Anatomie chien

Mieux comprendre l’anatomie extérieure du chien avec notre lexique

Le 25/11/2022 0

Dans Santé & Soins

Compte tenu du nombre de races de chien existant, les morphologies diffèrent d’un chien à l’autre. Mais certains points communs les rassemblent. Que ce soit pour faciliter les soins à donner à votre compagnon canin, ou pour mieux le comprendre, découvrez notre lexique sur l’anatomie extérieure du chien !

Les spécificités de l’anatomie extérieure du chien 

La domestication du chien par l’Homme a donné naissance à une grande variété de races de chien. Dans le monde animal, la diversité morphologique de nos compagnons représente une incroyable exception. Comment ne pas être impressionné par l’énorme différence entre un Carlin et un Saint-Bernard ? Pourtant, ils font tous deux partie de la même espèce ! Et il suffit d'examiner leur anatomie interne pour s’en rendre compte.

Mais ce n’est pas le sujet du jour ! Aujourd’hui, nous allons décrypter les éléments composant l’anatomie extérieure du chien.

Notez que le corps de nos chiens est organisé en 3 parties clés :

  • L’avant-train : Composé de la tête, du cou et des membres antérieurs.
  • Le corps (à proprement parler) : Constitué du dos, du rein, de l’abdomen et de la cage thoracique du chien.
  • L’arrière-train : Regroupant la croupe, la queue et les membres postérieurs. 

Notre lexique de l’anatomie extérieure du chien entrera plus en détail sur chaque élément anatomique.

Anatomie de la tête du chien

Types céphaliques

La forme du crâne varie d’une race de chien à l’autre. Le type céphalique s’avère ainsi un facteur morphologique d’importance.

On en dénombre 3 chez nos chiens :

  • Le type brachycéphale : La tête de l’animal de compagnie est courte, tout en étant assez large. Vous retrouvez ici les races telles que le Bouledogue français ou le Boxer.
  • Le type mésocéphale : Cela concerne la majorité de nos compagnons. La forme de tête est de longueur moyenne, même chose pour la largeur. On peut citer, par exemple, le Labrador ou le Barbet
  • Le type dolichocéphale : La tête de ses chiens est fine et allongée. Le Lévrier Whippet et le Doberman rejoignent cette catégorie.

Éléments composant la tête   

Maintenant que la morphologie du crâne est maîtrisée, passons aux éléments externes de la tête de nos animaux de compagnie. 

  • Le stop : Il correspond à la cassure du nez. Celui-ci peut être plus ou moins prononcé. 
  • La truffe : C’est le bout du nez de votre chien. La couleur de la truffe varie du noir au marron foncé.
  • Le chanfrein ou la face : C’est la partie localisée entre la truffe et le stop. 
  • Le museau : Il comprend la gueule et la truffe du chien. Il peut être de forme allongée, carrée, plate ou ronde en fonction de la race.
  • Les oreilles : Celles-ci peuvent être dressées ou tombantes, rondes ou pointues. 
  • Les lèvres : Ce sont les babines d’un chien. Elles peuvent être fines ou épaisses.
  • Les yeux : Tout comme pour le reste, la forme et la couleur varient d’une race à l’autre. Certains de nos amis canins ont des yeux ovales, triangulaires ou arrondis. 
  • Les dents : Tous les chiots ont une dentition lactéale composée de 28 dents, avec sur chaque mâchoire 6 incisives, 2 canines et 3 prémolaires. Les chiens adultes disposent d’une dentition de 42 dents. Toutefois, la morsure varie selon la race. Ainsi, certains chiens ont des dents en pince (incisives intercalées entre elles), ou en ciseau (le bord interne des incisives supérieures touchant le bord externe des incisives inférieures). À noter que certains chiens présentent du prognathisme (mâchoire inférieure outrepassant la mâchoire supérieure). 

L’encolure du chien

Il est compris entre la tête et la partie antérieure du corps. Le cou est limité par le garrot dans sa région supérieure. Sur les côtés, l’encolure est limitée par la base de l’oreille au niveau supérieur. Dans la région inférieure, le cou rejoint la gorge du chien ainsi que le haut du poitrail sur la partie avant. À l’arrière, l’encolure se joint au garrot et au dos. 

Anatomie du corps du chien

Types morphologiques

Tout comme avec le crâne, la forme du corps diffère d’une race à l’autre.

Il existe 4 types morphologiques : 

  • Le type bréviligne : Les chiens de cette catégorie ont une silhouette trapue. Leur stop est très prononcé. Le meilleur exemple reste les molosses.
  • Le type médioligne : Nos compagnons issus de ce type morphologique présentent une silhouette équilibrée, avec un stop moyennement marqué. Citons l’Épagneul breton comme exemple. 
  • Le type longiligne : Les individus de ce groupe ont une silhouette bien étirée, avec un stop peu marqué, voire effacé. On retrouve ici les chiens tels que le Lévrier afghan.

Les éléments composant le corps

  • Le garrot : C’est la partie juste après l’encolure du chien, située plus précisément à la jonction entre le cou et le dos. Dans le milieu canin, le garrot est une référence classique pour mesurer la taille de votre chien. On parle alors de « la taille au garrot » qui commence à son niveau jusqu’au sol. 
  • Le dos : Prolongement direct du garrot, il va déboucher sur les reins de votre chien. 
  • La ligne du dessus : La ligne du dos de nos amis canins peut être horizontale, convexe ou descendante. 
  • La poitrine (cage thoracique) : A son niveau supérieur, elle est limitée par le dos. En bas, par la région sternale. Elle contient les 8 ou 9 dernières côtes de l’animal de compagnie. Sa forme et sa profondeur diffèrent en fonction des races. 
  • Le ventre : Au niveau inférieur, il est localisé juste après la poitrine. Celui-ci peut être plein, creux ou relevé. 
  • Le flanc : C’est le côté latéral de son corps qui va des côtes à la hanche, et qui se prolonge vers le bas sur les membres postérieurs. 
  • La ligne du dessous : Selon le chien, elle peut être droite ou bien courbée.
  • La queue : Elle peut être fine ou épaisse, longue ou courte, avec un port qui diffère d’un chien à l’autre. 
  • La robe : Elle correspond à la couleur de la fourrure de nos chiens. Elle peut être de couleur unie ou pluricolore.
  • Le poil : Sa longueur, sa texture et sa dureté changent en fonction de la race. À noter que certains chiens présentent un sous-poil et un poil de couverture. C’est le cas des chiens de traîneau tels que le Samoyède ou le Husky

Anatomie extérieure des membres du chien

Les membres antérieurs d’un chien

  • Le carpe : C’est l’équivalent du poignet chez l’homme. C’est l’ossature supérieure qui vient juste avant le métacarpe. 
  • Le métacarpe : Cette partie est située entre le poignet (carpe) et les phalanges du chien.  
  • Les pieds antérieurs : Ils se composent de 4 phalanges, même si certains chiens présentent un 5e doigt appelé « ergot ». Les phalanges présentent des griffes à leur extrémité.  

Les membres postérieurs

  • La cuisse : Très allongée, elle est composée par le fémur. Elle se situe entre la croupe et la jambe.
  • Le grasset : C’est l’équivalent du genou chez l'homme.
  • Le jarret : Cette articulation se situe sur la face arrière du membre postérieur, sous la ligne du genou. C’est l’endroit où se plie la patte arrière (pointe du jarret). 
  • Le métatarse : Il est situé entre le jarret et le pied postérieur. 
  • Le pied postérieur : Formé par 4 phalanges, il a la même composition que les pieds antérieurs.

Nous espérons que ce lexique de l’anatomie extérieure du chien vous aidera à mieux comprendre votre compagnon. Envie d’en savoir plus ? Lisez nos différents articles sur l’anatomie canine !

Les commentaires sont clôturés