Informations sur la piroplasmose chez le chien

La piroplasmose chez le chien

Chien couche au regard triste

La piroplasmose est une maladie très dangereuse qui est transmise par les tiques. Si vous souhaitez protéger votre chien contre cette maladie, mieux veux bien se renseigner. Mouss vous dit tout sur la piroplasmose.

 
 

Qu’est-ce que la piroplasmose canine ?

Aussi appelée babésiose, cette maladie canine est un trouble parasitaire qui peut avoir des conséquences néfastes sur la santé d’un chien.

Le chien atteint souffre de la prolifération d’un parasite microscopique : le piroplasme (qu’on appelle également le Babesia Canis).

Le piroplasme va progressivement se multiplier dans les globules rouges de l’animal, et attaquer le foie et les reins du chien.

Comment le chien attrape-t-il cette maladie ?

La piroplasmose est l’une des maladies du chien transmises par les tiques.

Lorsque le chien est piqué par une tique, cette dernière peut lui transmettre des piroplasmes dans le sang. Voilà pourquoi l’application d’un antiparasitaire est vivement recommandée pour votre chien.

La tique peut devenir porteuse de piroplasme en mordant un chien déjà infecté, ou encore de manière héréditaire (le parasite se transmet sur plusieurs générations de tiques).

La piroplasmose n’est pas contagieuse d’un chien à l’autre. Par ailleurs, elle ne peut pas être transmise à l’Homme.

Important : pour retirer une tique, utilisez systématiquement une pince anti-tique. Si vous arrachez l’abdomen de ce parasite au moment de le retirer, vous doublez les risques d’infection sanguine.

Les symptômes

Une fois le chien atteint par le parasite, la période d’incubation s’étale entre une semaine et un mois. Les premiers symptômes se font ressentir une fois que le parasite commence à attaquer les organes du chien.

Ils peuvent être de différente nature :

  • Manque d’énergie,

  • Perte d’appétit,

  • Fièvre,

  • Urines foncées,

  • Diarrhées,

  • Convulsions.

Au premier de ces symptômes, il est urgent de contacter un vétérinaire. En effet, la maladie peut dégénérer en quelques jours à peine.

Soigner la piroplasmose du chien

Seule une prise de sang permet de détecter cette maladie. Si la piroplasmose peut être soignée dans certains cas, le traitement doit être mis en place très rapidement, dès les premiers symptômes.

En fonction de l’avancée de la maladie, le traitement consistera en :

  • L’injection ou la perfusion d’un médicament, si la maladie est peu avancée.

  • La transfusion sanguine, si les globules rouges sont déjà attaqués.

Malheureusement, certains cas de piroplasmoses entraînent le décès de l’animal. Malgré l’efficacité du traitement, des complications de santé peuvent toucher le chien à vie, notamment si son foie ou ses reins ont été affectés.

Sachez que pour éviter la piroplasmose à votre chien, votre vétérinaire vous conseillera toujours de le vacciner contre cette maladie dès son plus jeune âge.

Retrouvez d'autres articles sur les maladies canine et devenez un expert en cliquant simplement sur ce lien !

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

Les maladies du chien

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire