Inscription   Photos   Livres   Carnet   Mutuelles 

Chien setter qui s endore a jamais

L’euthanasie du Chien / Faire piquer son chien !

Le 01/09/2017 23

Dans Vie pratique

Tout ce qu’il faut savoir avant de prendre la décision douloureuse de faire piquer son chien !

Chien setter qui s endore a jamais

On aimerait que ce moment n’arrive jamais, mais dans certains cas, le vétérinaire peut vous suggérer de mettre un terme à des souffrances trop forte pour votre chien. L’euthanasie est une décision qui se prend en commun entre le maître et le vétérinaire. C’est un choix difficile que vous ferez par amour et que seul le vétérinaire peut réaliser. Vous trouverez ici les informations utiles pour prendre une décision éclairée.

Dans quels cas faire euthanasier son chien ?

Malgré les constants progrès de la médecine, on atteint parfois les limites. On ne choisit l’euthanasie qu’en dernier recours et dans des cas bien précis que votre vétérinaire peut vous aider à identifier :

  • Chien très âgé et diminué, dont l’organisme est irrémédiablement affaibli. Lorsque ses capacités de déplacement, ses sens et des fonctions vitales l’abandonnent peu à peu.
  • Une maladie incurable et en phase terminale. Le chien peut se retrouver en situation de souffrance insupportable. L’euthanasie peut être une alternative à une succession d’interventions chirurgicales et de traitements coûteux dont l’efficacité sera sans doute très limitée. Pour lui épargner une agonie longue et éprouvante pour lui comme pour vous, il peut être préférable de mettre fin à son calvaire.
  • Un chien agressif peut être euthanasié sur décision du maître ou décision de justice et après un examen comportemental. L’objectif de l’examen est de déterminer si le comportement du chien était dû à un contexte précis ou s’il correspond à un trait de caractère définitif.
  • Malheureusement, certains refuges ne peuvent pas garder les animaux au-delà d’une certaine durée s’ils ne sont pas adoptés.  

Dans tous les cas, l’euthanasie est une décision qui est prise après concertation entre plusieurs personnes. Lorsqu’il s’agit d’un problème de santé, seul le maître peut prendre la décision.

Déroulement de l’euthanasie du chien

L’euthanasie est un acte médical qui suit un protocole bien défini. Le chien est installé et maintenu immobile, le plus souvent sur la table d’examen du vétérinaire. S’il manifeste des signes d’anxiété, on peut lui administrer un sédatif pour l’apaiser.

L’objectif est de le faire partir sans douleur. On lui injecte donc une surdose de produit anesthésique. Deux injections sont administrées au chien successivement. La première sert à l’endormir en douceur, la seconde à arrêter les fonctions vitales.

En général, l’euthanasie ne dure pas plus de 10 minutes. Lorsqu’il lâche son dernier soupir, il arrive que la vessie et les intestins se relâchent également.

Le maître peut choisir d’être présent ou non aux côtés de son animal pendant cette opération. Bien que ce soit un moment vraiment pénible, s’impliquer dans le processus d’adieu peut aider le maître dans son travail de deuil.

Certains maîtres, qu’ils aient été présents ou non, choisissent de récupérer le corps de leur chien une fois décédé. Ce n’est pas une obligation, comme expliqué dans cet article, le vétérinaire peut s’en charger.

Euthanasie à domicile : comment ça marche ?

Lorsque c’est possible, certains maîtres préfèrent rester dans un environnement calme et familier pour vivre ce moment. En faisant venir le vétérinaire à la maison, ils savent que le chien ne sera pas stressé. C’est une solution souvent appréciée pour faire ses adieux en toute tranquillité et en prenant son temps (sans faire attendre le vétérinaire non plus !).

Le déplacement du vétérinaire occasionne des frais un peu plus élevés, et certains maîtres sont mal à l’aise à l’idée de garder un souvenir trop triste au sein de leur propre maison. Chacun doit donc décider ce qu’il préfère en fonction de son budget et de ses émotions. Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à se faire entourer pendant ce moment difficile et à parler de ses doutes et questions avec le vétérinaire.  

Prix et modalités pour faire piquer son chien

En tant qu’acte médical, l’euthanasie de votre chien est facturée par le vétérinaire. Selon les tarifs pratiqués et les régions, les tarifs varient beaucoup. Comptez entre 35€ et 90€ en moyenne.

Des frais supplémentaires pourront vous être demandés si vous choisissez de confier le corps.

Si vous cherchez plus d’informations sur le décès du chien et sa gestion, cliquez ici.

  

Commentaires

  • Vimont

    1 Vimont Le 02/02/2018

    Bonjour j'ai m'a chienne âgée de bientôt 10 ans qui est agressive avec des chiots de 1 mois et mon conjoint a des enfants qui jouent ensemble et ma chienne attaque les enfants quand ils jouent que dois je faire ?
  • Mouss

    2 Mouss Le 05/02/2018

    Bonjour Vimont,

    Le mieux est d'aller en parler avec un spécialiste du comportent. Votre chienne a surement pas ou mal été socialisée durant son enfance et a du mal à supporter les jeunes enfants ou chiots. Qui sont en général trop brusque pour un chien de 10 ans maintenant.

    Mais pour éviter tout accident, il est préférable de demander conseil à un professionnel canin.Votre chienne a 10 ans et en même temps, elle n'a que 10 ans ;-)
    Il vous aiderai à trouver des solutions adaptées à votre quotidien.

    Bien à vous,

    Caroline
  • Beauventre Sandrine

    3 Beauventre Sandrine Le 24/05/2018

    Bonsoir,
    J'ai mon Lhassa Apso âgé de bientôt 18 ans qui commence à perdre la vue. Il est déjà aveugle d'un œil. Pour le mettre à la cour, mon mari doit le porter. De plus, il pleure souvent et commence à se faire dessus. Le problème c'est que mon mari ne veut pas le faire euthanasier. Que faire pour lui calmer ses souffrance ?
  • Mouss

    4 Mouss Le 25/05/2018

    Bonjour Sandrine,

    Êtes-vous sur que votre chien souffre de son aveuglement ou de son problème d'incontinence ? En vieillissant, il est normal d'avoir ce genre de petit problème.

    Pour la vue, vous pouvez peut-être la guider dans ses balades avec une laisse. Et pour l'incontinence, vous pouvez y remédier avec un traitement médicamenteux (s'il s'agit d'une incontinence neurologique ou hormonale) ou des culottes adaptées. Voir article sur le sujet.

    Pour le traitement, demandez bien évidement conseil à votre vétérinaire.

    Bien à vous et à votre loulou,

    Caroline
  • Lagauche Frédéric

    5 Lagauche Frédéric Le 19/07/2018

    Bonsoir
    Ma chienne a 6 ans c'est un yorkcher et elle hurle sans cesse dès que je m'absente je lui est pris un chat elle c'était arrêtée mais ça na pas duré je lui est mis un collier anti aboimant mais elle continue de plus belle et mes voisins en ont raz le bol je n'est plus de solutions que doige faire
  • Mouss

    6 Mouss Le 23/07/2018

    Bonjour Frédéric,

    Voici un article qui vous aidera à apprendre à votre chienne à rester seule à la maison juste ici.

    Le travail peut être long mais s'il n'y a vraiment pas d'amélioration, je vous conseille d'aller voir un comportementaliste canin pour trouver la meilleur des solutions selon votre quotidien. Votre chienne exprime son mécontentement (votre absence) par l'aboiement mais les professionnels vous aideront à trouver quoi faire ou quoi changer selon le caractère de votre chienne.

    Bien à vous,

    Caroline
  • De carvalho

    7 De carvalho Le 11/08/2018

    Bonjour , voilà mon bouledogue français âgé de maintenant 4 ans devient de plus en plus agressif , avec TOUS les animaux , en 3 semaine il m'a attaqué 3 chiens , il s'en est même prix a un cheval. Et aujourd'hui c'est mon chat qui en a fait les frais . Il ne supporte pas non plus les enfants ... Je ne sais plus quoi faire ...
  • LR53

    8 LR53 Le 18/08/2018

    Bonsoir,
    Ma chienne vient de faire ses petits sauf qu'elle en accepte que 2 sur 5 (il n'y en a que 5 pour le moment mais d'ici 1h il se peut qu'il y en ait d'autres, elle laisse téter que les deux premiers) elle pousse les autres au fond du panier, c'est moi qui ait percée les poches, qui les ai nettoyer... Mais étant enceinte et de plus je travaille je ne pourrai pas assurer de les nourrir et m'en occuper jusqu'au sevrage! Je suis complètement désemparée, en larme, je ne sais pas quoi faire... On m'a dit pendant sa grossesse de les noyé, les jeté contre un mur et toutes sortes de façon horrible de s'en débarrasser... Je ne peux pas faire de tels actes, j'aime trop les chiens, les animaux, je ne peux pas faire une telle chose! Je ne suis pas un monstre!
    Je n'ai que trop peu de moyen, je ne peux pas payer pour les emmener tous se faire euthanasier chez un vétérinaire mais j'ai entendu dire que certains véto le ferais gratuitement si les chiots ont encore les yeux fermés (je suis écoeurée de mes propre paroles, je pleurs...) Mais qu'elle autre solution s'offre à moi ?
    J'espère que vous ne me jugerez pas...
    J'ai besoin de réponse et de soutien...
    Bien à vous.
    Une jeune femme complètement désemparée, perdue qui appel au secours.
  • Mouss

    9 Mouss Le 05/09/2018

    Bonjour De carvalho,

    Je vous conseille vivement d'aller en parler avec une spécialiste du comportement canin pour qu'il vous trouve rapidement une solution.

    Voici une listes de quelques comportementalistes juste ici.

    J'espère que vous trouverez vote bonheur et que tout rentrera dans l'ordre.

    Bien à vous,

    Caroline
  • Mouss

    10 Mouss Le 05/09/2018

    Bonjour LR53,

    Veuillez m'excuser pour le temps de mon retour mais étant moi aussi enceinte et ayant accouchée récemment, il m'est difficile de répondre rapidement.

    Qu'en est-il pour les chiots ? Avez-vous trouvé une solution ?

    Je ne me permettrai pas de vous juger, je me doute à quel point la décision est difficile.

    Bien à vous,

    Caroline
  • Anne59

    11 Anne59 Le 13/03/2019

    bonjour,

    Ayant un Américain Staffordshire terrier âgé de 4 ans, celui ci change de comportement depuis un petit moment.
    Notre chien â toujours était un amour envers les enfants mais aussi les autres personnes a toujours accepter tout autres animaux sauf les chats. Il y a 2 ans de ca mon homme c'est emporter avec une personne qui l'avait agresser mais mon chien inséparable de son maitre qui était toujours en sorti avec lui était dans la voiture et na pu sortir pour "l'aider" le protéger.
    Depuis ce jours mon chien n'accepte plus aucun étranger, plus aucun animaux mis a part mes autres chiens. mais il n'a aucun problème envers les enfants. Il est brusque, beaucoup plus méfiant craintif, ce met à grogner sur nous ces propres maitres vole la nourriture sur la table. Nous avons pensait à l'euthanasie même si pour nous c'est très difficile d'y pensait car ces notre bébé…. Ayant deux enfants nous ne voulons pas risquer qu'il puisse mordre quelqu'un ou même un de nos enfants même si de ce côté la il n'y a jamais eu de soucis. Pensez vous que ces ce qui a de mieu a faire ..
    merci de votre reponse
    nous sommes perdu…
  • naud

    12 naud Le 28/08/2019

    bonjour, j'ai mon berger allemand de 10 ans qui depuis 2 mois perdait l'équilibre du train arriere, là il a de plus en plus de mal a se lever, il traine ses pattes arriere,, en gros il se paralise !! dois je le faire partir pour éviter qu'il reste un jour bloquer au sol ??
  • Mouss

    13 Mouss Le 23/09/2019

    Bonjour Naud,

    Avant d'envisager l'euthanasie, je vous conseille d'aller en parler avec votre vétérinaire pour qu'il puisse soulager la douleur s'il y en a. A l'aide d'anti douleur ou même ce genre d'accessoire qui marche très bien.

    Il existe également les roulettes pour chien paralysé de l'arrière train. Découvrez quelques modèles juste ici.

    En espérant vous aider.

    Bien à vous et à votre loulou,

    Caroline
  • Laurence

    14 Laurence Le 09/03/2020

    Bonsoir,
    Mon berger allemand à 13 ans, il est incontinent fécale depuis quelques temps, quand il s'allonge il se relève en sursaut car il a mal à l'arrière train. Il se blesse sans arrêt aux pattes et se ronge la peau à sang. Il n'entend casiment plus rien et devient aveugle. Nous n'aimons pas le voir souffrir ainsi... Aidez moi
  • emilie arbey

    15 emilie arbey Le 18/06/2020

    bonjour ma chienne channelle a des soucie de santer un morceau de boyau resort quand elle fait ses besoin de son anus donc je lui remet elle a 16 ans le veterinaire ma dit de l'operer mais a son age il a peur k'elle y reste sur la table d'operation de plus jai remarquer que ma chienne avec une boule en bas du ventre comme un cancer elle mange bien mais maigrie a vue d'oeil et s'isole dans un coin dort beaucoup pleure de temp en temp j'aprehende de la faire euthanasier pour eviter quel souffre aider moi merci
  • Ar27

    16 Ar27 Le 13/10/2020

    Bonjour
    J'ai un Bouledogue anglais Baloo, âgé de 10 ans maintenant. Depuis son Avc en septembre 2019 il a beaucoup changé, il est devenu de plus en plus agressif, des que nous avions un visiteurs il essayait de les mordre, il a attaqué mon chat avec qui il a toujours vécu plusieurs fois, il a mordu l'une de mes amies, mon fils, et aujourd'hui c'est moi.
    Il a subi 4 traitements différents pour ses problèmes de peau en vain, il se gratte continuellement toute la journée, il a fait une réaction aux antibiotiques, je le lave 3 fois par semaine pour apaiser sa peau (ordre du veto) car les traitements ne l'ont pas aidé bien au contraire. J'aime mon chien mais aujourd'hui je n'ai pas reconnu mon pépère et j'avoue que j'ai eu peur. Ce n'était plus mon Baloo. En 1 an il a dépéri, il a perdu tellement de poids, de poils, de vivacité que j'en pleurs quand je le vois. On dirait un chien malheureux non entretenu, j'ai mal pour lui, il souffre et ça se voit. Est ce que l'euthanasie est une solution ou il reste encore une chance pour un retour en arrière ?
    Ça me fait tellement de peine. Mais aujourd'hui à été la goutte de trop.
    Merci beaucoup
  • Mouss

    17 Mouss Le 18/10/2020

    Bonjour Emilie,

    Toutes mes excuses pour le temps de mon retour.

    Ne culpabilisez surtout pas. Vu son âge, les opérations sont compliquées.

    Et à partir du moment ou le chien souffre, la meilleur solution est de soulager. Très dur pour nous mais pour lui, c'est la délivrance.

    Bien à vous,

    Caroline
  • Mouss

    18 Mouss Le 18/10/2020

    Bonjour Ar27,

    Je comprends totalement votre inquiétude. Parlez-en avec votre vétérinaire, mais vu ce que vous me dites sur son comportement et sur sa santé physique, il serait peut-être en effet préférable d'arrêter ses souffrances. Puis cela peut devenir très dangereux si son comportement devient agressif et imprévisible.

    Comme pour Emilie, ne culpabilisez surtout pas. Dans certaines situations et notamment la votre, il est préférable pour l'animal comme pour vous d'avoir recours à l'euthanasie.

    Bien à vous,

    Caroline
  • Meggelo

    19 Meggelo Le 07/11/2021

    Bonjours j'ai un vieux épagneul breton de 14 ans maintenant qui et complètement sourd et aveugle.. À aussi une tumeur au fesse. Et depuis 1 mois il tombe se raidit et se fait mon amie ne veut pas l euthanasie que peut on faire
  • Mouss

    20 Mouss Le 19/11/2021

    Bonjour Meggelo,

    Je comprends tout à fait votre situation. Le mieux est de vous renseigner auprès de votre vétérinaire, pour savoir s'il souffre et qu'elle serait la meilleure chose à faire pour lui.

    L'euthanasie n'est vraiment une décision facile à prendre, mais il faut toujours penser à l'animal et à ce qui serait mieux pour lui.

    En vous souhaitant beaucoup de courage dans cette épreuve.

    Bien à vous,

    Caroline
  • digger

    21 digger Le 04/04/2022

    Bonjour, mon nounours Digger est parti au paradis le 4 mai 2021 après une injection. Hors je n'ai toujours pas fais le deuil , je me demande si mon chien désirai ceci, de plus j'ai pas eu le courage de l'accompagné dans la salle d'endormissement, c'était trop dur , il as eu le courage de se lever quand les assistantes vétérinaires sont venu le chercher , c'étais terrible , je lui ai fait un dernier bisous. J'aurai voulu qu'il me dise ce qu'il voulais vraiment , mais un matin il a plus voulu mangeai, ne voulais plus son traitement de substitution pour soigné sa truffe (le traitement initial : électro thérapie prévue n'étais pas disponible à cause du covid et confinement ) qu'il l'avais à mon grand étonnement ,boosté pendant 1 mois , il se mettais dans un endroit de notre terrain ou il allais jamais… Depuis je culpabilise de ne pas avoir été auprès de lui dans ces derniers instants…
  • Mouss

    22 Mouss Le 05/04/2022

    Bonjour Digger,

    Ne culpabilisez surtout pas. Vu ce que vous me dites, son comportement annonçait très certainement la fin.

    Vous avez pris la plus dure, mais la meilleure décision pour lui, d'arrêter ses souffrances. C'est une décision qui n'a pas de prix.

    Certes, vous n'étiez pas avec lui pour ses derniers instant, mais un chien ressent toutes les émotions et il était surement préférable que cela se passe ainsi. Au risque de ressentir toute votre peine.

    Je vous souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve.

    Bien à vous,

    Caroline
  • Angelique89

    23 Angelique89 Le 11/04/2022

    Bonjour,

    Mon chien Chaïko, un rhodésien ridgeback de 9 ans. S'est endormi paisiblement le jeudi 7 avril 2022. J'ai pris cette lourde décision de l'endormir.
    Je ressens ce besoin de m'exprimer sur cette épreuve...sur ce forum.

    Début février 2022, Chaïko montrait des signes de douleurs lors de la défécation, il y avait du sang dans ses selles. Du ténesme (sentiment de vouloir déféquer mais que rien ne sort) s'est fait remarquer, il mettait énormément de temps pour faire ses besoins et il le faisait sur plusieurs mètres. Un premier contrôle a été réalisé par un vétérinaire, une palpation anale a été réalisée, Chaïko avait hurlé de douleurs, le vétérinaire m'a expliqué qu'il avait un prolapsus. Il m'a donc conseillé de changer son alimentation avec une alimentation spécifique en cas de troubles digestifs.
    Je n'ai pas vu d'amélioration. Je suis donc retournée mi-février chez ce vétérinaire, durant cette période de covid-19 je n'ai pas pu accompagner mon loulou lors de la consultation. Celui-ci m'explique qu'un examen de ses selles va être effectué.
    J'ai reçu un résultat, qu'il n'y avait rien d'alarmant, que le problème de Chaïko était donc une douleur mécanique lors de la défécation, une crème à appliquer et un anti-douleurs oral m'a donc été données.

    Aucune amélioration s'est fait ressentir, mon chien avait changé, il était très tendu et angoissé lors de promenade, il faisait son premier besoin du matin il ne hurlait pas de douleurs mais les besoins suivants...c'était un cauchemar…

    J'avais un sentiment négatif qui s'installait en moi, je sentais que mon loulou souffrait de plus en plus…
    Je me suis rendu dans un autre vétérinaire sur conseils d'amies ayant des chiens.

    Un premier examen a été réalisé sous narcose, radiographie etc...Pierre le vétérinaire m'a expliqué avoir découvert plusieurs abcès dans la région anale, les glandes anales ne se vidaient plus lors de ses besoins normalement, il y avait beaucoup de pus et certains tissus étaient nécrosés, il a nettoyé la zone et il a prescrit des antibiotiques à haute dose, il y avait également beaucoup de gaz dans l'estomac de mon loulou. Une récidive était plausible.

    Puis malgré la prise et prolongée des antibiotiques, Chaïko perdait l'appétit, il ne jouait plus avec moi, il n'allait pas renifler les odeurs ni les autres chiens. Le jeudi 7 avril au matin, j'ai donc emmené Chaïko pour un nouvel examen complet, il a subit une nouvelle narcose, je suis restée jusqu'à ce qu'il s'endorme paisiblement et lui ai chuchoté "maman revient te chercher dans deux heures, soit fort mon "chokito", il était 10h à ce moment-là…

    10h15, j'étais sur le chemin du retour puis je reçois donc un appel de Pierre, il m'informe que l'examen s'est bien passé et que vu qu'il y avait nettement moins d'infections, il a pu voir plus approfondie, puis m'annonce que Chaïko avait des tumeurs périanales non opérables puis une tumeur dans un ganglion…

    J'ai demandé à Pierre si Chaïko était encore sous sédatif, il m'a répondu que oui… et c'est à ce moment-là que j'ai compris que mon loulou devait s'en aller, j'ai pris cette pénible et lourde décision de l'endormir avec la piqûre, j'ai raccroché avec Pierre, j'étais dévastée, je venais d'arriver chez moi, et lorsque j'ai franchis ma porte d'entrée, j'ai donc compris que Chaïko n'allait pas rentrer à la maison. Je n'ai jamais perdu un être proche, j'étais si jeune quand j'ai perdu des membres de la famille, je ne connaissais pas cette terrible douleur…

    J'ai 32 ans...Chaïko aurait eu 9 ans le 12 mai prochain, c'était mon fils à mes yeux, ce lien unique, je ne l'ai jamais connu de la sorte. J'ai vécu des expériences douloureuses (ruptures etc.) mais d'avoir si mal comme aujourd'hui...jamais…

    Il s'est donc endormi à 12h25, je l'ai accompagnée jusqu'à son dernier battement de cœur, je lui ai parlé chaque seconde, il était si paisible et si détendu…mes parents étaient présents. Sa tête était posée sur mes cuisses, ma main droite sur son cœur, et je lui ai dit "au revoir Chaïko, rejoins tes deux frères ainsi que ta maman, je te rejoindrai un jour…je t'aimerais chaque jour"

    Voici mon dur récit, ma dure épreuve.

    J'accepte ma douleur, j'accepte chaque phase difficile (quitter mon domicile, revenir chez moi, me réveiller sans lui, regarder dans le rétroviseur et ne pas apercevoir mon fils dans mon coffre de voiture) J'ai réalisé ma première balade sans lui hier après-midi, j'ai souris car j'ai marché dans la forêt pour lui (oh qu'il adorait être en forêt).

    Chaque matin j'allume une bougie devant sa photo, j'ai réalisé sur une étagère un coin à lui, notre coin de douceur à nous.
    Je lui parle de temps en temps à voix haute. Ses doudous sont sur l'étagère également. J'ai ses poils dans une petite boîte.

    Je pense aux meilleures moments de notre chemin ensemble, de l'avoir fait découvrir la mer… cela me fait du bien.
    Je prends chaque jour comme il vient.
    J'exprime ma douleur, je pleure quand les larmes viennent.
    Je parle aux proches qui ont connu Chaïko…
    Je ne dors pas très bien, que quelques heures. Le lendemain de son départ, vendredi 4 heures du matin, j'ai ressenti le besoin de ranger ses affaires, j'ai conservé sa couverture avec son odeur dans une petite boîte que j'ai rangée près de moi dans ma chambre. Je me suis écoutée et enlevé de l'appartement son panier, ses écuelles, son harnais, sa laisse etc...

    J'ai réussit à franchir ma porte d'entrée, seule hier. Car depuis jeudi mon ami m'a accompagné chaque fois afin de rentrer en même temps dans notre appartement.

    C'est dur...sa présence me manque, son regard me manque...Il était brave, doux, loyal, respectueux, ami de tout animal, sensible, une partie de moi est avec lui. Parfois je sens sa présence, des frissons...je ne sais pas expliquer, c'est...particulier. J'ai ressenti le besoin de contacter Fabienne, une connaissance qui fait de la communication animalière, Chaïko m'a plusieurs fois exprimé son ressenti il y a quelques années, des choses que lui et moi avons vécu et que Fabienne m'a ressorti, elle ne savait que le prénom de mon chien ainsi que sa date de naissance. Hier matin je l'ai donc contacté, elle m'a dit que Chaïko accepte de lui parler et elle reviendra vers moi avec le message de Chaïko...Ceci...j'en parle car, peut-être que ça peut aider des personnes dans la même peine que moi…

    Bien à vous tous et toutes qui ont perdu un loulou...force à vous...

    Angélique
Vous devez être connecté pour poster un commentaire