Inscription   Photos   Livres   Carnet   Mutuelles 

Berger blanc suisse chiot qui se gratte adobestock 11671172

Quand donner de l'anti-puces à votre chien ?

Le 16/03/2022 1

Dans Santé & Soins

Vous le savez : Mouss a déclaré la guerre aux puces du chien. Heureusement pour elle, sa maîtresse a adopté les bons gestes pour éliminer ces nuisibles. À quelle fréquence administrer l’antiparasitaire ? Quand et comment donner l’anti-puce pour chien ? Mouss vous dit tout ! Si vous aussi vous voulez protéger chien de ces hôtes indésirables, plongez dans notre article !

Qu’est-ce qu’une puce de chien ?

Si vous ne connaissez pas encore les puces du chien, vous avez bien de la chance… Et votre chien aussi ! Véritables petites horreurs sur pattes, les puces sont des parasites qui viennent s’incruster dans le pelage et la peau de nos compagnons poilus. Une fois bien en place, elles commencent à pondre un peu partout, et c’est l’invasion !

Si l’anti-puces pour chien est indispensable, c’est tout simplement parce que les puces peuvent être très mauvaises pour votre chien. En se nourrissant de son sang, elles peuvent lui transmettre de nombreuses maladies, mais aussi des irritations ou des allergies. Alors, n’attendez plus avant d’investir dans un antiparasitaire pour chien. 

Mais ce n’est pas tout : munissez-vous également d’un anti-puces pour la maison ! Votre environnement doit être nettoyé de fond en comble pour s’assurer que ces petites bêtes ne reviennent plus chez vous.

Quand donner de l’anti-puces à son chien ?

À présent que vous comprenez l’importance d’un remède anti puce chien, vous devez vous demander à quel moment traiter un chien contre les puces. La réponse la plus évidente : tout le temps ! Bien sûr, tout dépend de l’antiparasitaire choisi : 

  • Pipettes anti-puces : la fréquence varie en fonction des marques. En moyenne, il faudra appliquer la pipette sur la peau du chien toutes les 2 ou 4 semaines. Certains préconisent de changer régulièrement de produit anti-puces pour ne pas atténuer l’effet des substances actives, présentes dans la pipette. 
  • Collier anti-puces : vous devez changer le collier tous les 4 à 6 mois. 
  • Comprimé anti-puces : selon la marque sélectionnée, l’administration se fait tous les mois ou tous les 3 mois (Ex. Bravecto).
  • Shampoing antiparasitaire : traitement d’urgence, il ne s’applique qu’une fois pour tuer les puces rapidement. Bien sûr, il n’a aucun effet répulsif et n’est pas une solution viable sur le long terme. 
  • Remède naturel : que ce soient les huiles essentielles, les plantes aromatiques (Ex. Lavande, romarin) ou le bicarbonate de soude, l’antiparasitaire naturel peut être utilisé tout au long de l'année. Il est préconisé de les laisser dans les recoins de la maison ou dans vos jardins. Ils peuvent également être ajoutés à vos formules nettoyantes. À savoir qu’ils ne font que repousser les puces.  

Dans tous les cas, demandez l’avis de votre vétérinaire avant l’utilisation d’un anti-puces. Il ne faut jamais attendre que votre chien ait des puces pour appliquer de l’anti-puces pour la maison ou pour chien. 

Ne vous bougez pas uniquement lorsqu’il se gratte ou se lèche fréquemment la peau. Mieux vaut prévenir que guérir, car une seule puce peut irriter sévèrement votre toutou. Et Mouss peut en attester : elle en a tristement fait l’expérience.

 

Decouvrez nos autres articles sur la lute contre les puces de vos chiens.

Commentaires

  • Patricia Feuillet Arpin

    1 Patricia Feuillet Arpin Le 06/11/2014

    Bonjour, les produits anti-puces en pipette sont comme les antibiotiques, il faut en changer, l'animal s'habitue au produit qui finit par ne plus faire l'effet escompté.
Vous devez être connecté pour poster un commentaire