Le Grand Bouvier Suisse

On pourrait faire un roman avec l’histoire du Grand Bouvier Suisse ! Sauvé de l'extinction par des passionnés, sauveur des victimes d’accidents, compagnon au coeur tendre, il faudrait un grand livre pour tout raconter ! Alors si vous cherchez un chien loyal avec un grand sens de la comédie et une personnalité en relief, pensez à lui, vous ne serez pas déçu !


Liens utiles :  Eleveurs de chien  -  Forum de discussion  -  Prendre une mutuelle
 
 

Grand bouvier suisse pris de profil

L’histoire du Grand Bouvier Suisse

Comme pour les grands chiens de travail appartenant à la famille des Molosses, on pense que les origines sont anciennes. Il serait un lointain descendant du dogue du Tibet, arrivé en Suisse avec les armées de Jules César, pour garder les camps et les troupeaux. Ensuite, ce sont les mâtins de boucher qui auraient pris la relève, pour protéger les troupeaux promis à l’abattage. Il travaillait aussi comme chien de trait. La population suisse a toujours eu beaucoup d’affection pour ces grands chiens doux et serviables. Aussi, lorsqu’un arrêté du maire de Zurich ordonne d’éradiquer la race injustement soupçonnée d’être dangereuse, de nombreux maîtres envoient leur chien en dehors des frontières. C’est ce qui explique que l’on trouve aujourd’hui plus de Grands Bouviers Suisses en Allemagne et en Autriche qu’en Suisse ! Dans le courant du XIXème siècle, il aurait été croisé avec le Rottweiler pour renouveler le sang des derniers survivants.

Sous la houlette du professeur A. Heim, cynologue émérite, il est présenté pour la première fois en 1908 à l’exposition canine de Lagenthal. En 1909, il est inscrit au livre des origines suisses, et en 1939 ses standards sont fixés par la FCI.

Aujourd’hui, il accompagne les aveugles et la protection civile, recherche les survivants dans les décombres, détecte les explosifs et les stupéfiants, bref, c’est à la fois un chien de compagnie très apprécié et un chien de travail indispensable !

Les différents types de Grand Bouvier Suisse

Le Grand Bouvier Suisse a traditionnellement une robe tricolore noire, blanche et feu avec des nuances de rouge brun. Normalement, le noir occupe la plus grande part du corps, tandis que des taches blanches parsèment la tête et le poitrail et que le rouge se réserve les pattes. Il peut y avoir certaines variantes, bien sûr, mais les grandes zones de couleurs doivent être préservées. Par ailleurs, on attend que la truffe et les lèvres soient noires.

Le physique du Grand Bouvier Suisse

Robuste et puissant, le Grand Bouvier Suisse inspire le respect par sa force, même s’il a un coeur de nounours ! De physionomie harmonieuse, et vive, il est doté d’une ossature lourde et solide et d’une musculature bien développée. Malgré son poids, c’est un chien très endurant. La tête est proportionnelle au tronc. Elle est sensiblement plus importante chez les mâles que chez les femelles. Le crâne large et plat avec un stop peu marqué aboutit à un museau plus long que haut, ni pointu ni carré. Les yeux marron en amande lui donnent un air gentil et éveillé. Les oreilles sont tombantes et triangulaires.

Le corps est bien droit, large au niveau de la croupe est légèrement plus long que haut. Il dégage une impression d’élégance et de tranquillité.

La queue est naturellement pendante, mais lorsque le chien est actif, elle remonte un peu vers la pointe, sans jamais s’enrouler.

  • La taille du Grand Bouvier Suisse : Entre 62 cm et 72 cm
  • Le poids du Grand Bouvier Suisse : Entre 35 kg et 50 kg
  • Le poil du Grand Bouvier Suisse : Le poil de couverture est dur et serré. Il ne dépasse jamais 5 cm. Le sous-poil est dense et de couleur foncée.

Le caractère du Grand Bouvier Suisse

Le tempérament du Grand Bouvier Suisse est avant tout extrêmement équilibré. Sa méfiance envers les étrangers ne dérive en aucun cas sur une conduite agressive. Il sait se montrer dissuasif, parfois de manière assez théâtrale.

Protecteur, affectueux et dévoué, il est en revanche, en bon Bouvier, un peu buté. Il a une idée très claire des tâches qu’il doit accomplir et ne montre pas de grande curiosité lorsqu’on veut lui en inculquer de nouvelles ! Il faut une éducation ferme et patiente pour qu’il se révèle sous son meilleur jour, mais il est capable de grandes choses ! Par ailleurs, comme pour tous les grands chiens, il lui faut une bonne socialisation dans son enfance pour rester souple et flexible en toutes circonstances.

Avec les enfants, il est doux et tendre et se laisse papouilller avec patience. Les autres animaux domestiques n’ont rien à redouter de lui.

Le Grand Bouvier Suisse : pour qui ?  

Notre ami Grand Bouvier Suisse a besoin de faire de l’exercice tous les jours pour se maintenir en forme ! En revanche, il n’est pas capable de faire de grands sauts ou des sprints. Il préfère de loin une grande balade ou une randonnée en pleine nature.

Par ailleurs, même s’il a un excellent naturel et un grand potentiel, il lui faut un maître ferme et cohérent pour donner tout son sens à son éducation. Quand il veut, il apprend vite et bien !

Aller plus loin avec le Grand Bouvier Suisse

Accessoires pour Grand Bouvier Suisse

Si vous êtes fan du Grand Bouvier Suisse, retrouvez tout un panel d'accessoires spécialisés pour la race en suivant ce lien !

Livre d'éducation pour Grand Bouvier Suisse

Envie d'apprendre les bonnes bases d'éducation à votre Grand Bouvier Suisse, ou encore de lui apprendre des tours amusants ? Découvrez sur cette page, mon livre d'éducation qui vous donnera toutes les astuces dont vous avez besoin !

L'éducation du chien

Vous pouvez le commander ici


Cette race de chien est exceptionnelle, mais ce n’est pas la seule ! Il y en a beaucoup d’autres, pleines de surprises qui vous attendent juste ici !  

Les photos de vos Grand Bouvier Suisse :

N'hésitez pas à transmettre les photos de vos Toutous en envoyant un message ici