La puce : présentation et danger

L’ennemi public n°1 des chiens : présentation de la puce et de ses dangers pour tous !

3 chiens qui se grattent

La puce, c’est souvent la galère inévitable, au moins une fois dans une vie de chien. Parasite intrusif, ce petit insecte de 1 à 5 mm se faufile avec aisance entre les poils du chien et se reproduit à grande vitesse. Autrement dit : dès les premiers symptômes, il faut sortir l’artillerie, sinon toute votre maison pourrait devenir un immense puçodrome !

 
 

La puce : présentation du parasite n°1 des chiens

La puce est un ectoparasite très répandu dans le monde entier. Il en existe plus de 2000 espèces. En Europe, la plus répandue est la Ctenocephalides felis : la puce du chat, qui peuple 90% des pelages, suivie par la Ctenocephalides canis, la puce du chien, et la Pulex irritans, la puce de l’humain.

Appartenant à l’ordre des siphonaptères, elle n’a pas d’ailes et se déplace en sautant 30 à 40 fois sa longueur. Elle se nourrit du sang de son hôte, laisse des déjections noires entre ses poils et pond entre 50 et 100 oeufs par jour, qui tombent au sol où ils patientent en attendant le passage d’une proie à laquelle s’accrocher pour muer tranquillement.

La puce peut être un vecteur de maladies.

Symptômes de la présence de puces

Il y a mille et une raison pour expliquer que votre chien se gratte. La présence de puces est l’une d’elles. Ses piqûres sont irritantes et les chiens ne réagissent pas tous avec la même intensité : certains se grattent fortement, d’autres ne les sentent pas. L’absence de grattage n’est pas la preuve absolue de l’absence de puces.

Les puces ont une prédilection pour le long du dos et la base de la queue pour s’installer. Passez régulièrement un peigne fin pour voir si, à défaut de puces, vous ne trouvez pas leurs crottes. En effet, c’est parfois le signe annonciateur d’une invasion : des petites virgules noires coincées entre les poils de votre chien.

Si c’est le seul symptôme, vous en êtes encore au début de l’invasion, n’attendez pas et contre-attaquez aussitôt !

Risques liés à la présence des puces

Car oui, les puces, ce ne sont pas seulement quelques désagréments cutanés passagers. Des puces trop heureuses et prospères peuvent causer des dommages plus importants pour votre chien et pour votre confort domestique en général.

Pour votre chien

  • Allergies : Le liquide injecté par la puce pour fluidifier le sang est très allergène. Certains chiens peuvent développer des dermatites ou DAPP (Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces). D’importantes lésions cutanées sur la zone touchée peuvent alors s’installer durablement sur la peau. La sensation d’irritation douloureuse entraîne le chien à se gratter, aggravant la plaie.

  • Tenia : la puce peut être porteuse de ce parasite digestif. En se mordillant les poils pour se gratter, votre chien peut en avaler une et offrir au ver l’occasion de prendre ses quartiers dans un cadre idéal. Une fois de taille adulte, le ver se remarque aux “grains de riz” autour de l’anus du chien, lorsqu’il se divise pour se multiplier.

Pour vous

Une partie du cycle de vie des puces se produit hors pelage. Les oeufs tombent des poils et se réfugient dans les fibres de tissus, les lattes de plancher, tout espace étroit à température ambiante ou ils se sentent en sécurité. Une fois le chien atteint, il est fort probable que des oeufs attendent leur tour cachés chez vous.

Par ailleurs, même si elle est plus rare, la puce de l’humain peut aussi faire son entrée chez vous en passant par le chien. Si vous remarquez des piqûres rouges et irritantes autour des chevilles des membres de foyer, il faut tout de suite en parler à votre vétérinaire pour mettre en place une stratégie drastique d’élimination des puces et de leurs laves !

Traitements efficaces contre les puces

Votre vétérinaire vous en parlera sûrement au fil des visites : les pipettes, les pulvérisations, les comprimés à effet rémanent et les colliers anti-puces sont vos plus fidèles alliés dans la lutte qui s’engage contre les puces.

N’oubliez pas de vermifuger le chien qui a eu des puces !

Prix des traitements anti-puces

Certains traitements sont spécialisés sur les puces et coûtent entre 5€ et 15€ en moyenne. D’autres traitement, comme les pipettes Advantix se trouvent entre 10€ et 25€ et traitent en soin et en prévention plusieurs types de parasites simultanément. Le prix dépend souvent de la taille du chien et du nombre de doses vendues par paquet.

Où acheter des produits anti-puce pas chers ?

Vous souhaitez comparer les prix et les différentes marques mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Retrouvez sur ce lien, tout un panel de solutions efficaces pour traiter votre chien contre les puces pour bien vous renseigner avant d'acheter.

Pour découvrir d’autres articles de conseils et d’astuces pour vous débarrasser des puces, cliquez ici !

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

Conseils sur l'anti-puce

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire