Labrador retriever maitre adobestock 177121940

Informations sur la recherche utilitaire avec son chien !

Le 14/02/2022 0

Dans Jeux & Jouets

À la recherche d’une nouvelle activité à faire avec votre chien ? Votre toutou adore flairer tout ce qui bouge ? Testez la recherche utilitaire ! Cette discipline canine allie loisir et utilité : grâce à son odorat, votre compagnon vous impressionnera par ses prouesses. Encore peu connu des cynophiles, ce sport canin promet aventures, rebondissements et originalité. Vous voulez en savoir plus ? Notre article vous dit tout ! 

Qu’est-ce que la recherche utilitaire ?

Inspiré par les chiens de travail qui composent les brigades cynophiles, ce sport canin présente les plus belles qualités de nos chiens : leur odorat et leur grande dévotion. Reconnue par la Société Centrale Canine, la recherche utilitaire se résume à pister l’odeur d’une fausse victime. En d’autres mots, une personne s’égare volontairement dans un grand espace sur une distance comprise entre 750 et 2000 mètres. Et le chien, une fois passé un certain délai, doit la retrouver à l’aide de son flair !

Ce sport de pistage se joue à quatre avec :

  • Un coach accompagnateur qui assure le bon déroulement de la séance.
  • Le propriétaire qui n’a pas connaissance de l’emplacement de la victime.
  • La personne à trouver.
  • Et le plus important, le chien qui se charge de remonter la piste.

La recherche utilitaire stimule donc aussi bien le maître que son compagnon. Sur le terrain, la communication entre le binôme chien-humain est primordial. Vous devez apprendre à faire confiance à votre boule de poils. Ici, il est celui qui décide et c’est à vous de le suivre ! 

Avant de commencer la partie, la personne jouant le rôle de la victime doit suivre un rituel bien codifié :

  • Elle doit laisser 5 objets sur sa route, utilisés comme indice.
  • Elle doit longer une ou des routes à faible circulation.
  • Si possible, et pour complexifier la recherche, elle doit passer dans des environnements variés (ex. : sentiers, prés, hameaux, villages et tout autre espace de lieux vivants).
  • Elle doit traverser des zones avec des obstacles (ex. : fossés, buissons, carrefours, espace boisé).
  • Il est nécessaire qu’elle marche sur différents sols (ex. : goudron, ciment, chemin pierreux, herbeux ou de terre, champ labouré).

Enfin, la victime se dissimulera à un emplacement donné, 1h30 à 4h avant le début des recherches. Il ne lui reste plus qu’à attendre l’arrivée du chien. Le sport commence enfin avec une réelle mise en condition du binôme et une phase d’enquête : le juge présente au maître un témoin de la scène de disparition. Ici, vous allez glaner des informations sur la zone de délimitation de la recherche et des détails sur la victime. On présente un référent au chien (objet porté par la personne disparue). Le pistage peut débuter ! En fonction des niveaux de difficulté, la séance peut durer entre 30 minutes et 1h15.

Quels chiens peuvent pratiquer la recherche utilitaire ?

Loin d’être discriminant, ce sport canin accueille tous les chiens ! Qu’ils soient LOF ou non-LOF. La seule condition ? Détenir une licence d’utilisation rattachée à un club canin accrédité. Il doit aussi passer le CSAU (certificat de sociabilité et d’aptitude à l’utilisation). Le maître doit également obtenir une licence d’utilisation. 

Bien sûr, certaines races ont une réelle prédisposition à cette activité. On pense tout de suite aux chiens de chasse ! Les races brachycéphales telles que le Boxer ou le Bulldog auront plus de mal à détecter les odeurs. Mais ce n’est pas une raison de bloquer : de nombreux chiens au nez court s’avèrent très performants sur le terrain. 

Quels sont les avantages de ce sport canin ?

On en dénombre plusieurs ! La première étant la stimulation physique et mentale du chien. Quoique ludique, ce sport permet d’éduquer votre chien et de renforcer certains acquis : sa concentration, l’autocontrôle et l’obéissance.  

Le deuxième avantage fait écho à la relation entre le conducteur et son chien. Contrairement à la plupart des activités canines, en recherche utilitaire, le chien prend les commandes, sans obéir mécaniquement aux ordres de son maître. La réussite de ce sport réside ainsi dans la capacité du duo à s’écouter, à se comprendre et à se faire confiance. 

Tout au long du parcours, le chien donne des indications sur les odeurs perçues : un coup de nez vers une direction, un arrêt ou encore un aboiement d’excitation. À contrario, il lui arrive aussi de marquer ses doutes. À vous de percevoir ces signes et de ramener le chien sur la bonne piste. Cette discipline est donc une excellente école pour renforcer la compréhension entre le maître et son compagnon. 

Enfin, dernier point positif : l’émotion que ce sport procure au maître et au chien. Découvrir une « victime » après une heure de recherche donne un sentiment de travail accompli et de pleine satisfaction. Un sentiment unique aux disciplines de pistage.  

Comment se déroulent les concours de recherche utilitaire ?

Comme tout sports canins, il est possible de l’exercer dans un cadre plus compétitif. Lors de ces épreuves, les participants seront tirés au sort et répartis dans les niveaux correspondants à leur expérience.

  • Brevet de recherche utilitaire : conçue comme une forme d’initiation, cette étape dure 30 minutes sur un parcours d’environ 700 mètres. Les objets et indices doivent être posés 1h30 avant le début de l’épreuve. Seuls des objets en tissu seront disséminés sur la piste.
  • Épreuves de RU - classe I : sur une aire de départ de 800m2, le chien parcourra 1,1 km pendant 45 minutes. Des objets en cuir, en tissu, en carton et suspendus à 50 cm du sol seront placés sur son chemin. Le temps de repos entre le positionnement des indices et le début de l’épreuve est de 2 heures.
  • Épreuves de RU - classe II : à cette étape, les indices auront été posés 2h30 avant le commencement du test. L’aire de départ mesurera environ 1500 m2 pour un parcours de 1,5 km. Le chien aura 1h pour trouver sa cible. Sur son chemin, le chien trouvera un objet en tissu, en cuir, en carton, en plastique ou en bois. Deux d’entre eux seront soit suspendus, soit bien dissimulés.
  • Épreuves de RU - classe III : d’une distance de 2km avec une aire de départ de 2000m2, ce parcours doit se faire en 1h15. Les indices et odeurs devront être posés 4 heures avant le concours. On y trouvera des objets en cuir, en plastique, en tissu, en carton ou en bois. Deux objets seront parfaitement cachés, un objet sera suspendu. 

Bien évidemment, plus le chien monte en niveau, plus les situations se complexifient. Avec l’expérience, de nouveaux environnements sont intégrés ainsi que des distractions toujours plus proches d’une situation réelle (ex. : aire de jeux, prairie, parking). 

À quel âge commencer cette discipline ?

Vous pouvez commencer dès que votre chien a acquis les commandes de base. En fonction de la race et des prédispositions, l’âge pourra quelque peu varier. Un Beagle ou un Chien de Saint-Hubert débutera probablement plus tôt qu’un Caniche royal. Mais peu importe le chien, seule la pratique compte ! Plus vous réveillerez ses cellules olfactives, plus il sera à l’aise sur le terrain.  

Comment entraîner mon chien ?

Mouss vous conseille de vous diriger vers un club canin. Surtout si vous désirez participer aux concours. Les organismes spécialisés proposent des stages de recherche utilitaire, idéal pour les débutants. Pour ceux préférant pratiquer comme simple loisir, quelques exercices peuvent être effectués à la maison. Une activité l’aidera parfaitement à travailler son odorat : jouer à cache-cache ! N’hésitez pas à corser les entraînements en vous rendant sur toute sorte de terrain. 

Où pratiquer la recherche utilitaire ?

Cette discipline étant encore peu popularisée, les clubs canins de recherche utilitaire ne sont pas légion en France. Pour savoir s’il y a un club à proximité de chez vous, n’hésitez pas à télécharger la liste officielle des clubs de RU par département publiée par la SCC. Sinon, rendez-vous sur le site des sports canins en France.

Enfin, si la recherche utilitaire n'est pas votre dada, vous pouvez toujours découvrir d'autres sports canin sur la page dédiée.

Les commentaires sont clôturés