Samoyede chiot maitre adobestock 31872058

Comment apprendre le rappel à son chien ?

Le 03/08/2022 4

Dans Education

Apprenez à dresser un chien au rappel !

Le rappel du chien est l'une des choses les plus indispensables au moment de l'éducation d'un chiot. En effet, il serait impensable de sortir un chien sans laisse si ce dernier ne connaît pas le rappel. Par ailleurs, apprendre à un chien “Au pied” sera la meilleure manière d'éviter les accidents et de rendre les promenades plus faciles. Voyons comment se passe l’éducation d'un chien au rappel !

Pourquoi apprendre le rappel à son chiot ?

Il peut arriver que votre chien s’échappe de son collier trop large ou que vous lâchiez sa laisse sans faire exprès. La maîtrise du rappel sera alors capitale pour assurer la sécurité de votre chien et des autres personnes autour de vous.

Quoi de mieux qu’un ordre permettant de prévenir les accidents de voiture ou d’arrêter votre chien lorsqu’il tente de poursuivre un autre animal (chat, écureuil ou chiens) ?  

Avant de commencer cet exercice, il faudra toutefois veiller à ce que votre toutou soit habitué à répondre à son nom. L’objectif final est que votre chien revienne vers vous avec enthousiasme lorsque vous l’appelez. Combien de temps pour apprendre le rappel à un chien ? Cela va définitivement prendre du temps, mais le jeu en vaut la chandelle !

La méthode étape par étape pour travailler le rappel avec son chien

Pour apprendre le rappel à votre chien, il vous faudra :

Voici une méthode pas à pas pour enseigner l’ordre “Au pied” à un chien :

1) Débutez l’exercice à la maison

Le mieux est de se placer dans un couloir, au calme, pour réduire les risques d’incompréhension.

  1. Demandez à une personne de se positionner à l’autre bout du couloir. Son rôle sera de s’assurer que le chien ne bouge pas en le tenant par le collier ou le harnais.
  2. Maintenant que vos deux premiers acteurs sont bien à leur place, positionnez-vous à leur opposé du couloir en faisant face à votre chien.
  3. Agenouillez-vous et dès que vous êtes prêt, dites son nom avant de prononcer l’ordre “Au pied” (ou une autre commande selon votre envie). Rappeler son chien implique toujours de procéder d’une façon codifiée : “le nom du chien + l’ordre” (ex : Charlie, au pied !).
  4. Au moment où vous prononcez la commande, la deuxième personne doit libérer son emprise sur le chien. Pendant ce temps, vous devez attirer votre toutou par de grands gestes ou des bruits amusants pour le faire venir le plus vite possible vers vous. 
  5. Dès qu’il arrive à vos pieds, récompensez-le chaudement avec une friandise et des caresses vocales ou physiques.
  6. Il ne vous reste plus qu’à répéter l’exercice pour bien associer le mot au geste demandé.

Si vous n’avez personne pour vous aider, une gourmandise et un bon lancé suffiront :

  1. Tenez votre chien par son collier ou son harnais sans lui faire mal
  2. Lancez une friandise au bout de la pièce et relâchez votre compagnon à quatre pattes pour qu’il puisse la récupérer
  3. Attendez qu’il se saisisse de la friandise avant de l’appeler avec enthousiasme
  4. Prononcez l’ordre “Au pied” lorsqu’il vient à vos pieds 

2) Continuez l’exercice à l’extérieur du domicile

Très rapidement, il faudra apprendre le rappel du chien à l'extérieur. Sans un grand espace, cet ordre est en effet inutile. Au départ, choisissez un lieu de préférence fermé et à l'écart de toute circulation. L'idéal est de profiter d'un jardin clôturé (chez vous ou chez un proche). Il ne faut en effet pas que votre animal puisse s'enfuir trop loin ou risque un accident.

Pour apprendre le rappel, laissez votre animal s'éloigner, puis lancez-lui votre ordre de rappel. S'il vient, félicitez-le à l'aide de caresses ou d'une friandise pour chien. S'il ne vient pas, répétez l'ordre sans hausser le ton, en vérifiant que votre animal vous voit et peut vous entendre. Si votre chien vous ignore après plusieurs rappels, faites mine de partir sans le regarder. Il aura l'impression que vous l'abandonnez, et viendra vous rejoindre.

Il ne faut en aucun cas hausser le ton ou vous mettre à poursuivre votre chien. Il risque d’avoir peur ou de penser que c’est un jeu. Procédez à cet exercice régulièrement, jusqu'à ce que votre animal revienne de manière quasi automatique.

3) Renforcez l’apprentissage du rappel en public 

L'étape suivante pour apprendre le rappel sera de passer dans un lieu plus ouvert, comme un parc, dans lequel votre animal sera au contact d'autres humains ou de chiens.

La méthode sera exactement la même (ordre du rappel de chien, suivi d'une récompense), seule la distance diffère. Naturellement, votre pire ennemi sera la distraction du chien qui risque d’être vite excité par tout ce qui l’entoure.

Si vous avez peur que votre chien ne revienne pas, vous pouvez débuter l’exercice en public avec une longe de 5 à 10 mètres. Il est vivement conseillé de demander l’aide d’un ami pour vous assister étant donné que votre friandise, aussi appétissante soit-elle, risque de ne pas être aussi attrayante que les stimuli se trouvant aux alentours.

Ainsi, comme à la maison, votre ami aura pour mission de tenir votre toutou et de le relâcher à votre signal ou le “Au pied”. Si les exercices à domicile ou dans votre jardin ont été bien assimilés, il devrait pouvoir se précipiter vers vous malgré les distractions ambiantes. Dans le cas contraire, la longe est là pour vous aider le temps que votre chien s’habitue à cet environnement boosté en stimuli !

Conseils supplémentaires si votre chien ne revient pas au rappel

On ne va pas vous le cacher, l’apprentissage du rappel est une chose qui prend du temps, beaucoup de temps. Il faudra donc être rigoureux et persévérant pour que le chien puisse évoluer au plus vite. 

Au départ, pratiquez le rappel du chien de manière très régulière, sans remettre la laisse. Puis, espacez les rappels et alternez les situations. Parfois, remettez la laisse, faites une balade puis relâchez le chien, parfois ne remettez pas la laisse et essayez de pousser votre chien à vous suivre, etc.

Votre chien ne répond pas à un rappel ? 

  • Faites une fois de plus mine de vous éloigner, jusqu'à ce qu'il vous rattrape. N'allez jamais punir un chien lorsqu'il vous rejoint. Il considérerait alors qu'il vaut mieux ne pas vous rejoindre. Au contraire, privilégiez l'éducation par la récompense. Si votre animal revient au rappel, félicitez-le. S'il ne revient pas, ignorez-le et ne le félicitez pas à son retour.
  • Il arrive qu’on appelle un chien alors qu’il est visiblement occupé à renifler des odeurs ou à jouer avec des congénères. Ne soyez pas surpris s’il prend du temps avant de revenir vers vous (ou qu’il ne revienne pas du tout !). Évitez au maximum de rappeler votre chien lorsqu’il passe un moment agréable, car il pourra vite associer le rappel à un sentiment frustrant. 

Votre chien revient, mais fuit dès que vous vous rapprochez de lui ?

  • Cela arrive souvent avec les chiens habitués aux jeux de course-poursuite ou de combats ludiques. Pas de panique : utilisez cette information et intégrez-la dans vos exercices. Ainsi, lorsque le chien viendra vers vous, courez pour qu’il vous rattrape. Dès qu’il y arrive, récompensez-le d’une caresse et d’une friandise en prononçant la commande “Au pied”.

Astuce : commencez l’apprentissage du rappel le plus tôt possible ! Profitez de cette phase de sa vie où le chiot vous suit partout pour lui enseigner, en douceur, l’ordre “Au pied”.

Mon chien ne répond plus au rappel ! Les pièges à éviter ...

  • Ne pas utiliser d'ordre : l’éducation d'un chien se fait à l'aide d'ordre. Ainsi, le rappel du chien ne peut pas se faire à partir du seul nom de votre toutou. Ne criez pas seulement le nom de votre chien pour le faire venir au pied, mais plutôt “[Nom du chien], au pied !“.
  • Débuter l’apprentissage du rappel en extérieur : l'autre défaut est de systématiquement vouloir apprendre le rappel à son chien en extérieur. Éduquer un chiot se fait pas-à-pas, et va commencer de préférence dans un lieu calme. Certes, l’apprentissage du rappel finira bien par vous mener dans un lieu à l'extérieur du domicile, mais cela ne doit surtout pas être la première étape.
  • Faire du rappel de chien une punition : c’est sûrement l’erreur la plus commune quant à l’apprentissage du rappel. Sans le savoir, certains maîtres vont créer dans l’esprit du chien l’association “Rappel = Punition”. En effet, beaucoup utilisent la commande “Au pied” pour terminer une promenade tout en remettant la laisse. Si vous faites cela, votre chien risque de considérer le rappel comme une punition qui met fin à ses jeux ou à ses promenades. Il faut donc penser à intégrer le rappel dans un cadre de récompense et ne pas clore systématiquement une balade de chien par un rappel :
    • Ainsi, appelez-le plusieurs fois au cours de votre balade sans remettre la laisse. Ces rappels devraient être utilisés pour des séances de récompenses (friandises, caresses) avant de le laisser à nouveau s’éloigner.
    • Et quand vous remettez la laisse, baladez-vous encore un peu avec votre animal pour ne pas qu'il considère le rappel comme le signal de fin des festivités.
  • S’énerver et perdre patience : oui, on compatit, on sait à quel point cet exercice peut être compliqué à maîtriser pour votre chien. Mais ce n’est pas une raison pour perdre son sang-froid et s’énerver contre le chien :
    • Votre toutou tarde à revenir ? Inutile de lui crier dessus ou de le sanctionner physiquement lorsqu’il finit par s’exécuter. Vous n’allez réussir qu’à le repousser encore plus lors du prochain rappel !
    • Ne le poursuivez surtout pas ! Il risque de penser que c’est un jeu et vous allez vite vous fatiguer (voire vous ridiculiser) en essayant, en vain, de le rattraper.

Pour finir, on entend beaucoup dire que certaines races ne peuvent définitivement pas apprendre le rappel. Eh bien, si certains chiens prennent du temps à maîtriser cette commande, faites très attention à ne pas vous reposer sur les “on-dit” et autres préjugés. Comme toute chose dans l’éducation d’un chien, il faut de la consistance et de la persévérance. N’importe quel chien peut finir avec un excellent rappel pour peu que son maître y accorde du temps.

Bien évidemment, cela ne veut pas dire qu’il faille laisser gambader sa boule de poils partout en toute quiétude. Selon l’environnement où l'on se trouve et les types de stimuli aux alentours, il faudra toujours être vigilant.

Découvrez les autres commandes indispensables pour une vie sereine avec son chien.

Commentaires

  • laurent

    1 laurent Le 24/03/2016

    Salut, bravo pour cet article qui est super complet et plein de bon sens, c'est une excellent technique d'y aller progressivement en augmentant les espaces au fil du temps. Le fait de récompenser votre chien peut beaucoup aider aussi.

    Laurent
  • Naya

    2 Naya Le 01/05/2018

    Bonjour. J'ai une chienne qui a fait des petits et j'ai gardé une femelle. Malheureusement elle reproduit tous les faits et gestes de sa mère et à 5 mois elle ne connait toujours pas son prénom.
  • Mouss

    3 Mouss Le 02/05/2018

    Bonjour à vous,

    Essayez de l'appeler par son nom tout en ayant quelque chose d'attractif. Un jouet, une friandise, etc. (sans lui montrer). Lui donner que si elle réagit.

    Si elle vient directement ou tout du moins réagit, félicitez-là.

    Le travail peut être rapide comme long. Tout dépend du chien et à cet âge, il pense surtout à s'amuser donc moins concentré pour l'apprentissage.

    Si elle ne réagit pas du tout, répétez jusqu'à obtention d'une réaction. Attention, n'insistez pas non plus. Il faut toujours rester dans le positif. Si au bout de 3 fois, il n'y a toujours pas de réaction, revenez plus tard pour tenter l'expérience.

    Si toute fois, il n'y a vraiment aucune réaction au bout de plusieurs semaine, il sera peut-être bon de l'emmener chez le vétérinaire pour vérifier s'il n'y a pas de problème d'audition.

    Bien à vous et à vos louloutes,

    Caroline
  • Naya

    4 Naya Le 02/05/2018

    merci pour vos conseils
Les commentaires sont clôturés