Teckel comprime vermifuge adobestock 494323723

Comment vermifuger un chien ?

Le 01/04/2022 3

Dans Santé & Soins

Apprenez à vermifuger votre chien !

Le vermifuge pour chien n'est pas que l'affaire de la santé du chien, mais aussi celle de votre famille. En effet, les vers du chien peuvent affecter les hommes comme les animaux de compagnie. Et certains parasites peuvent vous rendre aussi malade que votre pauvre chien. Pour le bien de tous, il est donc indispensable d'acheter des traitements anti-vers, et de vermifuger votre chien régulièrement. Voyons cela plus en détail !

Comment un chien attrape-t-il des vers ? 

C’est la première question à se poser ! En effet, les vers du chien peuvent s’introduire dans l’organisme de nos chiens de multiples manières.

  • Une mère contaminée : le chiot peut être en contact avec ces parasites avant même sa naissance. En effet, si la chienne en gestation est contaminée, ses chiots peuvent contracter des vers. Après la naissance, le lait maternel lors de l'allaitement représente également un autre mode d’infestation.
  • Un environnement à risque : les œufs des vers peuvent se propager sur le sol. Ainsi, il suffit que votre chien marche au mauvais endroit pour être contaminé. Si votre chien vit en campagne et côtoie notamment des chevaux, renseignez-vous auprès de votre vétérinaire. Au contact du crottin de cheval, il peut attraper des vers plus facilement, et donc nécessiter un traitement vermifuge spécifique. 
  • Par ingestion : si votre boule de poils a tendance à manger ses crottes, ou celles des autres, le risque est très élevé. En effet, un animal infecté transmet plusieurs œufs de vers dans ses selles. 
  • Via une piqûre de puces : le ténia est un parasite intestinal transmis par des puces. Une fois que la puce contaminée élit domicile sur la peau du chien, elle peut être ingérée par votre chien cherchant à s’en débarrasser. Résultat : la larve de ténia se développe à l’intérieur du corps de votre animal de compagnie, pour devenir un vers adulte.

Négliger la vermifugation : quels sont les risques ?

Les vers sont des parasites canins qui se nourrissent des nutriments absorbés par le chien, de son sang ou encore de son plasma sanguin. Si cette présence parasitaire est déjà une gêne, les vers du chien entraînent de nombreuses conséquences négatives :

Par ailleurs, les vers du chien sont transmissibles à l'homme. Les vers peuvent transmettre différentes maladies et ils sont notamment dangereux pour les jeunes enfants qui peuvent facilement attraper des vers en jouant avec leurs animaux de compagnie.

Comment choisir son vermifuge pour chien ?

Il existe de nombreuses marques de vermifuge. Toutes ne se valent pas, même si la plupart sont efficaces. La plupart des vermifuges pour chien en pharmacie sont composés d'au moins deux molécules, et luttent à la fois contre les vers plats et les vers ronds, deux types de parasites fréquents chez le chien. Le mieux est d'opter pour un vermifuge à spectre large, qui lutte contre l'ensemble des parasites.

Attention, certaines races de chien, comme le Colley, le Berger Allemand, le Berger Australien, le Berger Blanc Suisse et le Border collie, peuvent être allergiques à des vermifuges spécifiques. Voilà pourquoi Mouss vous conseille de demander conseil à votre vétérinaire pour choisir un vermifuge canin.  

Quels sont les différents types de vermifuge chien ?

Les vermifuge chiens en pharmacie, chez le vétérinaire ou sur internet peuvent exister sous de multiples formes. À vous de choisir le mode d'administration le plus adapté à votre chien, c'est-à-dire le plus facile à administrer. Vous trouverez des vermifuges sous les formes suivantes :

  • En solution buvable (exemples ici) ;
  • En comprimé (exemples ici)
  • En pâte à avaler. 
  • En injection, pour les chiens très infestés (voir avec le veterinaire) ;

Il est conseillé d’opter pour l’alternative adaptée à la personnalité de votre boule de poils. S’il est plutôt difficile et proteste contre l’ingestion de médicament, partez sur une solution buvable. À noter que les marques proposent désormais des comprimés plus appétants pour nos chiens (ex. goût poulet).  

Comment administrer un vermifuge pour chien ?

Selon le type de vermifuge pour chien que vous aurez choisi, il faudra lire attentivement la notice pour savoir comment l’administrer. Certains vermifuges se donnent en plusieurs fois, ou nécessitent que le chien soit à jeun. D’où l’intérêt de bien lire la notice vendue avec le traitement. N'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire si vous vous sentez perdu !

Quand donner un vermifuge pour chien ?

Pour les chiots, consultez notre article : quand vermifuger un chiot ?

Pour un chien d'intérieur adulte, la vermifugation peut se faire tous les six mois. Pour un chien adulte exposé, comme ceux vivants à l'extérieur, le vermifuge se donne tous les trois mois (à chaque saison).

Sachez qu'il y a surtout deux périodes annuelles pour traiter impérativement un chien contre les vers : l'automne et le printemps.

  • Vermifuger un chien en automne : c’est une saison propice aux puces. Ces dernières peuvent transmettre des œufs de ténia, connus pour se transformer en vers une fois dans l’organisme de votre compagnon à quatre pattes. 
  • Vermifuger un chien au printemps : durant cette saison humide, on retrouve de nombreuses larves de vers dans la terre ou les excréments. Votre chien risque d'attraper des vers en buvant dans une flaque d'eau, ou tout simplement en se promenant dans la terre humide.

Quand vermifuger une femelle gestante ?

Pour éviter de contaminer les chiots, il est important de bien administrer le vermifuge à la future maman. Mais pas n’importe lequel ! Demandez à votre vétérinaire un produit adapté pour les femelles gestantes.

Voici quand les vermifuger :

Ensuite, après la mise-bas, il faudra donner un vermifuge à la maman en même temps que les chiots tous les 15 jours jusqu’à leurs 2 mois (tant qu’elle les allaite). 

Encore une fois, faîtes-vous accompagner d’un vétérinaire pour ne pas faire d’erreur.

Vermifugation du chien : nos derniers conseils

Vous l’aurez compris, vermifuger un chien ne se fait pas à la légère. Pour ne jamais oublier cet acte important, essayez de bien le planifier. Vous pouvez, par exemple, suivre le conseil du chapitre précédent, et traiter votre chien contre les vers à chaque changement de saison. C'est généralement à ces périodes que les vers de chien se "réveillent", et cela vous permettra de ne jamais oublier le vermifuge du chien.

Pensez également à lui donner un traitement avant chaque séjour en chenil. Le chenil est en effet un endroit « à risque », car votre animal de compagnie peut y côtoyer des chiens infestés de parasites

Enfin, si vous avez la chance d'avoir plus d'un chien, n’oubliez pas de vermifuger tous vos animaux en même temps. Il faut savoir que les vermifuges du chien tuent les parasites, mais n'empêchent pas forcément leur retour. Votre animal non vermifugé risque donc de transmettre ses parasites au chien que vous venez de vermifuger ! Ce serait dommage, non ? 

Voilà, vous avez les bases pour lutter contre les vers intestinaux chez le chien ! Avant de nous quitter, continuez votre lecture et découvrez-en plus sur les vermifuges. Bonne lecture !

Commentaires

  • Oncle Marc

    1 Oncle Marc Le 02/10/2014

    Je doute que les chiens de ville (qui mangent essentiellement des boîtes et des croquettes) courent des risques de parasitisme intestinal.
    En revanche, s'ils "vivent à la campagne" et que leurs "maîtres" -j'arrive pas à me faire à ce terme-là... responsable, oui !- le risque "d'avoir des vers" n'est pas négligeable. Et le parasitisme est une question complexe du point de vue de la pure biologie. Le cycle des parasites est extrêmement complexe. Je peux témoigner d'une infestation par un ténia de ma Labradore noire qui entretenait le cycle du "ver" (dont elle m'a ch** deux mètres un jour qu'on se promenait le long du canal de Nantes à Brest) car elle grignotait la litière, i.e. les crottes, de nos lapins. Ses excréments dans le champ qui nous fournissait en herbe alimentant notre clapier, "nourrissaient" des larves de petits escargots. Un médicament fourni par notre vétérinaire a permis de rompre le cycle -et cela m'a valu d'engueuler mon épouse pour qu'elle prenne garde aux manies de notre chienne. Ce qu'elle aurait dû faire, ne serait-ce que parce qu'elle est fille de vétérinaire.
    Beaucoup d'études en cours sur la relation hôte-parasite font ressortir des modifications étonnantes du comportement de l'hôte. En l'espèce, il est anormal qu'un chien mange comme des gourmandises des crottes de lapin.
    Je ne veux faire flipper personne, d'autant que les remèdes employés peuvent à juste titre être qualifiés de drastiques (en gros, ça secoue !). Je veux juste dire que l'adorable boule de poils, ou le doberman qui vous bouffe la chatte ne sont pas des doudous, mais peuvent être des armes. Aux deux sens du terme.
    Je suis désolé de peut-être vous perturber. Mais je suis à votre disposition pour continuer à vous narrer des trucs d'enfer concernant Bly, MON chien; ça pourra vous intéresser.
    Louée soit la SPA du Petit-Minou, à Plouzané (c'est près de Brest, 29200) aujourd'hui plus ou moins défunte.
    Je suis à votre disposition, du reste la meilleure, j'ai encore plein d'autres histoires à raconter, de chiens, et de chats aussi.
  • Mouss

    2 Mouss Le 03/10/2014

    Bonjour,

    Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi sur le fait que les chiens vivants en ville n'aient aucun risque d'attraper des vers. A moins que le chien ne se promène jamais dans des coins de verdures comme la forêt, les parcs,etc.

    Mais il y a toujours un risque parce que le chien peut-être en contact avec d'autres toutous du quartier et ainsi être contaminé. Si le chien n'est pas vermifugé, je te laisse imaginer la suite...

    Bien à toi
  • Frankie

    3 Frankie Le 08/05/2016

    Les chiens de ville ont autant de risques en ce qui concerne les vers. Ils peuvent renifler les excrements des autres animaux (chats. chiens) qui contiennent des oeufs....eh bien oui. les vers peuvent entrer par le nez ou tout simplement en se roulant par terre et le contact d'animaux qui ont des vers. Il faut etre vigilant meme en ville. C'est inconscient de penser que les animaux sont a l'abri de parasites en ville
    Bonne journee
Les commentaires sont clôturés