Labrador retriever chiot chien nature adobestock 7564209

La croissance du chiot, jusqu'à l'âge adulte

Le 10/11/2022 0

Dans Santé & Soins

Connaître le cycle de croissance de son toutou s’avère important pour le maître. Un point très important pour le bon développement de votre chien. Qu’attendre des premiers mois de la vie d’un chiot ? Quand va t-il arrêter de grandir ? Est-ce que votre compagnon canin se développe normalement ? Découvrons ensemble les étapes de la croissance du chien dans cet article !

L’intérêt d’analyser la croissance du chien

Les stades de croissance se déroulent de la naissance du chiot jusqu’à l’entrée à l’âge adulte. Durant cette période, un suivi régulier est recommandé pour garantir la bonne santé de votre chien. En effet, chaque étape comporte son lot de changements et de besoins. Connaître les spécificités de chaque étape permet donc de fournir les meilleurs soins à son compagnon. 

Par exemple, un chiot de 1 mois n’aura pas les mêmes besoins qu’un jeune chien de 6 mois. Que cela soit au niveau de l’alimentation, du tempérament, du niveau d’activité physique ou de l’éducation à donner, chaque stade de son développement exige une attention particulière.  

Bon à savoir : le type d’alimentation choisie est primordial pour la bonne croissance de votre chien. Assurez-vous d’opter pour une nutrition pour chiot d’excellente qualité, et répondant à tous ses besoins.

Les étapes de la croissance du chien

Notez que le rythme de croissance diffère d’une race de chien à l’autre. Mais pour ne pas vous perdre, Mouss vous présente, dans cet article, un socle commun à tous nos compagnons à quatre pattes. 

La naissance du chiot 

Très affaiblis, les chiots gardent leurs yeux fermés durant les premiers jours, et requièrent le contact de leur mère. Cette présence maternelle conditionne leur bon développement. Nos petites boules de poils doivent accéder au 1er lait sécrété par la mère : le colostrum, riche en anticorps. Durant les deux jours suivant la naissance, le chiot doit également être maintenu au chaud. 

Gardez à l’esprit que nos chiens naissent les yeux fermés. Pourquoi ? Pour la simple raison que leurs yeux n’ont pas fini de se développer à la naissance. Au cours des deux premières semaines, le chiot les gardera fermés. Durant cette étape, l’éleveur canin ou le maître protégeront les chiens d’une forte lumière, des dangers du monde extérieur, et des coups de patte de leurs compagnons de portée. 

Si le chiot n’ouvre pas ses yeux après 3 ou 4 semaines, une visite chez le vétérinaire s’impose. Faites-en de même si vous remarquez des petites taches laiteuses dans l’œil. 

La période de transition du chiot

Elle se déroule de 2 à 3 semaines. À partir de 2 semaines, le chiot commence à ouvrir ses yeux et à interagir avec son entourage. Il va au contact des autres chiots de sa portée et de sa mère. Il communique ses premiers jappements et grognements. 

Notre petit ami canin s’ouvre également au monde. Il découvre la lumière, les sons, les odeurs, les mouvements qui l'entourent. Plus mobile, durant cette étape, le chiot cherche à explorer son environnement, suit du regard tout ce qui bouge, et sursaute en entendant un son fort.

L’étape cruciale de la socialisation 

La période de socialisation est essentielle pour le chiot : c’est ce qui lui permettra d’être un chien adulte équilibré. Elle se déroule entre 3 et 12 semaines. 

  • 3 à 4 semaines : connu comme l’étape du développement sensoriel, ce stade voit le chiot découvrir le jeu et les mouvements. Il intègre la notion de hiérarchie aux côtés de sa mère, ses frères et sœurs. Pour le bien du chiot, il est recommandé qu’il côtoie sa famille jusqu’à l’âge minimal de 7 semaines.
  • 4 semaines : nos compagnons réagissent beaucoup plus à leur environnement. Ils peuvent enfin remuer leur queue. Il est important d’éviter les bruits intenses et les changements brutaux. Ces derniers peuvent modifier la personnalité future du chien.
  • 5 semaines : le chiot commence à grogner, à griffer et à mordre. Des actions qu’ils manifestent dans le cadre du jeu. Durant cette étape, la mère le recadre afin qu’il apprenne à se contrôler. 
  • 6 semaines : le groupe social du chiot s’élargit à d’autres individus. Il commence enfin à s’attacher aux humains. Il est recommandé de l’introduire et de l’habituer à tous types de personnes, de tous les âges et de tous types de morphologie. C’est également la période où le sevrage du chiot se termine. Souvent, il abandonne le lait maternel entre la 6e et la 9e semaine.
  • 7 à 8 semaines : une hiérarchie alimentaire s’établit parmi les chiots de la portée. Les personnalités se démarquent de plus en plus, entre ceux qui savent s’imposer, et les tempéraments plus calmes. C’est l’étape idéale pour présenter d’autres espèces animales au chiot. 
  • 9 - 12 semaines : durant cette étape, les chiots expérimentent de nouvelles peurs. Que ce soit face à un bruit, à une personne ou à un animal, c’est tout à fait normal. Si bien contrôlées par le maître, les peurs ne devraient pas s’éterniser plus de 2 ou 3 semaines. 

Bon à savoir : compte tenu de l’importance de la période de socialisation, un chiot ne peut être proposé à la vente avant l’âge de 8 semaines.

Indépendance et jeunesse chez le chien

De 3 à 4 mois, le jeune chien entre dans une phase de transition. Il vient de terminer sa période de socialisation, et devient plus indépendant. Plus sûr de lui, il construit les éléments clés de son futur comportement. 

Ainsi, durant cette étape, il se montre plus téméraire, quitte à tester son maître. À cet âge, le chiot conteste toute forme d’autorité, et manifeste son besoin de suivre ses propres règles par des morsures. Le maître doit donc lui apprendre à se contrôler. 

De même, pour lui apprendre à contrôler ses émotions dans n’importe quel contexte, veillez à l’initier à tous types de scénarios (trajet en voiture, bruits de l’aspirateur, sortie en ville, etc.). Bien sûr, assurez-vous de créer un espace sécurisé pour éviter tout incident. Bien qu’indépendant, le chiot peut développer des phobies sur le long terme face à des situations traumatisantes.

La période de puberté chez nos amis canins

De 4 à 6 mois, la puberté du chien commence. Il atteint sa maturité sexuelle, et reste toujours aussi têtu. De nombreux maîtres assimilent ce stade difficile à une crise d’adolescence. Certains chiens refusent sciemment d’écouter leur propriétaire. Autant dire que l’éducation canine est à consolider durant cette période. 

Cette étape coïncide également avec l’évolution de la dentition du chien. Pour se soulager, il utilisera tout ce qui lui tombe sous la patte (Ex. : pieds de chaise, coussin, jouets).

L’entrée dans l’âge adulte 

C’est le dernier cycle de la croissance du chien. De 6 à 18 mois, nos chiens deviennent de jeunes adultes. Le pic de croissance varie en fonction de la race. À savoir que les petits chiens terminent leur croissance plus tôt que ceux de grande taille. Selon la taille du chien, ce dernier cycle peut durer jusqu’à 12 ou 24 mois. 

Le maître aura une idée plus claire du tempérament et de la personnalité de son compagnon. Certains garderont leur caractère enjoué et dynamique, d’autres s’assagissent en devenant adultes.

Le poids : variable non négligeable 

En plus de la taille, le poids s’avère tout aussi important à surveiller. Les deux doivent évoluer de manière proportionnelle.

Voici quelques indications pour vous assurer que la croissance du chien se déroule sans encombre durant les premières semaines :

  • Votre chien devrait doubler son poids de naissance en 7 jours.
  • Le chiot doit tripler son poids de naissance en 3 semaines. 
  • Il devrait multiplier ce même poids de départ par 5 après 1 mois. 

Bien sûr, il est impossible de prévoir le poids définitif de votre chien. Mais veillez tout de même à suivre sa courbe de poids avec attention. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire.

Cycle de croissance selon la race de chien

Comme mentionné plus tôt, l’arrêt et le rythme de la croissance varient en fonction de la race du chien. Notez que la croissance des femelles se termine plus tôt que celle des mâles. 

  • Races de petite taille : les petits chiens pesant moins de 5 kg se développent plus vite. Généralement, il leur faut entre 8 et 10 mois pour atteindre leur taille adulte, avec un pic de croissance situé aux alentours de 4 mois.
  • Races de taille moyenne : elles suivent à peu près le même rythme de croissance que les chiens de petit gabarit, avec de légères variations. Ainsi, le pic de croissance pour les chiens de moins de 20 kg est souvent de 5 mois. Ils atteignent leur taille définitive entre 8 et 12 mois.
  • Races de grande taille : ces chiens ont la particularité de grandir à un rythme effréné durant leur première année. Puis, leur développement tend à ralentir. En principe, les chiens de 35 à 60 kg atteignent leur pic de croissance entre 6 et 12 mois. Ils peuvent finir leur croissance entre 12 et 24 mois. 

Dernières recommandations

Selon l’environnement, les soins ou l’alimentation donnés aux chiots, des problèmes de croissance peuvent survenir. Pour éviter les mauvaises surprises, le mieux est d’organiser des visites de routine entre 6 mois et 1 an chez le vétérinaire. 

De même, en cas de problèmes de santé (diarrhée, vomissement), n’attendez pas pour agir. Un chiot est plus fragile qu’un chien, il faut donc traiter ses maux plus rapidement. De manière générale, privilégiez les conseils d’un professionnel pour calmer vos doutes.

Voilà, vous savez tout sur la croissance du chien ! Désormais, pensez donc à suivre la courbe de poids et de taille de vos jeunes chiens. Bien sûr, cela doit être accompagné par des soins adaptés à son âge et une alimentation de qualité. 

Continuez votre lecture et venez découvrir nos nombreux articles sur la reproduction canine !

Les commentaires sont clôturés