Le dressage des chiens de chasse courants !

Allier passion et éducation : les grandes étapes du dressage des chiens courants pour la chasse !

Groupe de chiens courant

Se lancer dans l’éducation d’un chien de chasse est un projet à la fois noble et ambitieux ! Pour un novice, c’est même un vrai challenge. Si l’idéal est de faire appel aux services d’un professionnel pour obtenir le meilleur résultat possible, il n’en reste pas moins intéressant de connaître les bases et les étapes d’un bon dressage de chien de chasse courant.

 
 

Le choix du chiot

L’éducation va être longue et votre relation va souvent être mise à l’épreuve pendant cette période. Il est donc primordial de choisir une race qui vous inspire et vous plaît, et un chiot pour lequel vous ressentez une vraie attraction. Si vous prenez un chien qui ne vous plaît pas particulièrement, vous risquez de lui imputer toutes les erreurs qu’il commettra pendant son apprentissage et de lui en tenir rigueur. C’est la pire des situations pour le maître comme pour le chien. Donc, première règle : laissez parler votre coeur au moment du choix !

Il existe de nombreuses races de chiens courants qui sont également performantes et douées sur le terrain. Il serait impossible de toutes les citer ici, mais vous pouvez compter avec le Grand Bleu de Gascogne, le Foxhound, l’Arriégeois, le Beagle, les Brachet ainsi qu’un certain nombre de chiens courant de différents pays et régions !

A titres de rappel, le chiens ont pour mission de poursuivre et d’attrapper le gibier poursuivi par leur maître. Ils ont souvent une bonne vue ou un bon flair et nombre d’entre eux sont très rapides.

Les bases de l’éducation du chien courant  

Il n’est pas très utile de se lancer directement dans l’éducation à la chasse tant que le chiot n’a pas acquis un certain nombre d’ordres de base. L’obéissance et l’attention à son maître sont les deux qualités primordiales dont le chien doit faire preuve avant de commencer quoi que soit de spécifique ! Il en va de la sécurité de tous pendant les sorties de chasse !

Il est donc indispensable que le jeune chien réponde des injonctions basiques : son nom, “non”, le rappel et l’arrêt, marcher en laisse, assis et couché, par exemple.

Une éducation ouverte et respectueuse favorise la confiance en soi et donc l’efficacité future du chien.

Les étapes du dressage

Une fois les bases bien solides, on peut entamer une vraie formation. Elle ne commence pas directement sur le terrain.

Le débourrage

Il s’agit d’un pré-dressage sans contrainte. L’objectif est de mettre le chien en situation d’arrêt de le contrôler. Il faut choisir des conditions favorables, qui ne soient ni dangereuses ni traumatisantes pour le jeune chien. Il ne faut pas avoir d’exigences élevées, c’est juste une introduction pour voir le chien dans une situation qui rappelle la chasse et le préparer à ce qui sera son activité plus tard.

Intéresser le chien au gibier

Il faut habituer le chien aux odeurs du gibier pour qu’il soit capable de la reconnaître rapidement. En revanche, il ne faut pas qu’il se jette dessus. Il faut donc l’intéresser au gibier mais sans lui donner de mauvaises habitudes. L’objectif est d’éveiller son attention et d’élargir ses connaissances : on est encore dans la théorie, pas de pratique !

Le rapport

Il est très conseillé de commencer avec des bouts de bois. Il faut que le chien apprenne à le retrouver, à la prendre, le porter vers vous et le déposer sur ordre. Ce qu’il faut éviter, c’est qu’il le mâchouille en chemin. Pour cela, il faut procéder progressivement et prendre son temps sur chaque ordre : “prends” “porte” et “donne”. Comptez plusieurs semaines de travail avant d’obtenir un résultat satisfaisant.

Le coup de feu  

Lors de ses premières sorties sur le terrain, le chien doit s’habituer aux coups de feu et être capable de les considérer comme un ordre et le point de départ d’une action : un oiseau qui tombe, un gibier à rapporter. Partir au bon moment et dans la bonne direction, voilà qui peut aussi prendre du temps et de la patience pour le maître et son chien !

Le terrain et le gibier

Une fois sur le terrain, il faut lui apprendre la quête. Si les bases sont bien posées, ce sera déjà plus simple !

Quelle que soit la situation, souvenez-vous qu’il est crucial de toujours rester cohérent et de garder le contrôle sur vous-même. Pour que votre chien comprenne ce que vous attendez de lui, il est important de toujours faire les choses dans l’ordre. Par exemple, envoyez toujours le chien au rapport après le coup de feu !

Pour découvrir d’autres fiches de formation de chiens de travail, cliquez ici !

 

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

Le dressage des différents chiens de travail

3 votes. Moyenne 2.33 sur 5.

Ajouter un commentaire