Informations sur les chiens qui éternuent !

Dans quels cas l’éternuement chez le chien est-il préoccupant, et que faire pour y remédier ?

Chien qui eternue

A tes souhaits mon toutou ! Ok, votre chien éternue de temps en temps, parce qu’il a une poussière dans les narines. Éternuer dégage les voies respiratoires. On connaît tous ça ! Mais comment faire lorsque les crises d’éternuement sont fréquentes ? Est-ce que ça veut dire que le chien est malade ? Si l’éternuement est normal, il devient le symptôme d’un problème de santé lorsqu’il est récurrent. Autant savoir de quoi il s’agit !

 
 

Les causes de l’éternuement chez le chien

Pas de panique, le plus souvent, les causes de l’éternuement chez le chien sont bénignes. En effet, l’éternuement indique une irritation superficielle des voies respiratoires supérieures. Lorsque quelque chose gêne le passage de l’air, éternuer est un réflexe. En revanche, si le chien éternue plusieurs fois de suite sans pouvoir s’arrêter, cela signifie que le corps ne parvient pas à dégager ce qui le dérange. On peut alors chercher d’autres causes :

  • Un rhume : ce n’est pas grave, comme pour les humains.
  • La toux du chenil : plus inquiétante et très contagieuse entre animaux domestiques
  • Une allergie : poussière, pollen, matière présente dans la maison, fumée, etc.
  • Un corps étranger coincé dans les voies respiratoires. Celui dont il faut le plus se méfier, c’est encore une fois le terrible épillet. Ce n’est pas en éternuant que le chien parviendra à s’en débarrasser !
  • Les voies respiratoires irritées : si l’air est trop froid ou trop chargé en particules irritantes.  
  • Bien que rare, la mycose du museau, très douloureuse, peut entraîner des crises d’éternuement. Les chiens à museau long sont plus susceptibles que les autres d’être atteint, mais toutes les races peuvent être concernées.

Remarquez : certains éleveurs ont observé que les chiens éternuent souvent lorsqu’ils jouent entre eux. On ne sait pas précisément pourquoi, mais on pense que c’est un langage social. Est-ce pour demander l’arrêt du jeu ? Une tentative de réconciliation lorsque la situation est tendue ?

L’éternuement inversé du chien : définition

En général, on éternue en expirant. Il arrive que le chien éternue en inspirant. C’est un éternuement inversé, ou “reverse sneezing”, très bruyant et assez impressionnant. La gueule fermée, le cou tendu, votre chien émet un puissant ronflement pendant 30 secondes à deux minutes.

On ne connaît pas très bien les raisons exactes de ce phénomène spectaculaire, mais rassurez-vous, c’est sans gravité. Le chien ne s’étouffe pas, malgré les apparences.

On peut aider la crise à se terminer en caressant la gorge du chien en même temps qu’on lui bloque les narines.

Examiner son chien quand il éternue beaucoup

Ce qui doit attirer votre attention, c’est la fréquence des crises d’éternuement. Il n’est pas immédiatement nécessaire d’appeler le vétérinaire. Dans un premier temps, vous pouvez vous-même ausculter le chien et voir comment il réagit.

Pour inspecter ses narines, demandez-lui de s'asseoir et inclinez-lui la tête en arrière dans les rayons d’une lumière forte. Attention, cependant, ce n’est pas parce que vous ne voyez rien qu’il n’y a rien ! Si vous apercevez un objet dans le nez, n’essayez pas de le retirer, sauf s’il est lisse (morceau ce croquette) et proche de la sortie.

Vous pouvez également rester attentif à la présence d’autres symptômes :

  • toux et fièvre, qui peuvent révéler une infection
  • l’abattement et le manque d’appétit
  • écoulement nasal de mucus
  • saignement du nez
  • difficultés respiratoires en contexte d’effort physique ou non

Si l’un de ces symptômes accompagne les éternuements, il vaut mieux prendre rendez-vous chez le vétérinaire pour éviter que l’état du chien n’empire.

Quel traitement pour les chiens qui éternuent ?

Comme toujours, le traitement dépend de la cause. Dans les cas les moins graves, donner de l’eau propre au chien et l’éloigner des sources de fumée ou de poussière est suffisant.

Sinon, un spray d’eau saline nasale peut aider à nettoyer les muqueuses respiratoires.

En revanche, si on se trouve dans un cas plus préoccupants, un antibiotique ou un antihistaminique peuvent s’avérer nécessaires.

Quant à la présence de corps étranger, le vétérinaire devra procéder à une petite intervention chirurgicale pour libérer le chien.

Attention, hormis le sérum physiologique, les médicaments pour les humains ne sont pas forcément adaptés à nos amis les chiens !

Encore un nouveau symptôme qui ne vous surprendra plus ! Il y en a d’autres à découvrir en cliquant juste ici !

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

Les différents symptômes chez les chiens

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

Bichon
  • 1. Bichon | 20/12/2017
Mon bichon maltais éternue beaucoup, sans raisons apparente. Le vétérinaire n'a rien trouvé... :/
Mouss
Bonjour Bichon,

Les Bichons Maltais tout comme les Lhassa Apso par exemples ont tendances à faire des éternuements inversés. Rien de grave malgré le phénomène impressionnant.

Maintenant, il faudrait être sur que c'est bien ça. Peut-être pourriez-vous demander l'avis à d'autres vétérinaires ?

Bien à vous,

Caroline

Ajouter un commentaire