Informations sur la constipation chez le chien !

Reconnaître la constipation du chien, la traiter et la prévenir !

Colley constipe

La constipation est fréquente chez certains chiens. Il n’est pas nécessaire de s’inquiéter tout de suite, mais il faut rester attentif. En effet, souvent, elle se résout toute seule, mais si elle se prolonge au-delà de 36h, une visite chez le vétérinaire va s’imposer pour examiner le chien. Et au fait, comment peut-on savoir qu’un chien est constipé ? Est-ce que le maître peut faire quelque chose ? Le mieux n’est-il pas de prévenir la constipation ?

 
 

Les symptômes de la constipation

Il y a plusieurs signaux qui peuvent vous indiquer que votre chien est constipé. C’est surtout pendant les promenades que vous devez l’observer. Un chien constipé ne fait pas de selles, ou très peu, mais il peut essayer à plusieurs reprises. Les selles sont dures, sèches et petites, parfois suivies de selles molles. On note parfois la présence de mucus ou de sang. Lorsqu’il tente d’évacuer ses excréments, il gémit et donne des signes de douleur.

S’il n’y a pas de fièvre, amaigrissement, perte d’appétit, abattement, ou douleurs abdominales, alors il n’y a pas d’urgence mais il faut rester attentif !

Au-delà de 36h ou dans le cas de constipation récurrentes, il est recommandé de faire rapidement examiner le chien par un vétérinaire.

Les causes de la constipation chez le chien

La plupart des causes de la constipation sont bénignes. Si on recommande de rester prudent et attentif, c’est parce que la constipation est avant tout un symptôme. Dans de rares cas, un problème grave se cache derrière et comme toujours, plus on peut le diagnostiquer tôt et plus les chances de guérison sont élevées.

En ordre de gravité croissante :

  • Manque d’activité sportive
  • Alimentation inadaptée (votre vétérinaire peut vous aider à en trouver une qui corresponde mieux à votre toutou)
  • Stress, changement dans ses habitudes (le chien est un animal routinier, il fait ses besoins toujours à la même heure et lorsque ce n’est pas possible, il peut en être perturbé)
  • Effet secondaire d’un médicament

Dans ces cas-là, un changement d’hygiène de vie s’impose. Il ne faut pas laisser le problème s’installer, car une constipation chronique peut entraîner des problèmes fonctionnels plus graves sur le long terme.

  • Mauvais fonctionnement du foie ou de la vésicule biliaire (cela peut aller de pair avec le choix d’une alimentation plus équilibrée)
  • Affection de la prostate pour les mâles
  • Intoxication alimentaire
  • Obstruction intestinale

Les deux dernières causes relèvent de manière de l’urgence absolue. Il est conseillé de prendre très vite contact avec vétérinaire. D’autres symptômes inquiétants accompagnent alors la constipation.

Que faire en cas de constipation du chien ?

Dans les cas où la constipation est un problème isolé dû à une hygiène de vie inadaptée, c’est avant tout au maître de soulager son chien.

Dans un premier temps, il est conseillé d’éviter les aliments qui épaississent les selles : riz et carottes par exemple, et de privilégier les protéines issues de viandes blanches, plus légères et moins irritantes pour l’intestin.

Il faut s’assurer que le chien boive suffisamment au cours de la journée : a-t-il à sa disposition de l’eau fraîche et propre toute le temps ? Il peut être intéressant de lui proposer une nourriture moins sèche et plus chargée en fibres : pâtée, nourriture réhydratée, crudités etc. En guise de casse-croûte, plutôt que des friandises, vous pouvez lui proposer des petits bouts de pomme crue.

Enfin, si le chien ne souffre pas ou n’est pas fatigué, il ne faut pas le confiner à la maison le temps de guérir. Au contraire, faire un peu plus de sport pourrait contribuer à débloquer la situation !

Ne donnez jamais de médicament à votre chien en dehors de ceux recommandés par le vétérinaire. En revanche, vous pouvez essayer quelques médicaments naturels. On sait que le son de blé, l’avoine, l’huile de lin, le pissenlit ou le psyllium, entre autres, peuvent avoir un effet bénéfique en petite quantité. Certains agissent sur le foie, d’autres aident les parois intestinales à produire du mucus pour rendre le passage des matières plus fluide.

Prévention de la constipation chez le chien

Comme bien souvent, si vous voyez que votre chien est sujet à la constipation, le mieux est encore de prévenir le problème pour lui éviter cet inconfort.

Dans un premier temps, veillez à ce qu’il ait un espace assez grand où courir et se dépenser au moins deux fois par jour. Faire de l’exercice facilite le transit intestinal. Le tour du pâté de maison à pied, ça ne suffit pas !

Ne prenez pas l’habitude de rentrer dès que le chien a fait ses besoins, car il risque de se retenir pour ne pas mettre fin à la balade tout de suite !

Ensuite, et cela peut prendre du temps, il faut lui trouver une nourriture parfaitement équilibrée selon ses besoins. Trop de variété, pas assez ou trop de fibres, trop de graisses ou de sucres, sont des facteurs d’irritation de la paroi intestinale, et donc de constipation ou de diarrhée. Une alimentation semi-complète ou BARF peuvent être des solutions.  

La portion quotidienne doit être fractionnée et répartie en deux ou trois repas pour faciliter la digestion.

Évitez les friandises, et surtout les os pour chien.

Comment réagir face à tous les symptômes courants chez le chien ? Pas de panique, Mouss a préparé plein d’articles pour vous aider et ils sont juste ici !

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

 

Les différents symptômes chez les chiens

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire