Informations sur la dermatite pyotraumatique (hot spot) chez le chien !

Lésion dermatologique auto-infligée qu’il faut diagnostiquer et traiter rapidement chez le chien !

Dermatite pyotraumatique du chien

On a beau aimer l’été, la chaleur est pleine de dangers pour nos amis les chiens. L’un d’entre eux, c’est la dermatite pyotraumatique. Les maîtres de certaines races sont sûrement passés par là ! Qu’elle soit superficielle ou suintante, une dermatite pyotraumatique doit toujours être traitée rapidement pour éviter les complications. Pas de panique, on va regarder ça ensemble !

 
 

Symptômes et description de la dermatite pyotraumatique chez le chien

On parle de dermatite lorsque la peau est irritée par un prurit qui devient infectieux. Des bactéries se sont installées sur une zone de peau mal aérée et humide. Mais on dit qu’elle est pyotraumatique parce qu’elle est provoquée par le chien lui-même. Dérangé par une piqûre ou une petite lésion, il se gratte et se mordille, ce qui engendre une réaction inflammatoire suintante.  

La dermatite pyotraumatique se présente sous forme de plaque rouge au centre d’une zone un peu enflée. Au centre de la plaie, les poils ont disparu, mais autour, ils sont souillés, humides et collés par le pus. Il peut arriver qu’une croûte soit placée au centre, et la lésion est souvent purulente. Cependant, la zone est généralement bien délimitée, mais elle peut s’étendre rapidement. Elle s’accompagne souvent d’une mauvaise odeur caractéristique.

Irritante dans un premier temps, la lésion peut devenir douloureuse. Pour le chien, c’est obsessionnel, il le lèche, se frotte et se mordille sans arrêt, ce qui ne va pas aider à arranger la situation, bien au contraire.

Le plus souvent, la dermatite pyotraumatique se situe au niveau de l’encolure, de la tête (les joues et les oreilles) ou de la croupe.

Causes de la dermatite pyotraumatique du chien

La dermatite pyotraumatique est le résultat d’une première lésion. Les causes sont anodines dans un premier temps :

  • Piqûre de puce déclenchant une réaction allergique. Certains chiens sont allergiques à la salive des puces.
  • Présence de parasites à la surface de la peau comme la gale sarcoptique ou la cheyletiellose
  • Prédisposition génétique : certains caniches ont une atopie qui les fait réagir violemment à la moindre lésion cutanée. Les Labradors, Bouviers Bernois et Golden Retriever, avec leur sous-poil très dense, ont également un risque accru car la peau est mal aérée.
  • Une petite plaie ou irritation provoquée par le toilettage, un jeu ou une promenade en pleine nature
  • L’otite externe peut dégénérer en dermatite pyotraumatique.
  • Une inflammation des glandes anales

En revanche, chacune de ces causes ne provoque pas systématiquement l'apparition d’un hot-spot. C’est la réaction du chien qui va faciliter l’installation et la prolifération de bactéries dans les couches supérieures de la peau.

Les risques encourus par un chien présentant des hot-spots

Une dermatite pyotraumatique ou dermatite suintante aigüe a très peu de chances de se résorber seule. Le risque pour le chien est double : la surinfection et l’installation de staphylocoques dorés d’une part, beaucoup plus difficiles à soigner, et l’expansion d’autre part. Plus la plaie s’étend, plus le traitement sera lourd pour le chien.

Enfin, il ne faut pas oublier que la douleur est importante et peut rendre la vie dure au chien !

Et attention, il ne faut pas traîner à prendre rendez-vous chez le vétérinaire : la dermatite pyotraumatique apparaît souvent très rapidement (en quelques heures). On arrive vite dans une situation d’urgence !

Traitement des hot-spots

Le diagnostic est assez facile à poser. Le vétérinaire peut rapidement débuter les soins. La première chose à faire, c’est de stopper l’effet de macération. Les poils autour de la plaie empêchent l’air de passer et véhiculent des agents infectieux. Le vétérinaire met le chien sous sédatif pour raser toute la zone autour de la plaie afin de l’assainir. Un traitement anti-inflammatoire est souvent prescrit, accompagné d’une pommade à base de cortisone et d’un traitement de courte durée à base de corticoïde.

Lorsque le hot-spot se présente comme un accident isolé, il est traité au coup par coup, mais si le phénomène est récurrent, le vétérinaire fera sans doute des examens supplémentaires pour chercher la cause sous-jacente.  

Prix du traitement de la dermatite pyotraumatique

Tant que le problème est traité rapidement, une consultation et les traitements qui l’accompagnent suffiront. Selon les tarifs pratiqués par votre vétérinaire, comptez entre 70 et 140€ en moyenne.

En revanche, si le problème est plus grave, des soins plus coûteux et un suivi plus régulier seront nécessaires avant d’avoir endigué complètement la dermatite pyotraumatique. Dans ce cas, le budget peut atteindre plusieurs centaines d’euros sur un mois. Avoir une assurance canine est souvent la bienvenue dans ces cas là.

Il y a d’autres maladies du chien que vous aimeriez mieux comprendre ? Alors cliquez juste ici !

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

Les maladies du chien

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire