Sans race treibball adobestock 194297199

Informations pour pratiquer le treibball avec son chien

Le 18/10/2022 0

Dans Jeux & Jouets

À la recherche d’une nouvelle activité à pratiquer avec votre chien ? Jouer au ballon avec lui vous tente ? Découvrez aujourd’hui le treibball ! Adapté aux chiens hyperactifs et aux seniors, ce sport canin multiplie les avantages. Votre boule de poils sera stimulée aussi bien sur le plan mental que physique ! Et le gros bonus ? Votre complicité n’en sera que plus forte ! N’attendez plus pour tout savoir sur cette discipline ! 

Qu’est-ce que le treibball ? 

Ce sport canin allemand voit le jour grâce à un éducateur néerlandais, Jan Nijboer. Le treibball a pour objectif d’améliorer la communication entre le maître et son chien. Le principe est simple : l’activité se joue en binôme avec de gros ballons de gymnastique comme accessoire. Ces derniers sont disposés en triangle à l’extrémité du terrain de jeu. Et comme au foot, votre chien doit marquer des buts ! Guidé par son maître avec des ordres à distance, le chien doit rapidement rentrer les ballons dans des cages, un par un, en les poussant. 

Durant la partie, le maître ne bouge pas. La beauté de cette discipline repose ainsi sur la cohésion entre les deux participants. En tant que leader, vous avez la tâche de guider votre compagnon et de lui indiquer la balle à rentrer dans le but. Pour ne pas être éliminé, votre chien ne doit pas sortir les ballons du terrain.

Au départ, cette activité ciblait uniquement les chiens-bergers. Et pour cause, elle permet d’enseigner et de renforcer les ordres de direction (Ex. : « Gauche ! », « Droite ! », « Stop ! »). Le treibball les entraîne ainsi à la conduite de troupeau, en s’aidant des ballons. Mais aujourd’hui, et ce, depuis 2008, l’engouement autour de ce sport canin en a rapidement fait une discipline pour tous. 

Treibball : quelles races choisir ?

Cette discipline est ouverte à tous ! Contrairement à d’autres sports canins, le treibball n’impose aucune sélection de races. Autre point positif : il n’existe aucune limite d’âge, et ça, on aime ! Ainsi, les chiens seniors, voire ceux en situation de handicap, pourront y jouer. Il suffira d’adapter les séances de jeu à leur propre rythme. Et pour les chiens de petit gabarit, misez sur des ballons de gymnastiques ajustés à leur taille. 

Bien sûr, comme mentionné plus haut, ce sport conviendra tout particulièrement aux chiens de troupeau. Berger australien ou Border Collie, le treibball est l’activité idéale pour satisfaire l’instinct de rassemblement de ces grands travailleurs !  

Comment se déroulent les concours ?

Des concours de treibball existent pour les plus compétitifs d’entre nous. Si tous les chiens peuvent y participer, ils seront répartis en 4 catégories :

  • Les races bergères et de bouvier : les chiens de berger et bouvier mesurant plus de 40 cm au garrot rejoindront la catégorie 1, ceux faisant moins de 40 cm sont classés dans la catégorie 2. 
  • Les autres races de chien : les chiens de grand gabarit (plus de 40 cm au garrot) joueront dans la catégorie 3, ceux de petite taille (moins de 40 cm au garrot) se retrouveront en catégorie 4. 

Une fois la catégorie attribuée, les participants seront classés par niveau et expérience : 

  • Classe débutant : c’est l’idéal pour les novices ! Cette classe leur permet de s’imprégner de l’atmosphère des concours et de prendre leur marque. Ils ne jouent qu’avec 1 ballon à guider sur 3 m. 
  • Classe A : à ce stade, les concurrents conduisent 3 ballons sur une distance de 5 m entre eux et leur maître. 
  • Classe B : ici, le chien aura 6 ballons à conduire sur une distance de 8 m.
  • Classe C : toujours plus difficile, le chien devra guider 8 ballons sur une distance de 12 m.
  • Classe D : enfin, réservés aux chiens les plus doués, cette classe implique de mener 8 ballons sur une distance de 15 m. 

Chronométrés, les participants devront opérer le plus rapidement possible. Pour éviter l’élimination, certaines actions sont à bannir pour le chien : sortir le ballon du terrain, percer ou mordre une balle. Mais le maître doit également bien se tenir à carreau : crier sur son compagnon canin ou sortir des buts sont des comportements éliminatoires !

Comment apprendre à son chien à jouer au treibball ?

Rien de mieux que l’aide d’un professionnel pour débuter sur d’excellentes bases. Mouss vous recommande d’ailleurs l’inscription à un club canin spécialisé. Des stages de treibball y sont proposés pour tous les niveaux. Bien évidemment, il est tout à fait possible de s’y prendre par soi-même. Il vous faudra cependant plus de patience. Pour pratiquer le treibball, votre compagnon devra maîtriser des indications essentielles.

Les bases : pour vous faciliter la tâche, assurez-vous que votre chien maîtrise déjà les ordres élémentaires : « Assis ! », « Couché ! », « Pas bouger ! », ou encore le rappel. Les trois premières commandes vous aideront à mieux le contrôler au moment du contact avec le ballon. Primordiales, elles permettent de baisser le niveau d’excitation de son chien.

Le positionnement : votre compagnon doit apprendre à se placer derrière le ballon, sans le toucher. Munissez-vous d’une chaise à placer au milieu d’une pièce. À l’aide d’une bonne friandise, motivez-le à se positionner derrière le meuble. Puis, demandez-lui de s’asseoir. Répétez l’exercice, et une fois qu’il aura assimilé le geste, introduisez un nouvel ordre. Ce mouvement sera très utile pour travailler à distance. Avec le temps, vous n’aurez plus qu’à remplacer la chaise par un ballon. 

L’action de pousser : cette étape implique d’apprendre au chien à pousser le ballon. Placez une friandise sous le ballon et indiquez son emplacement à votre compagnon. En essayant de récupérer sa récompense, il poussera automatiquement la cible. Répétez l’action plusieurs fois pour que votre chien comprenne le principe du jeu. Il ne vous restera plus qu’à introduire un ordre (Ex. : « Pousse »), et à vous exercer sans la friandise.

Les ordres de direction : pour qu’il puisse rapporter le ballon jusqu’à vous, il doit connaître les commandes « Gauche » et « Droite »

Il convient de travailler chaque étape sans se presser. Seules les répétitions et la persévérance vous garantiront des bases solides. Bien évidemment, les nuances et la technicité du treibball ne peuvent être enseignées en un seul article. Mouss vous recommande vivement de faire des stages de plusieurs jours dans des clubs canins attitrés !

Quels accessoires acheter pour ce sport canin ?

Le treibball ne requiert que peu d’accessoires ! Cette activité peut même se pratiquer dans votre jardin, avec un équipement peu coûteux. Il vous faudra un terrain de 15 m sur 30 m : pour les buts, vous pouvez aménager une cage avec des objets du quotidien (ex. : cônes en plastique, chaises). Il ne vous restera plus qu’à acheter des ballons de gymnastique (voir exemples sur cette page).

Les tailles recommandées en fonction du gabarit de votre compagnon :

  • Petits chiens (Ex. : Westie, Jack Russell) : une taille S, d’une dimension aux alentours des 55 cm
  • Chiens moyens (Ex. : Labrador, Border Collie) : une taille M, d’une dimension d’environ 65 cm
  • Grands chiens (Ex. : Rottweiler, Beauceron) : une taille L, d’une dimension de 75 cm

Attention, il n’est pas rare que nos chiens les percent en les manipulant. Le temps de travailler l’autocontrôle, vous pouvez utiliser des balles en dur.  

Combien coûtent les séances ?

Tout dépend du professionnel ou du club canin choisi ! En moyenne, les forfaits par séance de 1 h à 1 h 30 varient entre 30 et 70 euros. Des formules contenant plusieurs cours existent également, avec des prix allant de 100 à 250 euros. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des spécialistes proches de chez vous.

Où pratiquer le Treibball ?

Le treibball est un sport canin assez récent. Et bien qu’il rassemble de plus en plus d’adeptes, il n’est pas représenté de manière équitable sur toute la France. Vérifiez que cette activité soit bien proposée par les clubs de votre région. Dans le cas où il n’y en aurait pas, des cours en ligne sont proposés sur Internet. Interactifs et donnés par des professionnels motivés, ils peuvent être une alternative pour s’initier au treibball. 

Alors, tenté par ce sport canin ? Des suggestions de clubs à promouvoir ? Dites-nous tout dans les commentaires !

Vous pouvez également continuer votre lecture et découvrir tous nos autres articles sur les différents sports canin !

Les commentaires sont clôturés