Mon compte
 Newsletter  Photos  Livres  Mutuelles

Griffon vendeen cani paddle eau adobestock 216056314

Informations pour faire du cani-paddle avec son chien

Le 03/03/2022 0

Dans Jeux & Jouets

Avec le retour du soleil et ce bon parfum d’été dans l’air, une question se pose : comment s’occuper avec mon chien malgré la chaleur ? Pour vous garantir une bonne dose de fraîcheur, misez sur les activités aquatiques ! Et rien de mieux que le cani-paddle pour donner la joie de vie à votre boule de poils ! Très à la mode en France, ce sport canin s’adresse aux bons nageurs, et rassemble toutes les qualités du surf et du kayak. Découvrez avec Mouss ce passionnant sport aquatique !

Qu’est-ce que le cani-paddle ?

On parie que vous connaissez déjà le stand-up paddle (SUP) ! Ce loisir aquatique consiste à se tenir debout sur une planche, une paddle board, et à avancer sur l’eau avec une pagaie. Contrairement au surf, on n’affronte pas de vagues. Tout est question de calme et de détente. On ne pratique donc pas cette activité pour ses sensations fortes. Maintenant, que tout le monde sait ce qu’est ce sport, tournons-nous vers le cani-paddle ! 

Dites-vous que les règles sont les mêmes. Le seul point qui change : votre chien se pose avec vous sur la planche. De quoi donner une nouvelle perspective à vos balades quotidiennes ! Voyez ce sport canin comme une belle randonnée sur l’eau, en rivière ou sur un lac. Vous, debout sur la paddle board, et votre chien assis ou debout à vos côtés. Il ne vous reste plus qu’à profiter d’une belle excursion aquatique le temps d’une demi-journée ou d’un week-end. Mouss vous prévient : une fois essayée, difficile d’arrêter !

Mon chien peut-il pratiquer ce sport canin ?

La réponse courte : oui ! Tous les chiens peuvent faire du cani-paddle ! Mais il y a un « mais ». Si cette activité canine ne discrimine pas, et accueille toutes les races, elle ne s’adresse cependant qu’aux chiens à l’aise dans l’eau. Mouss insiste beaucoup sur ce point. Inutile de forcer votre compagnon s’il est angoissé à l’idée de nager ou de tremper la patte dans la rivière ou dans la mer. Vous risquez de le traumatiser. 

Mieux encore, il vaut mieux pratiquer ce sport canin avec un excellent nageur : ne vous reposez pas sur le gilet de sauvetage. Votre boule de poils doit être confiante durant les séances de cani-paddle. Heureusement, s’il n’a pas horreur de l’eau, il suffit de lui apprendre à nager. 

Bon à savoir : il va sans dire que cette activité aquatique n’est conseillée qu’aux chiens en excellente santé. Les vieux chiens, par exemple, devront privilégier des sports canins respectueux de leur condition physique. 

Cani-paddle : quels équipements choisir ?

En plus de votre maillot de bain et votre crème solaire, il vous faudra bien vous équiper pour pratiquer ce sport canin. Si vous comptez faire cette activité de manière ponctuelle, misez sur la location de matériel de cani-paddle plutôt que dans leur achat. En revanche, si vous pensez en faire fréquemment, voici les 3 équipements à avoir :  

Une paddle board

Logique, me direz-vous ! Choisissez une planche de stand-up paddle, robuste et assez large, comme celles présentées sur cette page, pour un binôme Humain-Chien. Misez sur les modèles avec revêtement antidérapant pour une excellente stabilité. Si vous débutez, Mouss vous recommande les planches gonflables comme celles ci par exemple : pas de panique ! Elles résistent très bien aux griffes de nos chiens, et ont l’avantage d’être faciles à transporter. 

Bien évidemment, la paddle board s'accompagne d’une pagaie comme celles présentées ici. Difficile de faire sans ! Souvent, les marques vendent la planche et la pagaie ensemble. Autre accessoire à acquérir : la leash. Cette petite laisse de cheville vous permet de ne pas perdre votre planche en cas de chute. Retrouver différents exemples juste ici.

N’hésitez pas à comparer les différents modèles de paddles board en ligne. En moyenne, les prix, pour un équipement de qualité, varie entre 200 € et 750 €. 

Un gilet de sauvetage

Avant de monter sur la planche avec votre chien, il faut assurer sa sécurité. S'il est un nageur hors pair, un harnais avec une poignée dorsale, comme ces modèles, suffira. Pour ceux qui préfèrent avoir l’esprit tranquille, optez pour un gilet de sauvetage avec une poignée sur le dessus, comme ceux sur cette page. Lors de vos premiers essais, votre chien va très probablement tomber de sa planche. La poignée vous aidera ainsi à le remonter plus facilement, sans lui faire mal.

Le bon matériel pour le maître 

On pense tout de suite au maillot de bain, mais au risque d’être moins sexy, Mouss vous conseille de débuter le cani-paddle avec un legging dédié aux sports d’eau, comme ceux que l'on retrouve juste ici. Il n’est pas rare que votre chien se colle à vous lors de ses premières chutes. Pour éviter de vous trimballer avec des marques de griffures sur les jambes, cet accessoire est plus que judicieux pour les débutants.

Comment bien démarrer cette activité aquatique ?

Mouss ne vous le redira jamais assez : avant de pratiquer un sport canin, concentrez-vous sur les bases de l’obéissance canine. Commencez par enseigner les ordres statiques à votre chien ( « Assis », « Debout », « Couché », « Pas bouger » ). Une fois les prérequis cochés, c’est parti pour l’entraînement au cani-paddle !

  • Débutez seul, sans votre chien : vous n’avez jamais testé le paddle ? Pour trouver votre équilibre et mieux maîtriser votre chien, apprenez d’abord à en faire tout seul. 
  • Pratiquez sur le sol : ne vous amusez pas à commencer l’entraînement directement dans l’eau. Votre chien doit se familiariser avec l’équipement. Posez la planche sur la terre ferme, et à l’aide d’encouragement ou de friandises, demandez-lui de monter dessus. Puis, donnez-lui l’ordre de s’y asseoir, s’y coucher ou s’y mettre debout, avec ou sans le gilet de sauvetage.
  • À l’eau ! : c’est bon, votre chien est à l’aise sur son nouveau matériel ? Rapprochez-vous de l’eau, à une faible profondeur. Asseyez-vous sur la paddle board, et encouragez votre chien à vous rejoindre. S’il est à l’aise sur la planche et dans l’eau, cela ne devrait pas se faire attendre. Dans le cas contraire, allez-y progressivement, et veillez à bien respecter son rythme.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Contrairement à d’autres sports canins, le cani-paddle semble être moins dangereux. Pourtant, ce n’est pas une raison pour se relâcher. Avant de vous lancer dans ce loisir aquatique, certaines précautions sont à respecter. 

  • Rendez-vous chez un vétérinaire. Il vérifiera la santé de votre chien avant qu’il ne monte sur la planche. C’est d’ailleurs conseillé pour toute autre activité avec son chien.
  • Privilégiez toujours la sécurité ! Vérifiez la météo avant d’embarquer sur votre paddle board, renseignez-vous sur les conditions de navigation et la réputation du spot choisi. Faites également attention à bien l’équiper en cas d’incident.
  • Respectez le rythme de votre compagnon à quatre pattes. Mouss vous déconseille d’imposer des durées trop longues pour vos séances de cani-paddle. Les débutants ne devraient pas rester plus de 30 min sur la planche.

Enfin, amusez-vous ! N’oubliez pas que cette activité est avant tout une manière de renforcer la complicité avec votre chien. Il n’est pas question de compétition ni de challenge. Contentez-vous de naviguer et de profiter de ces moments privilégiés avec votre fidèle camarade. 

Où faire du cani-paddle en France ?

Mouss vous conseille de vous inscrire à un club canin, avec des moniteurs spécialisés dans les sports nautiques. Les professionnels vous aideront à vous initier au cani-paddle, en douceur et en toute sécurité. Le bonus ? La possibilité de louer le matériel adéquat, et de trouver des spots de qualité ! Le prix d’un cours de cani-paddle (1h30-2h en moyenne) tourne autour de 20 € et 50 €. 

Bien sûr, si vous préférez pratiquer sans l’aide d’éducateur canin, ce n’est pas un problème. Le cani-paddle se pratique un peu partout en France : renseignez-vous sur les lacs et rivières à proximité de chez vous. La mer, lorsqu’elle est calme, offre une alternative de choix. En revanche, il faudra vous informer sur la réglementation relative à nos chiens sur la plage sélectionnée. Assurez-vous également d’opter pour un spot calme et sécurisé, pour ne pas tomber sur des rapides.

Les sports d'eau ne sont pas fait pour vous ? Découvrez d'autres sports canin comme le cani-skate ou encore le cani-trottinette avec Mouss !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire