Rottweiler attaque adobestock 1754150

Informations pour pratiquer l’IGP avec son chien

Le 25/10/2022 0

Dans Jeux & Jouets

Vous possédez un chien de berger ou de protection ? Envie de complicité et de sensations fortes avec votre toutou ? Découvrez l’IGP, la nouvelle version du RCI canin ! Exigeante et complète, cette discipline de mordant sportif ne perd jamais de vue la bonne humeur de nos compagnons. Excellence et compétitivité sont garanties par ce sport canin ! On a piqué votre curiosité ? Alors, c’est parti ! 

Qu’est-ce que le RCI canin (IGP) ?

Ce sont nos amis allemands qui l’ont créée au XIXe siècle. Ce sport est issu du Schutzhund, un programme de sélection de chiens d’utilité. Très vite, à partir des années 1900, d’autres pays vont accueillir cette discipline pour en faire un loisir canin. 

Cette activité se divise en 3 niveaux comportant plusieurs échelons : le pistage, l’obéissance et la protection. C’est la richesse même de ce sport ! Votre chien est dépensé sur les plans physiques, mentaux et olfactifs. Les niveaux sont accessibles à des âges différents pour nos chiens. Le RCI leur permet de renforcer diverses capacités, et tout cela en améliorant la relation de complicité que vous entretenez avec lui ! Pour l’éducation, le RCI est une très bonne méthode pédagogique : l’entraînement se fait dans la bonne humeur et les exercices doivent mener à une obéissance précise, mais sans soumission.

En 2019, le RCI (Règlement Concours International) change officiellement de nom pour l’IGP (Internationale Gebrauchshunde Prüfungsordnung). En français, on pourrait traduire l’appellation par « Concours international du chien d’utilité ». Les niveaux ont été facilités et de nouvelles variantes se sont ajoutées aux épreuves existantes. Les règlements IGP ont également pour objectif de systématiser les divers concours internationaux. 

Pour les sports IGP, on retrouve plusieurs types de tests ciblés sur différents chiens d’utilité (Ex. : races bergères, rapporteurs de gibier). Dans cet article, nous nous intéresserons qu’aux épreuves d’IGP. 

Quels chiens peuvent pratiquer l’IGP ? 

Cette discipline est ouverte à toutes les races de chiens autorisées au mordant sportif, mais il faut bien reconnaître qu’à l’heure actuelle, on trouve en nette majorité des Malinois et des Bergers allemands. Encore faut-il, pour s’y présenter, être passé par les étapes suivantes : 

  • Réaliser à partir de 15 mois les tests d’obéissance et de sociabilité (le BH-VT) 
  • Et obtenir le certificat IGP (appelé IPO-V), l’équivalent de l’ancien certificat RCI

Comment se déroulent les épreuves ? 

Les épreuves se divisent en trois catégories : le pistage, l’obéissance et la défense. Chacune d’elle inclut un certain nombre d’épreuves précises qui varient en nombre et en difficulté selon le niveau (IGP 1, 2 ou 3). Concrètement, le pistage se divise en deux épreuves : la tenue de piste, dont les distances et le nombre d’angles augmentent au fil des niveaux, et le rapport de 3 objets de poids croissant.

L’obéissance se note sur 8 à 10 épreuves dont le détail varie entre chaque niveau de IGP. Elles comportent le suivi en laisse, le rapport d’objet, le debout couché, l’escalade de palissade avec rapport d’objet, l’envoi d’objet ou encore le couché libre avec diversion. 

La défense est toujours une discipline impressionnante. En collaboration avec un assistant et sous directives du juge, on y trouvera des exercices d’aboiement et d’affrontement, d’attaque du chien et de mise en situation (Ex. : fuite de l’assistant, défense du maître). Cette catégorie implique également la quête d’objets cachés et la conduite de dos. Lors de ces épreuves, les critères de notation prennent en compte l’ensemble de l’attitude et de la précision des actions du chien.

Le concours est ouvert aux chiens en bonne santé et disposant des autorisations citées plus haut. Les femelles en chaleur peuvent concourir en passant en dernier. Chaque catégorie est notée sur 100. Un pourcentage est attribué au chien en fonction de ses résultats. À partir de 50%, il obtient la mention « bon ». Au-delà de 75%, il est excellent.

Attention, votre chien doit avoir un certain âge pour accéder aux 3 niveaux d’IGP : 

  • 18 mois pour l’IGP 1 
  • 19 mois pour l’IGP 2 
  • Et 20 mois pour l’IGP 3  

Où pratiquer le IGP canin en France ? 

Les disciplines de mordant sportif ne peuvent être enseignées par de simples particuliers. Pour apprendre l’IGP dans de bonnes conditions, faites appel à des professionnels. Il est préférable de chercher des clubs d’éducation canine ayant déjà obtenu de bons résultats dans des concours. On trouve désormais les résultats sur internet et chaque club, en général, publie les siens !

Nombreux sont les formateurs disposant d’un site internet : profitez-en pour faire connaissance avec la philosophie des entraîneurs avant de prendre contact ! Pour savoir s’il est possible de pratiquer le RCI / IGP proche de chez vous, n’hésitez pas à vous rendre sur le site des clubs canins en France

Quel est le prix d’un abonnement IGP en club ?

Le prix de l’abonnement varie grandement en fonction du professionnel et du club choisis. Certains proposent des tarifs horaires, d’autres offrent des forfaits mensuels, annuels ou par nombre de séances limitées (5 ou 10). Un supplément est à rajouter si vous souhaitez inscrire plus d’un chien avec le maître.  

En moyenne, comptez entre 100 € à 250 € par personne, et à l’année. Des cours particuliers existent, mais ils sont plus chers (entre 40 € et 100 € de l’heure). Vous souhaitez en savoir plus sur les sports canins ? Parcourez le site de Mouss le Chien, vous trouverez tous nos articles sur ce thème !

Les commentaires sont clôturés