Informations sur la rupture d'un ligament croisé crânial chez le chien !

Tous les détails sur l'opération d'un ligament croisé crânial !

Cicatrice d un chien sur le genoux

 

Parmi les maux qui peuvent toucher les chiens au cours de leur vie, la rupture d’un ligament croisé crânial est fréquente. Pas de panique, il s’agit d’un problème certes grave et qu’il faut traiter au plus vite, mais il est très bien pris en charge aujourd’hui. Origine du problème, symptômes, opération, et coût : apprenez tout sur la rupture de ligaments croisés en quelques minutes !

 
 

Pourquoi opérer la rupture d’un ligament croisé crânial chez le chien ?

Les causes de la rupture de ligaments croisés chez le chien

Au niveau de l’articulation du genou antérieur ou postérieur, les chiens ont une fragilité particulière et dont les raisons nous sont à cette heure encore inconnues. Toutes les races ne sont pas égales face à ce problème de santé. Ce sont les grands chiens : les labradors, les terre-neuve, les rottweilers qui présentent le plus de risque. Cependant, les chiens souffrant d’obésité ou menant une vie un peu trop sédentaire, ainsi que ceux qui développent une arthrose du genou ou ont vécu plusieurs luxations de la rotule doivent être particulièrement suivis.

La rupture de ligaments croisés n’est que rarement due à un traumatisme. Le plus souvent, le chien commence à boiter progressivement, par le simple effet de l’usure du quotidien.

Opérer ou ne pas opérer la rupture d’un ligament croisé crânial chez le chien ?

Certaines théories prétendent que la lésion peut se guérir d’elle-même avec du repos. Or, si on peut y réfléchir dans le cas d’une rupture des ligaments croisés suite à un traumatisme, cela semble très incertain lorsque le boitement est arrivé progressivement. Les causes sont toujours présentes, rien ne pourra assurer que ne se reproduisent pas les situations quotidiennes qui l’ont entraînée.

Parmi les vétérinaires, les traitements alternatifs à l’opération ne font pas encore consensus. La récupération est longue et incertaine et peut entraîner beaucoup de souffrance chez le chien avant une hypothétique amélioration, et ce surtout chez les sujets de petite taille.

L’opération de la rupture des ligaments croisés est courante et bien maîtrisée par les vétérinaires, elle est suivie d’une récupération partielle ou totale relativement rapide et d’un soulagement total pour le chien.

Déroulement de l'opération d’une rupture du ligament croisé crânial chez le chien ?

Le diagnostic

Le premier signe qui doit alerter le maître est un boitement durable non dû à une blessure du coussinet. Il est alors indispensable de consulter un vétérinaire. Celui-ci peut recourir à plusieurs méthodes pour mettre en évidence la lésion.

  • La manipulation du “signe du tiroir”, qui montre un positionnement inhabituel du tibia

  • Une radiographie montre principalement la présence d’arthrose, qui peut entraîner une rupture des ligaments. Prise dans la bonne position, elle peut montrer la position inadéquate du tibia.

  • Par échographie ou IRM : ces méthodes permettent de visualiser la lésion et de la confirmer.

  • Si on soupçonne une lésion du ménisque en plus, l’IRM et l’arthroscopie permettent de se faire une idée précise. La seconde se fait sous anesthésie générale car on introduit une micro-caméra dans l’articulation pour mesurer toutes les lésions.

L’intervention chirurgicale pour la rupture des ligaments croisés crânial chez le chien

Il y a deux types d’intervention envisageables pour cette pathologie:

  • La prothèse qui consiste à installer une prothèse de ligaments. Solution efficace mais dont la durée peut être limitée.

  • L’ostéotomie tibiale (TPLO) a pour objectif de rectifier et de stabiliser la posture osseuse du chien après avoir consolidé les os. Cette technique serait plus durable.

Dans les deux cas, une anesthésie générale est nécessaire, suivie d’une période de récupération totale puis partielle, accompagnée le plus souvent d'anti-inflammatoires prescrits par le vétérinaire.

Le prix de l'opération de la rupture des ligaments croisés crânial chez le chien ?

Du diagnostic à la fin des soins, beaucoup d’éléments doivent être pris en compte dans l’évaluation du coût : le diagnostic, la taille, l’âge, le poids, l’ampleur de la lésion, la nécessité de soins supplémentaires ou non.

Cela entraîne une fourchette de prix assez variable : entre 400 et 1000€ en moyenne.

Si vous disposez d’une mutuelle, n’hésitez pas à prendre contact avec elle pour qu’elle puisse prendre une partie en charge.

Pour en savoir davantage sur les différents opérations canines, je vous invite à continuer votre lecture en cliquant ici !

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

Informations sur les types d'opérations que peut subir votre chien

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau