Informations sur l'ouverture et la gestion d'une pension canine familiale !

 

Chien dans un jardin en famille d accueille

Le nombre de pensions canines familiales augmente de plus en plus, il est en adéquation avec le nombre exponentiel d’animaux de compagnie que nous avons dans nos foyers actuels. Le chien étant l’animal de compagnie préféré, notamment en France, il est aujourd’hui considéré comme un membre à part entière de la famille. Il est donc tout à fait normal de prendre toutes les dispositions pour sa garde. Pour cela de nombreux établissements ont vu le jour dans l’hexagone. Plusieurs formes d’établissements sont créées tous les ans, si vous souhaitez vous lancer dans une telle aventure, il vous suffit de trouver lequel s’adapte le mieux à vos envies, vos besoins et à vos compétences. Nous allons, à travers cet article, vous aider à mieux cerner la question.

 
 

Qu’est-ce qu’une pension canine familiale ?

Une pension canine est une entité qui est en charge de garder les chiens en l’absence de ses propriétaires. Elle peut accueillir plusieurs animaux en même temps mais il faut que les dirigeants respectent de nombreuses règles d’hygiène et de sécurité. Elle est généralement située en zone rurale, cela permet de limiter les problèmes de voisinage. Une pension familiale est une organisation, comme son nom l’indique, familiale : la plupart du temps située au sein même du domicile des personnes. La pension canine familiale permet aux familles qui le souhaitent de faire garder de façon temporaire leurs chiens. Ainsi ils peuvent partir en toute confiance, leurs animaux recevront le meilleur pour leur bien-être. La pension canine fait en sorte de s’adapter au mieux aux habitudes et au profil de chaque animal, tout en conservant des règles strictes et fermes.  

Profil des responsables de pension canine familiale

Être passionné d’animaux et notamment de chiens est primordial pour envisager l’ouverture d’une pension canine familiale. Les personnes à l’origine d’un tel projet ont en commun l’habitude et l’amour des chiens. Ce sont très souvent des personnes qui possèdent eux-mêmes des animaux et qui souhaitent apporter leurs services aux autres. Ces personnes sont souvent présentes et actives au sein d’associations pour la protection des animaux. Devenir responsable d’une pension canine familiale ne s’improvise pas, beaucoup de personnes pensent qu’il suffit de garder des chiens alors qu’en réalité, cette activité est beaucoup plus complexe que cela.

Pour ouvrir une pension canine familiale il n’y a pas de profil type. Vous pouvez avoir des enfants ou pas, être déjà propriétaire d’animaux ou non, vivre seul ou en couple, à la retraite ou actif. Mais avant tout vous devez disposer de temps pour vous occuper des animaux. La garde de chiens demande beaucoup d’investissement que ce soit pour les nourrir, pour les divertir, ou bien pour les câliner. Etre présent pour les chiens est indispensable. La personne qui garde les chiens doit pouvoir se rendre disponible sur toute la période de garde, sans exception, et respecter ses engagements. Le dirigeant de la pension canine doit être sérieux pour respecter les indications des propriétaires et les règles d’hygiène et de sécurité. Bien évidemment, cette profession est idéale pour les personnes qui sont très souvent à leur domicile.

Missions principales du responsable de la pension canine familiale

-  Veiller au chien durant l’absence de son maître

-  Assurer son bien-être

-  Assurer au chien une hygiène de vie irréprochable

-  Assurer au chien un confort et un accueil personnalisé

-  Apporter de l’affection au chien  

-  Promener et divertir le chien

Découvrez dans l’entretien avec  Mélanie Hennion, gestionnaire de la pension « Au bonheur des chiens », le témoignage personnel et des conseils pour tous ceux qui voudraient tenter cette expérience : Gérer une pension familiale.

Conditions indispensables pour une pension canine familiale

Respecter les habitudes de l’animal

Le confort de l’animal est primordial, il doit pouvoir se sentir au mieux dans son environnement. Puisque son environnement va changera il doit pouvoir avoir des repères et pouvoir poser ses marques rapidement. Pour cela le propriétaire peut apporter des jouets du chien, il est conseillé également de ne pas changer son alimentation, si le chien utilise une niche ou un tapis pour dormir le propriétaire peut l’amener durant le temps de garde pour rassurer l’animal. Le responsable de la pension doit s’assurer quotidiennement du bonheur de ses pensionnaires.  Il doit donc promener les chiens régulièrement. Dans l’idéal, il devrait y avoir au sein de la pension un espace de jeu dédié aux chiens pour qu’ils puissent s’y dépenser.

Disposer d’un espace d’accueil suffisant

Pour accueillir un chien dans de bonnes conditions, la pension canine doit disposer d’une surface habitable adéquate. L’espace d’accueil doit être relativement grand et parfaitement adapté à la venue d’un chien. Il est conseillé d’avoir un endroit consacré à l’accueil des animaux, avec l’utilisation de matériaux adéquats comme du carrelage, facile à nettoyer en cas d’oublis par exemple. Chaque animal doit pouvoir disposer d’un coin propre à lui. Il est indispensable d’avoir une maison dotée d’une clôture si vous avez d’un jardin.

Une hygiène irréprochable

La personne en charge de l’animal doit être organisée et assurer un intérieur toujours propre aux animaux dont elle a la garde. Pour cela, la personne peut utiliser des produits professionnels qui l’aideront grandement dans ses tâches quotidiennes. L’hygiène passe aussi par la propreté des animaux, le responsable de la pension doit assurer un brossage régulier à l’animal, voire des douches en cas de baignade par exemple.

Une vigilance importante

Le responsable de la pension doit veiller à son état de santé et être capable de lui prodiguer les premiers soins si besoin. Il est le seul intermédiaire entre l’animal et ses propriétaires en leur absence, son rôle est donc de la plus grande importance. Il est conseillé à la pension de demander une fiche santé pour connaître les antécédents de chaque animal, mais aussi d’avoir des numéros et des contacts directs de personnes à prévenir en cas de problème. En cas d’urgence, la personne doit être apte à contacter le vétérinaire au plus vite.

Réglementation  à respecter pour pouvoir ouvrir une pension

Avant de prendre la décision d’ouvrir chez soi une pension canine familiale, il faut se renseigner sur un certain nombre de règles à respecter. Plusieurs règlements et statuts sont à prévoir.

Pour obtenir toutes les informations nécessaires sur la réglementation en vigueur et définir les démarches à suivre, vos premiers interlocuteurs sont la Direction des Services Vétérinaires (D.S.V.) et la Direction Départementale de la Vie Sociale (D.D.S.V.) de votre département.  N’hésitez pas à vous renseigner auprès ces institutions car les procédures peuvent légèrement varier d’un département à l’autre.

Sachez également que vos obligations légales en tant que propriétaire d’une pension canine dépendent du nombre de chiens que vous envisagez accueillir, ainsi que de la taille de vos pensionnaires.

Pour toute ouverture d’une pension canine familiale, vous devez accomplir des formalités obligatoires :

-   Déclarer votre pension auprès la Direction Départemental de la Cohésion sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) de votre département. Cette déclaration peut être effectuée en ligne ou par la voie postale  ( Cerfa n°15045 https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/R36866 )

-  Obtenir le Certificat de Capacité des Animaux Domestiques (pour le cas de pension familiale, il suffit qu’au moins une personne de votre famille censée travailler avec les animaux possède ce certificat)

-  Mettre en place et tenir à jour les registres d’entrée et de sortie des chiens hébergés, ainsi que les registres de suivi de santé.

-  Souscrire à une assurance responsabilité civile animaux    

Conclusion

Pour résumer, ouvrir une pension canine familiale demande beaucoup d’investissement de la part des gérants. Il est important de voir cette activité comme avant tout une activité professionnelle régie par des lois et des obligations, et non pas par le potentiel profit de cette activité. Autre conseil, il est nécessaire, avant d’accepter la venue d’un chien, de parler avec son propriétaire pour connaître l’animal. Il faut chercher à savoir son caractère, ses habitudes, son train de vie, ce qu’il aime faire et ce qu’il n’aime pas afin que la cohabitation puisse s’effectuer au mieux.

 

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

Les formations pour devenir un professionnel animalier

4 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (20)

marion
  • 1. marion | 08/12/2016
Bonjour,
j'aimerais creer une pension canine mais je suis un peu perdu ...
je passe le certificat de capacité en fevrier. j'aimerais vraiment creer une pension familiale en pleine campagne avec chalet pour chaque chien avec parc de 40 m² chacun plus un parc de 450 m² pour mettre en liberté plusieurs chiens sociables pour qu'ils s'amusent sous surveillance.
J'ai des questions par rapport aux regles d hygienes.
Y a t il quelqu'un qui pourrait m'aider ?
Mouss
Bonjour Marion,

Je serai ravie de pouvoir vous aider. Quelles sont vos questions ?

Bien à vous,

Caroline
Manon
  • 3. Manon | 16/01/2017
Bonjour , je serais intéresser pour créer une pension mais dans l'article aucun budget n'est donner et j'aimerais savoir a peut pret combien coûterais ce projet histoire d'avoir une fourchette
Merci pour vous réponse
Manon
Mouss
Bonjour Manon,

Il est difficile de vous donner une fourchette parce que tout dépend du terrain, du nombre de box, des services que vous voudrez proposer, etc.

Le mieux serait peut-être de demander aux professionnels de votre région comment se sont passé leurs expériences.

Bien à vous,

Caroline
Anaïs
  • 5. Anaïs | 03/02/2017
Bonjour,
Je suis en train de créer une pension familiale pour chiens, limitée à 9.
Nous allons les accueillir dans le rdc de la maison (180 m²), avec un accès au jardin clôturé de 1500 m².
J'ai contacté une personne de la DDPP aujourd'hui, qui m'a indiqué que chaque chien devait obligatoirement avoir une courette, hors le but est justement d'éviter cela et de les faire sortir soit tous ensemble ou suivant leurs affinités.
Pouvez-vous m'éclairer ?
Merci.
Mouss
Bonjour Anaïs,

Je pense que la courette individuel est justement faite pour les chiens qui ne s'entendrons pas forcement avec tous. C'est un lieu de repos et d'isolement pour la nuit.

Par contre je ne peux vous dire s'il est vraiment obligatoire de le faire. Le mieux serait de vous renseigner auprès de plusieurs professionnels pour être sur des conditions.

Bien à vous,

Caroline
Alexandra
  • 7. Alexandra | 06/02/2017
Bonjour,
Comme Anaïs je suis en train de voir pour ouvrir une pension familiale canine mais c'est très compliqué d'obtenir les bonnes informations. Tout comme elle, la DDPP indique l'obligation d'une distance de 50m (jusqu'à 9 chiens) d'un voisin et l'histoire des courettes mais en pension familiale il n'y a ni box ni courettes seulement une meute de chiens qui vivent ensemble! Pourquoi sommes nous soumis au règlement qu'un chenil qui va créer bien plus de nuisances sonores qu'une meute sous surveillance et jamais seule? A quels autres professionnels pouvons-nous nous renseigner? Car au final c'est comme si nous décidions d'adopter 9 chiens sauf que dans ce cas nous n'aurions sûrement même pas consulté les réglementations et nous n'aurions pas forcément ni les courettes ni même les 50m ce qui n'est pas logique. A moins qu'il y ait un organisme qui connaisse mieux la réglementation spécifique à une pension familiale sans chenils? Cordialement.
Alexandra.
severine
  • 8. severine | 06/04/2017
Bonjour Mouss voila nous sommes dans l optique d ouvrir une pension canine mais une question se pose au niveau de l alimentation car chaque chien mange generalement pas les memes croquettes que d autres loulous doit on dem1nder aux gens de fournir les croquettes ? doit on avoir une marque de croquette et donner a tous les chiens de la pension ? ( en sachant que je ne suis pas pour car l alimentation changeante n est pas tres bonne surtout sans transition) ou doit on avoir une marque de chaque croquette ? ( la il me faut un entrepot ;-) ) merci de vos reponses
Mouss
Bonjour Séverine,

Rien est obligatoire mais il est vrai qu'il est préférable que chaque maître ramène leur propre nourriture. Déjà pour éviter les troubles digestifs mais aussi pour les chiens qui ont des régimes bien particulier (diabète, chienne stérilisée, etc.)

Vous pouvez toujours vous fournir de quelque marque pour en avoir toujours sous le coude au cas ou les maître n'en ramène pas.

Vous trouverez sur cette page, tout un panel des marques les plus connues et la possibilité d'en acheter au meilleur prix.

Bien à vous,

Caroline
Clara
  • 10. Clara | 17/04/2017
Bonjour,
Je fais depuis plus de 6 ans de la garde et promenade d'animaux en tant que petit boulot de dog-sitteuse. Je souhaiterai ouvrir une pension familiale pour animaux mais malheureusement je ne peux pas de suite être propriétaire d'un logement et je serai obligée de faire cela dans une maison en location. Est-ce possible niveau autorisation et administratif même si je suis en location ?
Merci beaucoup pour votre article très intéressant et pour le temps que vous prenez pour répondre aux questions !
Cordialement,
Clara
Mouss
Bonjour Clara,

Mais de rien, c'est toujours un plaisir de pouvoir aider :-)

Je ne voudrais pas vous dire de bêtises, donc je vous conseille de vous renseigner auprès des organismes spécialisés. DDPP pour moins de 10 chiens en gardes, la DDPP et la préfecture pour plus de 10 chiens, etc. Mais également auprès de votre propriétaire. Celui-ci peut refuser.

Par contre, une chose est sur, c'est que vous devez avoir obtenu un certificat de connaissance délivré par une DRAAF, ou un certificat professionnel (diplôme agriculteur par exemple) avant tout commencement d'activités liées aux animaux.

En vous souhaitant une bonne réussite.

Bien à vous,

Caroline
Barbier
  • 12. Barbier | 09/05/2017
Bonjour,
Je possède un bepa vente d'animaux de compagnie et souhaite ouvrir une pension canine familiale. Etant donné que j'ai 32 ans et que les études sont loins, dois-je refaire une mise à niveau ou ce diplôme est-il suffisant? Merci d'avance pour votre réponse.
Mouss
Bonjour Barbier,

Je ne suis pas sûre que ce diplôme suffise pour ouvrir une pension canine familiale. Le mieux est de vous renseigner auprès de la Direction des Services Vétérinaires (D.S.V.) et la Direction Départementale de la Vie Sociale (D.D.S.V.) de votre département. Surtout que les procédures peuvent changer d'un département à l'autre, du nombre de chiens admis et la surface du pensionnat.

Dans l'article ci-dessus, il est également indiquer qu'il faut respecter certaines règles lorsque l'on ouvre une pension canine. Je vous invite à les consulter dans le paragraphe : "Réglementation à respecter pour pouvoir ouvrir une pension".

En espérant vous aider.

Bien à vous,

Caroline
Lucie
  • 14. Lucie | 23/05/2017
Bonjour Mouss,

Amoureuse depuis toujours des animaux, ayant moi même 2 chattes et depuis l'année dernière un chien adopté à la SPA je me suis confrontée eu problème des pensions canines pour faire garder notre toutou.
Hors de question qu'il soit en box et qu'il revive le traumatisme, essentiel qu'il soit avec ses congénères et un bon environnement, bon feeling avec la personne, tout cela dans un tarif abordable quand même... un vrai casse tête!
A force de rencontres dans ce domaine, d'échange d'expérience m'est venue l'envie de moi aussi monter ma propre pension canine familiale.
Donc comme tous je me heurte aux 1ers problèmes notamment niveau réglementaire. Dans les pensions que nous avons visité il n'y avait ni box, ni cour individuelle alors je suis surprise des commentaires précédent, avez vous eu des retours à ce sujet?
Et enfin je suis preneuse de tous conseils qui pourraient m'aider à avancer dans mon projet!

Merci d'avance!
Lucie
Mouss
Bonjour Lucie,

Il existe des organismes qui proposent le même service que les pensions mais ne sont pas pensions. Ce sont des gardes à domicile ou chez le dog-sitter. Voici un article qui vous en dira plus sur le sujet.

Mais pour ouvrir une pension canine, il faut vous renseigner auprès de la Direction des Services Vétérinaires (D.S.V.) et la Direction Départementale de la Vie Sociale (D.D.S.V.) de votre département.

Je ne peux vous dire s'il est obligatoire d'avoir d'avoir des box ou une cour ou si un simple espace consacré à votre domicile et des sorties pour les besoins suffisent pour être considéré comme pension canine. Même si je pense que c'est plus compliquer que ça.

En espérant que vous aurez toutes les réponses à vos questions après avoir contacté la D.S.V

Bien à vous et vos loulous,

Caroline
Carine
  • 16. Carine | 01/08/2017
Bonjour Mouss. D abord je viens de découvrir votre site internet et félicitations il est super. Je suis entrain d'ouvrir une pension canine de moins de 9 chiens. Et je voulais savoir si je suis obligée de mettre du grillage de 2m de haut pour les courettes. Merci pour votre réponse. Carine
Mouss
Bonjour Carine,

Merci pour votre compliment :-) Je suis ravie que le site vous plaise.

Pour le grillage, je ne sais pas si c'est obligatoire, mais il est vrai que sans ça, la sécurité des fugues ou autre n'est pas idéale.

Bien à vous,

Caroline
nini
  • 18. nini | 30/09/2017
Bonjour, Pet sitter depuis plus de 2 ans, je gardais jusqu'à présent de petits chiens dans ma maison mais suite à la demande j'ai décidé de créer une petite pension familiale de moins de 9 chiens avec chalet et courettes individuelles ainsi qu'un grand parc de détente. (j'avais mon attestation de formation et certificat de compétence avant le début de mon activité de pet sitter). La DDpp m'a donné plusieurs conseils mais un soucis se pose depuis que j'ai commencé les gardes avec cette nouvelle structure (pour le moment 4 box)...que mettre dans les courettes car je pensais mettre des graviers or j'ai eu la garde d'un chien qui les mange!!!pelouse beaucoup d'entretien!! donc j'ai un doute sinon comment faire avec des chiens qui mangent le contour des portes en bois, eu aussi le cas!!! merci pour l'aide
Mouss
Bonjour Nini,

Pour l'extérieur, vous pouvez le faire en béton. C'est moins agréable mais l'entretien et les problèmes de cailloux seront résolus.

Pour les contours des portes, peut-être que des box en barreaux seraient plus appropriés ?

Bien à vous,

Caroline
Elsa
  • 20. Elsa | 24/11/2017
Bonjour et merci à tous de vos renseignements! Un bac pro horticulture est il considéré comme un diplôme agricole suffisant pour ouvrir un petit chenil (moins de 9 chiens) svp? Merci d'avance.

Ajouter un commentaire