient de très bons résultats en obéissance et travail sur le terrain. Le Setter Gordon : pour qui ? Très attaché à son maître, il n’aime pas beaucoup la solitude. Un peu fugueur, il a besoin d’un jardin bien clôturé pour se dégourdir les pattes sans prendre le large. Pour rester en bonne santé, il a besoin de faire régulièrement de l’exercice, ce qui tombe bien car il aime beaucoup la nature. Avec un maître sachant allier douceur et fermeté, il sera stimulé et heureux ! Cet article vous a plu et vous aimeriez découvrir d’autres races de chien ? C’est par là que ça se passe ! Bonne lecture ! Les photos de vos Setters Gordon : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Setter Irlandais

    Le Setter Irlandais

    Et si vous vous laissiez séduire par un athlète au coeur tendre ? Non, je ne parle pas des JO mais du Setter Irlandais, un chien d’arrêt rapide et puissant. Surnommé “le diable roux” en raison de sa couleur unique, il n’a du diable que l’ardeur, rassurez-vous ! Difficile de ne pas aimer ce grand sportif ! On fait les présentations ? Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Setter Irlandais Il est fort probable que le Setter Irlandais soit l’un des descendants du Braque des cailles, l’ancien épagneul également connu sous le nom de Chien d’Oysel. En Irlande, le Setter est bien identifié depuis le XVIIIème siècle. Le Setter blanc et rouge était très populaire, mais son cousin unicolore rouge. En 1882, le Club du Setter Irlandais Rouge est fondé pour promouvoir et défendre cette race de plus en plus populaire. 3 ans plus tard, les standards de la race sont publiés pour la première fois. Aujourd’hui, c’est un chien très apprécié, autant pour ses qualités de chasseur que pour sa beauté ou son caractère. Les différents types de Setter Irlandais Depuis que les standards ont décrit cette race unicolore, aucune variation de couleur n’est admise. Cependant, on tolère de petites marques blanches sur le front, le poitrail, les doigts avant ou le chanfrein. Il ne doit pas y avoir de marques noires. Gratuit : adoptez un Setter Irlandais virtuel ! Le physique du Setter Irlandais Une allure légère et équilibrée caractérise ce chien athlétique. Musclé et agile, il est doté d’un système nerveux très sensible et d’un odorat très fin. Bien proportionné et harmonieux, il a des traits secs. La tête, toute en longueur, est portée haut, sur un cou moyennement long et sans fanon. Sa silhouette s’inscrit dans un carré presque parfait. La truffe et les yeux sont marron. Les oreilles fines et tombantes sont attachées bas et portées en arrière. Le ventre, l’arrière des pattes et la queue portent des franges plus longues et ondulées. Poids du Setter irlandais : Entre 18 et 25 kg selon le sexe Taille du Setter Irlandais : Entre 54 et 63 cm selon le sexe Poil du Setter Irlandais : Uniformément de couleur châtaigne/feu, doré, entre 5 et 6 cm de long, soyeux, et droit, avec le légères ondulations. Les franges sont toujours fines. Le caractère du Setter Irlandais Dans les standards du FCI, le Setter Irlandais est décrit comme un chien doux, affectueux, fidèle et intelligent. Il n’a pas d’aptitude pour la garde, mais sa patience, sa vivacité et sa gaîté en font un excellent chien de compagnie. Vous pouvez le laisser sans crainte en compagnie des enfants, le pire qui puisse arriver serait qu’ils rentrent un peu boueux de leurs jeux ! Il aime apprendre et comprend bien son environnement. C’est aussi un chien réputé pour ses qualités d’arrêt de rapporteur. Très à l’aise avec le petit gibier d’eau (bécasses, perdreaux, perdrix), il aime beaucoup les zones de marais et les grandes étendues de nature. Le Setter Irlandais : pour qui ? Le Setter n’est pas un chien au caractère difficile, vous l’aurez compris. Cependant, il a besoin d’un maître sportif qui puisse passer avec lui de longues heures à gambader en pleine nature. Un jardin clôturé lui permet aussi de se dégourdir les pattes à chaque fois que son énergie déborde, ce qui arrive souvent ! Ce trop plein d’énergie l’aide à apprendre mais il faut pouvoir la canaliser avec fermeté ! Enfin, il faudra consacrer du temps à brosser chaque jour son beau pelage soyeux ! Cet article vous a intéressé et vous voulez en savoir plus ? Alors continuez votre lecture car beaucoup d’autres races de chien vous attendent juste ici ! Les photos de vos Setters Irlandais : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Shar Pei

    Le Shar Pei

    Venu du fond des âges de Chine du Sud, le Shar Pei ne laisse personne indifférent. Ses rides en font un objet d’admiration pour certains et de moquerie pour d’autres, mais finalement, il sait séduire tout le monde avec son regard tendre et son air de nounours ! On est bien loin des chiens de combat ! Ca y est, j’ai piqué votre curiosité ? Alors continuez pour tout savoir sur le Sha Pei ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Shar Pei En chinois, “Shar Pei” signifie “Peau de sable”, une référence à la couleur sablée et au poil rêche unique de sa robe. On retrouve des statuettes datant de 200 ans av JC au sud de la Chine représentant des chiens identiques. C’est donc une race ancienne, qui accompagnait les paysans dans toutes les tâches quotidiennes : garder les troupeaux le jour et la maison la nuit, chasser, etc. Ce chien rustique a aussi été utilisé comme chien de combat à une certaine époque, vite détrôné par d’autres races plus robustes et combatives. Drogué et ivre, le Shar Pei trouvait l’agressivité qui lui fait naturellement défaut. Pendant le communisme, la possession d’un chien était lourdement taxée. Cela a failli entraîner la disparition de la race. Quelques éleveurs dans les provinces reculées et les pays voisins l’ont maintenue en vie. Dans les années 1960, le Shar Pei était au bord de l’extinction. Les éleveurs chinois appelèrent les éleveurs américains à l’aide. Aux Etats-Unis et en Angleterre, il connut un succès sans précédent. Aujourd’hui extrêmement populaire, la race n’est plus menacée. Les différents types de Shar Pei On aurait pu croire, étant donné le nom qui fait directement référence à la couleur qu’une seule couleur serait admise. Et pourtant, la race accepte quatre couleurs de robe : noir, brun, feu, beige et crème. Le beige est le plus fréquent. Gratuit : adoptez un Shar Pei virtuel ! Le physique du Shar Pei Les yeux enfoncés dans les nombreux plis de la face, les crocs incurvés, qui sont des signes reconnaissables de la race ont probablement fait leur apparition à l’époque des combats. De taille moyenne, le corps est compact et s’inscrit dans un carré. Musclé et régulier, le corps présente des dimensions longueur/hauteur à peu près identiques. Les nombreuses rides qui façonnent sa face se prolongent jusqu’au cou pour former le fanon. Avec un stop peu accentué, la tête est très large par rapport au corps, et le crâne plutôt plat. Les oreilles en forme triangulaire sont très petites, portées haut et pendantes. Les yeux noirs sont enfoncés dans les rides qui les entourent et les protègent. La queue incurvée est portée haut mais ne touche pas le dos. La peau forme des plis qui entourent tout le corps du chien. Poids du Shar Pei : Entre 16 et 20 kg Taille du Shar Pei : Entre 40 et 54 cm Poil du Shar Pei : Court et ras. Ne demande presque aucun entretien. Mue très peu marquée. Le caractère du Shar Pei Il compense son intelligence moyenne par de nombreuses qualités qui en font un compagnon attachant et facile à vivre. Calme et peu agressif, le Shar Pei s’épanouit parfaitement dans la vie familiale s’il a été bien socialisé dès sa naissance. En présence d’enfants, de chats ou d’autres chiens, il sait trouver sa place quand on lui en laisse l’occasion. Affectueux, fidèle, protecteur, il sait rester discret et se montre bienveillant mais distant avec les nouveaux venus. Attentif, c’est un gardien infaillible, mais il aboie peu. Pas spécialement sportif, il aime la nature … comme vous : quand il fait beau et qu’on peut se reposer à l’ombre ! Le Shar Pei : pour qui ? Comme bien des chiens, le Shar Pei finit par s’ennuyer s’il est seul trop souvent. Une présence ou des compagnons lui sont nécessaires. Ville ou campagne, son coeur est là où vous êtes, le reste importe peu. En ce qui concerne l’entretien, il faut veiller à son poids, qu’il auto-régule bien, sauf lorsqu’il s’ennuie. Un nettoyage régulier des oreilles lui est nécessaire. Vous avez trouvé les informations que vous cherchiez dans cet article ? D’autres articles sur les races de chien vous en apprendront tout autant ici ! Les photos de vos Shar Pei : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 2

    Le Shetland

    Le Shetland

    À ne pas confondre avec le Colley, qui lui ressemble tant, le Berger des Shetland est un chien tout aussi affectueux et fidèle. Ce petit chien de berger à poil long et à l'élégance irréfutable est un compagnon de choix si vous cherchez un animal de compagnie intelligent et doux. Mais voyons ensemble plus en détail tout ce qu'il y a à connaître sur le Shetland, son histoire et son comportement. Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire du Shetland Le Berger des Shetland tient son nom de ses origines : les îles Shetland, situées aux larges de l'Écosse. Ce chien vif et intelligent y a vu le jour, de manière à pouvoir encadrer les moutons et accompagner les Bergers. Parmi les ancêtres du Berger des Shetland, on retrouve certainement le Working Collie ainsi que le Yakkie. Certains évoquent également le King Charles Spaniel comme ancêtre possible du Shetland. Ce n'est pas un hasard si le Shetland est un chien de petite taille. En effet, tous les animaux des îles Shetland étaient réputés pour leurs petites proportions. Leur petite taille les rendait moins gourmands et plus faciles à nourrir que les grands animaux. Le comportement exemplaire du Shetland l'a vite fait connaître en Angleterre. Il s'est ensuite développé en Europe durant le XXe siècle, pour devenir un chien de travail et de compagnie assez réputé. Les différents types de Bergers des Shetland Le standard de la race des Bergers des Shetland va admettre plusieurs couleurs de robe, ce qui fait qu'on peut trouver des Shetland aux physiques bien différents. Les robes admises pour le Shetland sont : Le fauve Le fauve charbonné (avec des marques blanches) Le noir et blanc Le noir et feu Le bleu bicolore Le bleu merle Le tricolore (noir, blanc et feu) Le physique du Shetland Si on omet sa petite taille, le Shetland est un chien qui ressemble en tout point au Colley. Mais il serait dommage de le juger à sa taille, car ce petit chien de berger est robuste et très solide. Le Berger des Shetland profite d'un corps musclé et bien proportionné, souligné d'une part par une tête droite et d'autre part par une queue touffue et tombante. Il n'est pas rare qu'il soit légèrement plus étalé en longueur qu'en hauteur.  On reconnait aisément la Berger des Shetland à ses poils denses, qui tendent à lui donner un air élégant et bien apprêté. Le visage du Shetland respire la joie de vivre et la confiance. Il est marqué par deux yeux souvent noirs et pleins d'intelligence, et par un museau fin et bien sculpté. Les oreilles du Shetland sont petites et fines. Poids du Shetland : le poids idéal pour un Berger des Shetland est de 8 kg. Taille du Shetland : le Shetland mesure environ 37 cm. Poils : le poil du Shetland est long et dense (avec une sous-robe plus courte). Le caractère du Berger des Shetland Le Shetland est un chien de berger intelligent et obéissant, qui fera un excellent chien de travail et un animal de compagnie fidèle. Vif et enjoué, le Shetland s'entend bien avec les enfants et pourra parfaitement s'intégrer dans une famille. Il s'agit d'un chien joueur, qui aimera beaucoup se dépenser et demandera l'attention complète de son maître pour être pleinement heureux. Assez méfiant vis à vis des étrangers, le Berger des Shetland peut être légèrement peureux s'il n'est pas sociabilisé dès son plus jeune âge. Mais cela n'affectera en rien sa bonhomie naturelle. Le Shetland : pour qui ? Le Berger des Shetland est un chien très facile à vivre, pour peu que vous ayez du temps et de l'affection à lui accorder. Assez obéissant et plein d'intellect, le Shetland est un chien qui apprendra vite, et fera un compagnon de qualité. Il sera le chien idéal pour les activités en extérieur ou les sports canins, comme l'agility, l'obé rythmée ou le flyball. Sa petite taille permet au Shetland de vivre en appartement ou dans une petite maison, mais que cela ne vous empêche pas de le sortir régulièrement ! Et pour cause, comme tous les chiens de berger, le Shetland a besoin d'exercice, et préfère la vie en extérieur. Mais si vous le sortez régulièrement, le Berger des Shetland sera parfaitement calme à l'intérieur, et sera donc un chien très appréciable. Notez que le Shetland n'appréciera ni la solitude ni la violence. Il aura donc besoin d'un maître aimant et présent. Le Shetland n'est pas à votre goût ? Pas de panique, il existe des dizaines d'autres races de chien qui seront mieux adaptées à vous. Les photos de vos Shetland : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Shiba Inu

    Le Shiba Inu

    Rares sont les races de chien qui peuvent se targuer d'être élues "Monument Naturel". Et c'est pourtant le cas du chien japonais Shiba Inu. Il faut dire que ce chien si beau et caractéristique a de quoi faire parler de lui. Connu à la fois pour son physique si touchant et pour sa grande affection, le Shiba Inu est un chien de compagnie idéal. Mais découvrons plus en détail son caractère et son histoire ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Shiba Inu Shiba Inu signifie tout simplement petit chien en Japonais. Ce toutou adorable nous vient en effet du pays du soleil levant, dans lequel il était utilisé comme chien de chasse il y a déjà des siècles de cela ! Ayant des ancêtres très semblables retrouvés il y a des milliers d'années de cela, le Shiba Inu est loin d'être une race nouvelle ! Vers la fin du XIXe siècle, la chasse devient un loisir plus important, et les Japonais croisent le Shiba avec des chiens de chasse européens, comme le Setter Anglais. Boudé au profit des chiens étrangers, le Shiba Inu pure race menace de disparaître au milieu du XXe siècle. Heureusement, des chasseurs décident de sauver cette race en élevant plusieurs lignées. On attendra 1934 pour que le standard de la race Shiba Inu soit établi. Trois ans plus tard, ce chien est déclaré "Monument Naturel".  Aujourd'hui, le Shiba Inu est avant tout célébré comme animal de compagnie. C'est également une star de l'internet, notamment à travers le meme (phénomène viral) Doge, qui représente un Shiba Inu à l'expression surprise. Les différents types de Shiba Inu Plusieurs robes sont admises chez le Shiba Inu, si bien que cette race de chien offre une grande variété. On retrouvera aussi bien des Shiba Inu à la robe : Noire et feu Sésame (poils blancs et noirs mélangés) Sésame rouge (poils noirs et rouges mélangés Rouge et blanche Tous les Shiba Inu vont avoir en commun ce qu'on appelle l'urajiro : à savoir la présence de poils blancs sur les joues et les côtés du museau, ainsi que sur la mâchoire, la gorge, le ventre, la face internet des membres et le poitrail. Gratuit : adoptez un Shiba Inu virtuel ! Le physique du Shiba Inu Le Shiba Inu est un petit chien parfaitement proportionné. Cet animal solide et vif dispose de muscles bien proportionnés, sur une silhouette de petite taille. Les membres fins de cet animal sont mis en valeur par une queue épaisse et enroulée. Les yeux du Shiba Inu, bruns foncés, dégagent une expression très humaine. Ils sont mis en valeur par une mâchoire bien proportionnée et de petites oreilles en forme de triangle, dressés sur le haut du crâne.  Poids du Shiba Inu : le poids idéal pour un Shiba Inu est de 10 kg. Taille du Shiba Inu : le Shiba Inu mesure environ 36,5 cm. Poils : le poil du Shiba Inu est dur et droit. On trouve des poils longs sur la queue. Le caractère du Shiba Inu Le Shiba est un chien vif et très intelligent, reconnu pour sa fidélité et son énergie. Véritable boule d'énergie, il faut un aussi bon chien de compagnie que chien de garde, prêt à tout pour protéger son petit foyer. Très sportif, ce chien sera parfait auprès des enfants, qui se plairont à jouer avec lui. Il sera également un excellent performeur dans les sports canins, comme l'agility. Il faut savoir que le caractère du Shiba Inu est unique. On le compare parfois à un chat pour sa volonté d'indépendance et sa tendance à toujours vouloir être propre. Il reste cependant très affectueux et fidèle à son maître. Le Shiba Inu peut avoir certains problèmes de sociabilité. Voilà pourquoi il est très important de prendre en charge sa sociabilisation, et ce dès l'élevage. Si vous n'habituez pas un Shiba Inu à la présence d'humains et d'autres chiens, il risque de développer une phobie caractéristique, très ennuyante pour son maître. Le Shiba Inu : pour qui ? Ne commettez pas l'erreur d'adopter un Shiba Inu sans vous renseigner sur l'éducation canine ! Malheureusement, de nombreux maîtres abandonnent ce chien par défaut de sociabilisation. En tant que chien farouche est indépendant, le Shiba Inu ne se laissera pas facilement éduquer. Il faudra le dresser avec délicatesse et malice, pour contourner son côté indépendant. De même, il sera très important de sociabiliser un Shiba Inu en l'initiant aux scènes de la vie quotidienne et à des présences régulières (autres animaux, autres personnes, enfants, etc.). Si vous êtes prêt à accorder du temps à votre chien, il fera un excellent animal de compagnie dans tous les foyers, et s'entendra parfaitement avec les enfants. Même s'il peut vivre en appartement, le Shiba Inu préférera les grands espaces. Il faudra quoi qu'il en soit le faire se dépenser, sans quoi il risque de développer des comportements destructeurs dans les espaces clos. N'hésitez pas à découvrir les autres races de chien en cliquant simplement sur ce lien ! Les photos de vos Shiba Inu : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Shih Tzu

    Le Shih Tzu

    Si la popularité du Shi Tzu est au plus haut, ce n'est certainement pas un hasard ! Ce petit chien si mignon et affectueux est une véritable crème, et fait un vrai malheur lors des concours de beauté canine. Vous aimeriez en savoir plus sur les origines et le caractère du Shi Tzu ? Je vais tout vous révéler ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire du Shih Tzu Et si je vous disais que le Shih Tzu est un descendant direct du lion des neiges ? Bon, à vrai dire, il s'agit uniquement d'une légende. C'est d'ailleurs de là que vient le nom de ce gentil chien, Shih Tzu signifiant "Chien lion" en Chinois. Le véritable ancêtre de ce chien est en réalité le Lhassa Apso. Le Shih Tzu justement de grands rapports avec la Chine, puisqu'il s'agissait du chien préféré des empereurs chinois. Le Shih Tzu a d'ailleurs été grandement développé par l'impératrice Cixi, qui fit créer un véritable élevage dans la Cité Interdite à la fin du XIXe siècle. Il faudra attendre le milieu du XXe siècle pour voir le Shih Tzu débarquer en Europe.  Il est d'abord importé en Angleterre, puis ne tarde pas à rejoindre la France et le reste de l'Europe. La race sera reconnue par l'American Kennel Club en 1955. Aujourd'hui, le Shih Tzu est l'un des petits chiens les plus populaires, notamment dans les concours de beauté. Les différents types de Shih Tzu On peut trouver de nombreuses couleurs de pelage chez le Shih Tzu. En effet, le standard admet toutes les couleurs. Ainsi, la robe d'un Shih Tzu peut être : Noire Noire et blanche Fauve et dorée Rouge et rousse Grise Bringée Tricolore Dorée et blonde Bleue Noire et feu ... Vous l'aurez compris, on trouve des Shih Tzu aux pelages bien différents, ce qui rend cette race de chien très variée et toujours surprenante. Notez que le blanc est particulièrement apprécié chez ce chien. Le physique du Shih Tzu Le Shih Tzu est un chien de petite taille, réputé pour sa beauté et son élégance. Son corps, assez trapu et vigoureux, est dissimulé derrière un pelage bien fourni. La silhouette est soulignée par une queue frangée en forme d'anse, qui va conférer à ce chien un air vif et élégant. La tête du Shih Tzu est ronde, et recouverte par une touffe de poils que les toiletteurs adorent travailler. Son museau est carré et assez plat, mais jamais ridé. Les yeux du Shih Tzu, assez foncés, reflètent beaucoup d'affection et un certain calme. Les oreilles de ce chien sont grandes et tombantes, et encadrent parfaitement son visage. Poids du Shih Tzu : le poids idéal pour un Shih Tzu est de 5kg. Taille du Shih Tzu : le Shih Tzu mesure environ 25 cm. Poils : le poil du Shih Tzu est long et dense. Le caractère du Shih Tzu De ses origines nobles, le Shih Tzu garde un calme naturel en un tempérament indépendant (certains le diront têtu !). Très joyeux et affectueux, le Shih Tzu est réputé être un chien jovial, qui n'aura aucun mal à remonter le moral de son maître.  Plein d'énergie, il adorera s'amuser avec les enfants ou les adultes... quitte à parfois faire des bêtises. Très intelligent, le Shih Tzu pourra être éduqué à la perfection. Mais attention, c'est un animal malin qui n'aura aucun mal à vous tourner en bourrique si vous le laissez faire. On dit parfois du Shih Tzu qu'il est susceptible. Et pour cause, ce toutou n'aimera pas être puni injustement, et pourra même bouder son maître s'il considère être victime d'une erreur de jugement. Le Shih Tzu : pour qui ? Le Shih Tzu est le chien d'appartement idéal ! Très calme et docile (malgré un petit côté indépendant), il pourra sans mal s'intégrer à une famille, et également faire un compagnon idéal pour une personne seule. S'il peut rester très calme et faire la sieste à la maison, ce chien aura tout de même besoin de faire de l'exercice. Une petite promenade, deux fois par jour, sera idéale pour son bien-être. Il faut savoir que le Shih Tzu est un animal coquet, qui aura besoin de beaucoup d'entretien. En effet, son pelage long devra souvent être toiletté. C'est le rêve si vous aimez pomponner votre chien ou si vous souhaitez le faire participer à des concours de beauté. En revanche, si vous préférez un chien facile d'entretien, le mieux est de découvrir les autres races de chiens qui pourra vous correspondre. Cliquez-ici pour en voir d'autres. Maintenant que vous en savez plus sur le Shih Tzu, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Shih Tzu en cliquant ici. Les photos de vos Shih Tzu : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Spitz Allemand

    Le Spitz Allemand

    Fruit d’une longue et noble histoire, il a suffi de quelques décennies pour l’affubler du surnom de “chien de concierge”. On parle bien de ce chien éveillé et très affectueux, dont la beauté a séduit les plus grandes personnalités du XIXème siècle ! Et si on essayait de dépasser les préjugés pour savoir qui se cache réellement sous cette adorable boule de poils ? Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Spitz allemand A l’Âge de Pierre, c’est le chien des tourbières, un des premiers domestiqués, qui est probablement devenu l’ancêtre du Spitz allemand. La race est très ancienne cependant car dès la Haute Antiquité et tout au long du Moyen Âge, on trouve des représentations de Spitz allemands. A l’époque, seuls des individus de grande taille existaient.   Il a fallu attendre la seconde moitié du XIXème siècle en Angleterre pour que par la sélection progressive, apparaissent les standards miniature de Spitz allemand. Très apprécié pendant le XIXème siècle pour son poils duveteux et son affection, il a accompagné les plus plus grands esprits, comme Emile Zola ou Joséphine de Beauharnais. Plébiscité par les concierges au début du XXème siècle, qui avaient toutes un “loulou de Poméranie”, c’est à dire un Spitz allemand nain dans leur loge pour les avertir de tout passage, il est devenu le “chien de concierge”. Il faut attendre 1935-1937 pour que les autres standards de la race soient également inscrit au Livre des Origines Françaises. Les différents types de Spitz allemand Ce n’est pas très courant, mais il existe 5 standards de taille de Spitz allemands, chacun disposant de standards de couleurs différents ! Le loulou de Poméranie ou Spitz nain entre 19 et 21 cm, admet de nombreuses couleurs : noir, brun, blanc, orange, gris-loup, crème, crème-zibeline, orange-zibeline, noir et feu et enfin panaché Le Petit Spitz, de 24 à 27 cm, admet exactement les mêmes couleurs sur le Spitz nain. Le Spitz moyen de 32 à 36 cm, dont les couleurs acceptées sont également identiques à celles du Spitz nain. Le Grand Spitz, de 44 à 48 cm, n’accepte que le noir, le brun et le blanc Le Spitz Loup, le plus grand, de 46 à 52 cm, accepte uniquement le gris loup et le gris argenté avec des touches de noir au bout des poils. Gratuit : adoptez un Spitz Allemand virtuel ! Le physique du Spitz allemand Avec une tête évoquant celle du renard : museau pointu, yeux noirs en amande, large front et oreilles triangulaires et dressées, le Spitz allemand a les traits fins et l’air vif. Son poil, à l’instar de tous les Spitz, est très caractéristique : très dense, avec un abondant sous poil et une élégante collerette, la queue en panache est portée avec grâce enroulée sur le dos. Les membres bien proportionnés et droits forment un carré avec le tronc, lui donnant une silhouette harmonieuse. Le caractère du Spitz allemand D’un caractère très facile, les Spitz allemands sont des chiens de compagnie avant tout. Aucune compétence pour la chasse, certains individus peuvent être formés pour la garde. Ils ont l’aboiement facile pour exprimer leur méfiance vis à vis des étrangers. Quant à leur famille humaine, c’est le centre de leur existence, ils lui vouent un amour inconditionnel. Gais, joueurs, pleins d’affection, ils peuvent devenir un peu collants, toujours dans les pieds de leurs maîtres. Leur intelligence permet de les éduquer assez facilement. Ils cohabitent très bien avec les enfants et d’autres animaux, à condition d’être bien traités par ces derniers. Le Spitz allemand : pour qui ? Le Spitz allemand peut supporter la solitude s’il a été bien éduqué et la vie en appartement et en ville ne lui pose aucun problème. Les individus de grande taille seront aussi heureux d’avoir un jardin où s’épanouir ! Leur maître doit savoir veiller sur leur alimentation. Mis à part cela, ce sont des chiens robustes ! Mouss le Chien vous présente plein d’autres races au fil de ses articles, profitez-en pour en apprendre plus juste ici ! Les photos de vos Spitz Allemand : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Spitz Japonais

    Le Spitz Japonais

      Dernier né de la famille des Spitz, son air angélique et son pelage blanc en ont attendri plus d’un ! Si vous cherchez un bon compagnon, fidèle et robuste, pensez au Spitz japonais. Sous ses airs coquet et noble, c’est un chien de proximité qui saura vous accompagner de nombreuses années ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Spitz japonais Une légende voudrait qu’il soit la version bonsaï du Samoyède. On n’y croit pas vraiment. Il est beaucoup plus probable qu’il soit l’héritier du Spitz allemand, lui-même descendant du chien des Tourbières antique. Plus petit et de couleur blanche, la race aurait fait son apparition au Japon au début du XXème siècle, donc assez tardivement. On situe en 1921 son apparition officielle lors d’une exposition à Tokyo. Plus grand à l’époque, il se serait promené du Canada aux USA en passant par l’Australie et le Chine. Au fil des croisements en vue d’améliorer la race, le standard actuel est peu à peu apparu. Il a été unifié et un standard inscrit au Kennel Club Japonais. Le physique du Spitz japonais Cette race est bien standardisée maintenant. Le poil est uniformément blanc. Il est épais, droit et long, ce qui lui donne cet aspect vaporeux, comme un nuage. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le Spitz japonais ne perd pas ses poils. La mue annuelle se traduit sous forme de boules de poils. Ses proportions sont extrêmement harmonieuses. Il a un rapport de 10/11 entre la hauteur du garrot et la longueur du tronc, le cou orné d’un panache et les membres bien droits et musclés. Tout cela lui donne une apparence noble et fière. Quant à la tête, elle est proportionnelle au corps, portée droite, surmontée d’oreilles triangulaires dressées. Le crâne est modérément large et bombé et s’élargit vers l’arrière. Le stop est net et le front régulier. Des yeux noirs en amande donnent un aspect vif à ce visage harmonieux et expressif. Taille du Spitz japonais : Entre 29 et 33 cm Poids du Spitz japonais : De 6 à 10 kg Poil du Spitz japonais : Long et droit sur le corps. Court sur le museau, les oreilles et les pattes. Sous-poil épais, court et doux. Gratuit : adoptez un Spitz japonais virtuel ! Le caractère du Spitz japonais Le Spitz japonais est un très bon chien de compagnie. Aucun compétence pour la chasse, il ne fait pas non plus un très bon chien de garde. Bien qu’il soit méfiant à l’égard des inconnus, il n’aboie que lorsque ceux-ci s’approchent trop à son goût. En revanche, il est affectueux, joyeux, courageux, intelligent et dévoué à son maître avec qui il aime plus que tout interagir. Avec les enfants, c’est un très bon compagnon de jeux, mais il peut être un peu envahissant avec de très jeunes enfants. S’il a été bien éduqué, il peut s’entendre très bien avec d’autres animaux. Cependant, il peut rapidement imposer sa loi sur les animaux et mêmes le humains si on n’y prête pas attention à temps. Car oui, si charmant soit-il, il peut se montrer indépendant et désobéissant à l’occasion. Son caractère joueur devra être mis à contribution pour consolider son éducation. Le Spitz japonais : pour qui ? Heureux en intérieur comme en extérieur, sportif mais sans dépendance aux grandes balades, c’est un chien qui est surtout heureux là où est son maître. Dans un jardin, il s’ennuie s’il reste seul. Notez qu’il peut sauter assez haut pour sa taille (plus d’1,5 m). Famille ou personne seule, il lui faut un maître qui puisse lui consacrer du temps et guider son éducation avec douceur et fermeté. Il y a d’autres races de chiens qui vous intéressent ? Alors restez avec nous, Mouss va vous guider pour trouver celle qui sera pour vous ! Les photos de vos Spitz japonais : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Staffordshire Bull Terrier

    Le Staffordshire Bull Terrier

    Le Staffordshire Bull Terrier, aussi appelé Staffie, est un chien intimidant... ce qui ne l'empêche pas d'être également un animal de compagnie affectueux et doux. Très populaire, en France comme en Angleterre, ce toutou peut faire un excellent compagnon pour toute la famille. Mais étudions plus en avant son histoire et son comportement ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire du Staffordshire Bull Terrier Comme plusieurs de ses cousins, notamment l'American Pit Bull Terrier ou encore l'American Staffordshire Terrier (avec qui il ne faut pas le confondre), le Staffordshire Bull Terrier a été sélectionné à l'origine pour être un chien de combat.  En effet, le Staffie est apparu en Angleterre, au courant du XIXe siècle, époque où les combats de chiens étaient très populaires. Il a été conçu dans la région du Staffordshire, à l'origine pour faire un chien plus agile et plus endurant que les Pitt-bull, jusqu'alors utilisés dans les combats. Après l'interdiction des combats de chien, le Staffordshire Bull Terrier a gardé sa popularité, réputé être un chien bien plus équilibré que ses ancêtres. Aujourd'hui, le Staffie est avant tout un chien de compagnie, qui rassemble une grande communauté de passionnés. Il s'illustre également comme chien de concours, notamment aux États Unis ainsi qu'en Australie.  Les différents types de Staffordshire Bull Terrier Le standard de la race des Staffie admet une grande variété de robes différentes. Ainsi, on peut trouver des Staffordshire Bull Terrier : Blanc Fauve (ou fauve et blanc) Noir (ou noir et blanc) Rouge (ou rouge et blanc) Le bleu est également une couleur tolérée pour le Staffie, de même que les tâches bringées. Le physique du Staffie Le Staffordshire Bull Terrier est un chien puissant et compact. Il aborde une silhouette musclée au stop marqué. Les membres sont bien droits, et donnent l'impression que le Staffie est toujours à l'affût. La silhouette est prolongée par une queue de taille moyenne. Le tout dégage une impression de force et d'agilité. La tête du Staffie est courte et profonde, et présente une mâchoire solide et puissante. Elle est encadrée par des oreilles mi-dressées ou en rose, qui ne doivent pas être trop grandes.  Les yeux foncés du Staffie dégagent une intelligence certaine et beaucoup d'affection. Poids du Staffie : le poids idéal pour un Staffordshire Bull Terrier est de 15kg. Taille du Staffordshire Bull Terrier : le Staffordshire Bull Terrier mesure environ 38cm. Poils : le poil du Staffie est court et épais. Le caractère du Staffordshire Bull Terrier Contrairement à ce qu'on pense souvent par mégarde, le Staffordshire Bull Terrier est un chien très équilibré. Bien éduqué, il ne montrera pas d'agressivité excessive, et fera même un compagnon affectueux, doux et très présent. Le Staffie est un chien qui sera très proche de son maître. Il aura donc besoin d'une présence forte et de beaucoup d'affection. Ne vous fiez pas aux on-dit, le Staffie s'entendra parfaitement avec les enfants, lui qui adore jouer et sera un protecteur naturel. Naturellement méfiant vis-à-vis des étrangers, le Staffordshire Bull Terrier fera un excellent gardien, mais il ne faudra jamais stimuler son agressivité. On fera simplement attention en présence d'autres mâles, car le Staffie peut se montrer compétitif s'il est placé avec ses congénères. Le Staffie : pour qui ? Vous aurez remarqué que le Staffordshire Bull Terrier est un chien puissant et intimidant. De ce fait, il aura besoin d'un maître expérimenté, capable de l'éduquer avec attention et bienveillance. Il faudra notamment mettre un point d'honneur à bien sociabiliser le Staffie dès les premières semaines, pour ne pas qu'il développe de comportements gênants. Très affectueux, le Staffie a besoin d'un maître présent, d'autant plus que ce chien sportif devra être sorti plusieurs fois par jour. Si vous ne faites pas en sorte qu'il se dépense, il risque de développer un comportement destructeur à la maison. Le Staffordshire Bull Terrier est un chien adapté à la famille, d'autant plus qu'il fait un bon gardien. Il aime creuser, ce pourquoi il faut prendre soin de l'emmener dans de vastes espaces naturels autant se faire que peut. Vous n'êtes pas certain que le Staffie est fait pour vous ? Dans ce cas, visitez ici notre annuaire des races de chien pour trouver le toutou qu'il vous faut ! Les photos de vos Staffordshire Bull Terrier : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 2

    Le Teckel

    Le Teckel

    Aussi appelé "chien saucisse" en raison de sa silhouette, le Teckel est un chien reconnaissable entre tous. Et ce n'est pas uniquement son physique atypique qui lui attire les faveurs de ses maîtres. Car en plus d'être un animal de compagnie dévoué, le Teckel est aussi un superbe chien de chasse. Étudions plus en détail son histoire et son caractère ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire du Teckel Le Teckel est un joli petit chien qui nous vient directement d'Allemagne. Si on ne le sait pas toujours, le Teckel est un chien utilisé pour la chasse, qui est apparu vers la fin du XVIIIe siècle. En effet, ce chien a développé de fortes compétences pour partir à la chasse aux blaireaux, lui qui est l'un des rares chiens qui arrivent à les éjecter de leurs terriers. Il est également très bon pour chasser le petit gibier ou débusquer les animaux cachés dans leurs terriers. C'est d'ailleurs du blaireau que le Teckel tient son nom. Le nom Teckel vient en effet de l'allemand Dachshund (chien à blaireau), devenu Dackel, puis adapté en Teckel en Français. Le Teckel partage des ancêtres communs avec le Basset Allemand, chien dont il est encore assez proche. Aujourd'hui, on utilise davantage le Teckel comme chien de compagnie que comme chien de chasse, ce qui ne l'empêche pas d'être toujours aussi vif et aventureux. Les différents types de Teckel On va trouver trois variétés de Teckels différentes, toutes admises dans les standards de la race : Unicolore Bicolore Merle (et non pas arlequin, comme le disent certains par erreur) Les couleurs de robe seront le noir, le beige, le marron et le gris pour les Teckels merle. Il est à noter qu'on va également retrouver trois variétés de poils différents : ras, dur ou long. Et pour couronner le tout, il existe également trois tailles différentes pour le Teckel : standard, nain ou kaninchen (plus petit que le Teckel nain). Voilà pourquoi il existe un grand nombre de Teckels uniques et différents, mais tous aussi attachants les uns que les autres. Gratuit : adoptez un Teckel virtuel ! Le physique du Teckel Le Teckel représente à lui seul la quatrième catégorie de la classification des races de chien. C'est dire si c'est un chien unique en son genre ! Impossible de confondre le Teckel avec un autre toutou. Bas sur pattes et assez compact, le Teckel aborde une silhouette tout en longueur, qui lui vaut le surnom de chien saucisse. Il profite d'une musculature assez prononcée, qui va de mise avec son côté énergique. La tête du Teckel et fine et très gracieuse, et va prolonger élégamment son corps. Ses yeux reflètent beaucoup d'intelligence et de calme.  Poids du Teckel : le poids idéal pour un Teckel est de 8kg. Taille du Teckel : le Teckel mesure environ 25 cm. Poils : le poil du Teckel est ras, dur ou long selon la variété. Le caractère du Teckel Comme de nombreux chiens, le Teckel est un petit chien à l'énergie débordante. Très vif et sportif, il va aimer se défouler et aura besoin de beaucoup se dépenser durant la journée. C'est un chien particulièrement attaché à son maître, ce qui peut d'ailleurs le rendre possessif et jaloux s'il n'est pas parfaitement éduqué. Très vif et intelligent, le Teckel est un excellent chien de chasse, qui pourra apprendre de nombreuses choses. Le revers de la médaille ? Son caractère rusé, doublé à un côté dominant prononcé, peuvent le pousser à essayer de s'imposer auprès de son maître. Malgré cela, le Teckel reste un chien de compagnie très loyal, qui s'entendra parfaitement avec des enfants et pourra s'épanouir dans de nombreuses familles. Le Teckel : pour qui ? Le Teckel est toujours un excellent chien de chasse, qui pourra donc sans mal accompagner un chasseur (lui qui peut s'attaquer à des gibiers tels que le chevreuil, le lièvre ou le lapin). Si vous cherchez un chien de compagnie, il pourra faire parfaitement l'affaire. Mais attention à bien l'encadrer. En tant que dominant, le Teckel aura besoin d'un maître expérimenté, capable de lui opposer une éducation ferme, mais douce. Même si c'est un petit chien, le Teckel aura besoin d'exercice. Il aura besoin d'être sorti plusieurs fois par jour. Bien éduqué, le Teckel fera un chien de compagnie idéal, loyal, affectueux et très agréable à vivre. Le Teckel ne vous a pas fait craquer ? Cliquez sur notre page d'annuaire des races de chien, et découvrez un toutou plus adapté à vos goûts ! Maintenant que vous en savez plus sur le Teckel, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Teckel  en cliquant ici. Les photos de vos Teckels : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Terre-Neuve

    Le Terre-Neuve

    Aujourd'hui, j'ai le plaisir de vous présenter une grosse boule de poils comme on en fait plus : le Terre-Neuve ! Ce chien aussi imposant qu'adorable est un animal qu'on se doit de connaître. Reconnu comme l'un des chiens les plus fidèles, le Terre-Neuve est un toutou qui peut rendre de nombreuses familles heureuses. Creusons un peu le sujet de son histoire et de son caractère ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs');   L'histoire du Terre-Neuve Le Terre-Neuve aurait du mal à vous dissimuler ses origines, lui qui a vu le jour... à Terre-Neuve, une petite île située à proximité du Canada. Race de chien très ancienne, dont on entend parler avant même notre ère, le Terre-Neuve est issu de chasseurs d'ours utilisés par les Vikings ! On considère que le Terre-Neuve tel qu'on le connait est apparu dès la fin du XVIIIe siècle, alors utilisé par les bûcherons pour tirer les troncs d'arbres abattus. On le voit également aux côtés des pêcheurs, puisqu'il tire sur les filets de pêche pour les remonter et parvient même à sauver les naufragés. C'est de ses origines dans les îles de Terre-Neuve et aux proximités des pêcheurs que le Terre-Neuve tient son amour de l'eau. Il faudra attendre le XIXe siècle pour voir ce toutou arriver en France, amené par des morutiers français. Aujourd'hui, le Terre-Neuve est un chien connu aux quatre coins du monde, et constitue un chien de compagnie d'exception. Il est très souvent utilisé comme chien de sauvetage à l'eau, grâce à ses compétences de nage exceptionnelles. Les différents types de Terre-Neuve Le standard de la race des Terre-Neuve va admettre trois couleurs de pelage différentes. Ainsi, on va trouver plusieurs types de Terre-Neuve : Le Terre-Neuve noir (le plus connu) Le Terre-Neuve marron Le Terre-Neuve noir et blanc (le plus rare) Toutes les autres couleurs ne sont pas admises dans le standard du Terre-Neuve. Gratuit : adoptez un Terre-Neuve virtuel ! Le physique du Terre-Neuve Impossible de passer à côté d'un Terre-Neuve sans le voir ! Cet animal robuste et solide est connu pour sa force impressionnante. Le corps est massif, et protégé par une épaisse couche de poils. Les membres sont parfaitement droits et musclés. Le tout est marqué par une queue moyenne, soulevée quand le chien est en mouvement. La tête du Terre-Neuve est massive, encadrée par deux oreilles tombantes et couvertes de poils. Le museau est court et carré, souligné par deux yeux bruns qui donnent une impression de calme et de sérénité.  Poids du Terre-Neuve : le poids idéal pour un Terre-Neuve est de 65kg. Taille du Terre-Neuve : le Terre-Neuve mesure environ 70cm. Poils : le poil du Terre-Neuve est lisse et dense, et résiste parfaitement à l'eau. Le caractère du Terre-Neuve Ne vous fiez pas à sa carrure de nounours tranquille, le Terre-Neuve est un vrai sportif dans l'âme. Il s'agit d'un chien qui adore se défouler, et pourrait littéralement passer des heures à nager ! Malgré cela, ce chien sera souvent très calme une fois à la maison. Il incarne d'ailleurs le compagnon idéal pour les enfants, lui qui est à la fois doux, protecteur et affectueux. Ce n'est pas un hasard si le Terre-Neuve est connu comme un excellent chien de sauvetage. N'ayez crainte de la carrure du Terre-Neuve : ce chien n'a jamais été connu pour son agressivité. Au contraire, il s'agit d'un animal fiable et fidèle. Son instinct protecteur lui permet malgré cela de faire un excellent gardien, qui ne manquera pas d'intimider les personnes qu'il ne connait pas. Très sociable, le Terre-Neuve s'entendra parfaitement avec d'autres animaux, et aura même tendance à les protéger.  Le Terre-Neuve : pour qui ? Si vous cherchez un chien fidèle, sage et protecteur, le Terre-Neuve est pour vous ! Cet animal s'intégrera parfaitement dans la plupart des familles. Il faut dire qu'il est fidèle et très facile à vivre. On lui reconnait d'ailleurs un caractère doux et sans défaut. Assez sportif, le Terre-Neuve aura besoin d'un minimum d'exercice. Mais il sera très paisible à la maison si vous le promenez deux fois par jour. Pour lui faire plaisir, n'hésitez pas à l'emmener dans une étendue d'eau, car ce chien adore nager. À la maison, il est recommandé de laisser un minimum d'espace à un Terre-Neuve, car il s'agit tout de même d'un chien imposant. Il aimera souvent vivre à l'extérieur, même s'il sera toujours heureux d'être aux côtés de son maître. Il faut savoir que le Terre-Neuve a des mues importantes, il est donc assez sensible à la chaleur et aura besoin d'un brossage régulier. Si cela ne vous fait pas peur, vous trouverez en lui un chien de compagnie parfait ! Ce gros toutou est un peu trop imposant pour vous ? Dans ce cas, suivez ce lien et cherchez un animal plus adapté à vos goûts dans mon annuaire des races canines ! Maintenant que vous en savez plus sur le Terre-Neuve, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Terre-Neuve en cliquant ici. Les photos de vos Terre-Neuve : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Terrier Écossais

    Le Terrier Écossais

    Qui a dit qu’on ne pouvait pas être un chien et un dandy ? Élégance, flegme, amabilité … Mais oui, je vous parle bien d’un chien : le Terrier Écossais, le plus gentleman de tous ! De caractère comme d’apparence, il est British de la truffe jusqu’au bout des pattes ! Voilà qui devrait piquer votre curiosité ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Terrier Écossais Bien qu’on ignore ses origines exacte, il compterait parmi ses ancêtres de prestigieuses races de Terrier d’Ecosse comme le Scotch Terrier, le Dandie Dinmont, le  Cairn et le West Highland White Terrier. On ne sait pas exactement quand il est apparu, mais des textes du XVIème siècle, en Ecosse, attestent l’existence de Terrier à poil dur et courtes pattes. Au XIXème siècle, la race commence à faire parler d’elle. Le premier standard est décrit en 1879, bientôt suivie par la première exposition officielle de Scottish Terrier. En France, il connaît un vrai engouement dans les années 1930. Aujourd’hui, il est surtout connu pour être devenu l’égérie d’une grande marque de Whisky, ce qui a accentué son image de chien dandy ! Les différents types de Terrier Écossais Il y a plusieurs couleurs de robes admises dans la race. Certaines robes demandent des soins supplémentaires pour maintenir un poil sain et brillant. Le noir et le bringé par exemple demandent de fréquents shampoings pour éviter le poils gras, les pellicules et de fortes odeurs. Le froment et le poivre et sel n’ont pas besoin de ce soin supplémentaire. Gratuit : adoptez un Terrier Écossais virtuel ! Le physique du Terrier Écossais Sa silhouette massive est reconnaissable entre toutes. Chien de chasse à l’origine, il doit sa petite taille au rôle qui lui était attribué : poursuivre le gibier jusque dans son terrier. Son physique est plein de contradictions : stature massive et étonnamment souple et vive, une tête toute en longueur pour un corps assez court. Le Terrier Écossais est musclé, avec des membres courts et puissants. La queue est haute et portée droite mais légèrement courbée, elle donne la touche élégante à cette silhouette atypique.   Sur la tête, les oreilles sont dressées, hautes, triangulaires et pointues. Les yeux pétillants et mélancoliques, vifs et sombres sont réguliers et en forme d’amande. Le crâne et le museau sont d’égale longueur. Taille du Terrier Écossais : C’est un chien court, donc sa taille est comprise entre 24cm et 27cm. Poids du Terrier Ecossais : Entre 8kg et 10kg Poil du Terrier Ecossais : Un sous-poil court, dense et laineux surmonté d’une couche supérieure dure, rêche, mi-longue, épaisse. Le caractère du Terrier Écossais Le Terrier Écossais est un chien calme, affectueux mais réservé, joyeux sans exubérance, fidèle mais têtu, sa personnalité est riche et complexe. Il a gardé ses instincts de chasseur et aime beaucoup l’eau, qui n’est pas toujours bonne pour lui lorsqu’elle est profonde. Fier et discret, on l’entend rarement aboyer, contrairement à ses frères Terriers. Il supporte avec philosophie les blagues des enfants tant qu’ils se montrent respectueux, mais il se montre méfiant voire hostile envers les inconnus, ce qui en fait un chien de garde plutôt efficace. Le Terrier Écossais : pour qui ? Pas spécialement sportif, le Terrier Écossais aime bien la marche mais pas la course. Il a besoin d’être tenu en laisse pour ne pas prendre en chasse oiseaux et chats, en dépit de sa propre sécurité. Il supporte très bien la solitude et la vie en appartement mais son entretien demande des soins réguliers. Son maître doit donc pouvoir lui consacrer régulièrement du temps pour les soins de peau et de poils. Un peu têtu sur les bords, son maître doit être prêt à faire montre d’autorité. De santé fragile, il faut aussi un maître capable de veiller sur son alimentation et son état général au fil des ans. D’autres races de chiens vous attendent juste ici, Mouss vous livre tous leurs secrets, alors bonne visite à vous ! Les photos de vos Terriers Écossais : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Terrier Tibétain

    Le Terrier Tibétain

    Vous cherchez un chien de combat, un molosse féroce et sans pitié qui ne vit que pour se battre et n’a pour maîtres que la compétition et le pouvoir ? Alors passez votre chemin ! Découvrez une race pleine de douceur et de tendresse : le Terrier Tibétain. Un succès grandissant en Europe, et lorsque vous aurez lu son portrait, vous comprendrez pourquoi ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Terrier Tibétain Surnommé à juste titre le “Chien Sacré du Tibet”, le Terrier Tibétain a vu le jour il y a plusieurs milliers d’années dans les hautes montagnes tibétaines. On lui prêtait des vertus de porte bonheur et on aimait ses qualités de chien de garde et chien de berger. Déjà à l’époque, son bon caractère en faisait un compagnon reconnu. Symbole de prospérité et de bonheur, malheur à qui le maltraitait ou le vendait ! L’isolation géographique du peuple tibétain a eu pour effet la conservation de la pureté de la race pendant très longtemps. En 1922, le Dr Greig, une Britannique, se vit offrir une petite femelle après avoir sauvé la vie d’un patient. Charmée, elle adopta un mâle emmena le couple en Europe où elle commença leur élevage. Le Terrier Tibétain a probablement contribué à la création de plusieurs autres races asiatiques. Il est maintenant très apprécié comme chien de compagnie en Europe. Les différents types de Terrier Tibétain Plusieurs couleurs sont acceptées, ainsi que le pluricolore et le tricolore. Un Terrier Tibétain peut être blanc, doré, crème, gris, fumé ou noir, mais les couleurs chocolat et foie sont exclues. Le doré est la couleur admise la plus rare. Le physique du Terrier Tibétain Le Terrier Tibétain est un chien de taille moyenne. Il est vigoureux, avec un corps musclé et compact et des proportions carrées. La tête ronde est bien proportionnée au corps. Le stop est marqué mais doux. Ses oreilles en forme de V semblent plus grandes qu’elles ne sont car elles portent de lourdes franges qui encadrent le visage. La mâchoire inférieure bien développée et les yeux ronds et sombres lui donnent un air vif et plein d’expressivité. Les membres sont bien droits et musclés et la queue est portée recourbée avec énergie sur le dos. Le Terrier Tibétain est unique pour ses pieds ronds et plats qui lui servent de chaussons pour marcher dans la neige où il est très à l’aise. Poids du Terrier Tibétain : Entre 8 et 13kg Taille du Terrier Tibétain : Entre 35 et 41cm. Poil du Terrier Tibétain : Un sous-poil dense, fin et laineux et un poil de couverture lisse, abondant, et long mais ni soyeux ni laineux. Le caractère du Terrier Tibétain D’une très grande intelligence, le Terrier Tibétain comprend très bien son environnement et sait adapter son attitude en fonction des situations. Cela en fait un très bon chien de garde à l’aboiement mesuré. Son intelligence supérieure à la moyenne le rend un peu têtu. Il vaut mieux être ferme et subtil dans son éducation ! Absolument pas agressif, il n’en est pas autant ouvert aux étrangers. Très attaché à sa famille, il n’est pas exclusif et s’entend très bien avec les enfants et les autres chiens. Plein d’humour et de gaieté, c’est un excellent compagnon à la fidélité indéfectible. Le Terrier Tibétain : pour qui ? Heureux en ville s’il sort au parc plusieurs fois par jour, heureux en pleine nature, il est sportif mais pas hyperactif. Une grande balade par semaine lui convient. Un maître aimant, attentif, tendre et ferme le comblera de bonheur, d’autant plus s’il prend soin de son poil. Un brossage à fond par semaine, une fois qu’il est adulte, tous les deux jours pendant la croissance est un prérequis pour le maintenir propre et beau ! Apprenez tout sur les autres races de chiens en poursuivant votre lecture avec Mouss ! Les photos de vos Terriers Tibétains : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Welsh Springer Spaniel

    Le Welsh Springer Spaniel

    Connaissez-vous ce discret Gallois qui fait fondre bien des coeurs ? Le Welsh Springer Spaniel est un robuste chien leveur et plein de douceur. Vous le connaissez sûrement, mais ce grand timide n’a pas pour habitude de se mettre en avant en société, je vais donc le faire pour lui en vous le présentant de la truffe au bout de la queue ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Welsh Springer Spaniel Sans mystère, c’est bien dans le Pays de Galles que le Welsh Springer Spaniel a vu le jour ! Assez ancienne, il semblerait que la race était déjà présente dans le courant du XIVème siècle. Son histoire ne se distingue que tardivement de celle du Cocker anglais. Il faut attendre le début du XXème siècle pour que le Cocker et le Springer deviennent deux races différentes ! Avant cela, on avait déjà fait une distinction entre les Spaniels d’eau et les Spaniels de terre, mais cela n’avait pas suffit à déterminer une description de race à part entière. Les différents types de Welsh Springer Spaniel En ce qui concerne les couleurs admises pour la robe, il n’y aucune variations admises. Si l’on devait prendre en compte une différence d’un individu à l’autre, ce serait la taille de la queue. Cette différence dépend de la main de l’homme, néanmoins, certains Welsh Springer Spaniels conservent leur longue queue, portée au dessous du niveau du dos et agitée lorsque le chien veut exprimer une émotion. Le physique du Welsh Springer Spaniel Cela saute aux yeux, le Welsh Springer Spaniel est bâti pour les travaux de force et l’endurance. Cela n’empêche en rien sa silhouette de présenter un profil harmonieux et dense, reposant sur des pattes assez courtes. Le stop bien marqué et le crâne bien proportionné et arrondi font ressortir les yeux noisettes, de taille moyenne, ni enfoncés ni saillants. Les oreilles douces et souples en forme de feuille de vigne sont attachées à la hauteur des yeux et encadrent le visage. Taille du Welsh Springer Spaniel : Entre 43 et 48 cm selon le sexe Poids du Welsh Springer Spaniel : De 15 à 20 kg Poil du Welsh Springer Spaniel : droit, doux, souple et soyeux, il doit être blanc et feu. Sous le ventre et à l’arrière des pattes avant et arrière ainsi que sur les oreilles et la queue, il est frangé et un peu plus long. Le caractère du Welsh Springer Spaniel Le Welsh Springer Spaniel sait faire preuve d’initiative et de rapidité à la chasse, ce qui en fait un compagnon agréable et efficace. Cependant, une fâcheuse à ne pas respecter les limites du terrain de chasse. Une bonne éducation est nécessaire pour compenser avant que ça ne devienne une habitude ! A la maison, c’est un chien doux et discret, gentil, joyeux, enthousiaste, fidèle et absolument pas agressif, notamment envers les enfants avec lesquels il s’entend très bien ! En général, il accepte très bien de cohabiter également avec d’autres animaux, du moment que son maître lui accorde sa confiance et son affection ! Le Welsh Springer Spaniel : pour qui ? Ce qui met le Welsh Springer Spaniel de bonne humeur, c’est l’action ! Pister, courir, trouver, découvrir, … autant d’activités qui le mettront en joie et l’aideront à dépenser toute son énergie car n’ayez crainte, il n’en manque pas ! Si vous vivez en ville ou dans un appartement, vous voilà prévenu : chaussez vos bottes de sept lieues le weekend, car vous avez un amateur de grand air à satisfaire ! Par ailleurs, bien qu’intelligent et gentil, son enthousiasme demande un brin de fermeté pour le recadrer et vaincre sa timidité sera affaire de renforcement positif au fil du temps! Vous aimez découvrir de nouvelles races de chiens ? Mouss vous livre ses connaissances dans d’autres articles juste ici ! Les photos de vos Welsh Springer Spaniel : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Welsh Terrier

    Le Welsh Terrier

    Gallois jusqu’au bout des moustaches, le Welsh Terrier allie avec subtilité la gaieté et réserve. Grand chasseur pendant longtemps, il a rangé ses bottes pour les pantoufles dans bien des familles ! Compagnon charmant, et son sacré caractère en fait un chien reconnaissable entre tous et c’est justement lui que je vous présente ici ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Welsh Terrier Cela fait bien 1000 ans qu’un ancêtre noir et feu de notre Weslh Terrier arpente les collines du Pays de Galles. Si un oeil inexpérimenté pourrait le confondre avec un Airedale, c’est juste une erreur. Ancêtres différents, le Welsh Terrier est plus petit de 20 bons centimètres, ce sont bien deux races distinctes. Le Welsh Terrier est le grand spécialiste de la chasse aux nuisibles : blaireaux, castors, renards, etc. Paradoxalement, ce n’est qu’au XIXème siècle que les standards de la race ont été enregistrés ! Les différents types de Welsh Terrier Comme souvent chez les chiens à robes noire et feu, peu de variantes sont acceptées à l’intérieur de la race. Ici, on considère comme très gênante la présence de noir sous les jarrets. Cependant, la robe peut être soit noire et feu soit grisonnante très proche du noir et feu. Les doigts, de couleur feu, ne doivent pas comporter de “coup de crayon” noir. Le physique du Welsh Terrier Le Weslh Terrier est un chien de taille moyenne, fort comme un chien de travail. Sa silhouette de profil entre dans un carré. Cela fait dire qu’il a un physique compact et équilibré. Sa tête offre un crâne plat, pas spécialement large, couronné de petites oreilles attachées hautes et en forme de “V”, portées pliées vers l’avant. Le stop n’est pas trop prononcé et le museau, moyennement long, aboutit sur une truffe noire. Ses petites yeux noirs ne sont pas ronds et donnent à son visage un tempérament plein de fougue sous son air flegmatique. Le corps musclé et l’ossature assez lourde lui donnent une apparence solide. La queue est attachée haute et portée dressée, mais pas complètement verticale. Taille du Welsh Terrier : 38/39 cm Poids du Welsh Terrier : 9 kg Poil du Welsh Terrier : abondant, dur et serré et rêche, on dit qu’il est “en fil de fer”. Présence d’un sous-poil également dense. Le caractère du Welsh Terrier Bien que très docile, le Welsh Terrier sait se faire respecter et son éducation n’est pas toujours un jeu d’enfant. Son maître est le centre de toute son affection, ce qui peut demander un peu de douceur et de subtilité pour éviter qu’il ne devienne possessif. Joyeux et intelligent, le Welsh Terrier s’entend à merveille avec les enfants. En revanche, il montre distance et froideur aux nouveaux venus, sans faire preuve d’agressivité. Cela en fait un bon gardien. C’est un chien à caractère assez fort, ce qui aura une influence sur ses relations avec les autres animaux présents dans son foyer. Le Welsh Terrier : pour qui ? La vie en appartement ne rebute pas le Welsh Terrier, à condition que de grandes promenades au grand air viennent rythmer les semaines. Idéal pour un maître ayant déjà l’expérience des chiens, il faudra un peu de finesse et de poigne pour en faire un chien bien élevé et l’empêcher de sombrer dans ses petits travers. Son poil demande un bon brossage hebdomadaire et deux ou trois toilettages à l’année. Une ou deux tontes lui seront également profitables pour le confort et l’entretien de sa robe. En revanche, le Welsh Terrier est un chien robuste avec une très bonne santé et une espérance de vie de 14 ans en moyenne. Vous cherchez à en savoir plus sur les races de chiens et vous aimeriez lire d’autres articles identiques à celui-ci ? Cliquez ici ! Les photos de vos Welsh Terrier : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 1

    Le Westie

    Le Westie

    Originaire des hautes terres d’Ecosse, le West Highlands White Terrier est charmant petit terrier qu’il est difficile de ne pas aimer ! Bien que ses origines soient un peu noyées dans les brouillards de la légende, il a su conquérir villes et campagnes. Toujours en forme pour jouer, c’est un petit compagnon avec un caractère bien trempé que nous vous invitons à découvrir aujourd’hui ! Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L’histoire du Westie Bien qu’on soit à peu près sûr qu’il ait fait son apparition en Ecosse, et qu’il appartienne au groupe des Terriers, on a des doutes sur ses ancêtres précis. Il semble presque sûr que le Cairn Terrier soit l’un de ses ascendants. On s’interroge encore sur la présence du Bichon Maltais dans son arbre généalogique. On trouve les premiers Westie certifiés dans la région de l’Argyll, à l’ouest de l’Ecosse, à partir du XIXème siècle. Le colonnel Malcolm of Poltalloch en faisait l’élevage pour l’accompagner à la chasse, mais un jour, il tua par erreur l’un de ses chiens qu’il avait confondu avec un renard. A partir de ce jour, il sélectionna essentiellement les individus les plus clairs. Le blanc est arrivé un peu plus tard dans l’histoire du Westie. Reconnu en Angleterre en 1906, il fait partie aujourd’hui des chiens les plus populaires en France. Les différents types de Westie Le West Highlands White Terrier, comme son nom l’indique, est blanc. L’histoire du colonnel Malcolm of Poltalloch dont je vous ai parlé a eu un rôle crucial dans les standards de ce petit chien. Aujourd’hui, aucune variante ne peut faire partie de cette race. Les critères sont très stricts sur ce point. Gratuit : adoptez un Westie virtuel ! Le physique du Westie Le Westie est un petit terrier. Il en a un certain nombre de caractéristiques. D’aspect rustique, il est solidement campé sur ses pattes. Son corps est bien proportionné et plutôt musclé et énergique pour un petit chien. Le queue est dressée, ni pendante ni recourbée sur le dos, elle est portée dignement et donne une forme très reconnaissable à sa silhouette de profil. Elle doit mesurer entre 12 et 15cm. Le haut du crâne est un peu bombé mais le contour reste uniforme. Le port de tête, presque à angle droit avec le cou participe aussi à le distinguer, ainsi que l’important chanfrein et le stop qui est très net. Les yeux noirs et ronds sont plutôt écartés et le crâne est couronné par les oreilles petites, triangulaires et dressées. Poids du Westie : Entre 7 et 10 kg Taille du Westie : Entre 27 et 29 cm Poil du Westie : Blanc. Il y a deux couches : la couche supérieure est dure et raide et mesure en moyenne 5 cm de long. La sous-couche est courte, dense et épaisse. Le caractère du Westie Les Terriers sont traditionnellement de bons chiens de chasse, mais le Westie a perdu de nombreux instincts. Il aime courir après les chats ou les mulots, mais ses compétences s’arrêtent là. C’est en revanche un très bon chien de compagnie, joyeux, affectueux, drôle, très énergique, curieux. Il aime tout le monde, ce qui en fait un très mauvais chien de garde, mais il s’entend bien avec les enfants, les chats, les autres chiens… Bref, c’est un excellent compagnon. On notera aussi son caractère indépendant et rêveur, à l’origine de ce surnom de “Pierrot lunaire” qui lui va comme un gant. Le Westie : pour qui ? Vous l’aurez compris, le Westie est un petit chien joyeux qui s’adapte très bien à de nombreux environnements. Curieux de tout, il ne se lasse jamais de découvrir les nouveautés de son cadre de vie, qu’il soit rural ou urbain. Le grand bonheur du Westie, c’est de vivre en famille, avec des maîtres qui peuvent lui consacrer du temps pour de bonnes balades qui lui permettent de dépenser son énergie. Néanmoins, son caractère indépendant lui permet de supporter relativement bien la solitude, à condition d’y avoir été bien préparé. Pour découvrir d'autres races de chien toutes aussi craquantes que le Westie, continuez votre lecture en cliquant ici ! Les photos de vos Westie : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici
  • 7

    Le Yorkshire Terrier

    Le Yorkshire Terrier

    Difficile de ne pas craquer face à la petite bouille du Yorkshire Terrier, amoureusement surnommé Yorkie par ses propriétaires. Race de petits chiens adorables et faciles à dresser, les Yorkshire Terrier forment des chiens très appréciés du public. À la fois mignon, intelligent et très affectueux, le Yorkshire Terrier est un chien qui marque. Découvrons ensemble tout ce qu'il y a à savoir sur cet adorable animal de compagnie.  Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle   //   Tweeter !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+'://platform.twitter.com/widgets.js';fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, 'script', 'twitter-wjs'); L'histoire du Yorkshire Terrier Le nom même du Yorkshire Terrier permet de connaître son comté d'origine : le Yorkshire, en Angleterre. On considère que le Yorkie est né du croisement du bichon maltais et du cairn terrier, même si cette origine n'est pas sûre à 100%. Apparu dans le courant du XIXe siècle, ce petit chien était utilisé comme chasseur de nuisibles et de lapins par les ouvriers. Aujourd'hui, le Yorkshire Terrier a fait beaucoup de chemin, et on peut le trouver partout à travers le monde. Ses origines de chasseur étant derrière  lui, le Yorkie est plus généralement adopté comme animal de compagnie, et très apprécié dans les concours de beauté canine. Les différents types de Yorkshire Terrier Contrairement à beaucoup d'autres races de chien, le Yorkshire Terrier n'a pratiquement qu'une couleur, ou plutôt un mélange de couleurs. Il s'agit en effet d'un chien dont le pelage a de multiples teintes. Le Yorkie accepté par les clubs canins dispose d'un pelage majoritairement bleu acier au niveau des flancs et fauve sur le poitrail et au niveau de la tête. On accepte également les Yorkshire Terrie dits "blond argent", dont le pelage est bleu acier clair et non pas bleu acier. Ce sont les seules couleurs acceptées pour un Yorkshire Terrier. Gratuit : adoptez un Yorkshire Terrier virtuel ! Le physique du Yorkshire Terrier Le Yorkie est un petit chien à poil long. Il s'agit d'un chien bien soutenu, au dois droit, et qui se déplace avec une certaine élégance. On le reconnait avant tout à la beauté de son pelage, miroitant et parfaitement disposé sur ses flancs. Le crâne du Yorkshire Terrier est assez plat, et se fait très discret. Ses dents sont petites, mais bien articulées, sur des mâchoires d'égale longueur. Le Yorkshire a des yeux foncés de petite dimension, qui fixent droit devant lui. Ses petites oreilles, en forme de V, sont systématiquement pointées au-dessus de sa tête. Poids du Yorkshire Terrier : le Yorkshire Terrier est un petit chien de 3,1kg maximum. Taille du Yorkshire Terrier : le Yorkshire Terrier mesure environ 20cm. Poils : le Yorkshire Terrier a un poil long, en particulier au niveau de la tête. Son pelage est modérément long sur les flancs. Le caractère du Yorkshire Terrier Ne vous fiez pas à sa petite taille, le Yorkshire Terrier est souvent décrit comme un chien de caractère ! Extrêmement têtu et buté, le Yorkie n'en est pas moins un chien très affectueux et attaché à son maître. Il a de ce fait besoin de beaucoup d'attention et d'une bonne éducation. Assez vif, le Yorkshire Terrier va aimer courir, même s'il n'est pas forcément hostile à vivre en appartement. Il faudra simplement lui offrir une promenade deux fois par jour. Attention : le Yorkie a gardé les instincts de chasseur de ses ancêtres, ce pour quoi il aime toujours courir après les rongeurs... pour parfois les attraper ! Le Yorkshire Terrier : pour qui ? Le Yorkshire Terrier est l'animal de compagnie parfait, qui pourra aussi bien convenir à un maître sportif qu'à une personne plus sédentaire. Si ce chien a tout de même besoin de promenades régulières, il va vite adapter son train de vie à celui de son maître. Très affectueux, le Yorkie aura besoin de la reconnaissance de son maître, et pourrait être assez triste de se voir ignoré. En revanche, n'allez pas céder à tous ses caprices, car ce chien très têtu pourrait vous en faire voir de toutes les couleurs.  N'allez pas considérer que ce petit chien s'éduque tout seul ! Sans une bonne éducation canine, il risque de devenir agressif ou trop envahissant. Évitez donc de le considérer comme un bébé ou un enfant. Vous voulez découvrir d'autres races de chien toutes aussi intéressantes que le Yorkshire Terrier ? Dans ce cas rien de simple, allez sur ce lien ! Maintenant que vous en savez plus sur le Yorkshire, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés pour cette race. Retrouvez une sélection d'accessoires pour Yorkshire en cliquant ici. Les photos de vos Yorkshires Terrier : N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici