Inscription   Photos   Livres   Carnet   Mutuelles 

Meute adobestock 62636463

Comment apprendre à son chien à ne pas aboyer ?

Le 03/06/2022 23

Dans Education

Votre chien ne cesse d'aboyer ? Voyons ensemble les solutions !

On a beau adorer nos toutous, il arrive que certains de leurs comportements nous rendent chèvre. Et les aboiements intempestifs se trouvent probablement en tête de liste !

Le chien qui aboie peut vite devenir ennuyeux, non seulement pour vous, mais également pour vos voisins. C'est d’autant plus embêtant, si votre compagnon à quatre pattes s’y met aussi la nuit. Pour éviter de collectionner les amendes pour nuisance sonore, il faut rapidement y remédier.

Comprendre l'aboiement du chien

Pour commencer, rappelons que l'aboiement du chien est quelque chose de très naturel. Il s'agit avant tout d'un mode de communication pour votre toutou. À défaut de pouvoir parler, il a trouvé un autre moyen de vous faire passer un message. Néanmoins, si votre chien aboie tout le temps, c'est qu'il y a un problème. Voilà pourquoi nous vous recommandons d’emmener le chien qui aboie de manière répétée chez un vétérinaire. Il faut être sûr que ce comportement ne vient pas d’un problème médical comme le syndrome HS-HA.

Le syndrome HyperSensibilité - HyperActivité (HS-HA) : le chien atteint de ce syndrome est en permanence surexcité. Ce trouble du développement se traduit par des comportements indésirables dus à une incapacité du chien à gérer ses émotions. Les symptômes varient selon l’individu : aboiements sans raison, jeux incessants, agressivité, difficulté à se concentrer au moindre stimulus visuel ou auditif, malpropreté ou encore insomnies. Le chien est difficile à canaliser et peut représenter un danger pour les autres et pour lui-même. Si les causes sont encore peu connues, les experts s’accordent à remonter ses origines à une séparation précoce avec la mère ou à un manque d’attention de cette dernière durant les premières semaines de la vie du chien. Le traitement de ce syndrome implique une thérapie comportementale ainsi qu’un traitement médical pour les cas les plus compliqués.

 

Après avoir éliminé toutes les pathologies probables, il est temps de se focaliser sur l’origine de ces aboiements pour obtenir une solution adaptée. Essayez tout d’abord d’identifier dans quel type de contexte le chien aboie. N’oublions pas qu’aboyer permet à vos boules de poils d'exprimer différentes émotions :

  • La protection du foyer
  • La peur
  • L'ennui
  • La frustration
  • L’excitation
  • Le conditionnement

Vous l'aurez compris, l'aboiement du chien peut vouloir dire tout et n'importe quoi. Il leur arrive même de japper uniquement pour attirer votre attention. Mais comment éviter ce comportement du chien qui vous agace ?

Mon chien aboie tout le temps : que faire ?

Vous pensez avoir tout essayé pour que votre chien arrête d’aboyer, et ne sachant plus quoi faire, l’idée de recourir à un collier anti-aboiement ou à une muselière vous semble être la dernière solution possible. Sans vouloir juger les utilisateurs de ces équipements, il est important de comprendre qu’ils sont loin d’être efficaces sur le long terme : oui, ils vont obliger le chien à stopper ses vocalises, mais ne vont pas s’attaquer à la cause des aboiements. Pour rappel, le chien essaie de communiquer avec vous, le forcer à se taire ne ferait qu’enfouir les origines du problème.

La première solution quand un chien aboie, c'est l'éducation ! Il est intéressant de comprendre pourquoi un chien aboie et de penser à l’éduquer, de sorte à fournir une réponse et une solution adéquate au contexte spécifique qui pousse votre toutou à japper.

Pour ce faire, voici quelques astuces à appliquer pour lui apprendre à ne pas abuser de ses aboiements :

1. Confronter le chien aux autres et à des situations quotidiennes

Les principales causes d'aboiements d'un chien sont la peur et l'instinct de garde. Si votre chien n'a jamais connu que vous dans son territoire (c'est à dire dans votre maison), il aura une tendance naturelle à aboyer au moindre bruit ou à l'arrivée d'un inconnu. Dès son plus jeune âge, pensez donc à inviter des personnes et à le familiariser avec la présence d'autrui. De même, initiez-le aux situations quotidiennes (bruit, circulation, foule, etc.) de manière à ce qu'il ne développe aucune phobie et ne devienne pas craintif.

2. Faire de l'exercice

Un chien peut également aboyer, car il s'ennuie férocement ! Si votre animal semble hyperactif et fait des dégâts chez vous ou dans votre jardin, le problème ne vient pas forcément de lui. En effet, si vous négligez les balades quotidiennes ou le sport du chien, cela pourra se retourner contre vous sous forme d'aboiement et d'énervement !

3. Être à l'origine des jeux et sorties

Une autre cause d'aboiement est tout simplement une demande d'attention. Si vous vous pliez aux quatre volontés de votre chien au moindre aboiement, vous l'inciterez à aboyer de plus en plus souvent. Quand votre chien aboie, ignorez-le ou isolez-le dans une autre pièce. Dès son plus jeune âge, il doit comprendre que c'est vous qui décidez quand le sortir ou quand jouer avec lui.

Attention : répondre à un aboiement de chien en hurlant ne fera qu'exciter votre animal et aura l'effet inverse de celui recherché.

4. Savoir ignorer son chien

Pour éviter que votre chien aboie en votre absence, ne lui faites pas la fête quand vous entrez dans la maison ou quand vous la quittez. À votre arrivée, ignorez votre chien et ne faites pas de chaque retour une célébration. Lors d'un départ, ne dites jamais au revoir à votre animal. Cela aura en effet tendance à pousser votre chien à aboyer jusqu'à votre retour.

5. Apprendre à mon chien à ne pas aboyer

Peur, excitation, solitude ou volonté d’attirer votre attention : lorsque le chien commence à aboyer, il est assez rare qu’il se fatigue le premier. Paradoxalement, pour apprendre à votre chien à ne pas aboyer, il est pertinent de lui enseigner dans un premier temps à aboyer sur commande. Utilisez la technique de la capture pour faciliter l’exercice. Cette technique consiste à pousser le chien à aboyer et à le récompenser par la suite :

  1. Après avoir observé les contextes et stimuli provoquant les jappements de votre toutou, servez-vous-en pour déclencher un aboiement de sa part. Ex. : beaucoup de chiens réagissent à une sonnette. Sonnez à la porte pour que le chien se mette à donner de la voix.
  2. Dès qu’il jappe, dites “Oui” et récompensez-le par une caresse ou une friandise.
  3. Répétez plusieurs fois l’exercice jusqu’à ce qu’il comprenne ce que vous attendez de lui. 
  4. Puis, quand il commence à aboyer spontanément, profitez-en pour lui annoncer un ordre, comme le mot ”Aboie” et récompensez-le. Vous pouvez également accompagner la commande par un geste pour marquer le comportement.
  5. Répétez l’exercice et de temps en temps, dites-lui “Aboie”: s’il se met à aboyer, vous lui donnez la récompense méritée.

Maintenant que le chien associe la commande “Aboie” au fait d’aboyer, il est temps de lui apprendre à faire l’exact opposé et à se taire.

  1. Choisissez un ordre bien précis (ex. : “Silence”, “Chut”) et travaillez votre intonation. L’objectif étant de ne jamais crier sur le chien, mais d’utiliser la commande en abaissant la voix tout en étant ferme.
  2. Dès que votre chien s’arrête d’aboyer après l’ordre “Aboie”, prononcez la commande “Silence” et donnez-lui une friandise. Le timing est très important pour ne pas dérouter le chien. Si vous avez peur de faire une erreur, il est possible d’introduire le “Stop” pendant que le chien aboie avant de prononcer l’ordre “Silence” lorsqu’il se calme enfin.

Vous avez dès lors appris à votre chien à cesser d’aboyer, même quand ce n’est pas vous qui avez déclenché les aboiements. N’oubliez pas de continuer à récompenser encore un certain temps l’arrêt des aboiements !

Conseils pour réussir à lui faire arrêter les aboiements

  • Restez toujours calme : eh oui, c’est plus facile à dire qu’à faire ! Mais sachez qu’au jeu du “Qui criera le plus fort ?”, vous risquez de perdre très rapidement et d’exciter encore plus votre chien.
  • En dehors de l’apprentissage des commandes “Aboie” ou “Silence”, il est possible d’arrêter les jappements en ignorant tout simplement le chien. Cela fonctionne surtout sur les individus qui souhaitent attirer votre attention. Ne le récompensez que s’il se calme. 

Les méthodes pour les cas spécifiques d'aboiements

Mon chien aboie quand il entend sonner à la porte

Très commun chez de nombreux chiens, ce comportement s’explique généralement par une volonté de protéger les membres de son groupe social. Votre toutou a vite fait de comprendre que la sonnette ou les frappements à la porte veulent dire qu’une personne souhaite entrer dans son territoire. Les chiens à l’instinct de garde élevé sont plus touchés par cette habitude. Ici, il faudra bien identifier ce que le chien veut véhiculer comme message :

Aboiements de prévention ou d’alerte

Votre chien aboie pour vous prévenir qu’une personne attend à la porte et souhaite s’introduire chez vous. Il s’arrête en général dès que vous faites entrer votre invité. Dans ce cas précis, votre chien fait quelque chose de très naturel et n’a aucune intention d’agresser la personne. Son attitude n’a rien de problématique, bien au contraire ! Punir le chien qui souhaite vous alerter d’une intrusion risque de dérouter l’animal et d’éradiquer une habitude qui peut être très bénéfique dans de nombreuses situations. Comment réagir ? :

  • Toujours laisser des friandises près de l’entrée.
  • Dès qu’on sonne à la porte et que le chien se met à aboyer, dirigez-vous calmement vers l’entrée et donnez une friandise à votre toutou en prononçant une commande (ex. : “Silence”) ou des phrases comme “Bon chien” ou “C’est bon”. Ces indications permettront à votre chien de comprendre que son rôle est terminé et qu’il a bien fait son travail de prévention.

Aboiements d’excitation

De nombreux chiens ont tendance à aboyer par excitation en entendant sonner à la porte. Ce genre de comportement témoigne d’un trop-plein d’énergie et arrive surtout aux individus qui ne sortent pas assez, qui sont peu socialisés ou qui restent bloqués constamment dans leur jardin. Même si ce type d’aboiement n’a rien d’agressif en soi, cela peut vite être fatigant à entendre pour le maître. Voici nos conseils :

  • La première chose à faire est bien sûr d’augmenter le rythme des promenades quotidiennes pour permettre à votre ami canidé de se défouler. Un chien qui se sera dépensé correctement sera plus calme à la maison.
  • Travaillez l’auto-contrôle avec votre toutou à chaque fois qu’on sonne à la porte en lui demandant de s’asseoir ou de se coucher. Cela poussera le chien à se concentrer sur vous. Dès qu’il arrête d’aboyer, récompensez-le avec une friandise. Avec le temps, il s’assoira automatiquement en entendant le bruit de la sonnette.

Aboiements de mise en garde

Contrairement aux deux précédents exemples, ces aboiements cachent une certaine agressivité et de l’anxiété. Votre chien protège son territoire et met en garde la personne derrière la porte qu’il ne veut pas la laisser entrer. Ce genre de comportement vient d’un manque de socialisation. Votre compagnon à quatre pattes ne fait pas confiance aux inconnus et à tous ceux cherchant à s’introduire chez vous. Selon la gravité du problème, nous vous conseillons de vous diriger vers un professionnel pour rectifier ce comportement.

Sinon, la meilleure option est de désensibiliser le chien :

  • Habituez-le à associer le son à une émotion positive : donnez-lui une friandise à chaque fois qu’on sonne à la porte.
  • Vous pouvez également enregistrer le son de la sonnette sur un appareil électronique et le désensibiliser en jouant plusieurs fois l’audio jusqu’à ce qu’il ne sursaute plus en entendant le son.

Mon chien aboie sur des passants ou ses congénères dans la rue

Certains chiens réagissent mal en croisant des personnes ou d’autres chiens lors d’une balade. Les raisons qui poussent un chien à aboyer sur des passants ou ses congénères sont nombreuses et le mieux est de faire appel à un comportementaliste canin. Ce genre de comportement n’est pas à prendre à la légère et risque de dégénérer sans action de votre part.

Aboiements de frustration

Avant toute chose, il est important de noter que les aboiements à l’encontre d’autrui ne signifient pas forcément que votre toutou veut attaquer. Souvent tenus en laisse lors des promenades, certains chiens tendent à aboyer et à tirer sur leur laisse pour marquer leur frustration de ne pouvoir saluer les individus qu’ils croisent. Cela arrive chez les toutous très sociables qui ont du mal à gérer leur trop-plein d’amour. Voilà ce qu’il est recommandé de faire :

  • Donnez-lui l’occasion de bien se défouler pour éviter toute frustration : que ce soit via des jeux ou des sorties sécurisées sans laisse, votre chien doit pouvoir avoir des moments de liberté.
  • Travaillez l’obéissance et l’autocontrôle en extérieur : il doit pouvoir être capable de s’asseoir et ne pas bouger à chaque nouvelle rencontre. Bien évidemment, il vous faudra être patient, car il n’apprendra pas à se maîtriser en une journée. N’oubliez pas de le récompenser chaque fois qu’il s’exécute.

Aboiements d’angoisse et de mise en garde

Certains individus appréhendent les nouvelles rencontres et présentent un comportement agressif : aboiements, grognements ou il arrive qu’ils montrent leurs dents. Cela survient surtout chez les chiens qui n’ont pas été assez socialisés ou ceux ayant connu des traumatismes dans leur passé. Beaucoup de maîtres, par peur de se faire juger ou par stress, décident de ne sortir leurs toutous que tard la nuit ou dans des lieux déserts. Grave erreur ! La clé est de l’habituer à accepter ces rencontres :

  • Anticipez les rencontres : dès que vous voyez une personne ou un chien au loin, faites-en sorte d’attirer l’attention de votre boule de poils avec un jouet ou un son. Et quand il se concentre enfin sur vous, donnez-lui une friandise.
  • Répétez l’exercice plusieurs fois jusqu’à ce qu’il associe les nouvelles rencontres à un sentiment positif.
  • Si vous avez peur de le confronter directement à la rue, demandez à un groupe d’amis que le chien ne connaît pas de vous aider. Allez dans un lieu avec peu de passages et jaugez jusqu’à quelle distance votre toutou se sent en sécurité à l’approche d’un inconnu.
  • Puis, comme avec l’exercice précédent, désensibilisez-le en le distrayant et en le récompensant à chaque nouvelle rencontre. Bien évidemment, le timing est important : ne le félicitez pas s’il présente des comportements indésirables, mais seulement lorsqu’il est calme.
  • Continuez l’exercice en réduisant progressivement la distance entre la personne et le chien.

Les pièges à éviter pour faire stopper les aboiements

Pour lui apprendre à arrêter rapidement, comme toujours dans l’éducation, la cohérence sera votre meilleure alliée. Il faut apprendre à votre chien à comprendre “Silence”. Il n’est pas forcément très efficace de le crier : pour lui c’est un encouragement à continuer, pour vous, c’est une limite dans votre marge de progression sonore. Au contraire, “Silence” dit très bas oblige votre chien, qui n’est pas sourd, à se concentrer sur votre voix et vous laisse la possibilité de hausser le ton par la suite.

Voyons un peu les méthodes à complètement éviter…

  • Vous le frappez : ça défoule, mais c’est inutile, violent, injuste (il n’a pas non plus commis un crime !) contre-productif et limite au regard des lois sur la protection des animaux. On oublie donc.
  • Vous lui proposez une friandise-récompense : s’il s’arrête d’aboyer, il obtient la friandise. Cela va l’inciter à aboyer pour obtenir des friandises. Même chose pour les caresses qui encouragent le chien à continuer à japper. À éviter.
  • En dehors de l’apprentissage des commandes “Silence” ou “Aboie” : vous pouvez stopper momentanément les aboiements en détournant l’attention du chien. Vous pouvez lancer un objet dans sa direction (un jeu, par exemple, pour ne pas avoir à sacrifier vos chaussettes) pour lui faire perdre le cours de ses pensées. Distrait, le chien oublie la cause de ses aboiements. Si cette astuce se révèle être très pratique, elle peut aussi sur le long terme entraîner un conditionnement : “si je veux jouer avec toi, il faut que j’aboie un moment pour que tu m’envoies un jouet”. À éviter.

Ne vous arrêtez pas en si bon chemin et continuer à lire notre dossier sur l'éducation de base des chiens.

Commentaires

  • Lebreton

    1 Lebreton Le 13/03/2018

    BonJour j ai un doberman de 2ans , très affectueuse même trop !! L'orque elle entend la sonnette d entrée elle ne pense qu à une chose "chouette y'a quelqu un qui arrive je fais pouvoir lui faire la fête !! " Même si elle ne le connaît pas elle saute sur toutes les personnes qui rentre . Comment lui faire passer cette habitude ?
  • Mouss

    2 Mouss Le 16/03/2018

    Bonjour Lebreton,

    Pour éviter qu'elle ne saute sur les gens, il faut qu'elle connaisse l'ordre "pas sauter". Voici un article qui vous aidera à lui apprendre : lire sujet

    Pour qu'elle comprenne qu'il ne sert à rien de sauter pour avoir de l'attention, il faut également que les invités ne la caresse et ne la calcul pas jusqu'à ce qu'ils soient installés.

    Une fois le calme revenu, là ils peuvent aller faire une caresse à votre chienne. Pas dans l’excitation mais toujours dans le calme. Les moments de jeux sont la pour se défouler mais dans votre cas, il faut qu'elle apprenne :-)

    De plus, lorsqu'elle se met à sauter, dites lui un NON ferme en la faisant descendre. Si elle vous écoute, félicitez la avec une friandise. Par contre si elle ne vous écoute pas, essayez d'avoir un de ses jouets pas loin, pour la distraire le temps que l'invité puisse s'installer.

    En espérant vous avoir aider.

    Bien à vous,

    Caroline
  • EE

    3 EE Le 20/05/2018

    Bonjour, mon chien aboie toutes les nuits entre 4h et 5h quand je suis chez mon père, alors qu'il n'en fait rien quand je suis chez ma mère.
    C'est très fatiguant. Que peux t-on faire ?
  • Mouss

    4 Mouss Le 22/05/2018

    Bonjour EE,

    Il y a t-il quelque chose qui pourrait lui donner envie d'aboyer lorsque vous êtes chez votre père ? Un voisin qui part vers cette heure là ou autre ?

    Sinon, peut-être que chez votre mère, le couché se passe différemment ? Est-il plus prêt de vous ?

    Un chien qui aboie en pleine nuit exprime souvent un mécontentement. Donc il faut d'abord savoir de quoi il pourrait s'agir avant de trouver les solutions.

    Si vous ne voyez vraiment pas, il sera peut-être bon d'en parler avec spécialiste du comportement canin.

    Bien à vous et à votre loulou,

    Caroline
  • Ed

    5 Ed Le 31/05/2018

    Bonjour, ma chienne aboie toute la nuit et derange tout le quartier. Moi j'ai mis ma chienne dans mon jardin.
    Comment la faire taire
  • Mouss

    6 Mouss Le 01/06/2018

    Bonjour Ed,

    Votre chienne a toujours été habituée à dormir dehors, ou c'est depuis peu ?

    Un chien qui aboie exprime souvent un mécontentement (l'ennui par exemple). Si votre chien n'a aucune autres activités physiques que celles dans le jardin, il n'est pas assez dépensé et faut donc trouver un moyen de 'occuper pour se dépenser en journée. Vous pouvez très bien jouer avec elle dans le jardin, en lui cachant ses jouets ou des friandises pour occuper son esprit.

    Les aboiements sont aussi un instinct de chien de garde. Difficile de leurs enlever. Dans ce cas, vous pouvez lui apprendre à aboyer et à lui inculquer les ordres stop, non ou tu laisse pour qu'elle comprenne que lorsqu'elle arrête, elle est récompensée. Faire des séances très courtes tous les jours (10, 15 min pas plus).

    Je ne sais pas comment est fait votre jardin mais si vous n'avez pas de brises vues, ça peut stimuler son envie d'aboyer parce qu'elle voit ce qu'il se passe autour de chez vous.

    Enfin, une chose à ne surtout pas faire, c'est d'aller à chaque fois que votre chienne aboie la voir pour la faire taire. Le chien voit ça comme un jeu et préférera se faire gronder mais avoir votre attention quelques instants plutôt que d'obéir.

    Si malgré tout se travail il n'y a aucune amélioration dans les semaines qui viennent, il sera peut-être bon d'aller en parler avec un comportementaliste canin pour qu'il détecte le réel problème et vous trouver les meilleurs solutions.

    Bien à vous et à votre louloute,

    Caroline
  • BERNARD aMAILLAND

    7 BERNARD aMAILLAND Le 04/09/2018

    Mon chien de 8 ans aboie quand mon amie arrive ou repart ou fait quelque chose dans la maison soit en ma présence ou toute seule .Nous nous connaissons depuis une dizaine de mois .
  • Mouss

    8 Mouss Le 13/09/2018

    Bonjour Bernard,

    Votre chien exprime certainement son mécontentement de cette manière. Surement de la jalousie.

    Le mieux serait de consulter un spécialiste du comportement canin pour qu'il vous trouve des solutions adaptées à votre quotidien et au caractère de votre chien.

    Bien à vous,

    Caroline
  • Dubonnet

    9 Dubonnet Le 22/11/2018

    Bonjour voilà j'ai 3 chiens et j'ai le même problème il arrête pas d'aboyer dès qu'ils entendent une voiture arrivée ou qui klaxonne ou tout simplement la voisine qui fait beaucoup de bruit à taper dans les murs le problème c'est que la voisine se plaint et et m'envoie à chaque fois la police j'ai beau expliquer que les chiens aboient uniquement quand ils entendent un bruit mais j'ai aucun recours pour le prouver quand je suis avec eux je fais exactement vos exercices et cela marche très bien il aboie aussi généralement quand je joue avec eux mais je fais toujours ce qu'il faut pour les calmer cela marche plutôt bien je voudrais savoir quel instruction pourriez-vous me donner pour ne pas avoir de problème avec la police cordialement
  • stéphanie

    10 stéphanie Le 24/01/2019

    bonjour,

    mon dernier chien aboie sans cesse quand nous sommes absent, j'ai beaucoup e plainte du voisinage, nous avons installés des panneaux en bois pour cacher la visibilité sur la rue, ils ont tous les trois un collier anti-aboiement mais pour le dernier malgrès le bip et la vibration (pas de décharge électrique) il continue toujours je vais essayer la technique du chut après l'aboiement mais difficile de vérifier si cela fonctionne durant notre absence, car quand nous sommes là il aboie juste quand il joue avec les autres chiens c'est le petit dernier il à 8 mois les 2 femelles ont 3 ans et n'aboie pas lorsqu'elle ont le collier anti-aboiement sur elles enfin je ne pense pas car c'est que durant notre absence je ne sais plus quoi faire.
  • Sionneau

    11 Sionneau Le 01/03/2019

    Bonjour, ma chienne de 6ans 1/2, aboie au moindre bruit (voiture, voisins qui sortent de chez eux, même quand nous même ont fait du bruit). Je ne sais plus quoi faire, nous avons essayé d'être gentil, plus sévères, la mettre dans une pièce seule. Mais rien n'y fait, je ne c'est plus quoi faire. Je précise qu'elle fait cela depuis que nous avons déménagé. Ce n'était pas autant avant. Merci pour vos conseils.
  • Lauffer

    12 Lauffer Le 04/10/2019

    Bonjour mon jack Russel de 15 ans aboie plusieurs fois par jour alors qu il n a jamais aboyé de sa vie sauf pour prévenir d un danger que faire merci pour votre réponse
  • Mouss

    13 Mouss Le 09/10/2019

    Bonjour Lauffer,

    Il y a t-il eu un changement particulier ? Nouveaux voisins ou autre ? Aboie t-il à peu près au mêmes heures ?

    Bien à vous,

    Caroline
  • danielle gautier

    14 danielle gautier Le 25/12/2019

    mon chien teckel sursaute dans la rue au moindre bruit et se tétanise
  • Mouss

    15 Mouss Le 07/01/2020

    Bonjour Danielle,

    Quel âge a votre chien et d'où vient-il ? Quel est son passé avant d'arriver chez vous ?

    Ce genre de comportement exprime souvent la peur du à un manque d'habitude durant le sevrage. Pas de contact avec les étrangers, les voitures, le bruit, etc.

    Je vous conseille d'aller en parler avec un spécialiste du comportement canin pour y remédier au plus vite.

    Bien à vous 2,

    Caroline
  • Christelle

    16 Christelle Le 12/04/2020

    Bonjour,
    Je voulais vous remercier pour votre article; nous allons le mettre en pratique avec notre petite Gloria qui a 1 an. Elle est un peu "trop" protectrice/gardienne ;)
    Je vous tiendrais au courant !
    Bien à vous, Christelle
  • Weibel

    17 Weibel Le 18/08/2020

    Bonjour
    Nous avons un petit lévrier de 18mois depuis 1mois !!
    Celui-ci aboie ,voire s'égosille, lorsque mon mari sort ou travaille dans le jardin !!!
    Je ne le sors pas soucent dans notre village car il est effrayé et s'emballe !!!
    Que faire ???
    Aidez nous, c'est insupportable !
    Merci beaucoup
    Cdt
  • Mouss

    18 Mouss Le 28/09/2020

    Bonjour Christelle,

    Ravie d'avoir pu vous aider :-)

    Bien à vous,

    Caroline
  • Mouss

    19 Mouss Le 28/09/2020

    Bonjour Weibel,

    Par rapport à ce que vous me dites, votre chien semble avoir subit un traumatisme certainement avant son arrivée chez vous.

    D'où vient-il et comment était son environnement ? Un chien qui a peur de tout a souvent été confronté à une mauvaise socialisation.

    Je vous conseille d'"aller en parler avec un spécialiste du comportement pour déterminer le réel problème. Vous en trouver quelques uns juste ici.

    En espérant vous aider.

    Bien à vous,

    Caroline
  • helene

    20 helene Le 28/01/2022

    Bonsoir je ne sais pas si quelqu'un peut m'aider. J'ai un petit bichon havanais elle a 2 ans. Elle est avec nous H24 c'est-à-dire tout le temps que ce soit le soir et la journée au travail. Nous sommes dans une société où il y a une dizaine de personnes qui l'adore et la bichonne toute la journée. Elle est toujours collé à nous est assez anxieuse. Au moindre bruit elle se met à aboyer à très fort et très vite pour nous prévenir du danger ou pour nous alerter. Il n'y a rien à faire malgré le fait que ce soit toujours la même chose toujours les mêmes personnes qui entrent au même endroit. Il n'y a rien de vraiment différent. Elle aboie sur les gens peu importe si c'est un étranger ou quelqu'un qu'elle connaît parfaitement.

    C'est exactement la même chose si elle est à la maison et qu'elle entend du bruit derrière la porte.

    Je ne sais plus quoi faire car cela devient gênant surtout dans notre environnement

    Merci beaucoup
  • Amandine42

    21 Amandine42 Le 21/03/2022

    Bonjour,
    ma chienne labrador Salsa âgée de 11 semaines aboie la nuit pour que je la sorte dehors pour faire pipi. Je pense que c'est une bonne chose car elle est propre. Cependant, est-ce que ce n'est pas lui donner une mauvaise habitude de la sortir la nuit ? Elle nous réveille vers 2h et 5h... et souvent à 5h elle ne veut plus dormir donc aboie jusqu'à ce qu'on se lève !
    Ce qui est surprenant c'est que la nuit elle aboie pour faire pipi (elle est dans un parc sur du carrelage) et la journée elle ne demande pas et va faire pipi sur le parquet systématiquement si elle a envie.
    Pouvez vous me conseiller sur les bonnes pratiques ?!
    Merci d'avance
    Amandine et Salsa !
  • Mouss

    22 Mouss Le 05/04/2022

    Bonjour Hélène,

    Le plus souvent, un chien aboie pour alerter. Même si c'est quelqu'un qu'elle connaît.

    Votre chienne peut aussi exprimer une peur, ou une crainte de quelque chose. Pour le savoir et vraiment déterminer son comportement, il faudrait aller en parler avec un comportementaliste canin. Voir si elle n'aurait pas eu un traumatisme par exemple. Une chose anodine pour l'homme, peut s'avérer angoissante pour le chien.

    Voici un article qui vous en dira plus sur les différents signes corporels chez le chien.

    En espérant vous aider.

    Bien à vous,

    Caroline
  • Mouss

    23 Mouss Le 05/04/2022

    Bonjour Amandine42,

    Pour éviter que votre chienne n'est l'envie de faire pipi la nuit, éviter de lui donner de l'eau à disposition le soir. Qu'elle puisse boire avant le dernier pipi et après terminer jusqu'au lendemain matin.

    Elle peut aussi aboyer parce qu'elle a bien compris qu'elle vous verra en faisant cela.

    Voici un article qui vous en dira plus sur l'apprentissage de la propreté.

    En espérant vous aider.

    Bien à vous,

    Caroline
Vous devez être connecté pour poster un commentaire