Information sur la dermatite atopique chez le chien !

Prédisposition génétique à développer des allergies, la dermatite atopique chez le chien peut être traitée !

Dermatite atopique chez le chien

Un jeune chien qui commence à se gratter les doigts ou qui a des otites à répétition doit être examiné avec attention. En effet, il est peut-être atopique. Pas de panique, cette maladie bénigne ne met pas sa vie en danger, mais elle pourrait lui empoisonner l’existence ! La dermatite atopique chez le chien, c’est une histoire sur le long terme, puisque c’est un caractère génétique, donc voici tout de suite quelques informations pour comprendre et traiter votre toutou comme il faut !

 
 

Symptômes de la dermatite atopique du chien

Les symptômes peuvent ressembler à ceux d’autres maladies. C’est pourquoi avant de diagnostiquer une dermatite atopique chez le chien, on commence par écarter les autres problèmes possibles : parasites, allergie à la salive des puces, infections, etc.

Il n’y a pas de test permettant de déceler avec certitude une dermatite atopique. C’est donc en croisant un diagnostic clinique et épidémiologique qu’un vétérinaire peut déterminer la caractéristique atopique chez un chien. Voici les points pris en compte pour poser le diagnostic :

  • La maladie se déclare chez des chiens jeunes, entre 6 mois et 4 ans maximum.
  • Peau très sèche (la peau laisse sortir l’eau et rentrer les bactéries)
  • Otites répétées
  • Lésions sur le bout des pattes, autour des oreilles et de l’anus (c’est plus atypique, mais les lèvres, les paupières et le ventre peuvent être touchés) avec perte de poils, épaississement de la peau, pigmentation
  • Apparition de papules et de pustules. La zone touchée est rouge, avec la formation d’un prurit.
  • Léchage ou grattage compulsif, ou si la zone touchée est au bout des pattes, mordillement
  • Le chien appartient à l’une des races sensibles

On considère que 10% des chiens environ seraient atteints de dermatite atopique. Les chiens atteints ont une peau particulièrement sensible à divers allergènes. Pour jouer son rôle de barrière contre les agressions extérieures, la peau a besoin d’un subtile équilibre qui n’est plus assuré naturellement. Il y a un facteur auto-immune dans un certain nombre de cas.

Causes de la dermatite atopique chez le chien

Un certain nombre de races sont prédisposées à souffrir de dermatite atopique. Cependant, un débat oppose les partisans du tout génétique et ceux qui considèrent que le mode de vie et l’alimentation industrielle jouent également un rôle important dans le déclenchement des crises.

Quoi qu’il en soit, le Jack Russel Terrier, le Shar-Peï, le Bouledogue français, le Beauceron, le Berger allemand, le Boxer, le Yorkshire terrier, le Golden Retriever, le Labrador, le Cairn Terrier, le Chihuahua, le West Highland White terrier, pour ne citer que les plus connus, ont plus de risques que d’autres d’être touchés.

Les crises sont déclenchées par des éléments allergènes qui diffèrent d’un chien à l’autre. Les causes les plus fréquentes sont :

  • Contact avec des parasites : puces, acariens, etc
  • Infection par des bactéries ou des levures
  • Les pollens dans les plantes. C’est plus rare mais ça arrive.
  • Un ou plusieurs éléments présents dans l’alimentation

Risques encourus par un chien atteint de dermatite atopique

Il n’y a pas de risque grave lié directement à la dermatite atopique. Ce qui peut devenir préoccupant, en revanche, ce sont les conséquences des crises si elles ne sont pas bien soignées. En effet, parmi les bactéries qui attaquent le plus souvent, on trouve souvent les redoutables staphylocoques dorés. Ils sont très résistants à tous les traitements, et peuvent entraîner des infections chroniques. Pour la peau et l’organisme, ces crises sont fatigantes.

Enfin, il n’est jamais bon de voir baisser les défenses face aux agressions extérieures, surtout pour un jeune chien qui aime profiter des promenades en plein air !

Traitement de la dermatite atopique

On ne guérit pas la dermatite atopique. Un chien atteint l’est pour la vie. Cependant, il ne s’agit pas de baisser les bras car des traitements permettent d’éloigner les crises et d’en diminuer l’intensité.

On l’a vu, la première difficulté est de poser le diagnostic. Ensuite, il faut encore effectuer des tests pour savoir quels allergènes font réagir le chien.

Après, l’objectif est de soigner les crises en cours et d’éviter que s’en produisent de nouvelles. On propose souvent la désensibilisation aux agents allergènes. C’est un travail de longue haleine, mais cela permet de baisser l’intensité des crises, à défaut de les faire entièrement disparaître.

Chaque chien étant unique, l’automédication n’est pas recommandée.

On peut dégager plusieurs niveaux de traitement :

  • Le traitement de crise : cortisone, pommade ou spray. Éventuellement un antihistaminique mais ils sont souvent inopérants sur ce problème. Antibiotiques et antifongiques en cas d’infection de bactéries ou de levures.
  • Le traitement de long terme : immunothérapie pour désensibiliser le chien. Il faut compter 6 à 12 mois avant d’en voir les premiers effets.
  • Les traitements d’hygiène : shampooing recommandé par le vétérinaire, traitements anti-parasites tous les mois, brossage régulier, toilettage.
  • Un traitement alimentaire : compléments à base d’oméga 3 et oméga 6 comme les gellules Agepi par exemples pour renforcer la barrière cutanée et des aliments nouveaux pour le chien. Le vétérinaire peut prescrire des repas hypoallergéniques.

Prix du traitement de la dermatite atopique chez le chien

Vous l’aurez compris, un chien atteint de dermatite atopique, c’est un budget sur le long terme. Dans un premier temps, quelques examens peuvent être nécessaires pour diagnostiquer le problème. Prise de sang ou prélèvement cutané, comptez entre 150€ et 250€ en moyenne. Ensuite, le traitement est très variable selon la gravité du trouble et le poids du chien. En période de crise, il peut monter à 200€ par mois, mais en période normale, c’est entre 55€ et 75€ environ.

Votre vétérinaire est là aussi pour comprendre vos problématiques budgétaires et votre mutuelle peut également vous aider.

Pour être prêt à réagir en cas de maladie de votre chien, continuez de vous informer en cliquant ici !

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

Les maladies du chien

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire