Informations sur les chiens qui vomissent !

Symptômes et urgence : comment réagir lorsque votre chien vomit !

Chien qui vomit

Le système digestif des chiens n’est pas infaillible ! Surtout lorsqu’ils sont curieux et gourmands ! La plupart du temps, les chiens qui vomissent ne sont pas en danger, mais il vaut mieux rester attentif : c’est parfois le symptôme de quelque chose de plus grave. Comprendre et réagir : en maître responsable, voilà qui vous aidera à soulager votre chien rapidement !

 
 

Vomi vs Régurgitation

On confond souvent les deux. La régurgitation est un phénomène passif : le chien rejette de la nourriture non digérée ou de la salive en toussant, sans contraction de l’abdomen. Il a mangé trop vite ou il a fait une fausse route et une fois ce qui le dérange recraché, l’épisode est clos.

Les vomissements peuvent survenir plusieurs heures après le repas et sont provoqués par des spasmes violents de l’estomac. Dans ce cas, c’est le bol alimentaire qui est expulsé de manière douloureuse, donc de la nourriture en partie digérée.

En écoutant les bruits émis par le chien et en observant son ventre, on peut rapidement savoir s’il s’agit d’un cas de vomi ou de régurgitation.

Bon à savoir : la position du “prieur” est souvent un signal de douleur ou d’inconfort digestif du chien, surtout lorsqu’elle s’accompagne de bâillements à répétition.

Pourquoi un chien vomit ?

Vous n’êtes pas vétérinaire, mais vous observez votre chien chaque jour et vous détenez une partie très importantes des informations qui peuvent expliquer pourquoi votre chien vomit.  

Vomissements ponctuels

Le plus souvent, ils sont la conséquence d’un événement isolé, bénin ou grave :

  • Indigestion : trop de croquettes ou trop de cadeaux de vos invités à table
  • Intoxication ou empoisonnement : lorsqu’il a mangé quelque chose qu’il n’aurait pas dû ! La gravité varie selon la nature de ce qu’il a avalé, c’est une information nécessaire !
  • Mal des transports : même pas besoin que la route tourne s’il n’est pas habitué !
  • Transition entre deux types de croquettes : trop rapide ou pas assez préparée ? Aïe le ventre !
  • Occlusion digestive : urgence !
  • Maladie : un virus qui a réussi à franchir le bain d’acide de l’estomac. Gastro Entérite, parvovirose, ou infection bactérienne. D’autres symptômes peuvent ou non accompagner les vomissements. La crise peut s’arrêter d’elle-même ou continuer.
  • Stress ou anxiété : les toutous sont sensibles, ne l’oubliez pas !

Vomissements réguliers

Symptôme d’un problème de santé plus général, ils reviennent régulièrement pendant plusieurs jours ou semaines :

  • Intolérance à un médicament : anti-inflammatoire non stéroïdien, corticoïdes, etc. Evitez les médicaments pour les humains sans accord de votre vétérinaire et restez attentif en cas de nouveau traitement.
  • Parasite digestif
  • Maladie métabolique : diabète, hépatite, insuffisance rénale
  • Inflammation du pancréas
  • Tumeur ou ulcère situé entre l’oesophage et l’estomac

Que faire pour un chien qui vomit ?

Comme bien souvent, votre travail de maître commence par l’observation. Examinez le contenu du vomi pour aider le vétérinaire à déterminer la cause du problème : nourriture digérée, bile ou sucs gastriques allant du jaunâtre au verdâtre, sang rouge ou marron, corps étranger (plante, objet).

Un chien qui vomit régulièrement, c’est à dire plus de 2 ou 3 fois par mois ne doit pas échapper à une visite chez le vétérinaire.

Si vous ne constatez pas d’autres symptômes et que le chien se porte bien par ailleurs, un simple jeûne de 24h maximum devrait rétablir le bon ordre. Donnez-lui à boire par petites quantités uniquement, mais régulièrement, car les vomissements déshydratent le chien.

Si le chien semble perdre un peu conscience, il faut l’éloigner de ses rejets et orienter sa tête pour éviter les fausses routes, en faisant attention à ne pas vous faire mordre.

Lorsque le chien est muselé au moment de vomir, il faut immédiatement le libérer pour éviter qu’il ne s’étouffe.

Reconnaître une urgence en cas de vomissements

Le plus souvent, un épisode de vomissements cesse de lui-même dans les heures qui suivent. Cependant, dans certains cas, une intervention du vétérinaire en urgence est indispensable, la survie du chien est peut-être en jeu.  

  • D’autres symptômes : fièvre supérieure à 39°, convulsions, gonflement de l’abdomen, détresse respiratoire, abattement ou perte de conscience.
  • Présence de sang, de mousse ou de bile dans les rejets digestifs
  • Contractions de l’abdomen sans arriver à vomir : risque de torsion de l’estomac, urgence absolue.
  • Vomissements chez un chiot

Vous pensez avoir besoin d’en savoir plus sur les symptômes et les soins pour votre ami canin ? Alors poursuivez juste ici votre lecture !

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

Les différents symptômes chez les chiens

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire