Sans race plaie veterinaire adobestock 253224040

Comprendre le tétanos chez le chien

Le 08/11/2022 0

Dans Santé & Soins

Comme chez l’homme, voici une maladie qui peut vite s’aggraver sans traitement : le tétanos chez le chien. Si elle touche rarement nos compagnons, cette affection bactérienne est pourtant mortelle pour nos chiens. Autant dire qu’il ne faut pas le minimiser ! Alors, comment identifier ses symptômes ? Comment prévenir cette pathologie canine ? Et que faire lorsque vos chiens sont affectées ? Mouss vous dit tout !

Tétanos chez le chien : qu’est-ce que c’est ? 

En une phrase : c’est une bactérie qui attaque le système nerveux de votre animal de compagnie dès qu’il parvient à entrer dans son corps. Appelé « bacille tétanique », ce germe pénètre l’organisme de nos chiens à la suite d’une blessure, d’une plaie mal soignée, ou encore d’une morsure d’insecte. 

À noter que le bacille tétanique peut survivre des années dans un environnement extérieur, et de même à l’intérieur du tube digestif de votre chien. Une fois qu’il contamine un organisme, cette bactérie prend entre 3 et 20 jours pour déclarer ses premiers symptômes. Plus on attend pour traiter le chien, plus le bacille va produire de la tétanospasmine qui va attaquer le système nerveux. On atteint alors une forme généralisée, très douloureuse pour l’animal de compagnie, avec un fort taux de mortalité.

Sachez que le bacille du tétanos est particulièrement présent à la campagne. Notamment dans les sols fertilisés avec du fumier, riches en matière organique. Cette bactérie apprécie également les climats chauds et humides, ainsi que les espaces privés d’oxygène.

Comment un chien peut-il attraper le tétanos ?

Votre chien peut être ciblé par la bactérie au cours d’une promenade champêtre. Une légère blessure ou une égratignure à la patte favorisent les risques de contamination. Faites donc attention aux objets qui l’entourent lors de vos balades (Ex. : barbelés, seringues). 

De même, le contact avec les matières fécales d’autres animaux représente un danger potentiel pour les chiens. Le bacille du tétanos a besoin d’une porte d’entrée dans l’organisme de nos compagnons à quatre pattes. Ainsi, il peut également viser la voie buccale. D’où l’intérêt d'apprendre à nos chiens à ne pas manger n’importe quoi. L’apprentissage de la commande « Pas toucher » s’avère donc indispensable. 

Quels sont les symptômes du tétanos canin ?

Les signes cliniques de cette maladie bactérienne apparaissent dans les 3 ou 20 jours après la contamination. Dans le meilleur des cas, le tétanos chez le chien se déclare sous forme localisée. En d’autres mots, les symptômes ne remontent pas jusqu’au système nerveux central, et s’arrêtent au niveau de la plaie d’entrée. Lors d’une forme localisée, le muscle touché par la plaie se met à se contracter. 

Heureusement, pris en charge rapidement, le chien présente un taux de guérison avoisinant les 90%. 

La forme généralisée, quant à elle, affiche un pronostic moins optimiste. Souvent mortelle, elle comprend de nombreux symptômes très douloureux pour votre chien : 

  • La rigidité des muscles
  • Problèmes à se déplacer 
  • Une paralysie partielle 
  • Des oreilles constamment dressées 
  • Le front plissé à cause de la contraction des muscles 
  • Des yeux fortement rentrés dans leurs orbites 
  • Des troubles respiratoires 
  • Une augmentation de la température 
  • Une salivation intense 
  • La mâchoire bloquée 
  • Ou encore des convulsions en cas de stade avancé

Malheureusement, lorsque les difficultés respiratoires ou cardiaques apparaissent, le cerveau de votre chien est déjà touché, causant inévitablement le décès de l’animal de compagnie.

Comment prévenir le tétanos chez le chien ? 

Malheureusement, beaucoup de maîtres semblent encore penser que nos chiens peuvent soigner leur propre plaie en la léchant avec la langue. Mouss préfère donc insister : cette affirmation est fausse. À savoir que le bacille tétanique est particulièrement tenace. Il faut donc être très vigilant pour la santé de votre chien.

Voici donc nos recommandations : 

  • Les vaccins : si votre chien vit dans une zone de forte contamination, le vaccin contre le tétanos est conseillé. C’est également préconisé pour les chiens ayant accès à un vaste terrain qu’ils peuvent explorer seuls. 
  • Les gestes indispensables : en cas de plaie, de piqûre ou de blessure, nettoyez et désinfectez directement la zone touchée. Puis, au cours des heures ou jours qui suivent, surveillez l’évolution de l’affection. Soyez d’ailleurs très vigilants avec les chiots. 
  • La consultation vétérinaire : plus la blessure est profonde, plus le risque de contamination est élevé. Ainsi, n’hésitez pas à vous rendre chez le vétérinaire après un incident. 
  • Les réflexes après les promenades : enfin, ayez l’habitude d’inspecter votre chien à la fin de chaque balade. Dès que vous voyez apparaître un signe douteux, rendez-vous chez un praticien.

Comment traiter cette affection canine ?

Seul un professionnel de santé canine saura déterminer le traitement adapté à votre chien. Celui-ci dépend du stade d’avancée du tétanos. Généralement, les premiers soins impliquent d'administrer un sérum antitétanique ou des antibiotiques. Les traitements s’accompagnent également d’un nettoyage chirurgical, d’antispasmodiques et d’une alimentation spéciale

Pris en charge à temps, le chien retrouve peu à peu son état normal à partir d’une semaine. Une guérison totale est souvent attendue après 1 mois. Bien sûr, pour faciliter la rémission, des soins quotidiens devront lui être donnés. 

Vous l’aurez compris, le traitement du tétanos chez le chien est lourd, et présente de nombreux coûts. Ainsi, la prévention reste la meilleure solution pour protéger votre compagnon. Sinon, vous pouvez avoir recours à une mutuelle pour chien, pour être bien remboursé du traitement. 

Mouss termine cet article avec une note positive : bien que grave, cette pathologie bactérienne n’est pas contagieuse. De plus, nos chiens sont moins sensibles au bacille tétanique comparé à d’autres espèces (Ex. : cheval, homme). 

Et vous, votre chien a-t-il déjà été affecté par le tétanos ? Qu’avez-vous fait pour affronter cette épreuve ? Dites-nous tout dans les commentaires ! Pour ceux qui souhaitent découvrir d’autres points santé, lisez nos nombreux articles sur les différentes maladies chez le chien.

Les commentaires sont clôturés