Informations sur l’otite chez le chien !

Qu’elle soit chronique ou aiguë, découvrez les différentes causes et traitements de l’otite canine !

Otite chez le chien

On connaît tous, parfois trop bien, les problèmes d’otite chez les enfants. Mais les maîtres découvrent souvent que les toutous aussi peuvent avoir leurs otites. On en parle au pluriel car les otites du chien sont aussi variées que les causes qui les provoquent. On parle aussi d'otite externe, otite interne ou moyenne. Dans tous les cas, des traitements existent et la prévention joue un rôle important !

 
 

Symptômes de l’otite chez le chien

Les symptômes peuvent varier selon la cause, la zone touchée et la gravité. En cas d’otite externe, la plus fréquente, la peau du pavillon externe de l’oreille est rouge et chaude. Le chien se gratte souvent l’oreille et secoue la tête. Il montre des signes de douleur, et si l’otite est avancée, il garde la tête penchée d’un côté. Il arrive que l’oreille dégage une odeur très désagréable en cas d’infection. D’ailleurs, des sécrétions brunâtres, du pus, voire du sang sont susceptible de suinter à la sortie du conduit auditif.

Le plus souvent, les otites internes ou moyennes sont la conséquence d’une extension de l’otite externe. C’est pourquoi il est important de bien soigner dès les premiers symptômes l’otite qui s’annonce !

Causes de l’otite du chien

Les causes sont très nombreuses ! L’otite à elle seule près d’une consultation sur dix chez le vétérinaire.

  • Certaines races de chien sont plus à risques en raison de la taille des oreilles : Epagneul, Cocker, Berger Allemand, Labrador, Shar-Pei, Caniche, Bichon, Springer sont quelques unes des races qui doivent être particulièrement surveillées tout au long de leur vie. Leurs oreilles plus lourdes, plus velues, plus riches en cérumen ou au conduit auditif plus étroit ou tortueux attrapent plus souvent des otites.
  • Otite sur épillets : ces petites graminées crochues se coincent souvent dans les poils des oreilles, entraînant rapidement irritation, douleur et infection si un traitement n’est pas mis en place.
  • La gale des oreilles est contagieuse entre les chiens et les chats. Elle est provoquée par des parasites qui se nourrissent de cérumen et entraînent une otacariose. Des sécrétion brunes et noires émanent des oreilles. Le chien se gratte beaucoup.
  • Infection bactérienne : lorsque le conduit est mal aéré ou que le chien a pris froid, une otite peut se déclencher. Dans ce cas, le chien a surtout mal à l’oreille, qui dégage du pus ou du sang.
  • Souvent chroniques, les otites allergiques touchent les chiens à la peau sensible. C’est le plus souvent la poussière de la maison qui provoquent l’inflammation. Les plis du pavillons sont hypertrophiés, parfois au point de boucher le conduit auditif.
  • Les levures et champignons peuvent venir compliquer une otite déjà en cours ou mal soignée. Le problème devient alors chronique et le traitement est plus long. Le plus souvent, c’est la Malassezia Pachydermatis, une levure, qui est à l’origine du problème.
  • Une tumeur
  • Un othématome, c’est à dire une petite boule de sang due à la rupture d’un vaisseau sanguin dans le pavillon externe.

Les risques encourus par un chien atteint d’une otite

L’otite est souvent une simple inflammation cutanée dans un premier temps, mais si elle n’est pas traitée rapidement, ou seulement de manière partielle, elle risque de s’étendre. Or, à l’intérieur du conduit auditif se trouve le tympan ! A terme, une otite peut entraîner la perte provisoire ou définitive de l’audition pour le chien.

Par ailleurs, certaines otites, lorsqu’elles deviennent internes, attaquent le nerf facial, qui est très proche, et peuvent provoquer des lésions définitives : une hémiparalysie faciale (moitié du visage inerte, avec perte de salive d’un côté de la babine et accumulation de nourriture dans une partie de la gueule) ou une hypertonicité des muscles, qui entraîne l’apparition de tics nerveux.

Traitement de l’otite pour le chien

Comme vous pouvez vous en douter, le traitement dépend de la cause. Dans les cas bénins, le vétérinaire propose généralement un traitement à base de liquides à introduire dans le conduit auditif (nettoyant, antibiotique) de lait dermatologique pour nettoyer le pavillon et de médicaments (anti-inflammatoires). Des antifongiques peuvent s’avérer nécessaires.

En cas de tumeur ou d’othématome, une opération sera la seule solution efficace.

Concernant les allergies, le vétérinaire proposera un protocole de soin qui peut varier selon les individus. Il est possible que le chien doivent être interdit d’accès à certaines pièces ou certains meubles.

Enfin, il ne faut pas oublier que dans bien des cas, une bonne hygiène de l’oreille évite de nombreux problèmes. il ne faut donc pas lésiner sur le nettoyage des oreilles, surtout avec les toutous à risque !

On aimerait qu’ils ne soient jamais malades, mais lorsque ça arrive, vous aimeriez tout savoir pour le soigner au mieux ? Alors cliquez ici pour trouver de nombreuses informations utiles sur les maladies des chiens !

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

Les maladies du chien

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire