Les épillets : Un vrai danger pour les chiens !

Découvrez la dangereusité des épillets pour votre animal !

Epillets

 

Ma maîtresse adore m’emmener en vacances avec elle chaque été. Mais avant tout départ, elle se renseigne sur les différents dangers qui peuvent me menacer. Parmi eux, on retrouve l’épillet, une graine qui peut s’avérer très dangereuse en été. Pour que vous soyez vous aussi préparé, je vous en dis plus sur cette menace et vous apprends à protéger un chien des épillets durant l’été.

 
 

Que sont les épillets ?

Si on sait tous que les parasites du chien comme les puces ou les tiques par exemple sont très nombreux en été, on oublie parfois qu’il existe d’autres dangers pour le chien, à l’instar de certaines plantes. L’épillet en fait justement partie !

Présentation des épillets

Si vous n’avez jamais entendu parler de ce terme, sachez que l’épillet est un petit épi issu de graminées sauvages.

Les épillets sont regroupés sous forme d’épis, et peuvent être semblables à l'extrémité d'un simple épi de blé (en plus petit).

Au printemps, les épillets commencent à se dessécher et à se détacher de leur tige... et c’est là qu’ils deviennent dangereux ! Et pour cause, ces graines ont des épis très piquants et ont tendance à s’accrocher facilement.

Le danger des épillets pour le chien

On peut se demander pourquoi un simple épi représente un danger pour le chien. Tout simplement parce que la structure des épillets les rend très difficiles à retirer. Une fois enfoncés dans la peau ou dans une cavité, ils risquent de s’enfoncer toujours plus loin.

En s’enfonçant à travers la peau, dans les cavités nasales ou auditives, ou encore sur les coussinets, un épillet peut entraîner de vraies souffrances chez le chien :

  • Perforation au tympan,

  • Abcès au niveau des doigts,

  • Saignements du nez et sinusite,

  • Gonflement des paupières,

  • Infections,

  • Etc.

Seule une opération vétérinaire permet de retirer un épillet. Vous comprenez donc pourquoi ma maîtresse s’acharne à me protéger de ces menaces !

À savoir : les épillets sont particulièrement dangereux pour les chiens à poil long ou frisé, car ils s’attachent facilement dans ces types de poils.

Les zones à risques

Notez que les épillets peuvent être présents un peu partout en France. On les retrouve dans tous les lieux contenant de la végétation : parcs, jardins, forêts, champs, etc.

Il faut notamment se méfier des herbes hautes, dans lesquelles les épis ont tendance à se coincer.

Les chiens sont généralement touchés au niveau des pattes, des yeux ou des orifices (truffe, oreille, anus, vulve).

Chien victime d’épillet : que faire ?

Des saignements ou des douleurs peuvent vous indiquer que votre chien a été touché par un épillet. Il faut alors réagir vite pour soulager votre chien et éviter que les épis ne s’enfoncent trop profondément.

Voici comment réagir quand un chien souffre d’épillets :

  • N’essayez jamais d’enlever vous-même un épillet. Le chien risque d’avoir très mal et de devenir agressif. Consultez de suite un vétérinaire !

  • Selon l’emplacement de l’épillet, il peut être nécessaire d’avoir recours à une opération sous anesthésie (pour limiter les douleurs du chien). Le vétérinaire va retirer les épillets à l’aide d’une pince spéciale.

Il est important de ne pas traiter vous-même la blessure. Vous risquez de faire s’enfoncer l’épillet, et de le rendre plus difficilement identifiable par votre vétérinaire.

Protéger son chien contre les épillets

Comme ma maîtresse, vous avez tout intérêt à mettre en place des précautions pour éviter qu’un chien entre en contact avec les épillets.

Pour cela, il existe différentes astuces qu’il est bon de connaître :

  • Mieux vaut tondre votre chien avant l’été, car les poils longs sont plus susceptibles d’attraper les épillets.

  • Pensez à démêler les poils du chien et à bien le brosser après chaque promenade, de manière à supprimer les plantes qui se seraient coincées dans son pelage.

  • Examinez régulièrement les coussinets du chien, et évitez qu’il ait des boules de poil au niveau des pattes et des coussinets.

  • Ne laissez pas votre chien courir dans les hautes herbes en été.

  • Prenez soin de bien tondre votre pelouse pour éviter que les épillets ne viennent s’y coincer.

À savoir : avant l’été, un petit passage chez le toiletteur peut vous permettre de débroussailler les poils du chien. Insistez en particulier pour couper le poil au niveau des zones à risques, notamment les coussinets et les oreilles.  

Quel prix pour faire retirer des épillets du chien

Si malgré toutes vos précautions, votre toutou est quand même victime de ces épis, il est important de consulter un vétérinaire.

Faire retirer un épillet sans anesthésie coûtera quelques dizaines d’euros, consultation comprise. D’où l’intérêt de consulter rapidement pour éviter que l’état de votre chien ne s’aggrave.

Si l’épillet est trop profond et qu’il nécessite une anesthésie générale, il faut compter entre 80 et 150 € pour anesthésier le chien et faire retirer l’épillet.

Certes, c’est une opération assez coûteuse, mais refuser de la faire ne fera qu’aggraver l’état de santé du chien... et entraînera des frais vétérinaires encore plus importants ! N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mutuelle, elle pourrait tout à fait prendre en charge une partie de cette opération du chien.

 

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

Comment bien passer l'été avec son chien

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau