Informations sur les chiennes qui mangent leurs petits !

Un cauchemar contre nature ou un réflexe de survie ? Comment comprendre la chienne qui mange ses petits ?

Chienne qui mange le placenta

Vous avez pris grand soin de votre chienne pendant sa grossesse ? C’est très bien ! Mais maintenant que les petits sont nés, ce n’est pas le moment de relâcher votre attention ! Une période de grande tension démarre pour la maman ! On rapporte régulièrement des cas où la maman chien a dévoré un ou plusieurs petits, vivant ou mort. Que se passe-t-il dans son esprit ? Comment l’éviter ? Pas de panique, votre chienne n’est pas folle !

 
 

Pourquoi une chienne peut manger ses petits ?

Aussi horrible que cela puisse paraître pour les humains, il peut arriver qu’une chienne équilibrée et saine mange un ou plusieurs chiots de sa portée. De nombreuses raisons peuvent expliquer ce geste qui nous semble cruel.

Raisons de santé

Il faut imaginer que la grossesse et l’allaitement mettent à rude épreuve les ressources de la chienne, même si elle est en parfaite santé à l’origine. Elle ne peut donc pas se permettre de perdre ce qui lui reste de force !

  • la raison la plus fréquente, c’est qu’avec son instinct, la chienne perçoit un problème de santé grave chez l’un des chiots. Le choix de la nature, qu’elle suit alors, c’est de sacrifier le petit qui ne pourra pas se développer correctement pour redistribuer aux autres chiots son énergie. En le mangeant, elle a une bouche de moins à nourrir et ingère une dose importante de protéines qui lui permettra d’être plus forte pour soigner les autres chiots.
  • la chienne est gravement carencée et ne se sent pas capable de maintenir le rythme et l’allaitement dont les petits ont besoin. C’est la raison pour laquelle une chienne doit être suivie par le vétérinaire dès qu’un projet de portée est envisagé par ses maîtres. Des soins peuvent éviter cette situation dramatique. Des signes avant-coureurs peuvent montrer que la chienne est en souffrance : il faut rester attentif à son état et lui fournir tous les soins nécessaires pour qu’elle n’en soit pas réduite à dévorer ses petits faute de pouvoir les nourrir correctement !
  • une mammite puerpérale non soignée : si une inflammation des mamelles commence à rendre l’allaitement douloureux, nourrir les petits peut devenir une torture insupportable pour la chienne. Avec une portée nombreuse en plus, les tétées sont interminables. Pour mettre fin à la douleur, la chienne peut alors décider de tuer ses petits. Une fois encore, c’est un cas qui peut être évité en observant et en faisant suivre la chienne par un vétérinaire après la parturition.

Les conditions de vie

Il ne faut pas se laisser emporter par son enthousiasme lorsque la portée est née ! La chienne et les chiots ont un besoin vital de calme et de tranquillité pendant les premiers jours !

Le stress est un facteur qui rend le comportement de la chienne moins stable. Pour être à l’aise, il lui faut un nid bien chaud et propre avec son odeur à elle et non la vôtre ou celle d’un autre animal. Pas trop de bruit, pas de passage, votre présence calme et respectueuse mais pas d’inconnus dans les premiers jours : la phase de socialisation des chiots commence plus tard !

Raisons psychologiques

Une chienne qui donne naissance à des petits trop tôt après ses premières chaleurs n’est pas toujours mûre pour faire une bonne mère. Se sentant stressée et dépassée par l’ampleur de la tâche, elle peut choisir de mettre fin à la situation en mangeant ses petits. Dans ce cas précis, le risque de cannibalisme puerpéral restera très importants pour toutes les portées à venir, il est donc plus raisonnable de faire stériliser la chienne. Peu de chiennes parviennent à développer un instinct maternel après ce type d’épreuve.

La morale de cette histoire, c’est qu’il vaut mieux laisser à une chienne le temps de mûrir : tout vient à point à qui sait attendre !

Que faire avec une chienne qui a mangé ses petits ?

Une chienne qui vient de mettre bas doit être beaucoup surveillée par son maître. Cependant, il y a toujours des moments où elle est seule et le pire peut se produire. Si lorsque vous revenez, un des petits est absolument introuvable alors qu’il n’est pas en état de se promener, il est possible que la chienne l’ait mangé.

Rassurez-vous, ce cas de figure n’est pas très fréquent. Quoi qu’il en soit, le plus important est de ne pas transférer sur la chienne vos sentiments. C’est bien toujours votre chienne, telle que vous l’aimez et la connaissez et ce comportement n’est horrible qu’aux yeux des humains, pas au regard de la nature !

La meilleure chose à faire est de prendre immédiatement rendez-vous avec le vétérinaire : il est urgent d’examiner la mère et les petits pour s’assurer que tout le monde va bien. Est-ce qu’un traitement est nécessaire pour la mère ? Les autres petits sont-ils en danger ? Faut-il les éloigner de leur mère ? Un suivi sera vraisemblablement indispensable pour assurer croissance et bonne santé à toute la famille.

Comment éviter le cannibalisme puerpéral ?

Comme vous avez pu le lire, en étudiant les causes, on peut déduire les gestes à faire ou à ne pas faire pour éviter que la chienne ne mange ses petits.

Dans le cas d’un chiot non viable, il sera très difficile de prévenir une mise à mort, mais c’est aussi peut-être préférable : la nature ne sera pas tendre avec un chiot gravement malade ou handicapé !

Pour les autres cas voici quelques conseils simples et importants :

  • ne faites se reproduire qu’une chienne en bonne santé, ayant terminé sa croissance et acquis un peu de stabilité dans son comportement
  • faites suivre la chienne pendant sa grossesse
  • préparez un nid propre, imprégné de l’odeur de la chienne et loin du passage et du bruit
  • restez souvent à portée d’oreille et de vue de la petite famille pendant les premiers jours
  • Ne paniquez pas si vous remarquez que votre chienne a mangé un ou plusieurs chiots et prenez soin d’elle autant que des petits !

Maintenant que vous en savez tout sur ce sujet, découvrez-en plus sur toutes les étapes de la reproduction chez les chiens, en cliquant ici !

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

La reproduction chez les chiens

5 votes. Moyenne 2.20 sur 5.

Ajouter un commentaire