Sans race attaque adobestock 16288481

Informations pour pratiquer le mondioring avec son chien

Le 25/10/2022 0

Dans Jeux & Jouets

Fan de sports extrêmes ? Envie d’affirmer les compétences de votre chien ? Compétiteur ou compétitrice dans l’âme ? Découvrez le mondioring ! Très exigeante, cette discipline complète est l’équivalent des Jeux olympiques canins. Alliant loisir et concours de haut niveau, ce sport canin pousse votre chien à se surpasser. Digne héritier du ring et d’autres sports de mordant, cet article vous éclaire sur une nouvelle activité à faire avec votre chien. Vous voulez en savoir plus ? C’est parti !

Qu’est-ce que le mondioring ?

Le mondioring a vu le jour dans les années 80. C’est une discipline sportive qui a pour principal objectif de sélectionner les meilleures races de travail. Elle naît de la rencontre de cynophiles passionnés issus de différents pays : France, Belgique, Allemagne, Suisse, Italie ou encore la Hollande. Elle est régie par la CUN-CBG (Commission d’utilisation nationale - chiens de berger et de garde), affiliée à la SCC. Aujourd’hui, ce sport canin est pratiqué dans pas moins de 25 pays. Son attrait ? Mettre en compétition des chiens des quatre coins du monde ! 

Plus fantaisiste que l'IGP (RCI) ou le ring, le mondioring souhaite nous offrir un véritable spectacle. Chaque concours est articulé autour d’un thème et de scénarios ludiques ou extravagants. Ainsi, chaque concours a son originalité, de quoi attirer l’attention des spectateurs ! Autre raison de ce choix : ce sport met l’accent sur la prise d'initiative et l’adaptabilité du chien.

Si les épreuves diffèrent en fonction des concours, les trois catégories de la discipline restent les mêmes. Elles comportent plusieurs tests permettant d’évaluer différentes qualités chez le chien. 

  • L’assouplissement : cette étape inclut des exercices tels que l’obéissance sans la présence du maître malgré des distractions, le refus d’appât, la suite au pied sans laisse, l’exécution de diverses figures, le rapport en quête d’un objet et l’identification de ce dernier. Les juges prennent en compte le calme et la maîtrise de soi du chien.
  • Le saut : il doit franchir plusieurs palissades de hauteur progressive (1,8 m à 2,3 m), des haies (0,8 m à 1,2 m) et des sauts en longueur (3 à 4 m).
  • Le mordant : un assistant muni d’une combinaison de protection teste le courage et le sang-froid du chien. On y trouve des épreuves de garde d’objets, d’attaque avec un bâton ou d’autres accessoires, avec ou sans obstacle à franchir. Cette étape comprend également des exercices de défense du maître, d’attaque et de recherche. Bien entendu, le chien n’est jamais frappé ni mis en danger : ce n’est pas l’objectif de l’épreuve.

Tout est fait pour jauger le profil du chien. Est-il assez combatif ? Athlétique ? Astucieux ? Obéissant ? Les juges évaluent aussi la stabilité caractérielle des participants. On vous l’avait bien dit, le mondioring est un sport ultra-complet. 

Quels sont les chiens habilités à pratiquer ce sport canin ?

Ce sport n’est ouvert qu’aux races autorisées au mordant sportif. On peut citer par exemple le Berger allemand, le Malinois ou encore le Rottweiler. Mais faire partie de cette liste ne suffit pas ! Votre chien doit posséder des qualités clés telles que le courage, la persévérance, l’imagination, la patience ou encore la vivacité. On parle après tout d’un sport canin élitiste !

Votre boule de poils répond à tous les critères ? Il reste encore à obtenir les documents suivants :

  • Le CSAU (certificat de sociabilité et d’aptitude à l’utilisation) pour prouver sa stabilité émotionnelle et caractérielle.
  • Et le brevet de mondioring, à partir de 12 mois, qui consiste à passer des épreuves destinées aux conducteurs débutants. 

Comment se déroule un concours de mondioring ? 

Ce sport canin se divise en 3 échelons, accessibles en fonction de l’expérience et des capacités du chien. Lors des compétitions de mondioring, vous allez rapidement être submergés par l’excitation et l’ambiance électrisante du terrain. Maîtres et chiens ont hâte de montrer leurs performances. La tension étant à son comble, il est important que votre chien sache se concentrer. Le jour J, vous vous retrouverez sur un terrain clos, d’une surface maximum de 5000 m2. Un tirage au sort attribuera l’ordre de passage des participants.

Un jury observe le chien se comporter au fil des épreuves incluses dans les 3 catégories (assouplissement, saut et mordant). La difficulté est croissante. Pour chaque exercice, des points et des pénalités permettent d’établir un score. Le barème des points diffère en fonction de l’échelon : 200 pour le 1, 300 pour le 2 et 400 pour le 3. Des mentions accompagnent ces résultats :

  • Entre 0 et 299 : insuffisant
  • Entre 300 et 319 : suffisant
  • Entre 320 et 339 : bon
  • Entre 340 et 359 : très bon
  • Entre 360 et 400 : excellent

En cas d’égalité du score, c’est le pointage pris séparément pour chaque épreuve qui fera la différence.

Où pratiquer cette discipline ?

Cette discipline se pratique uniquement dans des clubs canins agréés et bénéficiant d’une autorisation pour entraîner des chiens au mordant. On trouve de nombreux clubs à travers la France. Pour savoir s’il y a des professionnels proches de chez vous, n’hésitez pas à aller sur le site des sports canins en France

Quel est le prix d’un entraînement de mondioring ?

L’entraînement se fait à l’année, par abonnement. En moyenne, comptez entre 200 € et 350 € pour un abonnement annuel en club. Des frais supplémentaires pour le matériel et les soins du chien peuvent survenir.

Cet article sur le mondioring vous a plu ? Découvrez d’autres sports canin à faire avec votre chien !

Les commentaires sont clôturés