Que faire lorsque l'on trouve un chien abandonné ? Infos, conseils et trouver un refuge !

 

Chien seul sur la route

Avec l’été, on constate malheureusement une recrudescence des abandons d’animaux domestiques par des familles ayant de l’engagement et des responsabilités une vision assez peu réciproque et égoïste. Si vous apercevez un chien abandonné dans l’espace public, que pouvez-vous faire pour lui venir en aide? Des solutions existent, des lieux d’accueil et des associations et je vous propose aujourd’hui de faire le point sur les gestes qui sauvent lorsqu’on trouve un chien abandonné.

 
 

Vétérinaire, la Mairie et l’ICAD: priorité au sanitaire et à l’administratif lorsque l’on trouve un chien abandonné

Lorsque vous voyez un chien errant, vos deux premiers soucis doivent être de vous assurer qu’il est vraiment seul et qu’il n’est pas agressif. S’il s’est simplement distancé de son maître, alertez ce dernier pour qu’il demande à son chien de se rapprocher. Si le chien est seul mais se montre agressif, vous ne devez pas mettre votre propre sécurité en jeu. Gardez-le à portée de vue et alertez immédiatement la SPA, la fourrière ou la mairie.

En effet, en vertu de l’article L211-21 du Code Rural, la mairie est responsable des animaux errant sur son domaine. Elle est donc tenue d’intervenir.

Si le chien n’est pas agressif, il faut songer à veiller à sa santé et à son identification si elle est possible. Le vétérinaire lui fait passer un premier examen et vérifie si le chien dispose d’une puce ou d’un tatouage (normalement obligatoires) avec un numéro référencé par l’ICAD. Si tel est le cas, on doit pouvoir remonter au propriétaire du chien et le vétérinaire gardera l’animal. Cette intervention est gratuite.  

Si le vétérinaire ne parvient pas à établir le lien avec le maître, se pose alors la question du point de chute pour ce chien.

Son état de santé et les conseils que vous donnera alors le vétérinaire peuvent vous permettre de prendre une décision.

Vous n’êtes pas autorisé à le garder chez vous sans autorisation des autorités, et ce pour des raisons sanitaires. En revanche, le maire peut, si vous le souhaitez, vous délivrer une autorisation de 8 jours pour héberger le chien. Passé ce délai, vous devez le remettre à une association, une fourrière ou un refuge.

Qui prévenir et quelles solutions lorsque l’on trouve un chien abandonné?

Des sites permettent de publier des annonces de chiens perdus et de suivre les résultats. Il y a même maintenant des applications pour téléphone !

Quant au chien, une fois confié à un refuge, à la SPA ou une fourrière, il est ausculté et on évalue son état de santé et son état mental. S’il va bien et s’il n’est pas agressif, il peut être mis sous la garde provisoire d’une famille d’accueil qui en prendra soin jusqu’à ce qu’une famille l’adopte ou qu’une solution de long terme soit trouvée pour lui. Les familles d’accueil sont obligatoirement inscrites dans les associations de protection de animaux. Tous les chiens ne peuvent pas bénéficier de cette solution car les familles d’accueil sont malheureusement moins nombreuses que les toutous qui en auraient besoin !

Par ailleurs, l’adoption d’un animal est un acte noble et généreux, mais très encadré et qui doit répondre à un processus strict, passant obligatoirement par le refuge ou l’établissement qui a pris en charge l’animal.

Trouver un refuge proche de chez soi lorsque l’on trouve un chien abandonné

La très grande majorité des refuges ont à coeur de proposer les solutions les plus confortables et constructives pour permettre au chien de retrouver son équilibre après cet épisode traumatisant dans sa vie.

Grâce à internet, trouver le refuge le plus proche de chez vous et en savoir plus sur ses actions est de plus en plus facile. Tous les départements de France et des DOM disposent de structures pouvant accueillir les chiens abandonnés.

On trouve plusieurs types de refgues :

  • Les refuges de la SPA : il y en a 62 en France. La SPA est la plus grosse association nationale d’accueil et d’adoption des animaux domestiques abandonnés. Le refuge le plus proche de Paris est celui de Grammont, à Gennevilliers. Toutes les grandes villes n’en ont pas toujours le leur, mais près de Lyon, il y a celui Lyon-Marennes, près de Marseille c’est le Refuge des Chiens en Liberté - Aix-en-Provence, notons aussi le Refuge CAP Perpignan. Le plus proche de Bordeaux est celui de Saint-Pierre du Mont à Mont-de-Marsan.
    Le refuge de Pornic est proche de Nantes et de manière générale, on en trouve plusieurs dans l’ouest : il y en a un proche de Brest et 3 dans la banlieue de Rennes. Le plus proche de Lille est celui de Tilloy les Mofflaines, à Arras.

  • Les refuges tenus par des associations de plus petite taille. Le plus simple est alors de faire une recherche en tapant le numéro de votre département. Des sites internet (le Journal de la Protection Animale) donnent un annuaire des refuges par département. Cela permet de trouver aussi ceux qui sont situés dans les zones rurales, comme “Coup de patte” à Bouteillac, ou “Pas si bête” à Forges-la-Forêt en Bretagne, Câlin’Canin en Iles de France, ou encore “La ferme des Oliviers” à Molineuf, dans le Loir-et-Cher, le “Refuge de Sarrebourg” en Moselle et dans le Var, le “Relais des Bêtes Martyres, géré par l’Association pour le Respect des Animaux.

Les Refuges indépendants reposent sur la volonté et la ténacité de particuliers bénévoles. Ils ne reçoivent pas de subventions et vivent des dons de ceux qui trouvent leur cause juste et veulent les aider. Les animaux y sont généralement très bien traités et valorisés, dans la mesure des moyens de chacun.

Exprimez-vous !

Une question ? Une remarque ? Des informations à ajouter ? N'hésitez pas à commenter l'article pour aller plus loin... Moi et mes potes seront ravis de vous répondre Sourire

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau