Setter anglais chasse adobestock 3236842

Informations pour pratiquer le Field Trial avec son chien

Le 25/10/2022 1

Dans Jeux & Jouets

Pour renouer avec ses instincts de chasseur, découvrez un sport canin unique : le field-trial. Vous avez un chien de chasse et souhaitez mettre en valeur ses qualités ? Oiseaux, chats, lapins : votre chien d’arrêt poursuit tout ce qui bouge à la maison ? Que de bonnes raisons pour l’inscrire au field-trial ! Cette discipline vous donnera des outils pour canaliser ses instincts de prédation. Le pauvre chat de la voisine vous remerciera ! Définition, règlements des épreuves et conseils d’entraînement, Mouss vous éclaire dans cet article ! Venez en apprendre plus sur ce sport de compétition !

Qu’est-ce que le field-trial ?

Comme bon nombre de sports canins, le field-trial nous vient d’Angleterre. Créé en 1865, pour et par les éleveurs, l’objectif est simple : faire passer des épreuves de sélection à des chiens de chasse pour garder les meilleurs candidats. Aujourd’hui, plus considéré comme une discipline canine que comme un mode de sélection, le field-trial permet aux chiens de se reconnecter avec leurs instincts. 

En France, les compétitions sont organisées par des clubs affiliés à la Société Canine Centrale (SCC). Les épreuves de field-trial concernent trois types de chiens : les retrievers, les chiens d’arrêt et les broussailleurs. Ils sont mis en concurrence sur des performances telles que la vitesse, l’efficacité, l’allure ou encore l’obéissance. 

Très exigeant et dédié à l’élite des chiens de chasse, le field-trial démontre leurs plus belles qualités. Pour participer aux concours, le maître devra : 

  • Avoir un chien inscrit au LOF 
  • Faire passer le Test d’Aptitude Naturelle (TAN) à son compagnon 
  • Avoir une licence « Propriétaire » ou « Conducteur » 
  • Et se procurer un carnet de travail délivré par la SCC 

Quelle race peut pratiquer cette discipline ?

Le field-trial ne concerne que les chiens de chasse. Cependant, il existe différents concours, pas toujours ouverts à tous les chasseurs à quatre pattes. Ainsi, les fields-trials pour chien d’arrêt ne ciblent que ces derniers. 

Cela comprend, par exemple, le Setter Gordon ou encore le Pointer. Les autres épreuves autorisent la participation des races continentales (Ex. : Braque allemand, Épagneul breton, Épagneul français, Griffon à poil dur). Précision importante : seuls les chiens d’arrêt britanniques peuvent concourir à la grande quête (l’une des épreuves de la discipline). 

Pour les fields-trials dédiés aux chiens rapporteurs et broussailleurs, seules les races du groupe 8 de la FCI peuvent y concourir : les retrievers, le Barbet ou bien le Field Spaniel.  

Comment se déroulent les concours pour ce sport canin ?

Tout dépend du type de chien de chasse qui concourt ! Un Golden Retriever et un Setter anglais ne participeront pas aux mêmes compétitions.

Les fields-trials pour les chiens d’arrêt 

On y retrouve trois épreuves bien distinctes qui ne concernent pas toujours les mêmes races d’arrêt :

  • La grande quête : réservée aux chiens britanniques, elle se déroule en équipe, avec deux binômes de chien et de conducteur. Elle vise à traquer des perdrix non tirées et à évaluer l’arrêt des chiens. Sont jugées la capacité de coordination de l’équipe ainsi que les qualités individuelles de chaque chien.
  • La quête de chasse de printemps et d’été : ouverte à tous les chiens d’arrêt, elle est réalisée sur du gibier naturel qui peut être lâché si les conditions l’exigent. Les participants jouent soit en solo ou en duo.
  • La quête de chasse d’automne : possibilité de mener la quête en solitaire ou en duo. Pour les besoins de l’épreuve, le gibier lâché finit par être tiré par le chasseur. Elle accueille également tous les chiens d’arrêt. 

Nous nous intéresserons ici aux concours ouverts aussi bien aux races continentales qu’aux races britanniques. 

Idéalement, pour réussir ses épreuves avec brio, le chien devra travailler en harmonie avec son maître : son conducteur doit le guider le moins possible. Il débutera par une remontée d’émanation afin de retrouver l’odeur du gibier. Sa quête doit être parfaite : face au vent, explorant entièrement le terrain sans repasser deux fois au même endroit ni revenir en arrière.  

Une fois le gibier trouvé, il se mettra à proximité et exécutera un arrêt bien ferme jusqu’à l’arrivée de son maître. Il effectuera enfin un coulé (se rapprocher prudemment du gibier jusqu’à son envol) ou un flush (courir sur le gibier pour provoquer l’envol). Dans les deux cas, il devra se figer en attendant le tir final. Il ne lui restera plus qu’à rapporter le gibier, délicatement, à son conducteur. 

Durant les concours, tous les chiens sont attentivement observés par les membres du jury. Le courage, l’obéissance, l’attention aux ordres seront appréciés. En revanche, les comportements suivants entraînent des pénalités, voire une élimination : peur du coup de feu, aboiements, distraction, agressivité ou encore détérioration du gibier à rapporter.

 Les fields-trials pour les retrievers

En France, on retrouve deux catégories de field-trial pour les chiens rapporteurs de gibier : 

  • Le field-trial traditionnel : ici, les conditions de chasse sont créées de manière artificielle. Les chiens auront le choix de participer aux concours « à la Française » ou « à l’Anglaise ». Le premier consiste à tenir son compagnon en laisse pendant la battue. Il devra être calme et ne jamais tirer. Le second concours se rapproche plus d’une action réelle sur terrain où le chien est libre de ses mouvements. Il devra, cependant, toujours se tenir aux côtés de son maître. 
  • Le field-trial action de chasse : les épreuves se déroulent sur un terrain de chasse où le chien devra accompagner le conducteur à traquer un gibier naturel. En cas d’absence de gibier naturel, les juges autorisent l’ajout de gibier d’élevage sur le terrain.

Les fautes graves impliquent le manque de marking (repérage rapide du point de chute de l’oiseau), le manque d’initiative, l’agressivité, la crainte du coup de feu, le refus d’entrer dans l’eau et de rapporter

Bon à savoir : pratiqués sur gibier tiré, les fields-trials pour retrievers ne peuvent s’opérer que durant la période d’ouverture de la chasse. 


Comme pour les concours ciblés sur les chiens d’arrêt, le but est de sélectionner les meilleurs ambassadeurs des races retrievers (Ex : Labrador, Golden Retriever, Chesapeake Bay). Ici, les chiens sont évalués sur leur sagesse en battue, leur ténacité, leur sens de l’odorat, leur marking, la qualité de leur rapport sur terre et à l’eau, le retour rapide ou encore l’obéissance. 

Les concours doivent s'aligner le plus possible sur une vraie situation de chasse. Toutefois, évitez de concourir sur des terrains dangereux. Plusieurs chiens seront présents et passeront par rounds. Le juge demandera à chaque participant d’effectuer un certain nombre de rapports (1 ou 3 par round). 

Les fields-trials pour les chiens broussailleurs 

Cette catégorie comprend des races comme le Springer anglais, le Cocker américain ou encore le Clumber Spaniel. Les chiens ont la possibilité de concourir dans deux catégories :

  • Épreuves hors période de chasse : elles se pratiquent au printemps, sur gibier naturel, non tiré. Le chien se contentera de lever le gibier et le conducteur le saluera par un coup de feu, sans chercher à l’atteindre. 
  • Épreuves réalisées en période de chasse : elles ne sont autorisées qu’en période d’ouverture de la chasse (en automne) et sur gibier tiré. 

De manière générale, tous les concours se pratiquent sur des terrains appropriés au broussaillage. La végétation doit y être dense, tout en permettant une conduite correcte des participants et de leur maître. Sur le terrain, seront jugées les qualités naturelles telles que : l’odorat, l’intelligence, le courage aux ronciers, la prise d’initiative, l’obéissance, le style, l’allure et le contact avec le conducteur. 

Chaque chien sera évalué sur un parcours durant entre 15 minutes et 30 minutes au maximum. Pour prétendre apparaître sur le classement, le chien doit indiquer et bourrer le gibier avec engouement. En cas de pause ou d’arrêt, il perdra des points et risquera l’élimination. Une fois le gibier trouvé, il devra rester calme au moment du coup de feu. Enfin, il sera envoyé au rapport uniquement sous l’ordre de son conducteur. Attention, un broussailleur qui rapporte spontanément sera éliminé de la compétition

Comment entraîner son chien de chasse pour le field-trial ?

Très élitiste, le field-trial demande des années de préparation. Un jeune chien ne pourra donc pas y participer. Laissez-lui le temps de se confirmer sur le terrain lors des saisons de chasse. Mais ce n’est pas une raison pour retarder son entraînement pour ce sport canin ! 

Une fois qu’il aura été débourré et après sa première saison de chasse, rendez-vous chez un spécialiste canin qui évaluera le niveau de votre boule de poils. Un doute sur le professionnel à contacter ? Adhérez à un club de field-trial : vous y trouverez des experts habilités à vous guider ! Les clubs ont également l’avantage d'offrir une large gamme de formation tout au long de l’année. Vous aurez même l’occasion de travailler en équipe et de challenger votre chien à des niveaux différents de difficulté. 

Bon à savoir : le field-trial est un sport autant pour le chien que pour le maître. Attendez-vous à travailler vos muscles sur certains terrains difficiles. Ainsi, Mouss ne peut que vous encourager à, tous deux, vous remettre en forme avant de pratiquer cette discipline !

Où pratiquer le field-trial ? 

Aidez-vous de notre tableau pour trouver un club de field-trial près de chez vous :

Département Nom du club Téléphone Adresse

11 - Aude

CROCS CANINS AUDOIS

04 68 47 17 11

Rue du Canal Ouest Herminis - 11090 Herminis

14 - Calvados

FIELD TRIAL CLUB DU BOCAGE

02 31 68 68 62

Rue des Bouvreuils - 14350 Le Bény-Bocage

16 - Charente

REUNION DES AMATEURS DE FIELD TRIAL DE LA CHARENTE

06 23 32 11 87

31 Rue du château de la Ménardière - 16110 Rivières

17 - Charente-Maritimes

CUSCA 17

05 45 82 74 87

Maison des associations, 31 Rue du Cormier - 17100 Saintes

28 - Eure-et-Loir

CUSCA 28

06 23 18 91 11

17 Rue Saint-Martin -  28120 Ermenonville-la-Grande 

33 - Gironde

CUSCA 33

05 56 25 84 22

Mairie de Bourideys - 33113 Bourideys

37 - Indre-et-Loire

CLUB D'UTILISATION DE CHIENS DE CHASSE 37

02 47 65 13 63

La Folie - 37800 Ports-sur-Vienne 

40 - Landes

CUSCA 40 - CLUB D'UTILISATION SPORTIF DE CHIENS D'ARRÊT 40

06 88 33 23 17

144 Avenue Hosseleyre - 40990 Herm

41 - Loir-et-Cher

ARATT

 

RUE DU COURTOIS - 41500 MENARS

45 - Loiret

ASSO SPORTIVE DES UTILISATEURS DE RETRIEVERS

02 38 51 20 62

615 Rue du Général de Gaulle - 45160 Olivet

50 - Manche

CLUB ST LOIS DE DRESSAGE DU CHIEN D'ARRÊT

02 31 92 70 73

50000 Saint-Lo

55 - Meuse

CUSCA 41- CLUB D'UTILISATION SPORTIF DE CHIENS D'ARRÊT 41

03 29 84 38 85

Siège 4 Impasse de Louisiane - 55100 Verdun

57 - Moselle

TRAINING CLUB CANIN DE THIONVILLE

03 82 50 19 82

Route de Manom - 57100 Thionville

60 - Oise

CLUB D'EDUCATION SPORTIVE DU CHIEN DE CHASSE 60

03 44 43 38 42

92 Petite Rue - 60310 Thiescourt

62 - Pas-de-Calais

CUSCA 62 - CLUB D'UTILISATION SPORTIVE DE CHIENS D'ARRÊT

0321857956

5 Rue du Bois Souverain Moulin - 62126 Wimille

63 - Puy-de-Dôme

ADACAS 63 - ASSOCIATION DÉPARTEMENTALE DES AMATEURS DE CHIENS D'ARRÊT & SPA

0473617477


 

16 Rue des Tilleuls - 63370 Lempdes

67 - Bas-Rhin

TRAINING CLUB CANIN D'ERSTEIN

03 88 98 27 50

Zone de loisirs - 67150 Erstein

71 - Saône-et-Loire

CLUB CANIN DE LA VALLÉE DE LA CREUSE

03 85 45 59 48

Lieu-dit La Croix Rouge - 71490 Couches

76 - Seine-Maritime

CLUB D'UTILISATION DU CHIEN DE CHASSE 76

02 35 28 06 34

Le Pied de Fer - 76540 Valmont

84 - Vaucluse

CLUB DE DRESSAGE D'AVIGNON

04 90 82 58 94

Centre Sportif Municipal de Courtine, 195 Chemin des Vanniers - 84000 Avignon

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site sportscanins.fr

Maintenant que vous savez tout sur le FieldTrial, vous pouvez découvrir nos autres articles de sports canin !

Commentaires

  • Justine

    1 Justine Le 06/03/2019

    Bonjour,

    Pour une étude document dans le cadre de ma formation (bac pro caninscription et félin) je voudrait savoir qui a écrit cet article ?
    Merci d'avance pour votre réponse

    Cordialement Justine.

Ajouter un commentaire