La mutuelle de mon chien

Mon compte
 Newsletter   Photos   Livres   Carnet   Mutuelles 

Divers viande cru adobestock 65916570

L'alimentation BARF

Le 18/05/2022 8

Dans Alimentation

Vous êtes nombreux à nous demander ce que vaut vraiment l’alimentation BARF pour chien. Est-elle préférable aux croquettes ? Y a-t-il des risques pour nos chiens ? Et quelles erreurs éviter avant de se lancer dans ce régime alimentaire ? Mouss répond à toutes les questions que vous vous posez sur cette alimentation canine. Avec en bonus, 3 recettes à essayer !

Qu’est-ce l’alimentation BARF pour chien ?

Pour résumer, BARF est l’acronyme de l’expression anglaise : « Biologically appropriate raw food ». En bon français, cela se traduirait simplement par de la nourriture crue et appropriée biologiquement.

En d'autres termes, la nourriture pour animaux BARF va consister à donner uniquement à son chien des aliments crus et en accord avec son organisme. Il s'agit donc essentiellement d'un régime alimentaire à base de viande crue, d'abats, de légumes ou encore d'os. Certains maîtres vont ajouter à cela différents compléments alimentaires pour chien, de manière à s'assurer d'une alimentation équilibrée et complète.

L’objectif étant de se rapprocher au maximum du régime naturel de nos chiens à l’état sauvage (Ex. : proies chassées). Ainsi, ne vous attendez pas à y retrouver les ingrédients communs dans la nourriture industrielle. En effet, l’alimentation BARF pour chien s’avère pauvre en glucides, en céréales ou encore en calories. Tout est concentré sur les protéines. 

Quels sont les avantages d’une nourriture BARF pour chien ?

En termes d'alimentation pour chien, chacun y va de sa petite idée. Vous trouverez donc autant de détracteurs du BARF que de vrais passionnés qui ne jurent que par ce régime, tout en condamnant les croquettes pour chien. En réalité, il y a des avantages et des inconvénients à la nourriture BARF pour chien. Plutôt que de se positionner, Mouss préfère vous donner les pour et les contres, de manière à vous aider à faire votre propre choix pour la nourriture de votre cher toutou !

Commençons par étudier les bons côtés de l'alimentation BARF ! Et autant vous dire qu'ils sont nombreux :

  • Une alimentation contrôlée : pour commencer, la nourriture BARF va vous permettre de savoir ce qu'ingurgite votre boule de poils. Nombreux sont les adeptes du BARF pour chien à condamner la composition de certaines croquettes, parfois douteuse.
  • Une alimentation source de bien-être : bien composée, l'alimentation BARF est très bonne pour un chien. Elle va lui offrir une excellente santé, et se traduira en de multiples bienfaits (Ex. : pelage plus brillant, tendons plus robustes, moins de problèmes de peau). 
  • Un régime plus appétant : autre avantage, votre chien n'aura aucun mal à adopter une alimentation spécifique telle que le BARF. Et pour cause, la viande crue est la base de la nutrition canine. Rien d'étonnant à ce que nos compagnons poilus en raffolent !
  • Une meilleure digestion : en règle générale, l'alimentation BARF va permettre à un chien de mieux digérer. Il fera alors des selles moins odorantes, et en plus petites quantités, pour une meilleure hygiène.
  • Des dents plus saines : contrairement aux croquettes ou aux pâtées, la viande et les os crus requièrent plus de travail de mâchage. Cela renforce non seulement les muscles de la mâchoire, mais permet aussi de consolider les dents. 

Quels sont les inconvénients de l’alimentation BARF ?

Malheureusement, comme toute alimentation canine, ce régime a des limites. Autrement, vous pourriez être sûr que tous les chiens que vous connaissez seraient nourris de cette manière.

Examinons donc les défauts d'une alimentation BARF pour chien :

  • Un investissement en temps : l'un des inconvénients pratiques de cette méthode est le temps nécessaire pour nourrir son chien. Il vous faudra en effet concevoir les rations, acheter les ingrédients puis préparer les repas. Cela nécessite clairement une grande organisation. D'autant plus qu'il faudra toujours vérifier que vous fournissez à votre animal une nourriture équilibrée.
  • Une alimentation de qualité inégale : les bases de ce régime alimentaire s'appuient sur la qualité de la viande. Or, certaines viandes vendues en supermarché contiennent des hormones, et ne sont pas forcément très bonnes pour le chien. Vous perdez alors l'intérêt principal de la nourriture BARF. Mieux vaut donc trouver des viandes naturelles et non traitées si vous souhaitez embrasser ce régime alimentaire pour chien.
  • Un approvisionnement inégal : le précédent inconvénient nous mène à ce troisième point. Il faudra choisir un prestataire de qualité pour s’approvisionner, de manière régulière, en tout type de viandes.
  • Une alimentation chère : selon le lieu où vous vivez, le régime BARF peut vite faire mal aux portefeuilles. En effet, la viande est loin d'être abordable, en particulier si vous l'achetez chez des producteurs locaux (pour éviter les hormones et autres toxines). Ajoutez à cela le coût des compléments alimentaires pour chien, et vous serez face à une alimentation assez coûteuse.
  • Des risques d'intoxication : la viande crue peut être porteuse de maladies et de bactéries. Il est donc indispensable de toujours contrôler la qualité et la provenance des protéines achetées. Prenons l’exemple de la viande de porc pouvant transmettre le virus d’Aujeszky, fatal pour le chien.
  • Des os dangereux : un danger potentiel de l'alimentation BARF se situe au niveau des os. Certains os provoquent en effet des risques d'étouffements ou de perforations. Ils risquent également d'abîmer la dentition d'un chien. Il faudra donc bien surveiller les os donnés à un chien.  
  • La difficulté au niveau du stockage : prévoyez l’achat d’un ou de deux congélateurs pour stocker les viandes de votre chien. Un achat indispensable pour ne jamais faire face à des problèmes d’approvisionnement. 
  • Une logistique complexe durant les vacances : confier votre chien à une pension, ou partir sur la route sur un coup de tête ne sera pas facile. Il faudra s’organiser de manière plus méthodique qu’avec des croquettes ou des pâtées. 

Comment éviter les carences du régime BARF ?

Mouss vous conseille de faire appel à un nutritionniste canin ou à votre vétérinaire avant de vous lancer. En effet, mal calculé, le régime BARF est source de carences chez le chien. Ne faites pas l’erreur de vous reposer entièrement sur la viande crue et quelques portions de légumes… Votre compagnon à quatre pattes requiert, en plus de protéines, d’autres apports nutritionnels : vitamines B, E, D, iode, calcium, potassium, magnésium, zinc, etc. 

Ainsi, pour combler ces carences, des compléments alimentaires existent sur le marché. Bien évidemment, ces derniers doivent être ciblés en fonction de la ration donnée au chien, et de sa teneur en nutriments. En d’autres termes : cela ne s’improvise pas. D’où l’utilité de contacter des professionnels. 

Comment réussir la transition de l’alimentation industrielle au BARF ?

Vous serez ravi d’apprendre que la transition est plus simple que celle entre deux marques de croquettes. Ainsi, ne vous amusez pas à mélanger croquettes et viande crue, en pensant aider votre chien. Cela est fortement déconseillé ! En effet, le temps de digestion de ces deux régimes diffère beaucoup. Si les aliments crus mettent 5 à 6h pour être digérés, il en faut, en moyenne, 15h pour les croquettes. Autant dire que leur alliance met à mal la flore digestive de votre chien. 

De ce fait, oubliez également la méthode conseillant d’alterner entre régime cru le matin, et croquettes le soir. L’idéal est de faire jeûner le chien pendant 24h avant d’introduire le nouveau régime alimentaire. Cela permet à votre chien d’évacuer le contenu de son système digestif. À noter que certains barfers ne se contentent pas du jeûne de transition, et instaurent une journée par semaine sans prise alimentaire. Mais sachez que cela n’est pas obligatoire, et dépend du profil de chaque chien.   

En termes de recettes, durant les premiers jours, pour faciliter la transition, préférez lui donner du poulet ou de la dinde, sans os, avec des carottes crues.

Attention : mis à part pour instaurer un jeûne de transition alimentaire, il est déconseillé d’imposer un jeûne aux chiennes en gestation, aux chiots et aux chiens âgés. Pour les chiens malades, préférez attendre leur guérison avant de changer d’alimentation.

Comment bien préparer sa ration BARF ?

En principe, ce régime canin se compose de 5 catégories de nutriment : 

  • 50% de viande crue, sans os. 
  • 40% d’os charnus non cuits (entièrement enveloppés de chair), à savoir les ailes de volaille ou les côtes d’agneau. 
  • 10% d’abats.
  • Des légumes ou des fruits, non-toxiques pour le chien.
  • Les suppléments divers, indispensables au bien-être du chien (huile végétale, huile de poisson, levure de bière, algues, etc.). 

À noter que cette liste varie en fonction de l’état de santé du chien, de son niveau d’activité physique ou encore de son âge. Mouss tient une nouvelle fois à insister sur l’intérêt de vous faire accompagner. Du moins, au début de votre parcours.

Attention à ne pas commettre les erreurs fréquentes.

  • Erreur 1 : choisir n’importe quel type de viande. Ainsi, gardez à l’esprit que tous les abats ne sont pas toujours recommandés. C’est le cas du foie, très riche en vitamine (donc à limiter), et des rognons pouvant contenir des substances toxiques pour le chien. De même, approvisionnez-vous chez un fournisseur professionnel.
  • Erreur 2 : être négligent avec les os. Pour éviter les risques de blessures, veillez à toujours donner des os charnus, ne présentant pas de fragments pointus. Si votre chien présente une pathologie bucco-dentaire rendant incompatible la consommation d’os charnus, tournez-vous vers les os broyés, sous forme de poudre.
  • Erreur 3 : ne proposer que de la viande pur muscle. L’alimentation BARF pour chien demande de varier les plaisirs. Ainsi, les protéines devraient être accompagnées de fruits, de légumes, et d’autres apports pour être complètement équilibrées.

BARF pour chien : quel budget prévoir ?

Les adeptes du BARF ont beau vous dire le contraire, cette alimentation canine s’avère relativement coûteuse. Bien sûr, il est possible de s’approvisionner directement chez un boucher ou un abattoir pour réduire les coûts. Et il est vrai que de nombreux « barfers » parviennent à trouver des bons plans à force de prospecter… Mais soyons lucides, ces bons plans sont rares à dénicher dans certaines régions. Tout particulièrement dans les grandes villes. 

Ainsi, pour s’approvisionner régulièrement en viande fraîche et crue, il faudra prévoir un budget assez conséquent. Ajoutez à cela le coût de la conservation et des compléments alimentaires. Enfin, pensez à inclure les visites de contrôle chez le vétérinaire pour s’assurer de la santé générale de votre chien. 

À titre d’exemple, le coût mensuel peut varier entre 35 € et 150 €. Bien évidemment, ce prix dépend du poids de votre chien, et du type de viande choisie. 

Où trouver de la nourriture BARF pour chien ?

Compte tenu de la popularité croissante de l’alimentation BARF, de nombreux fabricants et bouchers proposent des offres ciblant ce régime. Pour faciliter la vie des maîtres et maîtresses, des prestataires commercialisent même des barquettes congelées, à livrer à votre domicile. 

Dans la liste des marques connues, vous avez l’exemple de ProCani, Mush, Klass, Alaska ou encore Atavik. 

3 Recettes BARF à tester 

Clôturons cet article avec des exemples de recettes qui plairont à vos chiens ! Notez toutefois que ces recettes ne sont données qu’à titre indicatif, pour vous aider à visualiser les besoins d’un chien au régime BARF

Gardez également à l’esprit que l’équilibre alimentaire s’avère primordial. Ainsi, il faudra penser à diversifier les ingrédients donnés à votre compagnon poilu. Ne réfléchissez pas en termes de jour, mais de semaine. Si votre boule de poils reçoit du poulet trois fois par semaine, essayez de lui fournir d’autres viandes le reste de la semaine. 

Enfin, ayez l’habitude d’observer la courbe de poids de votre chien. C’est le meilleur moyen d’adapter la quantité de nourriture à lui donner.

Recettes BARF pour chiot de 10kg pour une journée

Le matin

  • 300 g de filet de dinde 
  • 30 g de coeurs de poulet 
  • 1 cuillère à soupe de carottes crues et bien râpées pour en faire une purée
  • 1 cuillère à café d’huile de saumon 

Le soir

  • 240 g cuisse de poulet 

Recettes BARF pour chien adulte de petite taille (environ 7kg)

Le matin

  • 105 g de filet de poulet 
  • 10 g de coeur de poulet 
  • 10 g foie de poulet 
  • 1 cuillère à soupe de carottes crues bien râpées 
  • 1 cuillère à café d’huile de tournesol

Le soir

  • 85 g d’aile de poulet

Recettes BARF pour un chien de grande taille (environ 30kg)

Le matin

  • 450 g de viande d’agneau 
  • 1 oeuf
  • 50 g de cœur de poulet 
  • 3 cuillères à soupe de carottes crues bien râpées 
  • 3 cuillères à café d’huile de saumon

Le soir

  • 360 g de côtes d’agneau

Vous voilà informé sur cette alimentation canine ! Au final, vous l’aurez compris, le régime BARF a ses avantages et ses inconvénients. Il est donc très important d'être bien préparé si vous souhaitez l’adopter. Avant toute chose, pensez à demander conseil à votre vétérinaire. C'est une étape nécessaire avant tout changement d'alimentation d'un chien.

Continuez à vous informer en lisant nos autres articles sur l'alimentation d'un chien adulte.

Commentaires

  • nobody

    1 nobody Le 08/12/2015

    Et l'alimentation en barquette? Pour l'instant je donne cela à Fany car elle ne voulait plus de croquettes et notre véto approuve dans les quantités indiquées pour son poids et son âge. De plus, elle a de plus belles selles qu'avec les croquettes!
  • Mouss

    2 Mouss Le 08/12/2015

    Salut à vous 2

    Oui les barquettes sont très bien, surtout pour les chiens de petite taille. Du moment que tous les apports nécessaires y sont bien présent, c'est parfait !

    Bien à toi et à la petite Fany.

    Mouss et Caro
  • Michel

    3 Michel Le 29/07/2016

    Le BARF est une très bonne solution à condition d'équilibrer les rations des chiens. L'intérêt du BARF est d'améliorer la vie de son chien pas de créer des carences. Au départ il faut donc prendre le temps d'étudier les besoins du chien.
  • Alex

    4 Alex Le 07/08/2017

    Au niveau des inconvénients, je ne suis pas totalement d'accord sur deux points:
    Premièrement, le risque d'intoxication par différentes bactéries devrait pouvoir se régler simplement par une congélation préalable de la viande, non? Une fois congelée, les bactéries ne devraient pas survivre, et on peut la décongeler ensuite pour la donner cru
    Deuxièmement, en ce qui concerne les os, s'ils sont crus, il n'y a aucun problème normalement :)
  • Audrey

    5 Audrey Le 28/10/2017

    Bonjour,
    Je trouve cela dommage d'écrire un article quand on est pas bien renseigner sur le sujet. Tout d'abord, le risque "d'intoxication" des chiens au cru est très faible, plus faible que les chiens aux croquettes. Pourquoi? Parce que le PH gastrique des chiens au cru est très acide : moins de 1. Et le temps de digestion est court (moins de six heures), donc même si le chien ingère des bactéries ou autres parasites, ils seront détruits par le ph, et éjecté très vite du corps. Alors qu'un chien aux croquettes à un ph avoisinant les 5, donc quasi neutre, et le temps de digestion est d'environ dis heures, donc les parasites quelque soient leurs formes ne sont pas détruits par le ph et ont le temps de prospérer dans le système digestif du chien.
    Ensuite second point mal expliqué dans cet article : la qualité de la viande, pleine "d'hormones en supermarché", vous pensez qu'il y a quoi dans les croquettes?? Ce qu'il y a dans les croquettes est bien pire que "ces viandes pleines d'hormones en supermarché"... mais c'est caché dans les croquettes? Est-ce moins grave pour autant???
    Ensuite, non ce régime alimentaire n'est pas chère, parce qu'une viande bonne pour un chien n'est pas la meme qu'une viande de qualité pour humain. Personnellement mon boucher me donne ses déchets, ses invendus, et les mauvaises découpes de ses apprentis. Alors non quand on a un minimum de volonté ce régime alimentaire pour le chien, n'est pas chère. Et nos chiens ne valent-ils pas cet effort de temps???
    Et pour finir non les os charnus et crus ne sont pas dangereux pour les chiens. Parce que le ph gastrique est bas et peut dissoudre les os (attention je ne parle pas des os cuits, ni des os crus donner aux chiens mangeant des croquettes qui ont leur ph trop élevé pour pouvoir digérer les os)
  • DonneLaPatte

    6 DonneLaPatte Le 08/01/2018

    En ce moment je m'intéresse beau coup au barf pour mon chien . Car dans les croquettes il y a souvent des fécules de pomme de terre ou autre truc dans le genre qui ne sont pas adapté pour le chien .
  • Fabienne

    7 Fabienne Le 11/08/2019

    Bonjours. Je suis tout à fait d’accord avec Audrey. J’aimerais avoir plus d’informations sur le coup des dépenses de nourritures par mois pour un Berger des flandres de 8 ans que des héritiers dont le père est décédé essayent de me donner car ils savent qu’il seras très bien avec moi. Je possède déjà 8 chats je ne suis pas riche par contre eux sont très très aisés.
  • Mouss

    8 Mouss Le 03/09/2019

    Bonjour Fabienne,

    Pour ce genres d'informations, le mieux est de vous renseigner auprès de votre vétérinaire. Il sera vous dire les quantité journalière lorsque le chien ne mange que de la viande. Par contre, pour le tarif au mois, il est difficile de vous répondre car tout dépend ou vous vous fournirez.

    Bien à vous,

    Caroline
Vous devez être connecté pour poster un commentaire