Inscription   Photos   Livres   Carnet   Mutuelles 

Malinois concours campagne attaque adobestock 1034615

Informations sur le campagne avec son chien

Le 04/03/2022 1

Dans Jeux & Jouets

Faire du sport, c’est bien, prendre l’air, c’est mieux ! Les chiens aussi se mettent de plus en plus au vert et à la pratique sportive. Les clubs et les cours se multiplient et il était temps ! Votre compagnon et vous êtes friands de grands espaces ? Vous cherchez un sport canin à pratiquer en extérieur avec votre chien ? Vous souhaitez renforcer votre complicité ? Découvrez le campagne ! Une activité complète et de plus en plus populaire que Mouss va vous présenter de ce pas !

Qu’est-ce que le campagne ?

Créé en 1928, le campagne est un dérivé d’une activité tout aussi impressionnante : le ring. Mais contrairement aux trois autres disciplines de mordant sportif, le campagne est plus complet. Ce sport canin français se pratique en milieu naturel, sur des terrains variés et dans de grands espaces (jusqu’à 6 ha !). Pourquoi ? Pour la simple raison qu’il regroupe pas moins de 22 épreuves, rassemblées dans 5 catégories : 

  • Les sauts : le chien devra franchir des haies, des palissades, des murs, des grillages ou encore des fossés. 
  • L’obéissance : l’aptitude de votre compagnon à vous écouter, dans n’importe quel contexte, sera évaluée.
  • Le mordant : le chien sera confronté à des exercices d’attaque et de défense
  • Le pistage : l’épreuve s’effectue en totale liberté ou au trait de limier (avec une épreuve effectuée en liberté ou au trait de limier d’une longueur de 10m). L’objectif sera de tracer et de retrouver des objets.
  • Le travail à l’eau : des exercices de rapport d’objet et d’obéissance dans l’eau seront requis pour cette catégorie.

La diversité des épreuves et leur enchaînement offrent des situations uniques, et introuvables dans d’autres disciplines canines. Autant dire que le campagne est un sport noble qui fait travailler l’obéissance et met en valeur les qualités innées du chien. Cette activité le pousse aussi à développer de manière positive son sens de l’initiative et sa capacité d’adaptation. Poussé à développer son autonomie, son agilité et sa réactivité, le chien est stimulé sur tous les plans. Pour renforcer sa relation avec son maître, c’est l’idéal ! 

Quelles races de chiens peuvent pratiquer cette discipline ?

Comme tous les sports de mordant, le campagne n’est réservé qu’aux chiens des races soumises au travail et aptes à pratiquer le mordant. On retrouve ainsi, sur cette liste, les Bergers allemands, les Bergers de Beauce, les Bergers belges, les Dobermans ou encore les Rottweilers. Pour participer aux concours de campagne, les chiens devront :

  • être titulaires du CSAU (certificat de sociabilité et d’aptitude à l’utilisation) ;
  • et être inscrits au LOF (livre des origines françaises).

Le maître doit également obtenir une licence d’utilisateur délivré par la CUN-CBG. Cette dernière permet au conducteur de pratiquer des disciplines comportant du mordant.

Quelles sont les épreuves demandées pour ce sport canin ?

Les concours de campagne sont souvent spectaculaires, car ils plongent le chien dans des situations pratiques, utilitaires et font appel à sa prise d’initiative dans un vaste et nouvel environnement. Face à l’inconnu, il est noté sur son courage, son intelligence, sa précision, son sens olfactif, sa sociabilité, sa capacité à prendre les bonnes décisions et à les mettre en œuvre avec agilité. Chaque compétition se déroule sur un terrain nouveau, sélectionné pour sa taille et sa variété, comportant des espaces de bois, de champ, des pièces d’eau et des clairières.

Pour rappel, les épreuves imposées lors d’une compétition de campagne sont le saut, l’obéissance et la défense, ainsi que le pistage et le travail à l’eau. Il existe 3 niveaux de difficulté, avec une épreuve de présélection donnant accès à l’échelon 1. 

Le brevet Campagne  

Ouvert à tous les débutants et noté sur 150 points, il comprend 9 exercices.

  • Obéissance (30 points) : des exercices de suite avec et sans laisse, de refus d’un appât lancé et de position (chien couché pendant 1 min en l’absence de son maître). 
  • Obstacle (10 points ) : le franchissement d’un grillage ou d’un treillage de 1 m.
  • Mordant (70 points) : la défense du maître sans muselière et l’attaque de face à 30 m avec un bâton.
  • Travail à l’eau (10 points) : des exercices de rapport au vu d’un objet.
  • Pistage (30 points) : recherche d’un objet avec le chien en trait de limier.

Le campagne 1 

Il regroupe 12 épreuves qui se totalisent sur 200 points. Elles ressemblent à celles du brevet, avec les exercices suivants à rajouter en plus :

  • Obéissance (40 points) : trois positions à distance à exécuter.
  • Mordant (110 points) : une attaque lancée de face ou en fuyante, avec bâton, et une deuxième attaque de face ou en fuyante, avec garde ferme au revolver. 
  • Remplacement (30 points) : la nage en avant dans l’eau et le rapport d’un objet personnel. 

Le campagne 2 

Noté sur 350 points, ce niveau comprend les épreuves du premier échelon et les complexifie :

  • Obéissance (50 points) : 1 lancé de 2 appâts à refuser, six positions à distance à exécuter et l’absence du maître pour l’exercice couché est prolongée à 1m30. 
  • Obstacle (50 points) : en plus du grillage ou du treillage, on retrouve des haies (1,20 m) et le choix entre un fossé, une rivière à traverser, un mur ou une palissade.
  • Mordant (190 points) : trois attaques de face ou en fuyante avec bâton, revolver ou artifice, la recherche et l’exploration d’un homme d’attaque.
  • Travail à l’eau (20 points) : rapport au vu et à l’insu d’un objet.
  • Pistage (40 points) : l’exercice comprend 2 objets à retrouver.

Le campagne 3 

Ce dernier niveau, évalué sur 500 points, consiste à refaire les mêmes exercices qu’au deuxième échelon, avec d’autres étapes en plus :

  • Obéissance (55 points) : 2 lancés de 2 appâts à refuser, et une absence de 2min du conducteur lors de l’exercice en position couché.
  • Obstacle (70 points) : en plus du grillage et des haies, deux épreuves sont mises en place (fossé ou rivière, et mur ou palissade).
  • Mordant (265 points) : l’épreuve comprend désormais 4 attaques, la garde d’objets et la défense du maître avec muselière.
  • Travail à l’eau (30 points) : nage en avant et rapport à l’insu d’un objet.
  • Pistage (80 points) : l’épreuve comprend un pistage libre avec rapport d’objet, et un pistage au trait de limier où le chien doit trouver 2 objets et identifier un traceur.

Pour passer d’un échelon à l’autre, le chien doit absolument obtenir plus de 80% des points.

Bon à savoir : Les compétitions se déroulent sur l’année, il faut se renseigner auprès des Sociétés Canines Régionales pour connaître les programmes.

Où pratiquer le « Travail Pratique Campagne » ?

Le Campagne est enseigné dans les clubs hors territoires urbains. Sachez aussi que de plus en plus de coachs professionnels indépendants offrent leurs services pour entraîner des chiens motivés. Sur internet, vous trouverez facilement les clubs ou les coachs les plus proches de chez vous et pourrez comparer leurs offres. N’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel des sports canins en France.

Vous avez trouvé cet article intéressant et vous voulez découvrir d’autres activités à faire avec votre chien ? Alors, découvrez nos billets sur les nombreux sports canins !

Commentaires

  • marti

    1 marti Le 11/09/2018

    La vidéo est assez dingue... C'est commun de tel résultat ?
    La discipline me plaît bien... Compétition mise a part ;)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire