Informations sur l'allaitement du chiot !

Ce que la maman chien sait mieux que vous : l’allaitement du chiot de A à Z !

Chienne qui allaite ses petits

De la naissance jusqu’au sevrage, pour les chiots, le monde tourne autour de leur maman. Nourriture, santé, propreté, éducation, socialisation et bien sûr, tendresse à volonté au menu de ces quelques semaines de début de vie ! Comment ça se passe dans les conditions normales ? Et quelles solutions si la chienne n’est pas en mesure d’allaiter ses petits ?

 
 

La période d’allaitement du chiot

Dès les premières heures après la naissance, les petits ont besoin de se nourrir pour amorcer le fonctionnement de leur système digestif. L’allaitement évolue au fil des semaines pour s’adapter au mieux aux besoins des chiots.

Fonctionnement de l’allaitement

L’accouchement déclenche la sécrétion mammaire d’un liquide jaunâtre particulièrement en riche en nutriments et en anticorps : le colostrum. Pendant 1 à 3 jours, c’est la seule nourriture que la va produire la chienne. Le colostrum permet de purger l’organisme et de donner la base immunitaire indispensable aux nouveaux venus.

Ensuite, c’est uniquement du lait, riche en protéines et en graisses et pauvre en lactose, qui nourrit les chiots.

Ils trouvent le ventre de leur mère en balançant la tête puis suivent avec le museau le chemin jusqu’à la tétine. Hé oui, les chiots ont les yeux fermés pendant les 12 premiers jours ! Tous les chiots tètent en même temps. Résultat, pour que le lait s’écoule sans problème, chaque chiot pousse la mamelle avec le museau en appuyant alternativement avec ses pattes avant sur le ventre de leur mère.

Ils boivent plus de 10 fois par jour, parfois 20, mais un tout petit peu à chaque fois. De grandes quantités risquent de leur donner la diarrhée !

Durée de l’allaitement

La chienne produit du lait en quantité variable pendant 7 semaines. Passé cette période, la chienne termine le sevrage de ses petits. Une fois le sevrage effectué, la relation de protection mère/chiot se termine.

Passée la production de colostrum, la chienne produit du lait en quantité croissante avec un pic entre la 3ème et 5ème semaine. Entre la 5ème et la 7ème semaine, il y a de moins en moins de lait, pour habituer les chiots à aller chercher leur nourriture ailleurs.

Pendant les deux semaines les plus productives, la chienne a réellement besoin d’un soutien nutritif pour supporter la demande de ses petits. Il lui faut entre 3 et 4 repas par jour avec de la nourriture très riche, comme des croquettes pour chiots, par exemple, très riches en protéines et en minéraux !

Courbe de poids des chiots en période d’allaitement

Pour mieux se rendre compte de la progression de poids des petits, le mieux est de les peser chaque jour à la même heure. Les chiots sont censés doubler leur poids pendant l’allaitement.

Chaque jour, un chiot en bonne santé doit prendre :

  • 20 g pour les chiens de petite race
  • 50 à 60 g pour les races de taille moyenne
  • 150 g pour les chiens de grande race.

Si un chiot ne prend pas de poids ou pas suffisamment pendant plus de 3 jours alors qu’il tète régulièrement, il faut immédiatement le faire examiner par un vétérinaire.

Importance du léchage mère/chiots

L’allaitement est une période privilégiée et primordiale pour les chiots. Une mère en bonne santé physique et psychique leur apporte tendresse, confiance et les bases de la vie en société.

Lécher ses petits a plusieurs fonctions pour la chienne :

  • Stimuler l’évacuation de l’urine et des selles, car les chiots n’en sont pas capables avant 3 à 5 semaines. En léchant l’anus et les parties génitales, la chienne les maintient propres et évite l’accumulation de déchets dans l’organisme.
  • Propreté : la chienne lèche aussi ses petits pour faire leur toilette après la tétée, tout simplement !
  • Système immunitaire : en passant la langue sur leur corps, elle désinfecte les bébés et dépose des anticorps sur leur pelage.
  • Le léchage laisse sur les petits l’odeur de la mère. C’est rassurant pour eux et pour elle, c’est un moyen de montrer qu’ils sont sous sa protection.
  • Apporter de la tendresse ! Bien sûr, c’est aussi un moyen de caresser ses petits et de leur montrer toute son affection !
  • Les réveiller parce que c’est l’heure de manger !

Bon à savoir : pendant ces premières semaines, la mère joue un rôle éducatif majeur. Elle enseigne à ses petits à ne pas mordre ni griffer, à faire leurs besoins dans une zone délimitée et à reconnaître les espèces amies : humains, chats, lapins, autres chiens, etc. Bref, elle fait un boulot formidable !

L’allaitement artificiel : pourquoi et comment ?

L’idéal, c’est le lait maternel. Il contient exactement ce dont les petits ont besoin pour une bonne croissance. Mais dans certains cas, la mère n’est pas en mesure de jouer son rôle avec eux : agalactie (absence de lait), décès (éclampsie, par exemple) ou portée trop nombreuse, et voilà le maître transformé en maman de substitution jusqu’au sevrage !

Dans ce cas, il est recommandé de donner aux chiots leur ration de lait maternisé acheté chez le vétérinaire dans un mini-biberon (comme ceux présentés ici). Le lait de vache est trop sucré et trop pauvre en protéines, seul un lait maternisé de chienne peut vraiment nourrir les petits.

Biberons pour chiots

On conseille de nourrir les chiots 8 à 10 fois par jour entre 6h et 23h. Après chaque tétée, il faut frotter le périnée des chiots avec un coton humide pour stimuler l’évacuation de l’urine et des selles.  

Il faut savoir qu’une alimentation artificielle n’est pas toujours couronnée de succès. Il arrive que le chiot ne survive pas sans le vrai lait maternel.

Enfin, il est possible de confier des chiots à une autre chienne, mais ça fonctionne seulement si la portée est peu nombreuse, le lait abondant, si les dates coïncident parfaitement et si la chienne accepte. Avec des “si”, on mettrait Paris en bouteille !

Pour le sevrage, il suffira de suivre un protocole classique de transition progressive, comme je vous en avais parlé dans un précédent article !

Prendre soin de son chien, c’est aussi connaître tous ses besoins. Pour continuer de vous renseigner sur la reproduction canine, lisez les fiches santé de Mouss juste ici !

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

La reproduction chez les chiens Vous ne savez pas comment trouver l'alimentation de votre chiot ?

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire