Inscription   Photos   Livres   Carnet   Mutuelles 

Divers moustique adobestock 96807028

Le moustique : présentation et dangers pour votre chien

Le 17/03/2022 0

Dans Santé & Soins

Informations sur les moustiques et leurs piqûres ! Sont-ils dangereux pour mon chien ?

Ah les moustiques, dès qu’il commence à faire beau, les voilà qui débarquent pour gâcher les belles soirées d’été ! Et si Mouss les détestent, manque de bol pour elle : les moustiques aiment les chiens ! Mais sont-ils dangereux ? Que risquent nos chiens ?  Et comment les protéger des piqûres d’insectes ? Mouss vous donne toutes les clés pour être prêt à recevoir ces maudites bestioles !

Comment les moustiques piquent les chiens ?

Le saviez-vous, seules les femelles moustiques piquent ? Elles ont besoin des protéines qui se trouvent dans le sang pour nourrir leurs œufs. Elles apprécient tous les mammifères, donc également nos animaux de compagnie (chiens, chats, furets, etc.). 

Les moustiques repèrent leurs proies grâce au dioxyde de carbone qu’elles émettent, ou à leur odeur. En ce qui concerne les chiens, la longueur des poils n’est pas une garantie anti-moustique ! Si les chiens à poils ras peuvent être piqués partout, les chiens à poils longs doivent également se méfier des piqûres là où le poil est plus court : cuisses, truffe, mamelles, museau, oreilles, etc.

Lors de la piqûre, le moustique utilise sa salive pour diluer le sang. Si le moustique est porteur d’agents infectieux, comme c’est souvent le cas, cela peut devenir dangereux. 

Comment reconnaître une piqûre d’insecte sur son chien ?

Après une piqûre de moustique, votre chien aura un bouton sur sa peau pour le prouver. Et cette dernière peut entraîner des démangeaisons plus ou moins prononcées. 

Attention à ne pas confondre les piqûres de moustiques avec celles d’autres parasites : tiques, puces, araignées, guêpes ou abeilles. En effet, pour soigner votre chien de la bonne manière, vous devez identifier le nuisible en cause.

  • Piqûre de moustique : le bouton présente des bords rouges avec, au centre, un gonflement marquant.
  • Morsure de tique : vous le reconnaîtrez facilement. En effet, la tique reste accroché à la peau de votre chien. 
  • Piqûre de puce : elle se manifeste sous la forme de plaques rouges autour de la zone affectée.
  • Symptômes pour l’araignée : votre boule de poils présente un gonflement, sans rougeur, accompagné de démangeaisons.
  • Piqûre de guêpe : particulièrement désagréable, elle irrite la peau de votre chien. Douloureuse, la zone piquée présente une inflammation et des rougeurs. De quoi pousser votre compagnon à beaucoup se gratter. 

Ainsi, pensez toujours à inspecter le pelage de compagnon et sa peau. On ne sait jamais quel hôte indésirable a pu s’y loger.

Quels sont les risques liés aux piqûres de moustiques ?

Nous ne sommes pas tous égaux face aux piqûres de moustique et les chiens non plus. Par ailleurs, un facteur chance entre en jeu : s’il y a infection, il peut y avoir des risques graves. Le pire étant le développement d’une maladie parasitaire.

Allergies et zone piquée

Tout comme nous, certains chiens peuvent avoir des réactions allergiques après une piqûre. Gonflement, douleur, fièvre… Selon la zone du corps touché, cela peut être plus ou moins grave et handicapant. 

  • Une allergie sur une patte ou un coussinet entraîne un boitement
  • Sur une oreille, l’audition peut être atteinte.
  • Sur l’anus, le transit intestinal risque d’être impacté. 
  • Sur les lèvres ou le museau, la respiration et l’alimentation peuvent être touchées. 

Si vous voyez une partie du corps de votre chien commencer à enfler, il faut tout de suite le conduire chez le vétérinaire.

Le ver du cœur

Envoyé à travers la salive du moustique, ce parasite pond des œufs dans le sang du chien. En se développant, les vers se fixent dans le cœur. En raison de leur grande taille, les vers causent rapidement des problèmes de santé au chien qui les héberge : tachycardie, évanouissement, sang dans les urines… Mis bout à bout, ces symptômes peuvent alerter votre vétérinaire. Le traitement existe, et dans les zones à risque, il est même conseillé de l’appliquer préventivement pour empêcher les larves de se développer.

La Leishmaniose

Techniquement, ce n’est pas un moustique, mais un moucheron, le phlébotome, qui transmet le virus en piquant le chien. Il est présent dans tout le bassin méditerranéen pendant l’été. Chez l’humain, cette maladie n’est généralement pas très grave. Chez le chien, en revanche, elle est très sérieuse.

Parfois asymptomatique pendant des semaines ou des mois, lorsqu’elle se déclare, il est déjà très avancé dans son développement. Amaigrissement, épaississement de la peau, dépigmentation et perte de poil, griffes qui poussent très vite et produisent un son spécifique qui accompagne le déplacement du chien. Ensuite, vomissements, diarrhées, ulcères sur les muqueuses, les traitements sont lourds, les rechutes fréquentes et l’issue souvent mortelle pour le chien. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire notre article la leishmaniose.

Comment soulager mon chien après une piqûre de moustique ? 

Vous devez sûrement paniquer après la lecture du précédent chapitre. Respirez : généralement, les piqûres de moustique sur les chiens restent bénignes. Toutefois, assurez-vous qu’il n’y ait aucune complication sur la zone piquée. 

Pensez à désinfecter la piqûre pour éviter la propagation de bactéries. Les remèdes de grand-mère sont populaires dans la liste des produits calmants. Ainsi, vous pouvez y trouver le gel d’aloe vera ou l’infusion froide de camomille.

Malheureusement, les solutions maisons n’arrangent pas tout. Si le bouton continue à rougir ou si la peau commence à s’infecter, direction le cabinet du vétérinaire. Il saura donner les traitements pour chien appropriés.

Prévention contre les piqûres de moustiques : que faire ?

Lorsque le soir tombe, les moustiques se réveillent et il vaut mieux faire rentrer votre chien et fermer les moustiquaires.

Comme pour les humains, il vaut mieux éviter les zones humides et ne pas laisser d’eau stagnante autour de votre logement. Des encens et des spray anti-moustique à base de citronnelle ou d’eucalyptus peuvent être utilisés, mais pas directement sur le chien.

Pour éloigner les moustiques, des colliers anti-moustiques comme le Scalibor existent également. Ils sont efficaces, à condition de penser à les renouveler lorsqu’ils ont atteint leurs limites. De manière générale, Mouss recommande les produits à effet répulsif. Et tout particulièrement pendant les vacances d’été ! Diffuseur d’huile essentielle insectifuge, spray citronné ou lotion antiparasitaire pour chien, de nombreuses solutions contre les moustiques existent sur le marché. 

Enfin, renseignez-vous auprès de votre vétérinaire sur les vaccins disponibles pour nos animaux de compagnie !

Cet article vous a intéressé et vous voulez en savoir plus sur les moustiques et les soins pour protéger les chiens ? Retrouvez notre dossier sur les moustiques

Vous devez être connecté pour poster un commentaire