Informations sur le système digestif chez le chien !

Comment fonctionne le système digestif chez le chien et quelles conséquences a-t-il sur sa vie courante ?

Oesophage d un chien

Il n’y pas de scoop, le système digestif des chiens est assez proche de celui des humains. Cependant, le diable se cache dans les détails. En effet, ce sont les différences entre leur organisme et le nôtre qui expliquent pourquoi il a besoin d’avoir sa propre nourriture et ne peut partager celle des humains en toutes circonstances.

 
 

Description de l’appareil digestif du chien

Les organes qui constituent l’ensemble de l’appareil digestif des chiens sont les mêmes et interviennent dans le même ordre que chez les humains.

En commençant par la bouche, la nourriture descend vers l’estomac par l’oesophage. Elle passe ensuite dans l’intestin grêle et le gros intestin avant de passer le côlon pour sortir par l’anus sous forme de selles.

Comme chez l’humain, la rate et le foie jouent également des rôles importants. Cependant, la comparaison s’arrête là. Le chien est un carnivore, cela veut dire qu’il dispose d’un appareil digestif plus simple et plus court que nous. En d’autres termes, il ne peut pas digérer de grandes quantités de fibres, de végétaux et de céréales car son organisme n’est pas équipé pour les faire fermenter et en tirer les nutriments.

Fonctionnement du système digestif chez le chien

En bon carnivore, le chien dispose de dents longues et tranchantes faites pour déchirer, mais sa mâchoire n’est pas aussi mobile que celle des herbivores, il ne peut donc pas mâcher et commencer le travail digestif dès la bouche. Les chiens ne sont pas de fins gastronomes, ils mangent pour survivre, pas pour le plaisir, c’est pourquoi ils avalent de grosses bouchées peu mastiquées. Leur salive est abondante et sert uniquement à enrober la nourriture pour la lubrifier et faciliter son passage à travers l’oesophage. Elle agit comme un mucus, non comme une enzyme. C’est dans l’estomac que la digestion commence vraiment.

La taille de l’estomac varie beaucoup entre un petit chien : 0,5L et les plus grandes races : environ 7L. C’est un organe extensible, qui peut se gonfler si la quantité est abondante. C’est là que tout se joue : très chargé en acide chlorhydrique pour dissoudre les protéines et tuer les bactéries, le PH de l’estomac du chien est égal ou inférieur à 1, tandis que celui de l’humain se situe entre 4 et 5 ! Les aliments restent plus longtemps dans l’estomac et moins dans l’intestin. Entre le bain d’acide et le passage éclair dans l’intestin, les bactéries ont peu de chance de s’installer : ça tombe bien, il aime boire l’eau des flaques et manger des carcasses !

Régime alimentaire adapté au système digestif du chien

Beaucoup d’alimentations pour chien lui proposent un régime aussi chargé en féculents que celui des humains. Vous l’aurez compris, ce n’est pas forcément le plus adapté : les protéines et les graisses sont les nutriments qu’il métabolise le mieux.

Les sucres et les fibres fatiguent inutilement son organisme mais si la viande doit occuper une place centrale dans son alimentation, quelques fruits et légumes lui sont nécessaires pour éviter certaines carences et faciliter le transit.

Les troubles digestifs chez le chien

En théorie, tout semble parfait, mais en réalité, il y a bien des causes qui peuvent venir perturber ce système !

  • Manger trop, trop vite ou une nourriture mal adaptée, cela peut avoir des conséquences pour la santé du chien : prise de poids, diarrhées chroniques ou aiguës, vomissements. En général, il suffit d’une diète de 12 à 48h ou d’une réorganisation de leur régime alimentaire pour régler le problème. Si les problèmes persistent, il faut prendre rendez-vous avez le vétérinaire.
  • La torsion de l’estomac touche les chiens de grande race qui mangent trop goulument ou font un effort physique trop vite après le repas. Il s’agit d’une urgence vétérinaire majeure.
  • Parasite, maladie infectieuse ou auto-immune
  • Une tumeur à un niveau du système digestif peut provoquer des désordres. Le diagnostic peut prendre un peu de temps.
  • Une intoxication alimentaire ou un empoisonnement peut entraîner des vomissements, diarrhées, douleurs et convulsions. Le vétérinaire doit intervenir au plus vite.
  • Le pica est un comportement déviant qui pousse le chien adulte à avaler toutes sortes d’objets non comestibles, au risque de provoquer une obstruction intestinale. C’est un problème chronique à prendre au sérieux !

Pour tout savoir sur l’anatomie du chien, retrouvez toutes les fiches de Mouss en cliquant ici !

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

Tout savoir sur l'anatomie du chien

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire