Informations sur la leishmaniose chez le chien !

La leishmaniose chez le chien !

Insecte phlebotome

La leishmaniose est une maladie parasitaire du chien, transmise par un insecte assez semblable au moustique. L’une des caractéristiques de la leishmaniose du chien est qu’il n’existe aucun traitement définitif. Dans certains cas, elle peut d’ailleurs s’avérer mortelle. Il est donc préférable d’éviter cette maladie à tout prix.

 
 

Qu’est-ce que la leishmaniose canine ?

Il est toujours important de bien vous renseigner sur les maladies qui peuvent toucher votre chien. L’une d’entre elles est la leishmaniose, une maladie particulièrement présente dans le sud de la France et dans les régions méditerranéennes.

Cette maladie touche aussi bien les chiens que les humains, mais il n’est pas prouvé qu’un toutou peut la transmettre à son maître. Il ne s’agit donc pas à proprement parler d’une zoonose (maladie transmissible d’un animal de compagnie à l’homme).

Comment s’attrape la leishmaniose ?

La leishmaniose est une maladie parasitaire. C’est le phlébotome, un petit insecte semblable au moustique ou à un moucheron, qui peut la transmettre à vous comme à votre chien. Cet insecte sévit particulièrement la nuit, et dans les périodes de chaleur (de mai à octobre).

Une femelle gestante touchée par la leishmaniose peut également transmettre la maladie à ses chiots. Enfin, une transfusion sanguine peut transmettre la leishmaniose d’un chien à l’autre.

Un animal malade peut transmettre la maladie à un autre chien à travers une plaie ouverte ou un échange sanguin. Le chien ne peut pas transmettre directement la maladie à l’homme. En revanche, un chien atteint devient le réservoir de la maladie. S’il est piqué par un phlébotome, ce dernier pourra par la suite le transmettre à d’autres animaux, voire à l'homme.  

Les symptômes

Un chien atteint de leishmaniose peut souffrir de différents symptômes :

  • Abattement,

  • Saignements et lésions,

  • Perte de poids,

  • Chute de poils et problèmes cutanés,

  • Problèmes urinaires,

  • Troubles de la vision,

  • Pousse rapide des ongles du chien.

Selon les individus et la gravité de la maladie, d’autres symptômes plus ou moins graves peuvent survenir.

Les lésions apparaissent le plus souvent autour du nez, sur les paupières ou encore sur les lèvres.

La période d’incubation de la maladie peut aller de 3 mois à plusieurs années. Un chien peut donc ne montrer aucun symptôme pendant un long moment avant de commencer à souffrir de la leishmaniose.

Les risques

Il ne faut pas sous-estimer le danger de la leishmaniose canine. Si elle n’est pas prise en charge à temps, cette maladie peut être mortelle pour le chien. C’est le plus souvent une insuffisance rénale qui met un terme à la vie du chien.

Si la maladie est diagnostiquée trop tard, et que l’état de l’animal est déjà préoccupant, la seule solution peut être l’euthanasie.

Pour éviter cette situation dramatique, consultez un vétérinaire si vous voyez le moindre symptôme sur votre chien. Et pensez toujours à prévenir les risques grâce à la vaccination du chien.

Le traitement de la leishmaniose

Le diagnostic de la leishmaniose se fait grâce à une simple analyse de sang. Celle-ci sera effectuée par un vétérinaire dès qu’un chien ayant fréquenté une région à risque montrera les symptômes de cette maladie.

Malheureusement, la leishmaniose ne peut pas être guérie. Une fois un chien atteint, il va conserver le parasite à vie. Cependant, différents traitements permettent de soulager les symptômes et d’assurer à l’animal une vie normale :

  • Un traitement par injection est réalisé pendant au moins un mois après la découverte de la maladie.

  • Le traitement des éventuels symptômes est mené pour soulager le chien.

  • Par la suite, le chien devra recevoir un traitement par comprimé durant plusieurs mois.

  • Un suivi vétérinaire régulier devra être mené pour éviter l’apparition de nouveaux symptômes.

Dans certains cas, le traitement est tout simplement impossible, et l’euthanasie sera alors recommandée pour soulager les douleurs de l’animal.

Éviter la leishmaniose chez le chien

Face à la gravité de la leishmaniose : protégez votre chien ! C’est aussi important pour lui que pour vous.

Le recours le plus évident est la vaccination du chien contre la leishmaniose. Elle est recommandée si vous vivez dans une zone à risque ou si vous fréquentez régulièrement une telle zone. Dans ce type de situation, mieux vaut éviter le moindre risque.

D’autres conseils de prévention peuvent limiter les risques :

  • Appliquez régulièrement des produits antiparasitaires pour chien, en particulier lors des périodes à risques.

  • Faites dormir votre animal à l’intérieur, car les phlébotomes vivent de nuit.

  • Évitez les zones à risques (marécages, eaux stagnantes, etc.).

Comme il vaut mieux prévenir que guérir, je vous conseille de ne pas négliger la vaccination contre la leishmaniose si vous vivez ou avez prévu de visiter une région où elle est présente...

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

Les maladies du chien

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire