Le dressage d’un chien guide d’aveugle !

Découvrez toutes les étapes de dressage des chiens guides d’aveugle !

Chien golden guide d aveugle

Les chiens guides d’aveugles sont une catégorie bien à part dans le monde des chiens. Calmes et intelligents, ils impressionnent par leur compréhension et leur autonomie dans le monde des humains ! Bien sûr, tous les chiens ne peuvent pas remplir cette mission et même pour les plus doués, on estime qu’il faut au moins 700 heures avec un formateur professionnel pour obtenir ce résultat !

 
 

Les bases du dressage du chien guide

Le plus souvent, ce sont des associations qui s’occupent de sélectionner et former les chiens guides d’aveugles afin de les donner à des personnes malvoyantes en attente d’un compagnon. Les races qui peuvent devenir guides doivent être de taille moyenne, avec une force physique suffisante et une grande sociabilité. Le plus souvent, ce sont des Labrador ou des Golden, mais on trouve aussi des Bergers allemands ainsi que des Flat Coat et plus rarement, des Border Collie ou des Griffons.

Les chiots passent 8 semaines avec leur mère et sont observés par les éleveurs. Seuls sont sélectionnés les plus stables émotionnellement, en parfaite santé, et ceux qui présentent toutes les qualités requises après passage du test de Campbell.

La famille d’accueil

De 2 mois à 12 mois, le chiot est confié à une famille d’accueil bénévole qui a pour objectif de le sociabiliser et de lui enseigner les bases de la vie en société : propreté, respect de la maison et des humains, calme. Les formateurs aident les familles à apporter au chien le vocabulaire de base et l’obéissance qui lui seront indispensables. Elle est chargée d’emmener le chien partout avec elle : la rue, les magasins, les transports, le travail. En effet, le chien doit pouvoir supporter d’accompagner son maître tout au long de la journée sans paniquer ni se fatiguer trop.

L’éducation doit être donnée sur les bases du renforcement positif et du respect de l’animal qui ne doit jamais être confronté à la violence.

Souvent, à partir de six mois, le chien va régulièrement prendre ses premiers cours à l’école de chiens guides. C’est une période de transition entre l’épanouissement au sein de la famille d’accueil et la formation intensive qui l’attend ensuite.

L’apprentissage et le certificat

Lorsqu’il atteint 12 mois, le chien est remis par la famille d’accueil à l’école. C’est souvent un peu difficile pour la famille comme pour le chien, mais c’est nécessaire pour passer à l’étape suivante où le chien apprend à part entière le métier qui sera le sien.

En France, il n’y a que 80 personnes aptes à former les chiens d’aveugle. En général, chaque formateur travaille avec 3 à 4 chiens simultanément. Ils doivent les former en milieu naturel, c’est à dire dans la rue (en choisissant des rues de moins en moins calme au fur et à mesure de l’apprentissage).

Les formateurs utilisent généralement des méthodes reposant les conditionnements classique et opérant. En d’autres termes, il faut que le chien, confronté à des difficultés, soit capable de trouver seul des solutions qui conviennent pour une personne malvoyante.

A l’issue de sa formation, le chien passe un test en conditions d’une heure avec un formateur muni d’un bandeau sur les yeux.

En général, tous les chiens réussissent le test car ceux qui n’ont pas les qualités requises sont donnés à l’adoption avant !

Rencontre et période test avec le malvoyant

Il faut en moyenne deux ans d’attente pour obtenir un chien guide. Le résultat, c’est que les formateurs peuvent plus ou moins anticiper pour quelle personne malvoyante ils sont en train de former le chien. On essaie dans la mesure du possible de faire correspondre le maître et son chien : taille, type de caractère, il vaut mieux que le duo soit le plus harmonieux possible pour que la collaboration soit fructueuse !

Le chien est donné gratuitement à la personne malvoyante après plusieurs entretiens et un stage de formation de deux à trois semaines intensives avec le chien. Le maître doit apprendre à faire les bons gestes et utiliser les bons mots pour être compris par son compagnon ! Le formateur s’efface progressivement pour les laisser apprendre à se déplacer ensemble.

Il y a souvent une période d’essai de trois mois avant qu’un test ne vienne confirmer l’autonomie acquise par le duo maître et chien.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les chiens de travail, retrouvez tous les articles de Mouss sur le sujet en cliquant ici !

 

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

Le dressage des différents chiens de travail

3 votes. Moyenne 2.33 sur 5.

Commentaires (2)

Shane85
  • 1. Shane85 | 01/05/2017
C'est vraiment une chose formidable. Il devait y en avoir davantage ! Je trouve la nurserie vraiment adorable. Par contre j'aurais du mal à être famille d'accueil car je serais très malheureuse de m'en séparer ! Mais c'est pour la bonne cause. Par contre j'aimerais bien recueillir un jour un chien guide retraité. Avez vous des adresses à cet effet ?
Mouss
Re bonjour,

Non je ne connais pas spécialement d'adresse mais je pense que vous pourrez trouvez ça assez facilement sur internet. Comme sur ce site par exemple.

En tout cas, bravo à vous. Offrir une retraite digne de ce nom à ces chiens qui ont donner toute leur vie pour aider une personne, est un geste qui n'a pas de prix.

Bien à vous,

Caroline

Ajouter un commentaire