Inscription   Photos   Livres   Carnet   Mutuelles 

Sans race velo cani vtt adobestock 203950923

Informations sur le cani-VTT !

Le 09/02/2022 0

Dans Jeux & Jouets

Vous aimez faire du vélo et souhaitez en faire profiter votre chien ? Testez le cani-VTT ! De plus en plus populaire en France, ce sport canin n’a pas fini de vous surprendre. Ludique et passionnant, il vous permettra de partager des moments uniques avec votre chien. Mais attention, avoir un vélo ne suffit pas ! Pour démarrer cette discipline en douceur, ne brûlez surtout pas les étapes. Par où commencer ? Quels équipements choisir ? Mouss vous donne tous les conseils pour apprendre à faire du vélo avec votre chien !

Qu’est-ce que le cani-VTT ?

Appelé également bikejoring, ce sport de traction consiste à faire du VTT avec un ou plusieurs chiens. Placé devant vous, il vous tracte à l’aide d’une ligne de trait. Lors de vos séances, votre compagnon peut pleinement se lâcher et courir à son rythme, avec votre voix pour le guider dans sa course. Ainsi, le cani-VTT allie activité physique, sensations fortes et complicité avec votre chien. Les plus sportifs et expérimentés pourront même participer à des compétitions de cani-VTT, très appréciées en France.

Les avantages de pratiquer le bikejoring ne se comptent plus. Non seulement, vous stimulez physiquement et mentalement votre chien, mais vous lui offrez une grande sensation de liberté. Conduire leur maître à leur propre rythme galvanise vivement nos chiens. Et cerise sur le gâteau ? Le cani-VTT offre une excellente plateforme pour (re) travailler les ordres de direction

Quelles races de chien peuvent pratiquer le bikejoring ?

Comme toutes les activités de traction, certaines races de chien sont plus privilégiées que d’autres. Ainsi, les chiens de traîneau s’illustrent dans ce sport canin. Le Husky et le Eurohound sont très appréciés lors des concours de cani-VTT. Heureusement, d’autres races de chien impressionnent tout autant : les Braques et les Lévriers ne sont pas en reste. 

Pour les sorties plaisir, presque toutes les races de chien peuvent faire du vélo avec leur maître. Il suffit qu’ils soient en bonne santé et aptes à vous tracter. Ainsi, ce sport de traction est généralement recommandé aux chiens de moyenne et grande taille. Après tout, il est difficile pour un Jack Russell, bien que très sportif, de vous tirer. Même si ce détail ne semble pas être un obstacle pour de nombreux passionnés de cani-VTT.

Cependant, pour préserver la santé de votre chien, Mouss déconseille aux races suivantes de pratiquer le bikejoring : 

On ne peut que vous encourager à vous rendre chez le vétérinaire. Ce dernier vous rassurera sur la capacité ou non de votre chien à exercer ce sport canin.

Bon à savoir : en fonction des races, on recommande de commencer le cani-VTT entre 12 et 18 mois, après que le chien ait terminé sa croissance.

Matériel de cani-VTT : que faut-il acheter ?

Pour faire du vélo en toute sécurité avec votre chien, misez sur des équipements conçus pour les sports de traction. 

Harnais de traction

Attention, il ne faut jamais pratiquer le bikejoring avec un collier pour chien ! Attachez votre compagnon à un harnais de cani-VTT, tel que ceux présentés juste ici, capable de bien répartir la force de traction durant vos courses.

Barre de cani-VTT 

Élément indispensable dans ce sport canin, les barres de cani-VTT sont des petites tiges qui relient votre vélo à la ligne de trait (Ex. sur cette page). Pour éviter que votre chien ne percute le vélo durant la course, ou que la laisse vienne s’enrouler autour de la roue en cas de ralentissement, il n’est pas conseillé d’attacher directement la laisse amortisseur au vélo. Ces attaches vélo pour chien passent au-dessus de la roue avant du VTT, et ont pour objectif de guider la ligne de trait pour limiter les risques de chute.

Sur le marché, vous aurez le choix entre les barres de traction flexibles ou rigides. Tout dépend de la personnalité de votre boule de poils. Les attaches avec une barre flexible permettent de bien accompagner le mouvement du chien, et d’avoir un rayon de flexion de 180°. C’est la solution idéale pour ceux qui maîtrisent parfaitement l’obéissance.

Les chiens plus entêtés devront passer par les barres rigides. Elles vous donnent un meilleur contrôle de ses mouvements. En revanche, elles peuvent se casser en cas de changement de direction trop brusque. Jetez un œil à notre tableau pour avoir une idée de la barre de traction qui pourrait vous correspondre.

Comparez facilement les modèles de barres de traction :

Modèle Particularités Prix

Barre cani-VTT pour chien Converter

Flexible et conçue en caoutchouc, elle se fixe sous la potence ou sur la douille de direction. Elle limite le risque de casse et offre un excellent confort de traction. Développée pour les VTT 26 pouces, elle se démonte et se monte en quelques secondes. Elle est livrée avec un système d’attache supplémentaire. 

moins de 50 euros 

Barre cani-VTT Non stop Dogwear Bike Antenna

Adaptée à la plupart des VTT et des trottinettes, cette barre se fixe sur le même axe que le guidon. Flexible et conçue en acier zingué, elle est parfaite pour les binômes maître/chien expérimentés dans les sports de traction. 

moins de 60 euros

Barre cani-VTT Inlandsis Bikejor Max U Long 

Idéal pour les débutants, cette barre solide et flexible se fixe sur la colonne de direction, entre les tubes du cadre du VTT. Facile à démonter et à poser, elle est compatible avec la plupart des diamètres de roues. Possibilité de choisir entre 2 tailles : 26-27,5 pouces ou 29 pouces.

moins de 70 euros

 

Ligne de trait amortisseur pour cani-VTT

Parfaite pour absorber les à-coups, elle réduit tout risque de traumatismes au dos de votre compagnon. 

Comparez facilement les modèles de lignes de trait amortisseur :

Modèle Particularités Prix

Laisse canicross main-libre Cat-or-Dog

Fabriquée en nylon, cette laisse rétractable est adaptée à la pratique du jogging, de la cani-randonnée et autres sports de traction. D’une longueur de 2 m, elle peut mesurer jusqu’à 2,5 m à l’action. Solide, elle est garantie 2 ans.

moins de 25 euros

Ligne de trait pour canicross ou cani-rando Manmat

Cette ligne de trait extensible mesure 140 cm au repos et 200 cm à l’action. Munie d’un élastique amortisseur, elle réduit considérablement les à-coups. Elle présente un mousqueton en bronze d’une grande robustesse. 

moins de 30 euros

Laisse pour chien double amortisseur 3rd-POLE

Cette laisse convient aux sportifs pratiquants des activités de traction avec 2 chiens à la fois. Elle est solide, conçue en nylon et s’adapte à tous les gabarits. Elle est garantie pendant 2 ans et disponible en 4 tailles.

moins de 40 euros

 

Chaussures ou bottines pour chien

Épillets, chaleur du goudron ou débris de verre, les dangers pour les coussinets de nos chiens sont nombreux. Pour protéger leurs pattes, optez pour des bottines pour chien, comme celles présentées sur ce lien par exemple. Robustes, elles offrent une tranquillité d’esprit lors de vos randonnées ! Par précaution, et tout particulièrement en hiver, Mouss vous recommande également d’appliquer de la pommade protectrice sur ses coussinets, avant et après la course. Retrouvez quelques pommades sur cette page.

Equipement du chien

On ne vous apprend rien, pour pratiquer ce sport canin, il vous faut un VTT ! Privilégiez un modèle avec de solides freins à disque, de larges pneus et d’excellentes suspensions. Et pour assurer votre sécurité, équipez-vous d’un casque, de lunettes pour protéger vos yeux lors de la course, et enfin, de gants pour mieux agripper le guidon. 

Comment apprendre à son chien à faire du vélo ? 

S’il est important d’attendre la fin de sa croissance pour pratiquer le cani-VTT, vous pouvez tout de même commencer les entraînements bien avant. De nombreux passionnés familiarisent leurs chiens dès l’âge de 6 mois. 

Avant de pratiquer ce sport canin, assurez-vous de maîtriser un minimum le VTT. Cela vous aidera à acquérir certains réflexes pour éviter d’éventuelles chutes. Une fois le maître habitué à contrôler son vélo, l’entraînement peut commencer !

  • Démarrez à pied : inutile d’imposer, dès le départ, la ligne de trait et le harnais à votre chien. Profitez de vos balades quotidiennes pour le familiariser à la présence d’un VTT à ses côtés. Qu’il soit tenu en laisse par une autre personne ou libre, roulez près de lui, doucement, et promenez-vous comme d’habitude. Votre chien doit bien réagir aux bruits du vélo sur tout type de sol, et ne pas être angoissé par les brusques coups de frein. Évitez de passer à l’étape suivante tant qu’il montre des signes d'inconfort.
  • Présentez-lui son équipement de cani-VTT : à la maison, laissez votre chien porter son harnais de traction et ses chaussures de protection pour l’habituer. Veillez à bien différencier ses accessoires de sport de ceux qu’il utilise au quotidien.
  • Apprenez-lui les ordres de direction et d’arrêt : pour réussir vos courses, votre compagnon doit connaître les commandes telles que « En avant », « Gauche », « Droite » et « Stop ». 
  • Tractez ! : on vous conseille de démarrer avec des sorties courtes. Demandez à une personne de vous accompagner. Une fois l’équipement installé et le chien attelé, votre complice va se positionner devant vous et encourager votre compagnon à avancer, à l’aide de friandises ou de simples encouragements. Allouez 20 à 30 minutes par jour à cet exercice. La régularité est de mise pour progresser.

Bon à savoir : tous les chiens ne sont pas friands d’activité de traction. Si votre boule de poils rechigne à tirer, ne lui forcez pas la patte. Faites-vous plaisir avec d’autres sports canins, tels que l’agility ou l’obérythmée !

Quelles sont les précautions à respecter pour ce sport de traction ?

Avant de vous lancer, veillez à suivre quelques règles, pour votre bien et celui de votre compagnon à quatre pattes.

  • Bien hydrater son chien : prévoyez toujours une gamelle pliable, comme celles présentées ici par exemple, et une quantité d’eau suffisante avec vous. Votre chien doit boire avant et après vos sorties. C’est le meilleur moyen d’éviter les coups de chaleur.
  • Choisir le terrain adapté : fuyez les terrains au sol caillouteux pour préserver les articulations de votre animal de compagnie. On évitera également les parcours avec trop de dénivelés pour les débutants. 
  • Respecter le rythme de son chien : les sorties doivent rester ludiques pour le chien comme pour le maître. Ainsi, des pauses régulières s’imposent. De même, augmentez la distance et la vitesse de manière progressive.
  • Placer la santé de son compagnon avant tout le reste : lors de vos séances de cani-VTT, ayez toujours une trousse de secours avec vous. En cas de blessure aux coussinets ou à la patte, vous pourrez le soulager en attendant de voir le vétérinaire.
  • Ne négligez pas son alimentation : un chien actif requiert des aliments spécifiques pour couvrir ses importantes dépenses énergétiques. C’est d’autant plus vrai pour les chiens pratiquant le cani-VTT en compétition. Il est primordial de choisir l’alimentation adaptée à ses besoins. 

Où faire du cani-VTT en France ?

Il est possible de faire du vélo avec son chien quasiment partout en France. Privilégiez les coins spacieux, sans trop de passages, pour permettre à votre chien de bien se défouler. Misez également sur des lieux avec un dénivelé raisonnable pour pratiquer le cani-VTT sans danger. 

Pour les débutants, angoissés à l’idée de démarrer seuls, rendez-vous dans un club canin spécialisé dans cette activité canine. Ces derniers vous offriront de précieux conseils pour démarrer en douceur. Leur avantage ? La possibilité de louer l’équipement, et de ne pas se ruiner dans l’achat de matériels de cani-VTT. 

Ce sport vous tente ? Des remarques à ajouter ? Des astuces à nous donner ? Dites-nous tout dans les commentaires ! Sinon, poursuivez votre lecture pour y découvrir d'autres sports canin !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire