Golden retriever veterinaire adobestock 530748544

Connaitre et soigner le pyomètre chez la chienne

Le 24/11/2022 0

Dans Santé & Soins

Adopter une femelle implique de se renseigner sur des spécificités sanitaires. À commencer par les affections de l’utérus. Le pyomètre chez la chienne en est un excellent exemple. Véritable urgence vétérinaire, sans prise en charge, cette infection utérine peut être mortelle pour nos chiens. Alors, comment déceler cette pathologie canine ? Et que faire pour la soigner ? Mouss vous dit tout !

Pyomètre chez la chienne : qu’est-ce que c’est ? 

Connu également sous le nom de « métrite », le pyomètre est une infection de l’utérus causée par un dérèglement hormonal. Elle cible essentiellement les chiennes non stérilisées. 

Pour faire simple, la perturbation hormonale va provoquer la surproduction de mucosités et de sécrétions dans l’utérus. De ce fait, du pus va s’y accumuler. Résultat : le col utérin, qui est fermé, va alors se dilater. 

Si toutes les races de chien peuvent souffrir de cette affection, certains chiens présentent une prédisposition au pyomètre. On peut ainsi citer le Rottweiler, le Cavalier King Charles, le Golden retriever ou encore l’Airedale terrier

Quelle est la cause d’une métrite ? 

De nombreuses incertitudes entourent la cause exacte du pyomètre chez la chienne. Toutefois, une chose est sûre : les bactéries et les hormones favorisent le développement de cette affection. En effet, durant les périodes de chaleur, l’utérus s’ouvre, augmentant le risque d’infection par les bactéries. 

De même, certaines études observent une corrélation entre l’administration de produits contraceptifs et le développement d’une métrite chez la chienne.

Quels sont les symptômes d’une métrite ?

Sachez qu’il existe 2 types de pyomètres chez la chienne : fermé ou ouvert. Dans le cas d’un pyomètre à col ouvert, les signes sont plus apparents. En effet, des écoulements de pus vont s’écouler de la vulve de votre animal de compagnie. Le liquide est nauséabond et présente une couleur brunâtre. Dans le cas d’un pyomètre à col fermé, il n’y a aucun écoulement, mais l’utérus se remplit et s’agrandit. 

Ainsi, d’autres signes viennent vous aider à déceler la pathologie. Par exemple, on peut citer les vomissements, la diarrhée, les douleurs abdominales, la soif, des mictions fréquentes, ou encore une perte d’appétit. Parfois, les maîtres notent également des troubles de déplacement, une respiration rapide, ou encore de la fièvre chez leur chienne.

En d’autres mots : l’état général de votre chien se dégrade. Voilà pourquoi il est primordial d’agir vite. Ainsi, dès les premiers signes, et en cas de doute, rendez-vous au plus vite chez votre vétérinaire.

Comment traiter le pyomètre chez la chienne ?

La métrite doit être traitée rapidement pour préserver la santé de votre chien. Plus tôt la maladie est diagnostiquée, plus le pronostic sera bon. Votre vétérinaire commencera probablement par quelques examens. Généralement, votre chienne passera par une échographie abdominale, radiographie ainsi qu’une analyse sanguine. Des tests qui permettront de déceler la présence d’une infection de l’utérus.

Une fois l’affection confirmée, votre praticien vous proposera un traitement adapté à votre situation. Dans la plupart des cas, la chirurgie est l’option choisie. Une opération est menée pour retirer les deux ovaires et l’utérus. 

Si le pyomètre a été identifié très tôt, un simple traitement médical pourra être conseillé. Ceci implique une vidange du contenu utérin ainsi que l'administration d’antibiotiques. Cette solution est également proposée aux chiennes jugées trop faibles pour supporter une opération. De même, les maîtres souhaitant garder la capacité de reproduction de leur chienne préfèrent cette alternative. Cependant, notez que le traitement médical est moins efficace que la chirurgie. Des récidives peuvent d’ailleurs survenir.

Dans tous les cas, cette affection canine se soigne bien lorsqu’elle est prise en charge à temps. Ainsi, les chiennes traitées et opérées récupèrent complètement. Toutefois, de faibles écoulements s’observent durant les 3 semaines après l’opération. 

Peut-on prévenir le pyomètre ?

Oui ! La métrite touche uniquement les chiennes non stérilisées. Ainsi, la stérilisation permet d’éviter le pyomètre chez la chienne. De même, elle diminue les risques de tumeurs mammaires. À vrai dire, cette opération peut protéger votre animal de compagnie de bon nombre de problèmes de santé. 

Comme tous traitements ou opérations ont un coût, sachez qu'il existe des mutuelles canine pour vous aider dans les différents frais.

Et voilà, désormais, vous avez une meilleure connaissance de cette infection utérine. Avant de nous quitter, n’hésitez pas à consulter nos autres articles sur les différentes maladies chez le chien. Bonne lecture !

Les commentaires sont clôturés