Informations sur la diarrhée chez le chien !

Comment évaluer les risques et trouver le traitement adapté à la diarrhée chez le chien ?

Jack russel aux toilettes

Toutous curieux, émotifs, sensibles, et parfois… malades ! La diarrhée est un mal fréquent chez les chiens. Pas de panique, c’est souvent bénin et le traitement est assez simple. Cependant, en bon maître que vous êtes, vous avez à coeur de comprendre les causes, les risques et les traitements de la diarrhée, pour éviter qu’elle ne gâche la vie de votre chien (et la vôtre) !

 
 

Qu’est-ce que la diarrhée ?

On parle de diarrhée chez le chien lorsque les selles sont liquides ou molles, plus abondantes et fréquentes que de coutume. Le maître les remarque en général lors de la promenade.

D’autres symptômes peuvent accompagner ce dérèglement : fatigue, perte d’appétit, vomissements, bruits intestinaux, etc.

Attention, la diarrhée est un réflexe naturel de protection de l’organisme pour se débarrasser d’éléments nocifs : bactéries, substance irritante, etc. Elle peut avoir des conséquences d’affaiblissement, mais c’est avant tout un symptôme.

Les causes de diarrhée chez le chien

Les causes de diarrhée sont très nombreuses et ne révèlent que rarement une situation réellement grave. Voici une liste de causes possibles :

  • Une grande émotion / excitation : les chiens sont des animaux très émotifs. Il suffit parfois d’un grand stress, comme l’absence de leur maître, d’un changement dans leurs habitudes, d’une grande joie ou d’un voyage pour leur faire momentanément perdre la régularité de leurs selles. Rien d’inquiétant.
  • Indigestion : un repas trop abondant, trop riche ou peu digeste (amidon mal cuit, lait).
  • Dès le sevrage et tout au long de sa vie, le chien est sensible aux changements alimentaires. La “diarrhée du lendemain” survient lorsqu’on a donné au chien un repas que sa flore intestinale n’est pas équipée pour assimiler. Tout changement de régime alimentaire doit se faire progressivement et sur plusieurs jours pour éviter les désagréments.
  • Intolérance alimentaire / nourriture inadaptée : si on insiste souvent pour vous aider à choisir l’alimentation la plus adaptée pour votre délicat toutou, c’est parce qu’une nourriture qui ne lui convient pas risque de lui mettre la flore intestinale en vrac pour un bon moment, avec diarrhée chronique à la clé !
  • Virus ou bactérie : on a pu voir dans un autre article que le système digestif du chien est un parcours du combattant pour les virus et bactéries, et pourtant, certains réussissent à passer les barrières et à infecter l’intestin. Pour essayer d’expulser l’intrus, il se défend en déclenchant diarrhée et vomissements ! En quelques heures, l’animal peut se retrouver au plus mal : fièvre, ventre gonflé et douloureux, faiblesse généralisée. Vous n’échapperez pas au rendez-vous chez le vétérinaire !
  • Parasite : très irritants pour la muqueuse intestinale. Plus les parasites sont nombreux, plus l’organisme a besoin de se défendre.
  • Intoxication ou empoisonnement : curieux et touche à tout, les chiens ne mettent pas toujours les chances de leur côté ! C’est à vous de veiller à ce qu’ils ne s’approchent pas de charognes, produits chimiques ou plantes toxiques qui pourraient avoir des effets dramatiques pour leur santé. Pour retrouver la liste des causes les plus fréquentes d’empoisonnement, référez-vous à cet article.

Les différents types de diarrhée chez le chien

Les deux types de diarrhées peuvent être graves, mais ils n’ont pas du tout les mêmes causes et ne se traitent pas de la même manière. Autant les connaître.

Diarrhée aiguë

Le plus souvent, c’est une diarrhée bénigne qui sert à l’organisme à se purger. Un peu perturbé pendant 24h, le système intestinal reprend rapidement ses habitudes et tout rentre dans l’ordre avec une petite période de jeûne.

Il est néanmoins nécessaire de vérifier si d’autres symptômes plus inquiétants ne se déclarent pas aussi : vomissements, refus de boire, sang dans les selles, fièvre ou manque d’énergie. Une visite au vétérinaire dans les plus brefs délais s’impose alors.

Diarrhée chronique

Il s’agit d’une alternance entre des selles normales et des selles molles sur une durée de temps de plusieurs semaines ou mois. Ce symptôme est souvent lié à un problème d’assimilation de certains nutriments. Une analyse des selles permet d’isoler les éléments responsables du problème.

Le vétérinaire propose alors une révision adaptée du régime alimentaire pour en supprimer les éléments qui irritent l’organisme.

Risques encourus par le chien en cas de diarrhée

Le premier risque est exactement le même que chez les humains : la déshydratation. Les selles liquides font perdre eau et minéraux en abondance. Chez les chiots, il faut être très attentif !

Une diarrhée aiguë ou chronique peut fatiguer l’animal est entraîner un état de faiblesse général. Si une infection est présente, c’est l’occasion idéale pour elle pour prendre de l’ampleur !

Une diarrhée chronique peut à terme entraîner une irritation grave des muqueuses avec lésions abcès et autre pathologies qui demandent des traitements lourds.

Traitement de la diarrhée

Le premier mot, c’est “observation”: quels autres symptômes ? durée ? douleurs ? changements dans le mode de vie ? Alimentation ? Il est très important de vous faire une idée assez complète des causes et de l’ampleur du problème.

Si rien d’inquiétant ne se distingue, mettre en place une simple diète devrait suffir à remettre les choses en place. On conseille d’enlever sa nourriture au chien et de ne lui donner d’eau qu’en petites quantités fréquentes.

Après 24h à 48h de repos pour l’estomac, il faut privilégier une alimentation digeste : du bouillon de légume ou de riz, du poulet, des carottes cuites : tout doit être donné en petite quantité !

Ce n’est que lorsque les selles ont repris une moulée normale que l’on peut commencer à réintroduire progressivement la nourriture habituelle.

Certains conseillent de donner des probiotiques au chien, moi je vous dirais plutôt que c’est une piste à explorer de concert avec le vétérinaire !

Pour anticiper avec un oeil averti tous les risques et connaître sur le bout des doigts les symptômes et les soins qui remettent un chien sur patte, cliquez ici !

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

Les différents symptômes chez les chiens

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire